Que de temps perdu à ne pas s'aimer...

Publié le 10 Septembre 2018

Que de temps perdu à ne pas s'aimer...

Vaste sujet, l'acceptation de soi, de son image, de son corps... Comment une vie peut-elle être bouleversée ou changée à cause de cette perception qui n'est qu'un reflet, qu'un morceau de l'image...

Il y a quelque temps, je suis tombée sur des images filmées de moi à 18-25 ans et j'ai eu un choc. Non pas un choc "hannn j'ai vieilli" parce que si j'avais été surprise par cet état de fait, je serais un cas désespéré mais un choc du style "j'étais pas mal, pas aussi affreuse que je ne le pensais..."

J'ai eu un choc parce que je me suis vue comme j'étais réellement alors que je pensais fondamentalement le contraire et que je réalise à quel point j'ai perdu du temps à me détester... surtout à la sortie de l'adolescence. A moins que ce ne soit mon regard sur moi qui ait changé... Psy du jour bonjour ! Je l'ai maltraitée cette jeune femme, je me suis mal traitée...

Je me suis habillée pour me cacher et je me suis cachée. Je n'étais pas bien dans mon corps ni dans ma peau c'est évident. A l'époque le sujet harcèlement de rue n'était même pas en gestation et je vivais très mal les remarques des mecs en général sur la taille de me seins par exemple et ce que ça leur évoquait, les sifflements et les regards appuyés. Je rasais les murs même habillée comme un sac, je n'étais jamais tranquille en passant devant un chantier (désolée mais c'était ma réalité et non un préjugé...)

Me trouvant grosse et pas terrible, je ne trouvais pas normal qu'un mec s'intéresse vraiment à moi. Bonjour l'estime de soi...

Et tout ça peut faire faire des choix de vie qui ne sont pas forcément les bons choix...

Maintenant, je ne vais pas dire que je m'adore, comme tout le monde je me trouve de sales défauts physiques devant mon miroir mais je sens que je m'aime mieux. Je sais, on va me dire c'est la maturité (les gens bien élevés, les autres diront c'est la vieillesse !!), c'est normal avec la sagesse de vie, l'expérience, tout ça... Peut-être que oui mais je suis persuadée que ça peut être mieux dès notre plus jeune âge.

Aujourd'hui je suis maman et tout ce que je souhaite à ma fille c'est qu'elle s'aime comme elle est. Qu'elle ait confiance en elle autant que possible, qu'elle accepte son physique quel qu'il soit et qu'elle se voit comme je la vois, quand elle se regarde dans la glace.

C'est tellement important de grandir avec une famille ou des personnes qui nous encouragent, nous disent "tu es belle, tu es beau, tu es magnifique, tu rayonnes, tu assures..." C'est vraiment à mon sens, quelque chose qui fait partie de l'amour qu'on donne à nos enfants. S'ils arrivent dans la vie avec ce bagage de confiance en soi ils ont déjà réussi... Le temps de l'adolescence est crucial...

Je me retiens tellement souvent dans le métro, dans les supermarchés, dans la rue, quand j'entends des parents dire à leurs enfants des saloperies comme "tu es bête, tu es débile, tu es nul, c'est pas possible un enfant pareil..." etc, etc... je sais que la route va être longue sur ce chemin de la bienveillance envers soi-même... Déjà qu'on se fait des idées tout seul parce que nos yeux nous déforment, les traîtres, c'est pas la peine d'enfoncer le clou...

Je ne sais pas si on arrive un jour à être totalement confiant en soi, à s'aimer à 100%, j'ai l'impression qu'on n'a jamais fini de douter mais je sais qu'on peut faire mieux, pour nous, pour nos enfants...

Suivre Nipette sur Instagram / Suivre Nipette sur Twitter / Suivre Nipette sur Facebook

P.S : J'ai beaucoup aimé le film "I feel pretty" qu'on peut voir sur Netflix. Comment la vie change quand on s'assume... Un feel good movie drôle et attachant...

 

Rédigé par Carole Nipette

Publié dans #humeurs, #Les réflexions existentielles d'une maman

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Mel 16/09/2020 19:01

Merci pour ce partage ...tu m'as remis à l'esprit ce texte qui m'avait tant émue qd je l'avais lu ...
Un jour Cosette se regarda par hasard dans son miroir et se dit : Tiens ! Il lui semblait presque qu’elle était jolie. Ceci la jeta dans un trouble singulier. Jusqu’à ce moment elle n’avait point songé à sa figure. Elle se voyait dans son miroir, mais elle ne s’y regardait pas. Et puis, on lui avait souvent dit qu’elle était laide ; Jean Valjean seul disait doucement : Mais non ! mais non ! Quoi qu’il en fût, Cosette s’était toujours crue laide, et avait grandi dans cette idée avec la résignation facile de l’enfance.
Combien le regard et les mots peuvent nous aider à nous reconstruire ou nous piétiner et nous détruire...et ce, à tout âge même si les fondements de la confiance de construisent surtout durant l'enfance...je t'embrasse

Carole Nipette 19/09/2020 14:45

Très joli extrait des Misérables... plus le temps passe et plus je constate en effet que j'ai perdu trop de temps à ne pas m'aimer...

Vania 29/10/2018 14:34

Je suis également passée par cette phase. Durant l’adolescence et le début de l’âge adulte, j'avais du mal à me regarder dans le miroir. Les commentaires les plus simples me désarmaient totalement, mais heureusement que tout va bien maintenant.

Candice 18/09/2018 02:03

Très bel article, très intéressant et bien écrit. A bientôt. Bises

Isabelle d'EzEvEl 13/09/2018 13:26

Je crois qu'on a presque toute un regard déformé, je me déteste en photo, je suis complexée par mes dents, donc je ne souris pas, donc les photos sont merdiques lol
J'ai pas Netflix donc je ne pourrais pas regarder mais j'en ai entendu parler

Carole Nipette 16/09/2018 22:33

Ah les dents ! j'ai l'impression quand même qu'on oublie parfois leur état :)

sysyinthecity 11/09/2018 21:12

Ton article me parle, merci ma chère mère pour ses mots délicatement pas tendre du tout :(
j'ai regardé aussi ce film cet été, j'ai adoré !

Carole Nipette 12/09/2018 09:55

:( merci

Madame 11/09/2018 07:54

Je suis d accord avec toi, mais est ce que les complexes (justifiés ou injustifiés) ne sont pas caractéristiques de la période ado/jeune adulte? On répète (même un peu trop) à notre fille qu'elle est belle, et aussi au grand mais il est plus détaché de l'image qu'il renvoie. En tout cas je suis mieux dans mes pompes à 36 qu'à 18.

Carole Nipette 12/09/2018 09:55

Quand je vois les ados s'habiller sans complexes je ne sais pas si c'est vraiment caractéristique de la période, plutôt de la personne... je parle de la beauté mais c'est plus que ça, c'est montrer la fierté et l'admiration... le premier regard adulte sur les enfants est (dans la plupart des cas) celui des parents, autant que ça commence "bien" avec eux :)

Kid Friendly 10/09/2018 22:00

Il faut que je regarde ce film !
Moi aussi quand je vois des photos je me dis que j'étais pas mal, mieux qu'aujourd'hui (le corps de 15-20 ans n'est forcément pas le même que celui d'une maman de 3 gosses à 40 ans) et que bon c'était con de ne pas trop le savoir ! J'espère que mes filles seront moins complexées. Mais je ne suis pas sûre d'être naturellement très douée pour les abreuver de compliments :-/ A travailler...

Carole Nipette 10/09/2018 22:40

même si on se trouve mieux plus jeune et moins enrobée, c'est humain !! on peut se dire qu'on n'est pas plus mal aujourd'hui, juste différente :) même si ce n'est pas ta nature de complimenter souvent, tu peux le faire de temps en temps et pour des petites choses ;)

julesetmoa 10/09/2018 21:04

Comme je te comprends ! la confiance en soi je ne l'ai jamais vraiment eu et le harcelement moral que j'ai subi à un moment au boulot n'a rien arrangé. Depuis j'essaie de changer car je sais qu'il est important d'aller au delà. Comme toi, j'espère surtout que mes enfants auront plus confiance en eux que moi

Carole Nipette 10/09/2018 22:38

j'imagine à quel point ce type de harcèlement peut encore te rabaisser et enfoncer le clou, j'espère que le ou les personnes ont payé..

Nanie 10/09/2018 18:42

Cet article fait particulièrement écho chez moi... Mon regard actuel sur celle que j'étais il y a encore 10 ans est bien plus bienveillant que ce que je ressentais envers ma personne pendant les 35/40 premières années de ma vie.

Carole Nipette 10/09/2018 22:37

au moins on s'en rend compte qu'on était pas si horrible et c'est un premier pas vers du mieux :)

lily 10/09/2018 18:20

Vaste sujet et vaste débat on a beau en vieillissant prendre conscience de certaines choses il est hélas difficile de ne pas les reproduire parfois la seule différence c'est qu'on s'en aperçoit et que l'on s'excuse en se corrigeant peu a peu avec nos enfants .... Du coup je vais regarder celui ci je l'ai pas encor evu bisous

Carole Nipette 10/09/2018 22:36

:)

Maman est au musée 10/09/2018 15:43

C'est très difficile de s'accepter comme on est. J'en sais quelque chose moi aussi. Nous sommes souvent trop dures avec nous-mêmes. Et la période de l'adolescence est une étape compliquée. Moi aussi quand je revois les photos de cette époque, je me dis que je n'étais pas si mal, même plutôt jolie. Mais ça je ne le voyais pas à l'époque.

Carole Nipette 10/09/2018 22:35

comme toi pour le coup et là je me dis que c'est dommage j'aurais pu plus en profiter pour faire ce qui me plaisait...

Féelyli 10/09/2018 14:50

Moi aussi je n'ai pas entendu que des paroles bienveillantes et ça marque, même si ce n'est pas fait intentionnellement. Pas facile d'avoir confiance en soi, j'essaie de faire attention avec mes enfants.

Carole Nipette 10/09/2018 22:34

non ce n'est pas facile, je suis bien consciente que les encouragements et l'amour ne suffisent pas mais c'est une bonne base pour travailler dessus :)

Aurélie Cagnades 10/09/2018 13:07

Oh punaise, la confiance en soi... c'est un truc qu'il me manque beaucoup en ce moment...

Carole Nipette 10/09/2018 22:33

je pense que ça peut se travailler et s'améliorer :)

Maman Voyage 10/09/2018 10:24

Oui les parents peuvent aider pour que l'enfant ait une bonne image de lui...Dans ma famille ça critiquait trop souvent la prise de poids (alors que j'ai toujours été plutôt mince !) et il y avait souvent des remarques sur les boutons d'acné... Au lieu de critiquer ils auraient pu m'aider à m'en débarrasser ce ces sales boutons ! Bref, il faut être diplomate avec ses enfants et leur apprendre à s'aimer eux-mêmes. Je vais regarder ce film tiens ! Et trop belle ta photo d'enfant espiègle !

Carole Nipette 10/09/2018 22:33

avec ce genre de remarques sur le poids, des filles minces deviennent anorexiques et là c'est moins drôle... merci :)

Une parisienne à Vincennes 10/09/2018 10:23

Je n'aimais pas mon corps plus jeune (je ne l'aime toujours pas) mais je ne l'ai pas plus mal vecu que ça. C'est pas faute d'avoir des parents très bienveillants. Le complexe fait partie de ma vie, il faut juste l'accepter

Carole Nipette 10/09/2018 22:32

tant que le complexe ne t'empêche pas de vivre où d'être toi-même c'est top ! ça prouve que tu sais t'en défaire et c'est ce qui compte au final, ne pas se laisser bouffer par ses complexes...

Girls n Nantes Eva 10/09/2018 10:15

et oui je pense qu on en est toutes la en fait, de la bienveillance ça aide énormément et comme toi I feel pretty m'a fait trop de bien !

Carole Nipette 10/09/2018 22:30

I feel pretty fait vraiment prendre conscience à quel point on se fait du mal quand on n'assume pas qui/ce qu'on est !

Mademoiselle Farfalle 10/09/2018 10:07

Quand je vois des photos de moi ado, c'est l'inverse... A l'époque, j'étais franchement moche et je ne m'en rendais pas compte. Et bizarrement, c'est en vieillissant et en m'améliorant que j'ai commencé à ne plus m'aimer... Et aujourd'hui, ça va beaucoup mieux ^^

Carole Nipette 10/09/2018 22:29

si tu ne t'en rendais pas compte c'est que tu t'aimais bien :) tu n'es pas si vieille il me semble !

Isa-monblogdemaman 10/09/2018 09:13

Ma mère m'a toujours dit "t'es pas plus moche qu'une autre". Va faire ta vie avec ça .... Je pense souvent au film I Feel pretty en ce moment. Il est tellement juste. Je crois que la confiance en soi est vraiment le meilleur des bagage pour le voyage trépidant qu'est la vie.

Carole Nipette 10/09/2018 22:28

mais c'est qui l'autre ? :) c'est clair qu'avoir confiance en soi t'ouvre bien des portes...