Egoïsme / Stupidité / Solidarité... La vie en pandémie

Publié le 19 Septembre 2020

Honnêtement j'étais partagée sur la reprise du virus. Je me souviens en février dernier, j'observais la Chine et je me disais qu'il nous faudrait 2/3 mois pour s'en sortir et maîtriser le truc... Evidemment au fur et à mesure du temps, j'ai changé 25 fois d'avis, surtout sur la maîtrise du Covid puisqu'il y a de l'humain en jeu et comme on le sait, l'humain déçoit souvent. L'humain est têtu, l'humain est rebelle mais en plus il y a l'humain stupide qui ne réfléchit pas, celui qui voit des complots partout, celui qui invente des théories fantaisistes plus vite que son ombre. J'hallucine de voir tout ce que les gens peuvent inventer, relayer, croire, est-ce juste une question d'éducation ? Comment est réparti le bon sens sur cette planète ?

Donc là je vois bien que le virus se balade comme s'il était chez lui, la colonisation se passe plutôt bien pour lui, on lui ouvre des portes, on lui trace des chemins balisés. Il devrait y avoir un code de la route spécial covid avec un qcm où on répondrait oui ou non et des questions du style : je vais à un mariage, je fais la fête tous les week-ends, je braille sans porter mon masque, j'éternue sur les autres, je vais à un grand raout religieux, etc etc...
 

Je n'ai pas trouvé la source de ce très bon détournement... (DR)

On a beau dire qu'il faut continuer à vivre avec ce virus mais pour autant faut-il ne rien changer à sa vie et ne penser qu'à sa petite gueule ? Chacun fera bien comme il le veut mais si les universités ferment et que des étudiants précaires se retrouvent encore dans la merde parce que d'autres n'auront pas résisté à trimballer le virus partout et bien moi j'aurais la haine, les boules et j'imagine que ceux qui en pâtiront les auront encore plus...

La jeunesse sacrifiée en temps de covid 19 pour moi, ce n'est pas parce qu'elle ne peut pas faire la fête mais bien pour tout le reste, les études tronquées, les choix impossibles, les boulots qui n'existent plus, les difficultés de survie pour certains, les débouchés archi bouchés, les projets réduits à néant, l'avenir qui ressemble au présent...

C'est dur la vie en société, on n'est pas tout seul, nos actes ont des conséquences...

On va en chier pendant un ou deux ans peut-être, on a du mal à se projeter et pourtant il va bien falloir prendre les choses comme elles viennent. On a envie de faire la fête ? Oui mais on s'isole et on respecte encore plus les gestes barrières ensuite pendant 7 jours, on assume ses actes au lieu d'aller contaminer les autres qui n'ont rien demandé... Si on pense avoir pris des risques pour la santé des autres on essaie de limiter la casse, au moins... Tu fais la fête, le lendemain tu ne retournes pas à la fac, tu t'isoles, c'est quand même pas sorcier, tu assumes de louper les cours une semaine et ça évitera que tu fasses foirer l'année de tous les autres... Mais peut-être tu es trop égocentré pour ça...

On arrête de se vexer comme des gamins si quelqu'un refuse une invitation à un mariage, une fête de famille ou que sais-je. Ce virus ne tue pas tout le monde, on s'en réjouit mais il peut faire de sacrés dégâts et chacun est libre d'être hypocondriaque ou d'avoir peur de cette saleté. On peut ne pas comprendre, au mieux on essaie de ne pas juger.

On est tous la même galère alors il serait peut-être temps de l'assumer tous ensemble au lieu de se diviser... Je n'imagine même pas si on était en temps de guerre, on aurait vraiment le cliché avec les collabos d'un côté et les résistants (masqués) de l'autre... Quelle misère... On vit dans un pays qui prend des mesures, on n'est pas toujours d'accord, on estime mieux savoir ou alors on fait confiance mais il y a des rebellions vraiment mal placées, des actions vaines... Ce n'est pas comme ça qu'on va se remettre debout.

L'être humain est fait pour s'adapter à bien pire. Porter un masque et ne pas aller dans des rassemblements où les gestes barrières ne peuvent s'appliquer, sérieusement ce n'est pas ce qu'il y a de pire comme situation sur cette planète... On n'a qu'à avoir des idées au lieu de faire tout pareil... On peut très bien faire autrement, différemment... et même trouver du positif dans certaines situations.

Ce n'est pas marrant, c'est usant, c'est galère, on s'isole plus ou moins des autres mais on s'y fait parce qu'on n'a pas le choix et qu'on veut continuer à aller à l'école, aller travailler, aller au cinéma ou au spectacle, voyager même tout prêt, se promener... en tout cas moi je veux. On a le droit d'avoir peur, de ne pas avoir peur, de s'en foutre royalement mais ça ne concerne que nous, on n'a pas à demander aux autres d'assumer nos choix...

Malgré tout ça on peut vivre de belles choses, de nouvelles choses, il suffit d'ouvrir un peu les yeux, le coeur... et parfois le cerveau...

Rédigé par Carole Nipette

Publié dans #humeurs, #La vie en pandémie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

hellobeautymag 28/09/2020 13:47

Hello,
C'est une drôle de période qu'on vit là. Moi je mets le masque , il le faut.
Mais j'espère honnêtement que cela ne durera des années car je trouve cette vie bien triste.
Plus de fêtes, plus de spectacles...Mon Chéri est musicien, et pour nous matériellement comme tant d'autres, c'est la cata!
Voilà, j'espère juste que ça ne durera pas...
Maryline

Carole Nipette 28/09/2020 18:32

J'espère aussi que ça ne durera pas... par contre il y quand même pas mal de spectacles en tout cas en Ile de France... je sais que c'est compliqué pour les grands concerts par contre... courage à vous

cecile 26/09/2020 00:06

Oui, l'égoïsme à l'état pur de certains, sous couvert de grandes théories stupides! C'est tellement révélateur de notre société capitaliste, dans laquelle les "non-productifs" (= les retraités, et donc les personnes âgées) et les personnes qui coûtent cher à la société (les malades, les obèses qui statistiquement ont plus de risques de développer d'autres maladies) sont négligés par les personnes qui se croient intouchables, invulnérables car plus jeunes, en bonne santé (pour l'instant!) et qui sont pris dans la spirale de la vie et de la consommation (cf les "il faut vivre", "on ne va pas tout arrêter"...). Cela me rend triste et en colère.

Carole Nipette 26/09/2020 13:35

Mais oui il faut vivre et je suis pour vivre différemment et autrement durant cette crise, c'est l'occasion de repenser les choses mais peu de gens essaient... on veut tout refaire comme d'habitude ! on peut trouver du bonheur même avec un masque et de la distanciation... et puis personne n'est intouchable en vérité que ce soit pour le virus ou autre chose...

AimeCat 24/09/2020 22:06

MERCI !!!

Maman Voyage 22/09/2020 15:01

Je suis en colère aussi cette semaine car clairement le UK préfère sauver les pubs que les enfants et les gens... Super ton image !

Sophie Blabla et cie 22/09/2020 09:18

Je fais très attention , je vais au soirée pour le côté vie sociale mais je ne fais pas la bise je respecte les gestes barrières partout mais comme tu dis c’est compliqué pour les jeunes étudiants. En tout cas chez nous devant les écoles les parents jouent le jeu pour se protéger et protéger les autres

Laurent 21/09/2020 17:46

Je crois qu'on a perdu beaucoup de nos compatriotes dans des sphères complotistes, notamment (mais pas uniquement) parce que nos gouvernants pataugent, disent tout et son contraire, que la parole des autorités a perdu son crédit depuis belle lurette (la fameuse exemplarité parfaite pour les autres mais jamais pour soi). Je n'éprouve aucune sympathie pour nos gouvernants mais je ne partage pour autant aucune de leurs thèses aussi fantaisistes que dangereuses. Je désespère de plus en plus en l'humain et je me réfugie dans la littérature, Netflix etc. Je m'efforce malgré tout de voir le positif, le verre à moitié plein, hein. Pas facile. bises de Marseille

Carole Nipette 21/09/2020 21:42

malheureusement les complotistes n'ont pas attendu le covid pour débloquer... ça fait trop longtemps que ça dure et le moindre prétexte est bon... tout comme toi pour la conclusion et vive la littérature, le cinéma et les séries !

lexou 21/09/2020 16:04

je fais très attention, surtout avec la grossesse, mes proches font très attention, mais c'est compliqué, on doit s'adapter. Economiquement ca va être compliqué aussi en espérant que ca se termine le plus vite possible ! on s'en souviendra

Carole Nipette 21/09/2020 21:41

tu m'étonnes, la grossesse en temps de covid, un petit stress en plus...

Julesetmoa 21/09/2020 14:08

La situation est vraiment particulière face à une invasion invisible (je parle de ce virus). Ici nous faisons attention sans pour autant s'empêcher de vivre. Les gestes barrières sont de mises à chaque instant. Je comprends très bien les frileux mais j'ai plus de mal avec ceux qui s'en fichent royalement, au détriment des autres

Carole Nipette 21/09/2020 21:39

pareil !

Féelyli 21/09/2020 10:04

Oui ce n'est pas simple, il faut faire des choix, s'organiser autrement, s'adapter. On ne peut pas faire comme si le virus n'existait pas, on essaie de trouver des compromis pour tenter d'avoir une vie sociale...

Carole Nipette 21/09/2020 21:39

je pense qu'on peut y arriver si on le souhaite ! autrement !

Girls n Nantes 21/09/2020 09:29

hier rassemblement de scouts devant chez moi, aucun masque GRRR
les gens font plus attention on dirait, ça fait peur

Carole Nipette 21/09/2020 21:17

Beaucoup font attention encore et heureusement mais je crois qu'on remarque plus ceux qui ne le font pas ;)

Papillote 20/09/2020 14:04

je vois un relachement certain à paris où pourtant les masques sont obligatoires. j'ai dû reprendre les transports en commun pour la première fois en 6 mois : 2 personnes téléphonaient dans le bus en baissant leur masque... on était que 3 sur 10 à le porter correctement. l'ironie c'est que j'ai dû prendre les transports en commun pour me rendre à l'hopital... où on s'est retrouvés à 10 assis autour d'une table dans une pièce de réunion fermée, sans distance. avec des gateaux et des boissons : les gens baissaient leurs masques pour manger. et on était tous des personnes à risque. ça fait 6 mois que je fais gaffe, que je suis toujours en isolement. si j'ai chopé le covid, ce sera à l'hôpital ou dans le bus !

Carole Nipette 21/09/2020 21:49

Je ne prends pas trop le bus mais dans le métro et le transilien, le masque est là et plutôt bien porté... plus maintenant que cet été je trouve... perso, quand je sens pas la situation, je m'en vais où je m'éloigne... au boulot tout le monde dit quand ça ne va pas niveau distanciation ou autres... bon courage à toi

Mel 19/09/2020 18:23

J'aime bcp cette image très pertinente ! Oh oui je te comprends...c'est rageant de devoir assumer les conséquences de l'égocentrisme de certains...qui, pour ne pas changer leurs petites habitudes...mettent bcp de personnes face à la maladie dans l'isolement et la solitude...je t'embrasse

Carole Nipette 21/09/2020 21:47

oui très bien vue cette image :) Bisous