Lectures / Avril 2016

Publié le 8 Mai 2016

Lectures / Avril 2016

Le fils de Jo Nesbo / Gallimard

Jo Nesbo est vraiment un grand écrivain. Ses polars sont toujours très bien écrits et les personnages ont beaucoup de présence. Je suis une grande fan !

Lectures / Avril 2016

J'ai dévoré le livre en quelques trajets maison/travail. Dès le début, Sonny le personnage du "fils", est intrigant, mystérieux et il y a quelque chose qu'on ne cerne pas encore mais qui le rend attachant. C'est un homme bourré de talents, qui a renoncé à sa vie et à son avenir pour expier le passé corrompu de son père. Il endosse un rôle comme beaucoup de fils, comme beaucoup d'enfants qui paient pour des fautes commises par leurs parents... Son côté mystique lui donne l'aura d'un homme quasi surnaturel...

Sonny est un personnage complexe et puissant mais Jo Nesbo prend le temps de cerner tous les autres, qu'ils soient secondaires ou encore moins importants. Il a cette faculté de raconter la psychologie des personnages et de nous les faire appréhender au mieux. C'est ce qui fait que ses romans ne soient pas de simples histoires policières bien troussées mais de vrais romans profonds et palpitants.

Sonny va croiser toute une ribambelle de truands qu'ils soient flics, voyous, hauts fonctionnaires et évidemment sa croisade a quelque chose de jouissif même si une certaine morale réprouve la vengeance personnelle... Il y a les pourris d'un côté mais aussi les exclus de l'autre, toutes ces âmes perdues ou simplement égarées qui vont faire l'expérience enrichissante d'une ou plusieurs rencontres avec Sonny.

J'ai adoré ce livre tellement prenant et tellement bien écrit. J'avais déjà adoré le précédent "Police" et "Le Fils" monte encore d'un cran le niveau !

Lectures / Avril 2016

Millenium 4 "Ce qui ne nous tue pas" de David Lagercrantz / Actes Sud

Oui je sais, ce n'est pas l'auteur original, c'est un scandale, comment peut-on, ce n'est que du marketing et bla bla bla...

J'ai dévoré la série Millénium et notamment le premier tome bien avant qu'il devienne le phénomène que l'on a connu. J'ai tout de suite accroché parce que je suis tombée raide dingue du personnage de Lisbeth Salander, mon héroine des temps modernes "je voudrais être Lisbeth Salander quand je serais grande...".

Lectures / Avril 2016

Retrouver l'indomptable et incroyable Lisbeth Salander dans ce roman a suffit à faire mon bonheur ! C'est vraiment une super woman !

J'ai bien aimé l'histoire, les personnages, le suspense, le fait que Lisbeth et son passé soient remis sur le devant de la scène avec plein de surprises. Le roman surfe sur l'actualité des lanceurs d'alerte, c'est un sujet brûlant qui fait toujours réfléchir.

Evidemment c'est Mikaël Blomkvist le héros mais comme d'habitude, il ne peut rien réussir tout seul et c'est tant mieux.

Honnêtement je n'ai pas relu la série Millénium depuis 2007, il y a donc 9 ans ! et je ne me souviens pas du style de Stieg Larsson mais bien plus des histoires et des personnages. Je ne peux donc pas dire si c'est moins bien écrit, moins bien raconté. Après, l'histoire originale est tellement intense que c'est difficile de faire mieux, c'est plus une continuation dans la lignée de...

Ce n'est pas du niveau de Jo Nesbo dont je parle juste avant mais j'ai passé un bon moment et je lirai la suite avec plaisir.

Lectures / Avril 2016

Ce pays qui te ressemble de Tobie Nathan / Stock

Je ne connaissais pas l'auteur, c'est une découverte emprûntée dans ma médiathèque. Le résumé me tentait bien.

Lectures / Avril 2016

Un changement radical avec mes deux précédentes lectures et j'ai adoré ce roman qui nous plonge dans une Egypte disparue

On suit la destinée d'une famille dans l'Egypte contemporaine entre 1925 et 1952, une famille du vieu quartier juif du Caire et surtout l'histoire de Zohar, le fils miraculé et doué. C'est l'époque où les juifs et les musulmans sont deux communautés religieuses distinctes mais complices et amies. C'est l'époque ou les djinns et les sorcières ont plus d'un tour dans leur sac pour parer aux désagréments de la vie quotidienne. Les vies des uns et des autres sont scrutées à la loupe par les voisins, les amis, la famille, la communauté mais la solidarité règne en maitresse.

 

"Ce pays qui te ressemble" raconte un destin personnel qui se confond avec le destin de l'Egypte. Un pays et son roi Farouk dont le règne agité s'achève avec l'avènement de Nasser. Zohar, croise la route du roi et des nantis, se retrouve spectateur et acteur durant la période de la seconde guerre mondiale où égyptiens, anglais et allemands cohabitent. Après le monde des guettos, voici celui des espions et des conspirations. Déjà, l'idéologie anti-juive des nazis trouve un écho chez les égyptiens qui ne supportent plus la domination anglaise. Les relations avec le futur voisin état d'Israël sont compliquées...

C'est dans cette Egypte où la montée de l'islam radical fait déjà des ravages que Zohar et ses amis trouvent leur voie, ensemble puis séparément...

Un roman fort dans lequel l'histoire se mêle à la fiction et qui met la lumière sur un aspect de cette période pas très connu. Le fameux incendie du Caire de 1952 a déchainé l'antisémitisme avec une violence extrême...

L'écriture est joyeuse, entrainante et très riche. C'est souvent drôle, parfois triste mais toujours tellement vivant...

 

ps : une fois le livre terminé je me suis vraiment demandé si les juifs d'Egypte avaient été aussi victimes de la haine alors qu'ils faisaient partie de l'histoire du pays depuis des millénaires et qu'ils étaient chez eux... Je ne connaissais pas ce pendant de l'histoire et les archives que j'ai consultées ont confirmé ce que j'ai lu... malheureusement, l'histoire qui n'en finit pas de se répéter...

 

Rédigé par Carole Nipette

Publié dans #Lectures

Commenter cet article

lily 09/05/2016 18:39

ici je viens juste de finir avant toi qui sera adapte au ciné cet été et j'attend après toi la suite qui sort en juin Bisous

Carole Nipette 15/05/2016 17:54

pas fan de ce type de livres ;)