Ce qui m'émeut en cette rentrée de septembre 2020

Publié le 9 Septembre 2020

Je ne sais pas si ce sont les hormones parce que d'une manière générale j'ai tendance à être émue si vite, à mouiller mes yeux alors que je n'ai rien demandé, ils me trahissent trop souvent... Les larmes montent, il me suffit de parler à quelqu'un qui me raconte une saloperie de la vie et hop je suis à sa place et je m'émeus... ou alors au cinéma, par exemple la scène de fin de "Comme t'y es belle" de Liza Azuelos, dans laquelle Valérie Benguigui décide de partir, l'échange de regards en biais avec Alexandre Astier, ça dure quelques secondes et je peux la revoir dix fois de suite et pleurer dix fois de suite... J'en ai des tonnes des exemples comme ça !

Voici quelques émotions du moment, dans l'immensité des émotions qui m'habitent et encore plus cette année si particulière...

Donc là en ce moment, le nouvel album de Julien Doré "Aimée" me met dans des états... J'ai écouté cette merveille plusieurs fois et "Barracuda II" me fait systématiquement monter les larmes. Le piano, les paroles, les enfants... Un album magnifique à tous les niveaux... que j'ai hâte de voir joué sur scène en novembre 2021 !! (J'ai réussi à avoir des places ce matin !)

L'émotion m'a submergée à chaque épisode de Stateless, la série australienne les sur migrants diffusée sur Netflix. Comment rester de marbre devant ces situations tragiques, ces histoires d'humains qui ont eu la malchance de naître dans le mauvais pays... Entre les attitudes de salopards des uns et le désespoir des autres, cette série m'a bouleversée...

D'après l'histoire vraie d'une australienne disparue et retrouvée dans un camp de rétention, on entre dans les méandres de la politique d'immigration et dans l'enfer de ceux qui décident un jour de tout quitter dans l'espoir d'une vie meilleure...

Je suis émue aussi par tous ces étudiants qui font une rentrée avec à peine de quoi survivre parce que les petits boulots ont disparu, parce qu'ils n'ont pas de famille sur qui compter...  Que ce soit en France où à l'étranger... les files s'allongent devant les distributions de colis pour avoir de quoi tenir...

Emue aussi par ces collégiens ou lycéens qui n'ont pas d'affectation, je n'arrive toujours pas à comprendre comment c'est possible dans ce pays qui se targe d'avoir une "bonne éducation nationale"... Idem pour ceux que Parcoursup a laissé de côté...

Emue également par le procès des attentats de 2015 qui se tient en ce moment... émue parce que les témoignages des survivants sont évidemment durs et émue parce que la religion continue de faire son oeuvre de destruction partout dans le monde et que rien ne change, on trouve toujours des excuses quand il s'agit de ne pas critiquer les croyances, surtout ne pas froisser... l'hypocrisie nous mène quelque part où je n'ai pas envie d'aller...

Dans un registre plus gai, la nature continue de m'émouvoir par sa capacité à donner, à fleurir... ça fait un bien fou d'en profiter !

J'espère que votre rentrée s'est bien passée !

 

Rédigé par Carole Nipette

Publié dans #humeurs, #Carole attitude, #Les plaisirs du jardin

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Mel 16/09/2020 18:48

Coucou ma Carole...et moi je suis émue de te lire ..et de savoir que je ne suis pas seule à ressentir les choses ac une telle intensité...ta grande sensibilité et ton empathie font partie de tes plus belles qualités...je te souhaite d'avoir surtout de belles choses qui vont t'émouvoir...je t'embrasse

Carole Nipette 19/09/2020 14:44

ma grande sensibilité me joue un peu trop de tours mais j'ai appris à vivre avec ! Bisous

Girls n Nantes 14/09/2020 09:52

oui tout s'est bien passé et je comprends tes émotions, pas facile d'être sensible :)

Laurent 10/09/2020 22:47

Cette chanson, Barracuda, piano et voix, est magnifique. Bisouxxx

Féelyli 10/09/2020 20:05

Comme toi, je suis souvent émue et un peu pour les mêmes choses. Je crois que le plus émouvant, c'était quand je voyais mes enfants sur scène quand ils étaient petits, je me retenais pour ne pas pleurer...

Mademoiselle Farfalle 09/09/2020 23:15

J'ai écouté l'album de Juju et il m'a déçue. Une deuxième écoute me paraît nécessaire !

Une parisienne à Vincennes 09/09/2020 21:52

Ah tiens je vais écouter Julien sur Deezer

Carole Nipette 09/09/2020 22:03

Bonne idée !

sysyinthecity 09/09/2020 21:12

ah oui dis donc tu es une forte émotive, j'ai reçu l'album de Julien Doré je l'écoute en boucle

Carole Nipette 09/09/2020 22:05

Mais même si je suis émue ça ne veut pas forcément dire que j'ai les larmes, heureusement :)

Carole Nipette 09/09/2020 22:03

Il est si bien cet album ! oui je suis très très émotive et ce n'est pas toujours facile dans la vie de tous les jours... mais parfois je peux aussi être totalement froide si je ne sens pas personne en face de moi ;)