En un mois... / La vie en pandémie - Jour 31- Lundi 13 avril 2020

Publié le 14 Avril 2020

Mon camélia - Lundi 13 avril 2020

Déjà un mois. Je me sens presque mal de dire que je n'ai pas vu le temps passer. Que je ne me suis jamais ennuyée. Que j'ai été plus bien que mal. Que même si les pensées s'affolent et que le coeur se serre, je n'ai pas détesté ce premier mois confinée. Que les petits bonheurs adoucissent les grands malheurs, qu'ils ne les effacent pas mais c'est ainsi qu'on prend le chemin de la guérison...

J'ai évidemment préféré la semaine de vacances aux semaines de télétravail. J'ai parlé avec la famille et les amis mais je me sais capable de rentrer dans une bulle et ne pas me sentir isolée. Un bon mental on a dit. Je sais ma chance d'être confinée dans une maison avec un jardin et dans un cercle familial qui ne ressemble à aucun autre.

Chaque confinement est unique et est vécu différemment par chaque confiné. Une expérience commune mais individuelle.

Je n'ai pas vécu "ma meilleure vie" comme le disent beaucoup de jeunes et d'ados en ce moment car il me manquait le partage en live et les échanges de la réalité, mais une belle vie car épargnée par le virus mortel. Un mois de pris...

En un mois, j'ai regardé quelques films inédits ou revus d'autres, quelques épisodes de série mais pas assez.

Je n'ai lu qu'un seul livre (commencé avant le confinement) et un seul roman graphique. Je n'ai pas écouté un seul podcast hormis une ou deux chroniques radio (bon en même temps j'en n'écoutais pas avant !).

Je n'ai pas cédé aux injonctions de toutes les choses culturelles numériques en ligne à consommer sans modération.

J'ai fait quelques gâteaux mais rien de fou ou d'inhabituel en quantité.

Je n'ai pas suivi de cours de sport, de yoga ou de méditation en ligne.

Je n'ai pas regardé une seule fois BFM TV ou une autre chaine d'info (ça j'avoue j'en suis fière). J'ai lu beaucoup de journaux par contre.

J'ai pris le temps de ne rien faire quand j'en avais envie (j'avoue ça aussi c'est comme d'habitude !).

Je suis très peu sortie, courses nécessaires uniquement en essayant de faire que ça dure longtemps pour ne pas ressortir chaque jour.

Je me suis couchée de plus en plus tard.

J'ai imaginé le futur sans y arriver.

Je n'ai pas essayé de devenir professeur des collèges.

Je suis devenue gauchère au ping pong.

J'ai passé des dizaines de coup de fil.

J'ai écrit un billet de blog presque chaque jour.

J'ai ri et j'ai pleuré pour tout et pour rien.

J'ai eu un seul contrôle d'attestation.

J'ai pris des dizaines de photos de fleurs.

J'ai vécu le printemps comme jamais.

 

 

La chanson qui restera liée à cette période parce ce qu'elle m'a donné la patate, donné envie de chanter et de bouger.... "Say so" de Doja Cat

La soirée a été marquée par le discours de notre Président. Sans surprise, on en reprend pour un mois. J'ai apprécié le discours social et les préoccupations inégalitaires. Beaucoup d'incertitudes mais personne n'a de réponses. L'espoir renait certes mais la vie sociale ne va pas reprendre tout de suite comme avant. Nous n'avons pas fini d'expérimenter d'autres modes de vie, d'autres codes... et d'autres masques...

Je ne sais pas quoi penser de la réouverture progressive des écoles, ça me paraît surréaliste vu l'organisation à mettre en place mais j'aimerais que ça arrive même si ce n'est que pour quelques semaines ou juste pour que les élèves puissent se revoir (de loin) et dire au revoir aux professeurs. On va continuer à avancer jour après jour et on verra bien...

Bon courage à ceux qui en ont besoin... Prenez soin de vous et à demain...

Rédigé par Carole Nipette

Publié dans #La vie en pandémie, #En Seine et Marne, #humeurs

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

MdameNInie 15/04/2020 14:29

Je me dis surtout que ça peut encore évoluer en bien ou en mal... avec toutes ces personnes en Réa encore, c'est quand même chaud de se dire que le 11 mai, on va de nouveau pouvoir sortir (enfin moi bosser)... J'y crois moyen...

Carole Nipette 15/04/2020 19:55

ce sera progressif de toute façon, perso je ne me vois pas reprendre les trains et rer bondés... on aura tous un masque mais même...

sysyinthecity 15/04/2020 08:43

on est un peu dans le même état d'esprit, je ne regarde pas les nouvelles, je profite de l'instant présent

Carole Nipette 15/04/2020 19:54

et on se sent mieux ainsi je trouve !

Madame 15/04/2020 02:35

J'ai beaucoup profité durant les vacances mais c'était très tendu les trois semaines avant avec le boulot et nos enfants, enfin pas "tendu" mais j'étais bien occupée.
Je me suis rendue compte que bosser me permet de ne pas perdre la notion du temps, je demande x fois par jour la date ...
Concernant la reprise de l'école, j'ai hâte d'en connaître les modalités, je ne m'inquiète pas ou moins pour les collégiens ou les lycéens, ils peuvent (je dis bien ils peuvent) comprendre l'importance des gestes barrière.... mais je suis plus septique pour les maternelles.
De toute façon on a encore le temps avant de connaître la mise en place de tout ça
Bises ♥

Carole Nipette 15/04/2020 19:54

on s'adaptera... par contre les collégiens sur le côté on reste à 1m je suis moins sûre que toi :)

une parisienne à Vincennes 14/04/2020 12:44

Je dois avouer que j'ai aussi trouver mon rythme et que je ne m'ennuie pas
Je cuisine beaucoup (trop et pas leger)
Je ne sors que peu
Je profite ...

Carole Nipette 14/04/2020 17:40

je ne profite pas assez mais j'essaie :)