La sixième, le collège, la réforme / Mon bilan

Publié le 4 Juillet 2017

La sixième, le collège, la réforme / Mon bilan

Ma fille va entrer en cinquième alors que j'ai l'impression que la sixième n'a pas existé ou presque. Jusqu'à Noël ça a paru long puis ensuite il y a eu une faille spatio-temporelle, il y a 6 mois qui ont disparu...

On a survécu à l'entrée au collège et l'année de sixième sans s'en rendre compte !

 

Qu'est ce que je retiens de cette année qui a changé nos habitudes et notre mode de vie ?

Nos habitudes parce que la routine change et peut-être bousculée en fonction d'un emploi du temps complexe il faut le dire et aussi parce que le pré-ado grandit et change. Notre mode de vie parce la charge de travail de l'enfant a souvent fait que nos week-ends ont été studieux, moins de sorties, moins de cinéma, moins de frivolités...

La sixième, le collège, la réforme / Mon bilan

- Le collège, ce nouveau monde dans lequel tu accepteras de n'avoir pas toutes les réponses

Heu, tu finis quand les cours ?

Le 23 juin

Ah bon, tu es sûre ? ça me paraît tôt quand même...

Plus tard, discussion avec d'autres parents : ma fille m'a dit que l'école se terminait le 27 juin... Bizarre, ça ne matche pas avec la réponse de la mienne.. L'info n'a été communiquée sur le site du collège quelques jours avant la fin...

Si tu ne vas pas à la pèche aux infos, l'info ne viendra pas à toi ! D'ailleurs, je conseille aux parents d'enfants qui entrent au collège pour la première fois de bien se renseigner sur la fin des cours parce que tu te retrouves vite fait avec 15 jours de vacances à organiser alors que tu pensais naïvement que la date de fin annoncée par l'Education Nationale était fiable...

Ceci n'est qu'un exemple parce que des questions à réponses multiples j'en ai vu passer !

 

- Gepi sera ton ami

Ah c'est fabuleux Gepi (je ne sais pas si c'est le même nom partout...). Tu peux vérifier que tes enfants ne te racontent pas de cracs ni sur les notes, ni sur les devoirs. Bon par contre, tous les profs ne le remplissent pas donc pour les devoirs il faut parfois envoyer 12 textos à 5 copines, j'exagère à peine...

C'est en ouvrant Gepi le vendredi soir qu'on découvre si son week-end va être fichu ou pas !

 

- Les livres tu ouvriras pour comprendre que tu ne comprends rien à la réforme

C'est le livre de français ou celui d'histoire géo ? Le livre de maths ou le livre de sciences ?

Le livre de français n'a jamais été couvert, il est resté dans le casier toute l'année car le prof a décidé de s'en passer, il n'était pas adapté à l'enseignement... En même temps je le comprends... Je me trompe peut-être mais j'ai le sentiment que le programme d'histoire est dévalorisé, que les enfants n'ont pas appris grand chose et que la Préhistoire, déjà vue en CE2, CM1 et CM2, est vraiment surestimée... A ce rythme, en fin de lycée ils ne seront pas arrivés à l'époque contemporaine...

Quand aux enseignements pratiques interdisciplinaires qui consistent à mélanger au moins deux matières, deux heures par semaine, je n'ai pas l'impression que ça a existé dans le collège de ma fille, ou alors je n'ai pas compris...

Par contre c'est vrai qu'il y a eu beaucoup d'exposés, travaux en groupe, activités... Je me demande quand même à quoi servent les livres qui pèsent trois tonnes dans les cartables, peu utilisés par les profs et dont on ne vient jamais à bout... Des programmes pas du tout réalistes...

La sixième, le collège, la réforme / Mon bilan

- La semaine paire, la semaine impaire, le groupe A, le groupe B, les groupes 1, 2 et 3 en anglais...

Il faut bien plusieurs semaines pour comprendre et digérer l'emploi du temps. Voire plusieurs essais pour réussir à le reproduire sans erreurs... Nous avons opté pour des codes couleurs en fonction des matières (correspondant aux couleurs des cahiers) et une affiche en grand pour que tout le monde puisse y avoir accès facilement.

C'est déjà compliqué un emploi du temps de collège mais avec la réforme ça l'a été encore plus puisqu'il a fallu créer des sous-groupes pour les heures complémentaires d'accompagnement personnalisé et là encore en fonction des professeurs ça n'a pas toujours été le cas.

 

Au final...

Passées les premières semaines d'angoisse (elle va rater le car, elle n'aura pas le temps de manger, le sac pèse 100kg elle va se détruire le dos...) la routine s'installe et le parent commence à respirer parce que tout se passe bien ou presque...

Mes principes : surveiller un minimum que TOUS les devoirs soient faits, être disponible pour réviser un contrôle si besoin, regarder le cahier de correspondance régulièrement (l'enfant oublie une fois sur deux de donner le mot où le papier à signer pour le lendemain), faire en sorte que le sac soit bien tenu...

J'ai envie de savoir ce que les enfants apprennent. J'ai révisé pas mal de choses intéressantes en sciences et pas mal de choses oubliées en mathématiques (je n'ai évidemment pas réussi à comprendre la moitié du programme...)

Une année où l'autonomie s'est affirmée comme jamais même s'il faut parfois vérifier. Une année aussi où la confiance s'installe et se travaille, d'un côté comme de l'autre. Faire confiance et être digne de confiance, une grande étape pour la famille, étape qui va déterminer les années à venir. Parent d'un collégien, c'est être là sans trop le montrer pour ne pas infantiliser l'ado et lui témoigner sa confiance justement. C'est être là si besoin tout en faisant en sorte que l'enfant réussisse à gérer les situations fragiles avec les professeurs où les autres élèves.

Durant cette année de sixième, j'ai vu mon enfant s'épanouir encore plus, j'ai découvert ses talents de rédaction, j'ai apprécié son bon sens, j'ai tenu la distance tant bien que mal sur le sujet épineux des devoirs à la maison... Ma collégienne a vécu sa vie bien plus sereinement que moi j'en suis persuadée et je le sais parce que "le collège c'est trop bien !"

La sixième, le collège, la réforme / Mon bilan

Rédigé par Carole Nipette

Publié dans #La vie au collège

Commenter cet article

Sandra 06/07/2017 19:47

Ici aussi aucun livre n'a servi à part celui des maths. L'année est passée comme une fusée, cela ne l'a pas totalement changé à part qu'il a gagné en autonomie. chez nous c'est Pronote que j'ai ouvert tous les jours sauf le vendredi. Bref, ici aussi la 6e est passée Bises

e-zabel 04/07/2017 14:12

Tu sembles t'en être mieux tirée que moi. BRAVO !

Carole Nipette 06/07/2017 18:05

je ne sais pas si je m'en suis mieux tirée, ce qui est sûre c'est qu'elle s'en est mieux tirée que moi :)

Jess Maman d'Emma 04/07/2017 11:54

Hé oui une nouvelle étape à franchir ! Chez nous c pronote et les profs l'ont bien rempli comme il faut toute l'année ! Pourvu que l'année prochaine se soit pareil. Chez nous aussi sac très lourd Grrrrr

Carole Nipette 06/07/2017 18:07

ah oui Pronote :)

Les Petites M 04/07/2017 10:12

Merci pour ce retour. C'est toujours rassurant en tant que parents d'enfant qui va entrer en 6e de lire le bilan d'une année et les astuces.
A bientôt,
Marion

Carole Nipette 06/07/2017 18:09

de rien :) on finit par trouver les bons réflexes même si ça prend des mois !

lily 04/07/2017 07:22

Alors je te rassure la 5ème est la continuité de la 6ème. En gros on approfondit le programme sans olus la vraie révolution est en 4ème donc on verra cela a la rentrée ici. Chez nous c'est pas gepi mais scolinfo et les profs ne notent pas tous non par contre les notes sont a jour. Les enseignements pluri pas vu non plus meme en
5ème ... quand a la confiance elle est essentielle tout comme le dialogue ici perso cela nous a.permit de mettre un jour une sorte de harcèlement qui a finit vite fait donc le principal reste la communication le reste suivra ma belle

Carole Nipette 06/07/2017 18:11

on verra avec la réforme qui change encore...