The Young Lady, Fast and Furious 8, Life-Origine inconnue / Revue de films

Publié le 22 Avril 2017

The Young Lady, Fast and Furious 8, Life-Origine inconnue / Revue de films

The Young Lady de William Oldroyd

 

"1865, Angleterre rurale. Katherine mène une vie malheureuse d’un mariage sans amour avec un Lord qui a deux fois son âge. Un jour, elle tombe amoureuse d’un jeune palefrenier qui travaille sur les terres de son époux et découvre la passion. Habitée par ce puissant sentiment, Katherine est prête aux plus hautes trahisons pour vivre son amour impossible."

Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs

Katherine a été "achetée" pour devenir ma femme d'un homme taciturne qui ne semble pas du tout s'intéresser à elle. Un banal mariage arrangé de l'époque. Elle devient prisonnière d'une grande maison froide et sans vie, son mari partant longtemps pour ses affaires. C'est une poupée qu'on habille et qu'on coiffe. Elle entretient des rapports très ambigus avec sa servante personnelle, aucune d'elle n'a de l'empathie pour l'autre. Ces deux femmes coincées dans leur condition d'esclave ne se rencontrent pas. J'ai trouvé dommage que cette relation ne soit pas plus développée, on ne sait pas grand chose des personnages d'ailleurs, ça manque de psychologie qui pourrait expliquer les comportements...

Elle s'ennuie tellement que même le rustre et violent Sébastien ne l'effraie pas, au contraire. Elle se lance dans une passion totalement destructrice qui lui perdre tout bon sens et jugement. Elle expérimente sa sexualité sans restrictions, sans penser aux conséquences, elle ressent enfin quelque chose. On pourrait penser qu'elle va s'ouvrir, s'humaniser, au contraire, elle devient cruelle et dangereuse surtout si on ne se range pas de son côté. Elle a la rage et n'a plus aucun discernement, c'est l'escalade... Une descente aux enfers...

Katherine a quitté une prison pour en intégrer une autre, la sienne...

La deuxième partie du film m'a perdue. Trop c'est trop, je n'y croyais plus. C'est un enchaînement de trop. Katherine perd tout contact avec la réalité et n'a plus conscience de ses actes. Cela devient de moins en moins crédible...

Au final un film intéressant mais qui ne fouille pas assez les personnages et qui devient presque grotesque dans sa deuxième partie...

 

Pourquoi j'y suis allée : le sujet me tentait

The Young Lady, Fast and Furious 8, Life-Origine inconnue / Revue de films

Fast and Furious 8 de F. Gary Gray

 

"Maintenant que Dom et Letty sont en lune de miel, que Brian et Mia se sont rangés et que le reste de l’équipe a été disculpé, la bande de globetrotteurs retrouve un semblant de vie normale. Mais quand une mystérieuse femme entraîne Dom dans le monde de la criminalité, ce dernier ne pourra éviter de trahir ses proches qui vont faire face à des épreuves qu’ils n’avaient jamais rencontrées jusqu’alors..."
 

Voilà ma petite madeleine qui revient tous les 2 ou 3 ans depuis 2001. Du pur divertissement, de l'action, des beaux gosses, des belles bagnoles et de la tendresse entre les membres de cette joyeuse bande dont je me suis devenue accroc. Des anciens, des nouveaux (ahhhhhh Scott Eastwood !), des anciens qui reviennent et une méchante bien méchante qui nous montre Charlize Theron sous un autre jour.

Comme d'habitude rien n'est crédible mais c'est tellement bon de juste kiffer sans se prendre la tête. Ah si pardon, le coup des voitures autonomes, un truc de l'avenir qui me fait bien flipper et là clairement après avoir vu le film, je veux encore moins d'une telle voiture !

J'avais trouvé les cascades du numéro 7 complètement dingues notamment sur les tours à Dubaï mais là ils ont encore réussi à me surprendre dans une course poursuite d'anthologie dans les rues de New York. Je peux dire aussi que le duo Dwayne Johnson / Jason Statham fonctionne bien et ce sont toutes ces petites choses additionnées qui font que je prends un réel plaisir devant l'écran de cinéma.

Pourquoi j'y suis allée : une saga que je suivrai jusqu'au bout !

The Young Lady, Fast and Furious 8, Life-Origine inconnue / Revue de films

Life - Origine Inconnue de Daniel Espinosa

 

"À bord de la Station Spatiale Internationale, les six membres d’équipage font l’une des plus importantes découvertes de l’histoire de l’humanité : la toute première preuve d’une vie extraterrestre sur Mars. Alors qu’ils approfondissent leurs recherches, leurs expériences vont avoir des conséquences inattendues, et la forme de vie révélée va s’avérer bien plus intelligente que ce qu’ils pensaient…"

Interdit aux moins de 12 ans
 
Je n'ai pas grand chose à dire, je m'attendais à plus de consistance. Le film se laisse regarder mais il est assez creux. Pas beaucoup de suspense, on s'attend à presque tout. Forcément la forme de vie ramenée de Mars va s'avérer être méchante et très intelligente. Les personnages ne sont pas assez fouillés et forcément le savant est protecteur vis à vis de "sa créature". MLa question existentielle est convenue : sauver sa vie ou sauver la planète ?
Il y a du Alien, du Gravity mais pas beaucoup de Life... dommage...
 
Ps : le film est interdit aux moins de 12 ans alors que The Young Lady a juste un avertissement pour scènes choquantes. L'inverse eut été plus réaliste...
 
Pourquoi j'y suis allée : pour Ryan Reynolds et Jake Gyllenhaal
 

Rédigé par Carole Nipette

Publié dans #Sorties culturelles... de maman - critiques cinéma.

Commenter cet article

lily 24/04/2017 14:53

ici aussi fast and furious est prévue dimanche prochain car nous sommes de grands fans tout les 5 bisous

Carole Nipette 28/04/2017 19:43

Alors ça vous a plu ?

Lily - TPMBouquins 22/04/2017 22:11

Je suis allée voir The Young Lady cette semaine et mon avis est un peu à l'inverse du tien. J'ai trouvé la première partie très contemplative et pas assez esthétiquement jolie pour être intéressante dans cette contemplation.
La deuxième partie m'a beaucoup plus intéressée, dans sa façon de montrer la noirceur de l'être humain, et ce qu'il est capable de faire pour conserver son confort (matériel, mental, sexuel, etc.) lorsqu'il est immunisé. Parce que c'est toujours ça. Katherine s'arrange pour que les témoins de ses actes soient des êtres de la classe "inférieure" dont elle peut invalider la parole.

J'irai certainement voir Life la semaine prochaine, je reviendrai peut-être confronter nos avis respectifs ;-).


Lily

Lily - TPMBouquins 22/04/2017 22:46

Je crois qu'il y a un peu des deux, en fait. Si elle est prête à faire n'importe quoi pour conserver ce qu'elle a, c'est parce qu'elle a en elle une sociopathie avancée qui la rend complètement indifférente. C'est pour ça qu'elle est si prompte à retourner sa veste vis-à-vis de son allier qui lui, ressent l'horreur de ses actes.
Katherine représente de toutes façons un portrait très noir de l'humanité et même si elle est effrayante, je trouve cette représentation assez crédible et réaliste.

Carole Nipette 22/04/2017 22:32

Merci pour ce commentaire ! je suis d'accord avec toi, j'ai failli parler de ces rapports aussi entre maitres et domestiques qui de toute façon n'ont pas de voix... même dans l'adversité il n'y a pas d'égalité... je ne sais pas si elle fait tout ça pour conserver quelque chose où parce que c'est sa nature profonde qui se révèle...

Maman Voyage 22/04/2017 13:52

Je vais passer mon tour pour ces films... J'attends Django avec impatience !

Carole Nipette 22/04/2017 19:17

Je n'ai pas vu beaucoup de films ces derniers temps, trop de travail :) mais là c'est clair que je n'ai pas toujours fait les bons choix !