Into the Woods, Promenons nous dans les bois et La Nuit au Musée 3 / Revue de films

Publié le 1 Février 2015

Into the Woods, Promenons nous dans les bois et La Nuit au Musée 3 / Revue de films

Into the woods - Promenons nous dans les bois de Rob Marshall

 

"Les intrigues de plusieurs contes de fées bien connues se croisent afin d’explorer les désirs, les rêves et les quêtes de tous les personnages. Cendrillon, le Petit Chaperon rouge, Jack et le haricot magique et Raiponce, tous sont réunis dans un récit où interviennent également un boulanger et sa femme qui espèrent fonder une famille, mais à qui une sorcière a jeté un mauvais sort…"

Le film est l'adaptation d'une célèbre comédie musicale née à Broadway en 1986 et créée par Stephen Sondheim et James Lapine.

Les quinze premières minutes, la durée de la chanson du prologue "Into the woods" que j'adore, m'ont happée dans l'histoire et les personnages. C'est vraiment bien amené, tout le monde est présenté, tout le monde chante et le conte est posé. Et ce morceau musical, une réussite. J'ai tout de suite été prise par la musique et les chansons.

Le mélange des contes marche bien et les histoires sont assez fidèles aux originales, celles des livres. Tous les acteurs chantent bien et même si Johnny Depp a le tout petit rôle du loup, sa chanson est délectable.

Into the Woods, Promenons nous dans les bois et La Nuit au Musée 3 / Revue de films

Dans les bois, tout peut arriver, dans les bois on se perd et on se retrouve aussi. Cela joue sur nos peurs d'enfants et d'adultes et c'est réussi. Dans les bois, chacun des personnages va vivre une expérience qui le transformera à jamais. Chacun se trouvera une famille, pas forcément celle à laquelle il était destiné. "You're not alone" chantent-ils...

Esthétiquement c'est très beau. Les décors, les couleurs, l'ambiance, les contrastes, l'effet à l'écran est superbe.

 

Cendrillon est surprenante, elle se pose des questions sur la vie de princesse, se demande quelles sont ses véritables motivations, envies, aspirations. Chaperon Rouge, Jack, le Boulanger, se remettent en question, se demandent s'ils ont bien agi en volant, mentant ou désobéissant...  Sans parler des princes charmants hilarants. Les libertés prises avec les contes de fées sont réjouissantes.

J'ai pensé à "Psychanlayse des contes de fée" de Bruno Bettelheim et ce n'est pas étonnant puisque j'ai cherché des infos sur le scénario en sortant de la salle et les créateurs de "Into the woods" s'en sont inspirés.

L'ambiance est sombre et il y a des moments noirs et tristes mais on rit quand même. La séance d'essayage de la chaussure par les belles-soeurs de Cendrillon est épique.

 

J'ai beaucoup aimé, je ne m'attendais pas à trouver le film aussi intéressant et à autant aimer la partie musicale. C'est maginifique visuellement et on passe 2 heures dans un monde enchanté en revisitant les contes de fées d'une façon originale.

C'est à partir de quel âge Into the Woods ? J'y suis allée avec deux enfants de 9 ans, une fille et un garçon. Ils ont adoré tous les deux. Nous les avions préparé sur le côté comédie musicale et paroles chantées en anglais. C'était leur première au cinéma avec autant de sous-titres et ça s'est bien passé. Mais attention les sous-titres vont vite et la traduction est assez littéraire, ils n'ont pas toujours réussi à tout lire ni à comprendre tous les mots.

De toute façon le film a une double lecture et beaucoup de subtilités échappent aux enfants ce qui ne les empêche pas de comprendre l'histoire et d'aimer. Par ailleurs ce n'est pas le conte de fées classique où tout se finit bien et certaines scènes peuvent faire peur, la forêt est parfois angoissante. Je recommande donc le film à partir de 9 ans et pour la lecture des sous-titres et pour l'histoire. La version française du film permet aux plus petits de comprendre le sens général de l'histoire mais les parties en français ne représentent que 20% du film, tout le reste est en anglais sous-titré.

Je suis ravie parce que Nina a accepté de retourner voir des films en VO, merci Into the Woods pour ça !

Into the Woods, Promenons nous dans les bois et La Nuit au Musée 3 / Revue de films

La Nuit au Musée 3 - Le Secret des Pharaons de Shawn Levy

 

"Ben Stiller réendosse le rôle de Larry, le gardien de musée le plus survolté, dans le dernier volet de la saga La Nuit au Musée. Il quitte New York pour Londres où il va vivre sa plus grande aventure. Accompagné de ses amis le Président Roosevelt, Attila, le Romain Octavius, Jedediah et le pharaon Ahkmenrah, ainsi que de nouveaux personnages délirants, il va tenter de sauver la magie avant qu’elle ne disparaisse à tout jamais."

 

J'ai découvert les deux premiers épisodes de la série en DVD avec Nina il y a 3 ans seulement et j'ai tout de suite accroché au principe de base. Quand même une sacrée idée que de donner vie aux personnages de ces grands musées. Idée un peu similaire que j'avais déjà bien aimé dans Jumanji.

On peut donc dire que ça le fait, le spectacle est là et le casting me plaisait bien aussi : Ben Stiller, Robbin Williams, Owen Wilson...

On retrouve les mêmes ingrédients dans ce troisième et dernier volet de la saga avec un peu d'émotion rentrée puisque c'est l'une des dernières apparitions de Robbin Williams au cinéma. C'est aussi le tout dernier rôle de Mickey Rooney décédé en 2014.

Là encore le musée tient un rôle très important et ici le British Muséum est grandiose.

Into the Woods, Promenons nous dans les bois et La Nuit au Musée 3 / Revue de films

Les statues qui se réveillent où les personnages dans les tableaux restent de beaux moments visuels. Les effets spéciaux sont vraiment réussis dans cette série et c'est pour ça que ça marche aussi bien, on y croit.

Ce troisième opus est pour moi le moins réussi des trois malgré l'apparition de nouveaux personnages dont Lancelot quel le scénario aurait pu mieux mettre en valeur. Le double préhistorique de Larry est drôle mais pareil, pas assez développé, toujours sur le même registre. Le duo Jedediah le cow-boy et Octavius le romain ne sont pas assez présents à mon goût mais leur passion pour les réseaux sociaux est une bonne trouvaille.

Mais cela reste un bon divertissement familial dont on sort avec le sourire et devant lequel on admire la bouche ouverte les pièces de musée prendre vie. Je me suis attanchée aux personnages et ça m'a quand même fait un petit quelque chose à la fin sachant que c'était leurs dernières aventures. C'est une chouette saga qui fait appel à l'enfant qui est en nous très facilement !

Rédigé par Carole Nipette

Publié dans #Sorties cinéma enfant

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

lily 11/02/2015 12:36

Ici on ira voir la nuit au musée en famille la semaine prochaine pour les vacances

Carole Nipette 11/02/2015 13:04

Un film pour les vacances !

Anne-Laure 06/02/2015 23:29

Plus qu'une semaine avant les vacances et enfin l'occasion d'aller voir La Nuit Au Musée dont on a raté l'avant première le mois dernier... Hâte aussi de découvrir à l'écran le British Museum visité avec Madeleine!

Carole Nipette 08/02/2015 21:25

:) et l'anglaise qui sommeille en toi n'est pas tentée par Into the woods avec Madeleine ?

Alice 02/02/2015 23:13

Merci pour cet avis, je me demandais si je pouvais emmener mon fils de 9 ans... c'est bien d'avoir pu tester la VO avec ce film :)