A trois on y va, Cendrillon, Le dernier coup de marteau, Le Journal d'une femme de chambre / Revue de films

Publié le 8 Avril 2015

A trois on y va, Cendrillon, Le dernier coup de marteau, Le Journal d'une femme de chambre / Revue de films

A trois on y va de Jérôme Bonnell

 

"Charlotte et Micha sont jeunes et amoureux. Ils viennent de s’acheter une maison près de Lille pour y filer le parfait amour. Mais depuis quelques mois, Charlotte trompe Micha avec Mélodie… Sans rien soupçonner, se sentant toutefois un peu délaissé, Micha trompe Charlotte à son tour… mais avec Mélodie aussi ! Pour Mélodie, c’est le vertige. Complice du secret de chacun. Amoureuse des deux en même temps…"

 

Une petite comédie sentimentale légère et agréable qui se laisse déguster comme un dessert gourmand. J'ai passé un très bon moment, le film m'a donné le sourire et la banane. C'est frais !

Les acteurs sont touchants et même si je n'ai ni leur âge ni leurs préoccupations, j'ai trouvé qu'on s'identifait bien aux questionnements sur l'amour et le couple. Et beaucoup de couples peuvent s'y retrouver pour ce fantasme d'amour à trois qui a toujours la côte !

C'est aussi un film sur les jeunes adultes qui se cherchent, qui galèrent, qui se donnent entièrement au travail en s'oubliant. J'ai trouvé que la peinture sociale de cette jeunesse était ancrée dans le contemporain.

Pas question ici de bisexualité, enfin pas pour moi. On peut tomber amoureux d'une personne sans tenir compte de son sexe. Alors oui on peut jouer sur les mots et dire que Mélodie est bi mais dans les faits c'est parce que c'était Charlotte et uniquement parce que c'était elle. J'aime bien quand les gens font des choses naturellement sans cogiter des heures sur eux mêmes, sur ce que ça signifie, sur l'image que ça donne d'eux. Ici tout semble naturel et ça fonctionne. On peut aussi se demander si Mélodie tente d'atteindre encore plus Charlotte quand elle est avec Mika, une sorte d'amour par procuration.

Le film n'échappe pas au petit côté vaudeville avec les chassés-croisés des amants, les ruses pour ne pas se faire prendre mais c'est plutôt drôle. Le trio s'aime mais est-il viable à long terme ? Le réalisateur choisit d'y répondre avec une fin finalement beaucoup plus conventionnelle que le reste du film...

A trois on y va, Cendrillon, Le dernier coup de marteau, Le Journal d'une femme de chambre / Revue de films

Cendrillon de Kenneth Brannagh

"Le père d’Ella, un marchand, s’est remarié après la mort tragique de la mère de la jeune fille. Pour l’amour de son père, Ella accueille à bras ouverts sa nouvelle belle-mère et les filles de celle-ci, Anastasie et Javotte. Mais lorsque le père d’Ella meurt à son tour, la jeune fille se retrouve à la merci de sa nouvelle famille, jalouse et cruelle. Les trois méchantes femmes font d’elle leur servante, et la surnomment avec mépris Cendrillon parce qu’elle est toujours couverte de cendres. Pourtant, malgré la cruauté dont elle est victime, Ella est déterminée à respecter la promesse faite à sa mère avant de mourir : elle sera courageuse et bonne. Elle ne se laissera aller ni au désespoir, ni au mépris envers ceux qui la maltraitent. Un jour, Ella rencontre un beau jeune homme dans la forêt. Ignorant qu’il s’agit d’un prince, elle le croit employé au palais. Ella a le sentiment d’avoir trouvé l’âme soeur..." et on connait la suite...

 

Nina a beaucoup aimé mais je n'ai pas non plus eu l'impression que le film l'a marquée pour longtemps. Rien à voir avec l'engouement pour Into the Woods qui perdure depuis que nous l'avons vu et revu d'ailleurs !

Je ne me suis pas ennuyée, j'ai beaucoup aimé les robes et le jeu de Cate Blanchett qui arrive presque à nous faire compatir sur son sort à elle. Pour continuer avec du positif, le début est intéressant car il développe l'histoire de Cendrillon bien avant qu'elle ne devienne Cendrillon, c'est un peu une description sociale de cette époque.

Sinon cette version n'apporte rien à l'histoire de Cendrillon, je ne comprends pas trop l'intérêt d'avoir fait un film qui ne renouvelle rien ou presque. C'est dommage. Un peu le film qui sert à rien dans l'histoire des adaptations du conte. Mais les robes ! Bon mon avis ne changera rien au fait que le film a cartonné aux USA et semble bien parti ici aussi.

L'occasion de voir Robb Stark dans un rôle de prince bien plus sage que celui de Games of Thrones, dommage que ce rôle soit bien trop fade.

Avant Cendrillon, on peut voir le court métrage issue des aventures d'Elsa et Anna "Une fête givrée". Très drôle et adorable !

A trois on y va, Cendrillon, Le dernier coup de marteau, Le Journal d'une femme de chambre / Revue de films

Le Journal d'une femme de chambre de Benoit Jacquot

 

"Début du XXème siècle, en province. Très courtisée pour sa beauté, Célestine est une jeune femme de chambre nouvellement arrivée de Paris au service de la famille Lanlaire. Repoussant les avances de Monsieur, Célestine doit également faire face à la très stricte Madame Lanlaire qui régit la maison d’une main de fer. Elle y fait la rencontre de Joseph, l’énigmatique jardinier de la propriété, pour lequel elle éprouve une véritable fascination."

 

Je n'ai pas lu le roman d'Octave Mirbeau mais il paraît que cette adaptation est plutôt fidèle au récit. J'ai bien aimé, c'est sobre et concis mais après je ne vais pas en garder un souvenir ému, pas plus que ça.

Les moeurs de l'époque sont bien détaillées, on retrouve un univers maitre-serviteur que l'on connait bien à travers les récits fictionnels et historiques de cette époque. La condition féminine, le traitement des gens de maison en particulier, les rapports souvent sado-maso entre les riches qui ont les moyens d'avoir du personnel de maison et ce personnel qui n'a souvent pas eu le choix...

Célestine, une jeune femme qui tente de sortir de sa condition mais le veut-elle vraiment ? Elle est éduquée, jolie, bonne servante, inteligente et pourtant a t'elle le choix ? A chacun de se faire son opinion... Pourquoi est elle fascinée par Joseph qui est une personne rustre, bornée et violente ? On a le sentiment qu'elle va fuir une vie de servitude pour une autre. Célestine est assez mystérieuse, ne se livre pas beaucoup et on se demande même si elle éprouve de vrais sentiments mais peut être est-ce dû au jeu rentré et monocorde de Léa Seydoux (qui joue toujours un peu pareil...).

L'action se situe en pleine affaire Dreyfus et ça fait un peu mal et peur d'entendre tout ce qui disait à l'époque sur les juifs et surtout de se rendre compte que rien n'a changé aujourd'hui...

A trois on y va, Cendrillon, Le dernier coup de marteau, Le Journal d'une femme de chambre / Revue de films

Le dernier coup de marteau d'Alix Delaporte

 

"Quand Victor, 13 ans, pousse la porte de l'opéra de Montpellier, il ne connaît rien à la musique. Il ne connaît pas non plus son père venu diriger la 6ème symphonie de Mahler. Il l’observe de loin, découvre l'univers des répétitions... Le jour où Nadia, sa mère, lui annonce qu’ils doivent quitter leur maison sur la plage, Victor s’inquiète. Pour sa mère, dont il sent qu’elle lui cache quelque chose, mais aussi pour sa relation naissante avec Luna, la voisine espagnole. Victor décide alors de se montrer pour la première fois à son père..."

 

Le film dépeint des situations de vie assez dures avec une mère atteinte d'un cancer très grave et qui élève seul son enfant. Une mère focalisée sur sa maladie qui en oublie presque que son fils peut avoir des sentiments. Pourtant, jamais le film ne sombre dans le pathos ou le misérabilisme. C'est doux, c'est tendre, c'est lumineux malgrè la tristesse qui rode autour de tous les personnages.

C'est un beau portrait d'adolescent (Romain Paul qui crève l'écran !) dont la vie déjà en peu en marge, se retrouve bouleversée par l'aggravation de la maladie de sa mère, la découverte de son père qui semble ne pas avoir envie de le connaître, ses amours naissantes et son avenir comme footballeur professionnel. Pas facile de gérer tout ça et d'imaginer un avenir quand le présent semble si compliqué.

Il y a beaucoup de belles choses dans ce film tendre et attachant. L'amour, la transmission, l'apprentissage, l'ouverture à la musique... Une chronique de vie, simple et touchante...

Rédigé par Carole Nipette

Publié dans #Sorties culturelles... de maman - critiques cinéma.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

lily 15/04/2015 14:11

ici les filles voulaient voir cendrillon mais au final nous n'avons pas donnée suite et je me dit tant mieux meme si rien que pour les robes elles auraient baves bisous

Carole Nipette 15/04/2015 17:27

vous pourrez le voir en dvd, ça changera rien !

danslapeaudunefille 09/04/2015 09:14

J'ai vu "A 3 on y va" et j'ai apprécié ce film qui m'a donné envie d'en avoir d'autres du réalisateur. Quand à Cendrillon j'ai adoré perso (je note pour into the woods pour ma 5,5 ans)

Carole Nipette 12/04/2015 20:42

Into the Woods c'est un peu tôt pour ta fille, il faut lire les sous titres des chansons pour comprendre l'histoire...

Madame 09/04/2015 07:29

Je n'irai pas voir Cendrillon... pour moi c'est le conte ou le dessin animé mais pas un film ☺
À trois on y va ou le journal d'une femme de chambre me tentent . Bonne journée

Carole Nipette 12/04/2015 20:42

:) j'aime bien les contes en film mais c'est vrai que le Cendrillon de Disney est un de mes Disney préféré !

Océane 08/04/2015 21:17

Je n'ai vu que Cendrillon, pour le moment. Vu et adoré. A 3 on y va ne me tente pas. Quant au film de Benoit Jacquot, j'ai hâte de le voir, et l'affiche est superbe, et si c'est fidèle au roman, tant mieux car je l'avais bien aimé !

Carole Nipette 12/04/2015 20:27

Tu me diras, je n'ai pas lu le roman !

Selky 08/04/2015 15:06

Le dernier a l'air touchant, ça me donne envie de le voir.
Cendrillon, je pense qu'on n'y échappera pas pendant les vacances, d'autant plus qu'il ya le court de la Reine des Neiges avant non? Pour ma sizans ça ira? Son frère, je sais pas trop. Il n'a pour le moment vu que des dessins-animés ou films d'animation, je ne pense pas que ça lui plaira non...

Carole Nipette 12/04/2015 20:28

Très touchant et tendre le dernier, à voir ! oui le court de Frozen est top, du coup j'ai rajouté une ligne dans le post car je voulais en parler et j'avais oublié !