Angry Birds, Les Malheurs de Sophie / Revue de films

Publié le 14 Mai 2016

Angry Birds, Les Malheurs de Sophie / Revue de films

Les Malheurs de Sophie de Christophe Honoré

 

"Depuis son château, la petite Sophie ne peut résister à la tentation de l'interdit et ce qu'elle aime par dessus tout, c'est faire des bêtises avec son cousin Paul. Lorsque ses parents décident de rejoindre l'Amérique, Sophie est enchantée. Un an plus tard, elle est de retour en France avec son horrible belle-mère, Madame Fichini. Mais Sophie va pouvoir compter sur l'aide de ses deux amies, les petites filles modèles, et de leur mère, Madame de Fleurville pour se sauver des griffes de cette femme."

J'ai lu les livres de la Comtesse de Ségur mais c'était il y a tellement longtemps que mes souvenirs sont flous, je ne ferai donc aucune comparaison avec cette adaptation de Christophe Honoré.

Il nous dépeint ici avec justesse, un univers dans lequel des enfants bien-nés s'ennuient, un monde de femmes, d'enfants et de domestiques. Ces enfants qui parlent et passent plus de temps avec les domestiques qu'avec leurs parents. Une autre époque, un autre monde...

Sophie passe beaucoup de temps avec son cousin Paul, ils s'entrainent l'un l'autre à faire des bêtises ou plutôt des expériences. Sophie est une petite fille adorable, parfois un peu peste, à l'imagination débordante mais surtout une enfant en manque d'attention. Son père est toujours absent pour son travail et sa mère ne comble pas ce manque. Pourtant elle aime Sophie de tout son coeur mais elle fait partie de cette société oisive qui s'écoute beaucoup et ne fait pas grand chose.

Quand le malheur frappe Sophie et sa famille, le film nous montre encore plus les travers de cette société dans laquelle les enfants ne doivent pas sortir du rang ni montrer qu'ils sont des enfants en somme. Le fouet et les punitions humiliantes sont de mise et même si Sophie y va fort, les châtiments infligés par l'odieuse Madame Fichini nous font mal au coeur. Les deux petites filles de 10 ans avec qui j'ai vu le film ont apprécié le fait de vivre aujourd'hui et non au 19e siècle !

Les Malheurs de Sophie est un vrai film d'auteur. Christophe Honoré y a amené une touche poétique très personnelle et une pointe de modernité. Les filles ont beaucoup aimé et m'ont avoué avoir pleuré un peu (moi aussi !). Le réalisateur a voulu faire un film autant pour les enfants (à partir de 6 ans) que pour les adultes et c'est réussi. Je pense quand même que les plus petits pourront être un peu déroutés au début par l'aspect film d'auteur justement mais ça vaut le coup qu'ils s'accrochent ! Ici pas de grosses ficelles bien pensées pour plaire à tout le monde mais du sentiment et de la profondeur.

 

Angry Birds, Les Malheurs de Sophie / Revue de films

Angry Birds de Clay Kaytis, Fergal Reilly

 

"Ce film nous amène sur une île entièrement peuplée d’oiseaux heureux et qui ne volent pas – ou presque. Dans ce paradis, Red, un oiseau avec un problème de colère, le très pressé Chuck, et l’imprévisible Bomb ont toujours été mis à l’écart. Mais lorsqu’arrivent des cochons verts mystérieux sur l’île, ce sera la mission de ce groupe de parias de découvrir ce que trament les cochons."

Red est asocial et il résiste malgré les efforts des autres pour l'intégrer à la joyeuse communauté. Tellement asocial et de mauvais poil au début qu'il réussit l'exploit de se mettre aussi à dos les pires oiseaux du coin ! Il ne pense qu'à lui jusqu'au jour où il est vraiment atteint par le malheur des autres... Une histoire classique évidemment mais dans l'univers des Angry Birds, le jeu tranposé au cinéma.

Plein de clins d'oeil au jeu pour les observateurs avisés (ou accrocs ?!) et on retrouve tous les oiseaux du jeu et leurs pouvoirs, les petits bleus sont trop mignons !

Finalement Red (pourquoi je pense à Orange is the New Black ?!) est le seul à ne pas avoir de pouvoir, dans le jeu comme dans le film, mais son pouvoir est largement remplacé par son courage (réflexion inspirée par les commentaires de ma fille à la sortie du cinéma). Courage dont il ne manque pas.

On s'en doute, le vilain petit "oiseau" finira par trouver sa place dans la communauté !

Beaucoup de sourires, quelques longueurs qui n'entâchent pas la bonne humeur qui se dégage du film. De bonnes trouvailles qui donnent au film un ancrage dans notre monde contemporain comme ce désopilant stage "gestion de la colère" bien dans l'air du temps.

Les voix françaises sont réussies avec Omar Sy qui a vraiment transformé sa façon habituelle de parler et Audrey Lamy très à l'aise et naturelle.

Un film très sympathique à partir de 4 ans sans problème !

Rédigé par Carole Nipette

Publié dans #Sorties cinéma enfant

Commenter cet article

Kid Friendly 14/05/2016 19:57

Il faut vraiment que j'arrive a emmener SweetPrincess voir Sophie' On devait aller voir l'avant-premiere et puis la bebee a eu son souci de sante. Je vais regarder de ce pas ou il se joue. Merci pour la critique.
PS sorry j'ai pas les accents sur Overblog du tel...

Carole Nipette 15/05/2016 17:49

j'espère que ça va pour ta fille... et pas de souci je comprends sans les accents !