Le camélia - La vie en pandémie / Jour 25 - Mardi 7 avril 2020

Publié le 8 Avril 2020

Mon camélia - Mardi 7 avril 2020

Le camélia ne tiendra pas jusqu'à la fin du confinement mais il a encore de beaux jours devant lui. Il n'a quasiment pas plu depuis un mois ce qui fait qu'il continue à fleurir et à résister. L'an dernier je n'ai pas pu en profiter autant. J'ai choisi de le photographier chaque jour comme symbole de mes billets #Lavieenpandémie et ainsi voir son évolution à travers le temps.

C'est presque l'été et la météo me ramène aux vacances d'été auxquelles je ne veux pas penser. Je suis en plein déni volontaire, je n'ai pas encore pris la décision de débrancher...

Je décale mon rythme habituel et ça devient n'importe quoi. Couchée entre minuit et une heure du matin (je me fais violence pour éteindre la lumière) et levée vers 10h. Je devrais m'en fiche puisque personne ne m'attend mais j'espère vraiment réussir à décaler dans l'autre sens. Cette foutue impression de perdre mon temps !

Je suis en vacances, je passe du temps avec ma fille (qui dort tard, très tard...). On n'a même pas glandé devant des séries aujourd'hui. Elle fait beaucoup de photos pour son compte bookstagram, je la trouve douée. Fierté de maman en mode "ON". Elle lit beaucoup aussi contrairement à moi qui ait l'impression de ne plus savoir me concentrer sur un bouquin. J'y travaille (quand je réussirai à me lever plus tôt).

Quand ma montre Fitbit a vibré en fin d'après-midi j'ai hurlé de joie ! Plus de 10000 pas dans une journée de confinée ! Première fois que ça m'arrive depuis le début. Ayant un jardin, je ne ne sors pas me promener une heure par jour. Trop tard de toute façon, c'est maintenant interdit en Seine et Marne... Je mets ma montre tous les jours, ça me motive à bouger un peu plus et ça me rassure aussi quelque part...

Je dois ici rendre justice à l'invasion de fourmis dans ma chambre et dans la salle de bains. Grâce à elles je me suis bougée des heures pour ranger, nettoyer, chercher la source... J'ai été active en mouvement plus que d'habitude !

L'attraction de la soirée, attendue avec impatience, la lune rose. Elle est restée derrière les arbres, mais quand elle est apparue elle était bien rose ! On l'a regardée monter et changer de couleur durant une bonne demie-heure !

Le film du soir c'était "Alice et le maire" pour lequel Anaïs Demoustier a eu le césar de la meilleur actrice. Sympa et bien vu sur le monde politique et administratif.

Prenez soin de vous et à jeudi, double dose de La vie en pandémie !

Rédigé par Carole Nipette

Publié dans #La vie en pandémie, #En Seine et Marne

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

sysyinthecity 09/04/2020 10:32

je m'oblige le soir à garder le même rythme, en plus je n'ai jamais été une lève tard :)

Carole Nipette 09/04/2020 10:36

moi non plus pas trop mais par contre une couche tard ça, j'en suis malheureusement très capable !!!

Une parisienne à Vincennes 08/04/2020 21:55

Ma montre est en pleine dépression ????????

Carole Nipette 09/04/2020 10:35

La pauvre :)

Girls n Nantes 08/04/2020 11:18

je dors de plus en plus mal
la c'est bientôt le chomage partiel et je sature vraiment :(
vivement vendredi et les vacances des enfants

Carole Nipette 08/04/2020 12:46

j'ai très mal dormi les premières semaines et là j'ai retrouvé mon sommeil même si les horaires c'est du n'importe quoi... il va falloir tenir, courage... chaque jour après l'autre...