L'intimité respectée de son enfant sur les réseaux sociaux

Publié le 8 Décembre 2015

L'intimité respectée de son enfant sur les réseaux sociaux

J'ai commencé mon blog il y a dix ans, Nina avait 6 mois, Facebook n'était pas aussi développé qu'aujourd'hui, Twitter n'existait pas, Instagram non plus...

J'ai écrit sur mon bébé, j'ai mis des photos, j'ai donné son prénom, je ne me suis pas posée de questions. Il y a 10 ans, quand on créait un blog famille, on ne pensait pas au nom qui va bien pour le référencement, on ne pensait pas aux marques qu'on allait pouvoir démarcher, on ne pensait pas aux photos de cadeaux reçus qu'on allait poster, on ne pensait pas trop non plus à l'exposition de son bébé, les blogs étaient plus confidentiels. Je m'étais aussi dit que des photos de bébé il y en avait partout, ça ne portait pas à conséquence. Je pensais plus aux pédophiles en fait. Je ne mettais pas de photos en maillot de bain ou dans le bain.

Puis très vite je n'ai pas aimé que sur des articles de fond avec des photos de ma fille, les seuls commentaires que je reçoive soient à base "elle est belle, elle est mimi, elle est chou etc".

J'ai donc mis de moins en moins de photos de face, puis plus du tout. Avec le recul, pas assez vite, vers 2010 donc environ 5 ans après le début du blog.

J'ai raconté beaucoup de choses sur mon enfant, sur sa façon de voir la vie sans penser que ça pouvait la gêner ou lui nuire. Je me suis toujours imposé des tabous notamment sur ses "amours", ses histoires de copines, ses résultats scolaires, ses performances ou ses failles. Je me suis concentrée sur les activités culturelles, les passions, les sorties, les visites touristiques. J'ai forcément dérogé à la règle quelques fois, sur tant d'années j'ai dû parfois aller vite et écrire sans me remettre en question.

L'intimité respectée de son enfant sur les réseaux sociaux

Nina a vite compris que je faisais des photos de nos sorties pour en parler sur le blog. Elle s'est souvent prêtée à l'exercice de la pose de dos sans rechigner.
Avant elle ne s'intéressait pas trop à ce que j'écrivais vraiment, elle regardait sans lire, elle lisait en diagonale.

Et un jour, j'étais en train d'écrire un texte sur elle, c'était l'an dernier je crois, elle avait 9 ans. Elle s'est penchée pour lire au dessus de moi et sa réaction a été rude "Non mais j'en ai marre que tu racontes ma vie là, c'est pénible que tu racontes tout ce que je fasse au blog..." Nous avons longuement discuté, je lui ai montré que ce que j'écrivais n'était pas des choses secrètes sur elle, que je ne parlais pas que d'elle sur le blog, que j'étais vigilante... Je lui ai donc promis que j'arrêterai et que je lui demanderai son avis si j'avais des envies particulières.

Je faisais déjà attention mais depuis 1 an je le fais encore plus et je me recentre encore plus sur moi, mes chroniques culturelles et je ne parle pas de l'intime de ma fille ou alors de manière générale sans donner de détails personnels. Je ne révèle pas non plus de détails sur son emploi du temps quotidien, sur ce qu'elle fait de son temps en dehors de nos sorties ou activiés mère-fille. Je tourne 7 fois ma pensée dans mon cerveau avant de tweeter ou facebooker quelque chose qui parle d'elle.

J'ai des tas d'articles en tête sur le comportement d'une enfant de 10 ans, sur sa relation aux autres, sur les questions qui la taraudent, sur sa façon de vivre en famille ou en communauté. Je m'abstiens. Je ne veux plus rien publier qui pourrait la mettre mal à l'aise ou pire, lui nuire plus tard surtout avec l'entrée au collège.

L'intimité respectée de son enfant sur les réseaux sociaux

Imaginez qu'un jour quelqu'un du collège, du lycée, du cours de sport tombe sur un article écrit par le parent sur les difficultés de l'adolescence, le comportement, les histoires d'amour, les manies etc... de quoi ruiner une réputation ou pire de quoi donner du grain aux moqueurs et harceleurs... Et heureusement que je ne l'ai jamais affublée d'un surnom bébête !

J'ai publié des photos avant, j'ai donné le prénom, le lien serait vite fait. Aujourd'hui les jeunes savent très bien se servir du net, faire des recherches et les blogs de parents peuvent tout à fait se retourner contre les enfants. Je ne juge pas les parents qui racontent la vie de leurs ados, j'ose espérer qu'ils demandent la "permission" à leurs enfants mais je sais au moins que je ne veux pas faire pareil. J'ai passé un contrat moral avec ma fille et avec moi-même. J'avoue que ça me frustre beaucoup parfois...


Un jour ce blog, si je le continue encore longtemps, ne parlera quasiment plus de ma fille sauf pour les sorties culturelles ou les loisirs. Il faudrait même que je supprime au fur et à mesure des vieilles photos et quelques textes...

 

Si je devais commencer aujourd'hui, il n'y aurait pas de photos de face, ni prénoms et je serais moi-même anonyme... et plus libre !

Rédigé par Carole Nipette

Publié dans #humeurs

Commenter cet article

Paul M. 04/04/2016 16:02

C'est une question délicate. Vite les parents franchissent les limites involontairement. Les parents sont là pour protéger et non pour exposer leur enfants. Et le référencement peut amener aux camarades et amis de nos enfants de lire et voir les photos avec comme risque un début de violence et harcèlement scolaire... Merci pour cet article.

Carole Nipette 10/04/2016 22:17

Merci de l'avoir lu... voilà ce sont tout à fait mes questionnements

mamzellefrog 21/12/2015 08:39

Ton article est super,
Je tiens un blog depuis peu et j'ai mis des photos de mon enfant en me demandant si je prenais la bonne décision. Cela dit, je préfère mettre des photos sur mon blog que sur facebook.
Cela dit, mon blog est peu visité et parmi mes amies et ma famille, j'ai choisi à qui j'en parlais. Par exemple, ma belle-famille n'est pas au courant, mais l'une de mes soeur oui.
Ton article me fait réfléchir sur l'avenir de mon blog et sur ce que je pourrai publier plus tard.

Carole Nipette 23/12/2015 22:24

Merci de ton témoignage ! c'est déjà un bon début de se poser les questions...

LUMIR 16/12/2015 12:38

BRAVO!!! En toute innocence , on se prête à cette société narcissique ,exhibitionniste ,et voyeuriste . L''intimité est sacrée , la technologie est devenue violente , violeuse. Elle ne permet plus la confidentialité ,d'amie elle est devenue comme un monstre qui nous échappe. A nous d'apprendre son usage judicieux!

.

Carole Nipette 16/12/2015 23:08

oui ça nous échappe... merci

Stéphanie 14/12/2015 11:30

Ah oui, c'est essentiel de protéger ses enfants par rapport à certaines dérives qui peuvent même être plus grave que le fait de révéler un petit défaut. Et la solution est peut être de se dire "Est-ce que je serai contente moi-même de lire qu'un proche parle de moi et se moque d'un petit défaut ou mette une photo sans m'avertir?"

Carole Nipette 16/12/2015 23:19

oui se mettre à la place, en même temps pas évident avec les pré ados car certains aiment tellement se mettre en scène...

Maman est au musée 14/12/2015 09:42

Pas facile de savoir se fixer des limites. Jusqu'où aller ? Montrer le visage de ses enfants ou pas ? J'avoue que c'est une question que je me pose depuis que je blogue. Je n'ai jamais divulgué leur nom (ni le mien d'ailleurs), par peur du référencement justement, mais je n'ai commencer à bloguer qu'il y a 3 ans.
Au début, je ne montrais pas leur visage, et puis au fur et à mesure, je me suis laissée aller à le faire. Maintenant, j'en reviens un peu. Ils grandissent et j'aime de moins en moins les exposer. Je fais machine arrière, tout en faisant encore des entorses à la règle.
Bref je me sens de moins en moins à l'aise à afficher leur image et je sens que c'est le bon choix. A voir ce qui se passera dans l'avenir ...

Carole Nipette 16/12/2015 23:20

je pense en effet qu'il y a une prise de conscience (enfin pas chez tout le monde), que nous sommes beaucoup à réfléchir à ce que nous faisons et comment...

choux roses 13/12/2015 19:15

j'ai fait le choix d'être anonyme, parce que j'ai un peu peur concernant ma vie privée, et j'ai pas envie de me censurer sur ce que je dis, mais je ne veux surtout pas que mes amis, familles ou connaissances me reconnaissent. Seul mon chéri connait l’existence de ce blog
Et ce que tu écris me fait réfléchir, le jour ou j'aurais un bébé, je vais suivre ton conseil et éviter les photos de face. Mes amis ont fait ce choix aussi, interdit de mettre une photo de leurs enfants sur facebook, on a tous respecter ce choix.
Il n'est jamais trop tard pour effacer rogner les vieilles photos, et éditer les articles avec son prénoms ^^

Carole Nipette 13/12/2015 23:03

Oui c'est ce que je compte faire petit à petit... après sur le prénom c'est impossible, 10 ans ça ne s'efface pas comme ça et mon blog est lié au prénom... tant qu'il n'y aura rien qui puisse lui porter préjudice c'est ce qui compte pour moi...

Marlène 13/12/2015 13:32

http://www.nipette.com/tag/nina/
Vous devriez aussi aller jusqu'au bout de votre saine idée et empêcher le public de voir ces posts. Ils n'ont d’intérêt que pour vous et devrais donc rester privé.

Carole Nipette 13/12/2015 23:01

Beaucoup de ces posts ne dévoilent rien de fou qui puisse nuire à ma fille... je n'ai pas non plus fait n'importe quoi depuis 10 ans... après ce qui a un intérêt ou pas, ça reste très subjectif... et je ferai le ménage petit à petit sur ce que j'estime devoir disparaître...

Milie 10/12/2015 16:20

C'est en partie pour toutes ces raisons que je ne mets pas (ou très peu) de photos sur le blog ;)

Carole Nipette 10/12/2015 22:47

ça oui on ne contrôle rien... quand je vois moi pour des raisons pro ce que j'arrive à trouver sur des gens, je me dis que tout le monde peut faire pareil avec moi :(

Milie 10/12/2015 16:26

et idem pour le perso. J'ai toujours du mal parce que le blog est public, on n'en contrôle pas le lectorat.

Solesmots 10/12/2015 10:36

Je suis tellement d'accord avec vous...Et tant que maman, j'ai discuté avec mes filles de ce que nous publiions sur les réseaux sociaux. Elles sont adolescentes et je vois trop souvent des jeunes filles prendre des poses pour les publier ensuite. C'est un phénomène de société ; on a envie d'être comme tout le monde et en même temps on a envie de montrer notre individualité. C'est assez antinomique !! On parle de nos vies, de nos envies mais il faut se protéger. Gardons notre petit jardin secret.

Carole Nipette 10/12/2015 22:46

Ah quand ma fille sera ado, j'espère qu'elle ne fera n'importe quoi du coup :) en tout cas je lui explique et continuerai à lui expliquer les revers de l'exhibition...

JeuneMamanEpanouieOuPresque 10/12/2015 09:14

Cet article fait totalement écho à ma manière de bloguer : l'anonymat!
Car avant de m'y mettre j'ai parcouru la blogosphère en long en large et en travers et j'ai vu trop de personnes mettre leur vie en vitrine! C'est aussi très courant dans mon corps de métier (photographe) de voir des consoeurs et des confrères mettre leur vie de famille en avant et exposer leurs enfants...
Je trouve ça super que ta fille lise ce que tu écris, que tu sois à l'écoute de ce qu'elle a à en dire et que tu respectes son intimité et sa volonté de ne pas voir sa vie étalée en place publique :)

Carole Nipette 10/12/2015 22:44

mais je ne m'imagine même pas ne pas respecter ce qu'elle me demande... ce serait cruel et égoïste... c'est bien d'avoir fait ton audit ;)

mamanwhatelse 09/12/2015 17:48

comme ce billet me parle... je me pose moi aussi beaucoup de questions. En ce moment, je parle très peu des garçons sur le blog, ils ont grandi, j'ai peur de partager des choses trop indiscrètes et puis il y a Sweet A... je parle beaucoup d'elle plus comme un journal intime, pour moi, pour ne pas oublier ces premiers mois et tous ces progrès.... je fais de plus en plus attention... à terme, je sais que le blog va se recentrer ailleurs, mais où je ne sais pas...
en tout cas je ne regrette pas de leur avoir donner des surnoms et de n'avoir jamais mis de photos de face même si parfois j'en ai eu vraiment envie.
bises

Carole Nipette 10/12/2015 22:42

pas toujours facile de raconter des soucis ou un problème en sachant que tu veux des réponses ou partager pour évacuer tout en ne dévoilant pas l'intimité de l'enfant... la frontière n'est pas évidente... bises

crise de trentenaire 09/12/2015 14:37

Très beau billet qui me parle. J'ai commencé mon blog il y a 1 an 1/2 et j'évite au maximum de mettre des photos de mes 2 petits mecs ou alors de dos... Mais cela reste rare car cette profusion d'images d'enfants sur le net et ses conséquences me font flipper. Mes enfants ont une place primordiale dans ma vie mais ne m'appartiennent pas. Je ne les affiches jamais sur les réseaux sociaux non plus, d'une part parce qu'ils sont tous liés au blog et d'autres part parce que je ne veux pas les exposer.
Ta fille a l'intelligence de te dire ce qu'elle ressent et c'est chouette.

Carole Nipette 10/12/2015 22:41

merci... je regrette évidemment d'avoir commencé en montrant mais il y a 10 ans ces questions ne se posaient pas de la même manière... je constate que beaucoup de parents qui bloguent depuis peu (comparé à moi !) se posent les bonnes questions et c'est chouette... pour leurs enfants :)

La Fabrique éclectique 09/12/2015 14:26

Oh comme ton article fait du bien !!
Je ne suis pas maman, "juste" blogueuse, mais j'ai autour de moi des gens qui n'arrêtent pas de publier des photos de leurs enfants... Quand ils dorment, au resto, des vidéos de jeux... Mais m*rde, je me dit en tant qu'adulte sur les réseaux (et étant passée par la case jeune adulte également) Comment je réagirai si je voyais des photos de moi à 5 ans sur le net alors qu'aujourd'hui j'en ai 27 ?? Quand déjà on a un peu honte de montrer des photos papier à sa famille, comment gérer une image "virtuelle" sur internet en tant qu'ado alors que ce sont les parents qui les ont publiées ?
Je ne dis pas que lorsque je serai maman, je ne serai pas tentée de publier des photos de mes enfants... tout le monde est fière de ses enfants et la meilleure façon de le prouver dans cette société est de publier de l'image... l'image parfaite de l'enfant adoré.
Bref... ta réflexion en tout cas me fait plaisir car je vois d'autres parents qui ne se la posent pas. Leurs enfants sont peut-être trop jeunes encore et un jour ça leur arrivera en pleine face lorsqu'ils leur diront "mais tu as foutu ma réputation en ligne en l'air depuis ma naissance..."
Je suis peut-être un peu dure, mais encore une fois je tente de me poser à la place du futur ado dans son collège ou lycée, du futur adulte qui cherchera un job et qui aura un passé virtuel difficilement supprimable...ça me fout la frousse.

Carole Nipette 11/12/2015 13:28

J'ai fait des albums jusqu'en 2012 et je suis dans le tri de mes photos depuis... mais je vais continuer, 1 par an :) j'adore aussi regarder mes albums photos de quand j'étais jeune ;)

La Fabrique éclectique 11/12/2015 09:41

Je pense que le support "blog" n'est pas le bon moyen pour mettre en avant ses enfants. On est de la génération qui avons eu entres nos mains des albums photos papier, et franchement je suis vraiment heureuse de revoir mes photos étant gamine, mais l'album est privé. Aujourd'hui on multiplie les clichés et les textes en public, je pense que faire l'effort de repasser en papier pour ses enfants est essentiel. Raconter pour l'enfant mais pas pour les autres, imprimer les photos et ne plus les laisser sur un disque dur, faire du tri. Ce n'est que mon avis bien sûr et je sais que c'est difficile car j'adore la photo mais j'imprime très peu... Je commence pourtant dès maintenant à le faire quitte à payer 100e un livre photo avec 100 pages et plus de 600 photos dedans. Voilà voilà :) En tout cas bon courage ;)

Carole Nipette 10/12/2015 22:39

comme tu dis on a une fierté et j'avoue quand je dis que je suis frustrée c'est aussi pour ça, j'aimerai bien parfois la montrer, raconter ses exploits etc... je sais au fond que ce serait pour satisfaire mon égo de mère uniquement, l'enfant n'y retirerai rien..

Emma June 09/12/2015 12:07

Je partage à 100%.
Ceci étant, je n'ai jamais pu me résoudre à sortir de l'anonymat car j'ai vraiment besoin d'un espace pour parler librement et de fait, si je suis anonyme, je ne me voyais pas mettre de photos de mon fils même de dos sur le blog. Et pourtant, je sais que c'est "cool" et "populaire" (et que donc je ne le suis pas > populaire ;-) ) mais bon, pour moi, la liberté et la sécurité passe avant tout et j'avais déjà envisagé aussi le fait que cela pourrait le déranger plus tard (pr l'instant il n'a que 4 ans).
Sur FB, je n'ai que mes amis IRL ou presque et pourtant, quand même, il y a des photos de lui mais pas de son visage, ni son prénom.
J'ai instauré un blog privé uniquement pour famille et amis qui me permet de me lâcher niveau photos de mon loulou et aussi, tout ce que j'écris me sert de bloc à souvenirs.
On verra en grandissant ce qu'il voudra bien que j'y écrive...

Carole Nipette 10/12/2015 22:36

C'est chouette d'avoir réussi à faire l'anonymat d'un côté et le blog privé famille de l'autre, bravo :)

eloely 09/12/2015 11:56

Ma fille a 5 ans et commence à comprendre certaines choses, je suis dans la même réflexion je pense que je vais certainement la mettre moins en avant qu'avant...car j'ai peur qu'elle me le reproche dans le futur et elle aurait peut etre raison ?

Carole Nipette 10/12/2015 22:24

oui elle aurait raison :)

isa-monblogdemaman 08/12/2015 17:18

Et oui quand les enfants grandissent, ça devient chaud. Dans mon dernier billets sur les règles de la maison, je parlais surtout de moi, de mon sentiment d'être l'esclave de la maison. Mais mon ados de 11 ans ne l'a pas vraiment pris comme ça. Jusqu'où aller. Et pourtant, dès le début, je voyais mon blog comme un magazine de chronique, je n'ai donc jamais mis de photos, donner leurs noms ou été trop dans l'intime. Je me dis maintenant HEUREUSEMENT. J'ai envie de faire un blook de mon blog au cas où.

Carole Nipette 09/12/2015 10:35

On ne se rend pas toujours compte en vérité... je lis et relis mes articles avec en tête le fait que ma fille ne veux plus et parfois je corrige des phrases qui au premier abord m'avaient semblé anodines... pas toujours évident ! et puis quand on est "célèbre" (pas moi hein!) on s'expose plus forcément et nos enfants aussi...

danslapeaudunefille 08/12/2015 15:36

quand j'ai lancé mon blog en 2010, j'ai tout de suite décidé de ne pas mettre leurs prénoms et leur visages sauf exception et je ne le regrette pas.

Carole Nipette 09/12/2015 10:31

mais tu parles quand même de choses intimes sur eux, une maman d'école par ex peut facilement te trouver sur le net ;) je dis juste ça pour montrer qu'il n'y a que le vrai anonymat qui les protège et qui nous protège, le reste on le fait en connaissance de cause... si j'avais lancé mon blog en 2010 clairement j'aurais fait différemment...

Angélita 08/12/2015 11:24

Comme je la comprends et toi aussi par la même occasion.
La mienne était beaucoup plus grande quand j'ai commencé à bloguer. Donc, je publiais avec son accord. Le Net a tellement évolué en quelques années qu'il faut faire attention à tout

Carole Nipette 09/12/2015 10:24

Avec l'accord de l'enfant c'est mieux :) après en fonction de l'âge ils ne sont pas toujours en mesure de juger si ça leur fait du tort... maintenant ou plus tard !

Lisbei 08/12/2015 11:11

C'est vrai que c'est difficile parfois de faire les bons choix ... sur mon blog, il y a aussi des photos de mes enfants, les copines aiment et puis je ne me pose pas trop de questions ... il faut dire aussi que c'est un blog de loisirs créatifs, pas forcément le même public, plus familial ... les gremlins n'ont que 6 ans (et un pseudo chacun), plus tard, j'en discuterai avec eux ... de toute façon, on ne vit plus de la même façon avec internet que sans, il ne faut pas voir le mal partout, ni croire qu'on vit au pays des bisounours ... comme dans la vraie vie, tout est une question de nuances de gris (pour ne pas parodier un roman qui a fait parler de lui ...), pas de noir et blanc.
Et pour l'anonymat = liberté, ça m'interpelle aussi ... parce que ça veut aussi dire que l'on passe son temps à s'auto-censurer, que l'on n'assume pas ce que l'on dit face au regard de telle ou telle personne, que l'on a besoin de trente-six casquettes que l'on ne doit pas mélanger (là je parle de nous en tant qu'auteur adulte, hein, pas de enfants) ... moi je pars du principe que sous les trente-six casquettes (maman, femme, employée, élue, etc ...), c'est toujours la même tête, avec les mêmes idées dedans ... alors bien sûr, je ne dis pas toujours les choses exactement de la même façon aux différentes personnes qui m'entourent, mais je n'ai pas non plus envie d'adapter totalement mon discours en fonction de qui me lit ou mécoute .. dur dur tout ça ...
Bises Nipette, et merci pour le remue-méninges, comme d'hab !

Carole Nipette 09/12/2015 10:22

Je ne vois pas le mal partout, je me dis que si ma fille ne veut plus être exposée (pourtant j'étais soft) c'est elle qui a raison et plus sérieusement on ne mesure pas le mal que ça peut faire de parler d'un ado sur le mode fun mais en racontant des trucs de sa vie à tout le monde... bref, je n'ai pas envie de donner des "armes" à des possibles futurs détracteurs, il se passe suffisamment de choses pas cool au collège ou au lycée pour rajouter une touche d'angoisse à l'enfant... mais comme toi quand elle avait 6 ans je ne me posais pas toutes ces questions ! quand à l'anonymat clairement, quand on ne l'a pas on s'auto censure sur pas mal de sujets, enfin quand on a un blog d'humeurs ou de chroniques de vie... oui dur dur :)

marionnette 08/12/2015 11:00

complètement, absolument d'accord!!!!! :-) <3

Carole Nipette 08/12/2015 23:22

merci :)

lexou 08/12/2015 10:54

Ce n'est pas facile d'écrire, de vouloir partager sans en dire trop.Je fais attention, je ne donne jamais son prénom, j'ai ouvert le blog il y a 5 ans, je ne mets jamais de photo d'elle de face ou alors en grimace ou avec des lunettes, pour l'instant elle ne sait pas que j'ai un blog, elle est beaucoup trop petite, mais a 10 la tienne peut évidemment tout comprendre, et te lire, ce n'est pas évident de garder cette distance avec l'intimité.Je suis plutôt anonyme, on connaît mon prénom et les copines un peu de ma vie, mais pour le boulot je ne veux pas que cela s'étende.Ce que je viens chercher en tout cas ici, ce sont des conseils, des avis, du partage d'expérience, des idées de sorties, de jeux, d'escapades, alors personnellement cela ne change rien pour moi de voir ou pas ta fille dessus, sauf si tu parles d'un déguisement mal taillés, et que tu as besoin de "preuve en image" mais je ne pense pas que l'on te lise moins en tout cas, certainement pas moi!

Carole Nipette 08/12/2015 23:22

c'est vrai que tu t'en sors bien sur le sujet je trouve :) merci pour le reste du message <3

Anne-Laure 08/12/2015 10:43

J'ai été victime de mon succès...Je craignais pas de mettre des photos de mes enfants car au départ, le blog, c'était juste pour la famille....
Puis de 10 visiteurs, je suis passée à 50, puis 100 puis j'ai fait des pics à 2000 par jour.
J'ai tout arrêté, privatisé mon blog et si c'était à refaire....je privatiserai du début....Je regrette amèrement.

Carole Nipette 08/12/2015 23:20

tu as commencé comme moi à peu près, on n'imaginait pas l'ampleur c'est sûr... et mettre des photos semblait anodin...

Carole Nipette 08/12/2015 23:20

je me souviens très bien quand tu as décidé de passer en privé... tu dis que tu regrettes, tu as eu des soucis ?

Carole Selky 08/12/2015 10:14

Tu as bien raison et je partage ton choix. Pas de photo de leurs bouilles. Pas de prénoms. Ils n'ont rien demandé donc il faut les respecter. Et puis je n'ai pas envie que des photos deux traînent sur le net. Tout est trop. Tout va trop vite ou trop loin. Bizoux

Carole Nipette 08/12/2015 23:19

oui trop vite et trop loin... Bisous

Céline 08/12/2015 09:13

Je me suis posée la question aussi. Et j'ai des photos que je mets de face. Comme Aurélie, tout doucement je vais arrêter et enlever les photo de mes minis. J'ai vu trop de chose sur Facebook cette année, pour bloguer librement comme "avant"...

Carole Nipette 08/12/2015 23:18

Le moindre détail prend des proportions de dingue et c'est clair qu'il n'y a que l'anonymat total qui nous préserve...

Aurélie Lesmissacouettes 08/12/2015 09:01

J'ai commencé mon blog il y a deux ans et je me dis la même chose, au début je mettais des photos de mes filles et racontais un peu leur vie mais maintenant j'ai mis en secret les articles trop personnels sur elles et je vais très prochainement enlever les photos d'elles, de faces ou de profil car je pense que si c'est une personne que l'ont connais on la reconnait même de profil voir de dos aussi. La mienne aussi lit ce que j'écris et parfois me dit qu'elle ne veut pas que je mette telle chose ou telles photo sur le blog ou sur Facebook alors je respecte. Je pense aussi qu'un blog de parent peut ruiner la vie d'un ado si on n'y fait pas attention, les enfants sont sans pitié et tout va très vite sur internet.

Carole Nipette 08/12/2015 23:17

pas toujours évident de se poser les bonnes questions dès le début... en tout cas je trouve ça sain que nos enfants réagissent :)

Paf le P.A.F 08/12/2015 08:47

Archi d'accord avec toi. Mes enfants ont des pseudos et sont habitués à poser de dos (ce qui les fera rire entre enfants de blogueurs). J'ai surtout insisté auprès de l'ado pour qu'il résiste à la tentation d'en parler à ses amis. Je regrette même que ma famille connaisse mon blog, ce qui me prive d'une liberté totale d'écriture.
Mais je sais que mes enfants ne patiront jamais de mon hobby, c'est le principal.

Carole Nipette 08/12/2015 23:16

:) j'ai un peu de ménage à faire avant de me dire que ma fille est "safe"... même si je n'ai pas abusé...

Egalimère 08/12/2015 08:46

Merci pour ton article qui résume la manière dont je vois les choses également.
Liké et partagé

Carole Nipette 08/12/2015 23:14

Merci à toi

lily 08/12/2015 07:41

Voilà pourquoi j'ai arrêté le mien.il est encore visible mais rien qui donnerait vraiment matière a et qi cela devait se retourner contre eux je ke supprimerait de suite sans me poser de questions ... bisous

Carole Nipette 08/12/2015 23:14

je comprends...

Madame 08/12/2015 07:26

Je crois que c est ce que je prefere chez toi, ton recul et ton discernement. Je suis tombee dans le piege, par moment, des marques... Mais sans jamais publier le prenom ou des photos des visages de mes enfants. Mon fils est plus jeune mais a tres bien compris ce qu est mon blog et n en parle jamais à ses copains ou sa maitresse il ne veut pas que son entourage connaisse ses gouts, ses loisirs ... Plus il grandit plus je realise qu il a besoin d etre protege, que son jardin secret doit etre preservé et pas exposé. Depuis janvier je participais à un rdv chaque dimanche où je presentais notre semaine. J ai arreté meme si je suis anonyme et que mes amies ignorent l existence de mon blog j ai pris peur de trop d exposition. J ai aussi note que mes billets "persos" etaient davantage lus que ceux sur les livres pour enfants. Tant pis je preserve notre cocon et j apprends à me recentrer. C est toujours avec beaucoup de plaisir que je te lis que tu parles de toi, de ta fille ou de ciné même quand je suis en retard le matin . Bises et bonne journee sage nipette

Carole Nipette 08/12/2015 23:14

merci :) si j'étais vraiment anonyme je n'irais à aucune rencontre blog, aucune opé... quelque part c'est à partir de là que l'exposition se renforce.. les agences connaissent ton nom, les autres aussi etc... en fait nous ne sommes plus maîtres de ce qui se passe sur nous, sur nos blogs, les réseaux sociaux... on joue et on perd un peu aussi (et oui on se laisse piéger sciemment ou inconsciemment...) avec le recul on se recentre mais moi j'ai commencé trop tôt pour avoir ce recul tout de suite...