Chanson douce, Vernon Subutex 3, Riquet à la houppe, Eloge de l'ombre / Lectures

Publié le 11 Juillet 2017

Chanson douce, Vernon Subutex 3, Riquet à la houppe, Eloge de l'ombre / Lectures

Chanson douce de Leïla Slimani / Gallimard

Même si je l'ai lu après tout le monde l'envie était là depuis la sortie. L'histoire, encore plus quand on est parent ?, m'a attirée.

J'ai beaucoup aimé le récit qui monte en intensité au fur et à mesure de la lecture.  On ne peut s'empêcher de se demander à chaque fois comment on aurait agi à la place de Myriam. On connait cette culpabilité de mère qui travaille, qui rentre tard et qui se rassure comme elle peut sachant qu'elle peut compter sur la nounou...

Pourtant elle est bizarre la nounou. Plusieurs signes d'alerte font que, si c'était moi, je ne l'aurais pas gardée. Après ça reste une fiction et le personnage de Louise est bien écrit, flippante comme il faut. On imagine très bien la nounou qui se croit et se rend indispensable jusqu'à avoir une emprise sur les enfants et les parents... Chanson douce est un thriller familial, chronique de société, qui ne se lâche pas une fois commencé.

Chanson douce, Vernon Subutex 3, Riquet à la houppe, Eloge de l'ombre / Lectures

Vernon Subutex 3 de Viriginie Despentes / Grasset

 

Après avoir dévoré les deux premiers tomes de cette saga contemporaine, il a fallu patienter deux ans pour la conclusion de la trilogie !

Résumé : Qui est Vernon Subutex ? Une légende urbaine. Un ange déchu. Un disparu qui ne cesse de ressurgir. Le détenteur d'un secret. Le dernier témoin d'un monde révolu. L'ultime visage de notre comédie inhumaine. Notre fantôme à tous.

J’adore le style de Virginie Despentes et l’histoire de Vernon Subutex et de sa bande. J'ai été bluffée par sa description de la vie contemporaine dans plusieurs milieux, c’est d’une justesse dingue. Dans le tome 3, les événements récents comme les attentats de novembre 2013 à Paris sont intégrés à l'histoire des uns et des autres. Depuis le début de la saga, Virginie Despentes a vraiment réussi le pari d'ancrer cette histoire dans notre société ce qui fait que tout le monde s'identifie à un moment donné. Toutes les références qu'elles soient politiques, culturelles, sociétales, on les a vécues nous aussi...

Vernon Subutex c'est aussi la seconde chance. On a tous droit à une autre vie et passé la cinquantaine, ce n'est pas terminé. Le champ des possibles existe.

Même si je n'ai pas autant aimé la toute fin que tout le reste des trois livres, j'ai vécu de beaux et grands moments en compagnie de Vernon et des autres. J'ai vraiment ressenti des émotions fortes durant la lecture des trois tomes, j'ai souvent eu envie d'entrer dans le livre pour vivre la même chose que les protagonistes...

Chanson douce, Vernon Subutex 3, Riquet à la houppe, Eloge de l'ombre / Lectures

Riquet à la houppe de Amélie Nothomb / Albin Michel

 

Amélie Nothomb revisite le célèbre conte de Charles Perrault en le transposant à notre époque. On y retrouve aussi de La Belle et la Bête. Déodat est très laid, très intelligent et très coureur, Trémière est très belle mais le reste du monde la pense stupide. On se doute que les deux vont se rencontrer mais c'est la façon dont ça va arriver qui nous titille durant tout le roman. On suit la vie de l'un et de l'autre chacun de son côté.

Un roman bien écrit qui se lit très vite comme une petite friandise de l'après-midi. J'ai bien aimé malgré tout le côté prévisible de l'histoire. De la poésie, une ode à la différence et à la tolérance, à la fausseté des apparences et une belle histoire d'amour...

Chanson douce, Vernon Subutex 3, Riquet à la houppe, Eloge de l'ombre / Lectures

Eloge de l'ombre de Junichirô Tanizaki / Verdier

 

C'est une amie japonaise qui me l'a offert pour mon anniversaire. Totale découverte de l'auteur.

C'est plutôt déroutant au départ, entre le roman et l'essai. L'écriture est sophistiquée comme le sont les réflexions de l'auteur sur un Japon traditionnel qui se meurt de plus en plus. Tout en montrant comme les japonais ont toujours pensé leurs intérieurs avec une conception du beau à laquelle nous occidentaux pourrions être totalement indifférents, l'auteur fait le parallèle ente la façon d'agencer sa maison et celle d'agencer sa vie.

C'est une philosophie de vie qu'il nous décrit, la fin d'une époque, avec gravité et humour.

Une belle réflexion qui nous fait voyager...

Rédigé par Carole Nipette

Publié dans #Lectures

Commenter cet article

Best essay writing service 12/07/2017 13:51

This is simply great! I do extremely relish this sort of articles I used to be very happy to search out this website. I needed too many thanks for this nice read! I undoubtedly enjoying each little of it and that I have you ever bookmarked to examine out new stuff you post.

madeleine 11/07/2017 09:22

J'ai terminé le tome 1 de Subutex et je suis dans le tome 2. Je suis très agréablement surprise par le talent de portraitiste et le style de Despentes. Hate de lire le 3.
Sinon en polar je ne sais pas si tu connais Claire McKintosh et Claire Favan.
J'ai tout dévoré.
Bonne journée