Mon premier festival Lollapalooza Paris / Report 22 juillet 2017

Publié le 24 Juillet 2017

Mon premier festival Lollapalooza Paris / Report 22 juillet 2017

Le premier festival Lollapalooza à Paris était aussi mon premier festival ! Il était temps ! Je ne suis jamais allée en festival de musique, je m'imaginais ça comme compliqué pour voir les groupes que tu veux, pas forcément dans de bonnes conditions. Quand j'ai absolument envie de voir quelqu'un en concert je regarde la date, la salle, le prix aussi et l'accessibilité. C'est comme ça je suis partie voir Bruno Mars à Lisbonne en avril dernier.

Là c'était The Weeknd qui a tout de suite retenu mon attention sur les premières pubs du festival en début d'année. En bonus j'avais envie de voir aussi Milky Chance, LP, Imagine Dragons et London Grammar qui étaient à l'affiche le même jour.

J'avais hâte d'autant que je carbure à l'album Starboy depuis sa sortie et que la voix de The Weeknd est un délice.

Mon premier festival Lollapalooza Paris / Report 22 juillet 2017
Mon premier festival Lollapalooza Paris / Report 22 juillet 2017

Je me suis abonnée à la page Facebook de Lollapalooza et je dois dire qu'ils ont été au top pour fournir les infos pratiques. Pour une novice comme moi, tout a été bien expliqué : les transports, la sécurité, les réjouissances sur place, le cashless...

Le line up a été dévoilé mi-juin et pour moi ça allait, les groupes que je voulais voir ne se chevauchaient pas sauf pour The Roots et LP. Je me suis fait ma liste idéale sachant que de toute façon rien que pour The Weeknd mon festival valait le coup : Lemaitre, Milky Chance, Skepta, LP, The Roots, Imagine Dragons en même temps que Martin Solveig, London Grammar et The Weeknd.

Mon premier festival Lollapalooza Paris / Report 22 juillet 2017
Mon premier festival Lollapalooza Paris / Report 22 juillet 2017
Mon premier festival Lollapalooza Paris / Report 22 juillet 2017

Nous sommes arrivées vers 15h avec ma copine Nawal à Porte Maillot. Pas d'attente pour la navette qui nous emmène à Longchamp. Une fois sur place, première fouille légère puis un bon 15 minutes de marche pour accéder l'entrée avant de repasser une fouille pas non plus très fouillée. Remise des bracelets contenant la puce Cashless (chargée avant via l'application Lollapalooza) et nous voilà parties ou presque, petit bug avec la puce de Nawal pas activée, elle a dû se taper la file d'attente pour régler le souci.

Mon premier festival Lollapalooza Paris / Report 22 juillet 2017
Mon premier festival Lollapalooza Paris / Report 22 juillet 2017
Mon premier festival Lollapalooza Paris / Report 22 juillet 2017

J'en ai profité pour faire ma première pause toilettes, 20 bonnes minutes d'attente vers 15h30 mais pendant ce temps Lemaitre jouait sur la Main Stage 1 et ça m'a permis d'en profiter. Je connaissais à peine et j'ai beaucoup aimé ce premier concert, belle entrée en matière de mon festival.

Première impression générale : c'est immense, il y a des stands de food et de boissons partout, ça chill de tous les côtés et on entend parler beaucoup de langues étrangères mais un max d'anglais.

On a du temps avant Milky Chance à 16h30, on fait un tour pour repérer les lieux. Mes oreilles et mes yeux sont en mode alerte permanente. On croise quelques looks fous mais tant que ça, quelques têtes connues mais pas tant que ça. Bon ok il y a du monde, beaucoup partout !

 

On se pose devant Milky Chance (avec des churros), concert vraiment cool, j'aime vraiment ce duo. Ils ont fini avec Stolen Dance, un de mes morceaux favoris de l'année 2014 !

On prend notre premier verre au stand Martini, le seul qui fasse des cocktails. Je n'aime pas la bière et boire du vin dans cette ambiance pas mon truc. On sirote notre verre avec le hip hop de Skepta en fond sonore, un peu hard le son quand même.

Il commence à faire faim mais il y a du monde partout, on va jusqu'à la scène électro Perry's stage et on bouge quelques instants sur le son de Olivier Heldens. En passant on chope quelques minutes de Glass Animals sur l'Alternative Stage, ça avait l'air cool.

On repart dans l'autre sens pour essayer d'acheter à manger et une deuxième pause toilettes s'impose. Mais là ce n'est plus 20 minutes qu'il faut attendre mais 40... On prend notre mal en patience en discutant avec les festivalières qui déplorent le manque de toilettes comparé à d'autres festivals. D'ailleurs sur Facebook, Lollapalloza s'excuse et en rajoutera le soir mais ça restera insuffisant pour 55 000 personnes dont la majorité boit en grosse quantité !

Pendant ce temps c'est The Hives qui fait bouger la Main Stage 2 mais c'est pas ma came, dommage.

Mon premier festival Lollapalooza Paris / Report 22 juillet 2017

Petit tour au stands" Lolla Chef", on craque pour un hot dog veggie du chef Eric Guérin (La Mare aux oiseaux).

LP a commencé, on file et on reste jusqu'à la fin. Sa voix me donne des frissons, c'est dément. Ce petit bout de chanteuse a une puissance vocale et émotionnelle dingue, on se prend une vraie claque.

Pour se remettre de nos émotions on déguste une glace chez Yann Couvreur dans la zone "Lolla Chef" en écoutant les dernières minutes de The Roots.

On retourne de l'autre côté pour Martin Solveig histoire de se déchainer un peu ! L'ambiance est folle et on se marre bien mais on veut être pas trop mal placées pour The Weeknd, le but premier de notre venue au festival ! 

On repart vers la Main Stage en s'arrêtant juste à temps pour le début de London Grammar à l'Alternative Stage. Ils démarrent avec Hey Now mais au bout de deux chansons on s'ennuie en fait. Pour moi c'est un groupe qui s'écoute plutôt dans une petite salle et en intérieur...

 

Mon premier festival Lollapalooza Paris / Report 22 juillet 2017

On s'installe pour The Weeknd en profitant de la dernière demie-heure d'Imagine Dragons. Ambiance dingue et on a droit à quelques tubes, on n'a rien raté ou presque !

Et puis apparaît enfin ma star ! Il démarre direct avec Starboy et la foule se déchaine !

 

J'étais trop bien, les chansons s'enchaînaient parfaitement mais un incident est venu casser ma bulle. Un abruti a utilisé une bombe lacrymogène ce qui a provoqué un mouvement de panique et de foule. J'ai eu une des plus grosses peurs de ma vie quand je me suis retrouvée emportée par la foule version hard. J'ai pensé à Turin, j'ai cru ne jamais réussir à me sortir de là...

Je me suis retrouvée sur le côté, j'ai repris mes esprits un peu choquée et je suis restée concentrée sur le suite du concert. Plus jamais dans une foule compacte, plus jamais...

Heureusement les tubes de The Weeknd ont réussi à me faire revenir dans le concert et à kiffer jusqu'au bout. Non mais cette voix de velours, ces paroles, ce groove....

La surprise totale quand peu avant la fin du concert, un feu d'artifice a rythmé la voix d'Abel Tesfaye juste après I feel it coming (petit extrait sur mon compte Instagram). C'était wouaw !

Un concert de folie, rien que pour The Weeknd mon festival était réussi !

On se dirige vers la sortie noire de monde. Je passe rapidement sur notre retour mouvementé, on a un peu galéré dans le Bois de Boulogne ha ha, pas assez de navettes pour retourner à Porte Maillot, métro blindé, Uber etc... J'étais au lit à 2h du matin, les pieds en compote mais la tête dans les nuages !

 

Malgré les couacs des toilettes, le retour très très long et l'incident The Weeknd, j'ai passé une super chouette journée. Les concerts commencent à l'heure, ça s'enchaîne bien et l'ambiance était sympa. Tous les gens qu'on a croisé, du public aux chefs étaient en mode festif et cool (sauf le ou les débiles au gaz lacrymo...).
J'ai très envie d'y retourner l'an prochain et dans mes rêves les plus fous je demande à Lollapalooza de faire venir les Twenty One Pilots... !

C'était mon premier festival et mon premier Lollapalooza et c'était tooooooop !

Mon premier festival Lollapalooza Paris / Report 22 juillet 2017
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

NAWAL 24/07/2017 22:52

Merci pour ta toujours jolie compagnie Carole et ta proposition d y aller ensemble.
L'année prochaine on remet ça !

Carole Nipette 27/07/2017 22:05

merci à toi aussi :) yes on remet ça si les groupes sont en phase :)

dansapeaudunefille 24/07/2017 21:50

sympa ton retour d'expériences ! Je suis allée une fois à Soliday et j'avais bien kiffé aussi

Carole Nipette 27/07/2017 22:05

le truc c'est que je n'irai pas dans un festival juste pour voir, il faut vraiment que la programmation me plaise ! je vais guetter maintenant mais par exemple là pas du tout attirée par Rock en Seine...