Cinéma, Louane, Dory, Avène, Ronen Rubinstein et le temps qui file... / Nipette Mix

Publié le 19 Juin 2016

Cinéma, Louane, Dory, Avène, Ronen Rubinstein et le temps qui file... / Nipette Mix

Un billet avec de tout dedans, je n'ai pas eu le temps de beacoup publier ces dernières semaines, des projets personnels et professionnels m'ont tenue bien occupée !

Une grosse soirée d'anniversaire, la fête de l'école pour la dernière année, la visite du collège, les papiers à fournir, des travaux à prévoir, des gros problèmes de transport suite à la crue mais surtout à cause de la grève qui a duré 15 jours, une étérnité... et je ne parle pas des dimanches et des soirées au travail... Sans oublier cette période de l'année qui est pour moi celle des bilans médicaux. Je me surveille comme d'habitude, j'espère que vous aussi.

Cinéma, Louane, Dory, Avène, Ronen Rubinstein et le temps qui file... / Nipette Mix

Dans la série j'emmène mon enfant au concert, après Kendji, c'était Louane. Je n'écoute pas Louane toute seule sans ma fille mais j'aime bien sans adorer. Je connais pas mal de chansons et c'est toujours mieux en concert de ne pas être totalement larguée sur le répertoire. La jeune fille est touchante, simple et a une belle voix. Le public du Zénith de Paris ce soir là était composé à 85% d'enfants avec leurs parents. Non il n'y avait pas que des petites filles ni uniquement des mères. Le reste du public c'est plutôt des bandes de copines adolescentes. Vers 22h, les plus petits endormis quittaient la salle dans les bras de leurs parents. Là j'avoue que pour un public enfantin j'ai du mal à comprendre les organisateurs de concert, un soir de semaine et veille d'école à 20h... dommage...

Gros succès pour les tubes "Jour 1", "Avenir", la reprise de "Je vole" et j'avoue mon petit moment d'émotion sur "Maman", identification oblige, cette chanson est vraiment belle et émouvante. Louane a connu le succès en même temps qu'elle devenait orpheline de ses deux parents, impossible de rester impassible...

Cinéma, Louane, Dory, Avène, Ronen Rubinstein et le temps qui file... / Nipette Mix

Louane chante son album mais fait aussi des reprises, "La mère à Titi" de Renaud, "Caravane" de Raphaël, Taylor Swift, "Sorry" de Justin Bieber (gros gros succès dans la salle !);  j'ai particulièrement apprécié qu'elle pense aux parents avec Blur et son "Girls and Boys".

Un chouette moment et une enfant comblée, j'aime partager ces moments avec elle, voir son petit visage s'illuminer, se concentrer, profiter... et merci à super marraine pour la photo dédicacée en prime !

Sinon c'est sympa les concerts pour les enfants mais j'étais quand même sacrément heureuse d'aller voir Adele avec un grand ! Mes sorties culturelles ont été limitées ces derniers temps. Depuis Julieta je n'ai vu que trois films au cinéma (un peu plus sur un petit écran !) et j'ai zappé la revue de films toujours par manque de temps. Je vais la faire en condensé ici parce que je ne sais pas si tous les films sont encore à l'affiche...

Cinéma, Louane, Dory, Avène, Ronen Rubinstein et le temps qui file... / Nipette Mix

"Elle" de Paul Verhoeven. Film très controversé. Je n'ai ni adoré ni détesté mais je suis restée sur une impression de gêne... Le casting est chouette, le film oscille entre drame psychologique et thriller. C'est troublant au départ de voir à quel point un viol aussi traumatisant laisse Michèle de marbre. Cette femme mène sa vie sans jamais se soucier du ressenti des autres ni de ce qu'ils pensent, c'en est fascinant. Beaucoup d'humour dans les relations familiales de cette bourgeoise qui s'est construite avec un passé difficile. Beaucoup de perversité dans ses relations avec son bourreau (mais aussi avec sa famille et ses amis) et c'est là que j'ai ressenti un malaise, sans juger ce type de relations sexuelles parce que chacun fait bien ce qui le rend heureux tant qu'il ne nuit pas aux autres... Mais Michèle accepte et surtout cautionne en mettant ses fantasmes de violence dans les jeux vidéos qu'elle produit et ça fait froid dans le dos...

Cinéma, Louane, Dory, Avène, Ronen Rubinstein et le temps qui file... / Nipette Mix

Un bon divertissement avec "Money Monsters", un thriller financier passionnant de Jodie Foster. Un sujet grave, le désespoir des petits actionnaires qui perdent tout sur un coup en bourse, mis en scène d'une façon très originale. Une histoire classique sur fond de cupidité, de vide de l'existence... qui tient en haleine du début à la fin. Le couple Julia Roberts (cette actrice symbolise la force tranquille dans tous ses états, je l'aime toujours autant !) et George Clooney fonctionne à merveille, ils pourraient être un couple mythique du cinéma américain.

Cinéma, Louane, Dory, Avène, Ronen Rubinstein et le temps qui file... / Nipette Mix

"The Neon Demon" de Nicolas Winding Refn nous plonge dans un milieu froid et superficiel, l'humiliation des castings, la jalousie des mannequins, les rapports empoisonnés... Jesse, qui semble envouter tous ceux qui l'approchent, est une femme fatale pas si innocente qu'elle paraît, au bord de l'orgasme quand on la choisit sur un casting. C'est un film étrange qui oscille entre le mystérieux et le concret. Un objet d'esthète, très beau, avec des plans dignes du grand art de l'image, la photo plus que le cinéma d'ailleurs. Froid, glaçant, clinique dans tous les sens du terme surfant sur les codes du film d'épouvante à la Dario Argento, c'est ce que j'ai préféré du film.

J'ai trouvé ça pas mal sans crier au génie et j'avoue que le sujet m'a quand même un peu ennuyée, beaucoup de moments où c'est sublime mais long... Et la musique de méditation choisie tout au long du film pour illustrer le propos, je me suis crue dans un salon de massage pendant 2h... Après je ne suis pas fan du concept dans le concept du concept... trop de conceptuel tue le concept... Il me reste cependant beaucoup d'images dans la tête...

En parlant de cinéma, j'ai reçu quelques produits dérivés (mais je ne sais pas de qui !) pour la sortie du Monde de Dory au cinéma le 22 juin prochain. Merci l'inconnu ! Une Dory qui aura oublié de signer son envoi ! Je suis fan des penses-bêtes "ne pas oublier de..."

Cinéma, Louane, Dory, Avène, Ronen Rubinstein et le temps qui file... / Nipette Mix

Papo, le roi des figurines pour les enfants, m'a envoyé une figurine poisson chirurgien qui ressemble comme deux gouttes d'eau à Dory. Celle-ci on l'avait déjà à l'époque avec son pote Nemo le poisson clown. Papo a une gamme d'animaux très réalistes et notamment des poissons et animaux marins de toutes formes et toutes tailles...

Ma fille ne jouant plus trop avec les figurines, si ça tente quelqu'un dites le moi en commentaire, je ferai un mini tirage au sort entre les intéressés.

Cinéma, Louane, Dory, Avène, Ronen Rubinstein et le temps qui file... / Nipette Mix

J'ai reçu la gamme revisitée des Soins Essentiels Démaquillants pour la peau d'Avène, marque que j'affectionne et utilise au quotidien. Ces produits ont été améliorés dans leur formulation avec toujours une bonne concentration en Eau Thermale d’Avène ainsi que dans leur packaging (plus de boites en cartons, meilleur pour l'environnement !). Je trouve la gamme très jolie niveau design.

Même si je me maquille très peu, je me démaquille tous les soirs. Je le dis et le redis, c'est très important pour la peau de faire ce rituel chaque jour et si vous habitez dans une grande ville polluée comme Paris, vous savez que le coton est gris voire noir même sans maquillage !

 

Cinéma, Louane, Dory, Avène, Ronen Rubinstein et le temps qui file... / Nipette Mix

Je n'ai pas encore testé mais je fais confiance à Avène et ma peau sensible me le rend bien (sauf quand je me couche trop tard après quelques excès, il n'y a pas de miracle !). J'ai déjà utilisé la lotion micellaire auparavant je sais qu'elle me convient mais j'ai très envie de tester la mousse nettoyante dès que j'aurais fini mon démaquillant actuel (Avène d'ailleurs !) car j'aime beaucoup les textures mousse !

Cinéma, Louane, Dory, Avène, Ronen Rubinstein et le temps qui file... / Nipette Mix

Pour finir ce billet totalement mix, mon dernier coup de coeur pour un jeune acteur que je viens de découvrir dans l'épisode 10 de la saison 3 de Orange is The New Black sur Netflix. Avec ce temps pourri depuis des mois, je rattrappe pas mal de retard en visionnage de série et j'arrive presque à temps pour découvrir la saison 4 de OTNB qui vient d'être mise en ligne sur Netflix. J'adore cette série et je la savoure petit à petit pour ne pas être trop vite en manque... Mais revenons à Ronen !

J'ai craqué sur son charisme dans cet épidose 10 et je vais m'intéresser de plus près à ses prochaines apparitions notamment dans la nouvelle série à venir "Dead of summer" (je ne sais pas encore où ce sera diffusé !)

C'était le moment midinette Nipette !

 

Cinéma, Louane, Dory, Avène, Ronen Rubinstein et le temps qui file... / Nipette Mix
Commenter cet article

lily 11/07/2016 18:28

Je te rassure ici aussi fin d'année scolaire chargé avec en plus reprise du boulot je commence seulement à rattraper mon retard bisous

gazelle26 27/06/2016 15:10

Je pense aller voir "Elle" bientôt, les atmosphères un peu étranges, j'aime ça au ciné ;) Et faut que je poursuive aussi OTNB, j'avais regardé les 3 premiers épisodes mais pas eu le temps de continuer donc faut que je m'y remette !
Et si tu fais un concours pour les figurines, je suis partantes, j'emmène mon fils voir Dory ce WE.
Bonne journée !!

Carole Nipette 28/06/2016 10:05

Il n' a qu'une figurine, celle de la photo et je te l'envoie volontiers vu que tu es la seule à demander :) j'ai besoin de ton adresse du coup ! en mp sur FB par ex

Marie Laure 19/06/2016 19:10

J'ai adoré le livre dont est tiré le film "elle" (bon, j'adore Djian je ne suis peut être plus du tout objective

Carole Nipette 26/06/2016 19:41

Je ne l'ai pas lu... ce genre d'histoire et d'image peut facilement tomber dans le voyeurisme au cinéma...