Faites des bébés!

Publié le 27 Avril 2006


"Pourquoi l'Europe ne fait plus d'enfants". Anne-Sophie Mercier et Matthias Beermann reçoivent, à Berlin, la ministre de la famille allemande, Ursula Van der Leyen. Avec une moyenne de 1,4 enfant par femme, l'Union Européenne n'arrive pas à renouveler sa population qui déclinera à partir de 2015. Or, selon les économistes, sans un redressement du taux de natalité, la croissance ne reprendra pas et l'influence de l'Europe se délitera. Pourquoi les Européens ne veulent-ils plus d'enfants ? Enquête avec un débat entre un démographe et un historien, ainsi que des reportages en Italie et en Allemagne. Samedi 29 avril à 19h00 sur ARTE.

J'ai vu ça sur un programme TV et il y a eu pas mal d'articles ces derniers temps que le vieillissement de la population française. Cette question je me la suis posée plusieurs fois de manière différente. Pourquoi on ne fait plus d'enfants ou pourquoi on en fait moins. Si je prends mon cas particulier, j'ai eu mon premier enfant à 38 ans, il y a peu de chances pour qu'en j'en fasse en deuxième... et c'est tellement compliqué à gérer quand on a besoin de travailler. Faire garder un enfant est une vraie bataille et une fois qu'on a eu la chance d'avoir un mode de garde, après il faut gérer les maladies etc... la culpabilité par rapport à son boulot et par rapport à son enfant...

Mais ce qui me taraude le plus, c'est l'avenir. Dans quel monde, je vais laisser mon enfant se débrouiller? Tant qu'elle sera avec nous, tout va bien, en tout cas on essaie de faire en sorte que ça se passe le mieux possible. Mais après, déjà rien que de se demander quel avenir professionnel elle aura? Quelles sortes d'études elle pourra faire? Quel air elle va respirer? Quelles guerres elle devra gérer? Quelle religion elle sera obligée de respecter? Quelles violences elle devra affronter à l'école où dans la rue?

Oui j'exagère sûrement mais certains comportements aujourd'hui n'augurent pas du meilleur pour demain... Même si je suis d'une nature optimiste, j'ai peur pour l'avenir de mon enfant et celui des enfants en général...

Finalement, faire un enfant est un choix égoïste, il faut le reconnaître. On fait d'abord un enfant pour soi.

Quand aux démographes qui paniquent parce la population des pays occidentalisés stagne (d'autres paniquent parce celle des pays sous-développés augmente malgré la famine, les guerres, le sida, l'intégrisme envers les femmes...), on dirait qu'ils n'ont aucune notion de la dure réalité d'élever un enfant aujourd'hui, financièrement, physiquement et socialement.
En 2006, le monde de l'entreprise stigmatise toujours les mères de famille et les femmes enceintes. En 2006, les femmes (qui n'ont pas les moyens de faire autrement!) doivent toujours choisir entre le boulot et les enfants. Quand je vois que les mamans au chômage ne peuvent même pas chercher du travail parce que quand on est au chômage on n'a pas de place en crèche, ça me fait bondir. Encore le serpent qui se mord la queue. Elle va vachement avoir envie de faire un autre enfant, cette maman là...
Alors, si vraiment ils veulent motiver les femmes à enfanter pour repeupler le pays, il va bien falloir qu'ils changent les mentalités et là je ne suis pas sûre du résultat!

Il faut revoir les systèmes de garde et motiver des gens à travailler dans la petite enfance qui devrait être un secteur porteur et en pleine expansion. Je suis bien consciente que l'Etat ne peut pas accorder d'aides financières sans arrêt pour qu'on fasse des enfants mais qu'au moins les déductions d'impôts liées à tous les modes de garde etc... ne soient pas plafonnées et n'avantagent pas uniquement les couples mariés. En 2006, ce n'est pas normal qu'un couple marié avec enfant paye moins d'impôt qu'un couple non marié avec enfant.
Je n'ai pas fait d'enfant pour l'Etat, mais que l'Etat arrête de vouloir que je fasse des enfants pour lui! Dans ce cas, il n'a qu'à assumer ce qu'il souhaite et se mettre au boulot pour que les femmes aient encore plus envie de donner la vie!


Rédigé par carole

Publié dans #Les réflexions existentielles d'une maman

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Khalamity_Gwen 29/04/2006 09:34

BOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOONNES WACAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAANCES!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
bises

mel 29/04/2006 04:12

coucou ma carole et ma nina..j'espère que vous passerez de bonnes vaccances à la campagne...gros gros bisous et à bientôt..:)

line 28/04/2006 21:41

Bonsoir Carole,
Bonne soirée et bon week end relax à vous tous, bisous

Nathalie 28/04/2006 19:40

ben moi je veux bien faire des bébés mais je trouve que 20 ans c'est un peu jeune donc je vais attendre un peu... je te tiens au courant!
bises

missmio 28/04/2006 13:32

Tu te présentes quand?!

:0075:Danet:0075: 28/04/2006 10:43

Alors je vote pour toi illico.Bisous Danet.

bertrand 28/04/2006 09:35

poulette tes trop en forme ..presente  toi aux elections ..bises

carole 28/04/2006 10:16

oui parfois j'ai envie!

So 28/04/2006 09:29

Je vois qu'on a toute les mêmes peurs quant au devenir de nos chers bambins...Mais c'est la vie : ils auront tout comme nous des joies, des peines, de grands bonheurs et de terribles malheurs et nous, comme de vieux cons, on dira "c'était mieux de mon temps" et eux mêmes diront à nos petits enfants la même chose...L'enfance, c'est du bonheur, on ne se rend compte de la dureté du monde que plus tard alors laissons les en profiter et profitons en nous aussi !

carole 28/04/2006 10:18

Oui c'est du bonheur mais le sujet de l'article était de répondre à la question du pourquoi les femmes font moins d'enfants... j'ai donné mon avis ça ne veut pas dire que je ne profite pas!!

maman poule 27/04/2006 23:03

C'est vrai que rien n'est fait pour faliciter la vie des femmes aujourd'hui qui veulent avoir des enfants... Il faut d'abord se battre pour faire des études (et accessoirement en sortir!), puis trouver un boulot, et prouver aux mecs qu'on est aussi bien qu'eux à poste égal. Tout va bien, jusqu'au moment ou on leur annonce qu'on attend un heureux évenement! Moi en ce qui me concerne, mon boss était plus cool, surtout que j'ai dû m'arréter à 4 mois et demi de grossesse. J'ai également eu de la chance car la convention collective ou je bosse octroie 3 mois de plus de congés après les congés post nataux. Je n'ai donc repris que lorsque Philippine avait 6 mois. Mais très peu d'entreprise fonctionnent sur ce système, et que dire des liberaux... Ma cousine, avocate, vient d'accoucher de sa seconde fille, un mois après la naissance on la rappelait pour recommencer.... on croit rêver.
Ah et puis les modes de garde en France, tout un poème... il faut se battre littéralement, d'abord pour avoir la liste des nounous agrées (la Pmi ne voulait nous la donner que lorsque j'avais accouché...)puis se battre pour avoir une bonne nounou, ou une place en crèche.  On a dû batailler ferme avec la mairie pendant de longues semaines. Je n'ai eu la place que deux semaines avant la reprise!
Bref tout est fait pour qu'on se sente zen! Y'aurait encore beaucoup à dire!
Heureusement, il y a le sourire de nos poussins et poucinettes. Je n'ai rien trouvé de mieux comme "remontant"!

carole 28/04/2006 10:19

C'est bien le problème, tout ce qui concerne les enfants ne devrait pas être une bataille...

mel 27/04/2006 22:08

coucou ma carole, ma petite soeur va bientot avoir un enfant..et je me posais les mêmes questions..dans quel monde on va l'accueillir ? heureusement ces enfants portent en eux les semences de l'espoir...il n'y a qu'a voir le sourire de nina pour croire que l'avenir peut etre encore meilleur..gros bisous et a bientot !
N.B je t'envoie le mail promis et j'attends ta reponse :)

carole 28/04/2006 10:20

Oui, l'espoir est en eux... gros bisous

:0075:Danet:0075: 27/04/2006 18:32

Oui avec le recul de mon grand âge, je me rends compte combien il est difficile de prendre la décision d'avoir des enfants. Quand mon aînée  est née, j'ai fêté mon 20ème anniversaire, ma petite avait déjà 3 mois ! j'ai une petite fille 19 mois après, un garçon et une dernière fille. Il faut dire qu'à cette époque nous n'avions pas du tout les mêmes préoccupations, nous n'avions pas la pillule, les enfants arrivaient, et c'est tout, nous ne nous posions pas tant de questions sur l'avenir, on ne parlait pas des difficultés pour payer les retraites, l'écologie était balbutiante, tout était différent.Nous vivions dans une certaine insouciance, nous n'avions pas de gros moyens, mais nous avions du boulot, c'est là toute la différence, nous n'avions pas à nous battre pour trouver un emploi, donc une énorme angoisse de moins que vous.Mes trois filles m'ont donné 8 petits-enfants, mais mon fils ne veut pas d'enfant, il ressent les mêmes angoisses que toi, il ne se sent pas prêt, et comme il est extrèmement sérieux qu'il considère qu'avoir un enfant c'est un engagement solennel et responsable, il ne veut pas risquer de faire un malheureux. Toujours est-il qu'il ne faut pas pousser l'analyse trop loin parce que nous risquons de devenir trop pessimiste, et les enfants sont une telle source de bonheur, là c'est l'égoïste qui parle......Gros bisous à Nina et je ne te dirais jamais assez de profiter d'elle au maximum, quand elle sera grande, ce sera différent, mais bien aussi ! Bonne soirée. Mamie Danet.

carole 28/04/2006 10:22

Heureusement qu'on ne pousse pas l'anlayse trop loin sinon les démographes seraient encore plus alarmistes qu'ils ne le sont déjà! ;-) Merci et bisous

line http://idata.over-blog.com/0/16/15/42/loveey 27/04/2006 15:44

Je vois que tu as fait le tour de toutes les réponses à apporter au fait que la natalité est en baisse. Ma fille qui est en âge d avoir des enfants raisonne comme toi et personnellement je le comprends fort bien. Moi qui serais grand mère avec si  grand plaisir, je comprends que l'évolution de notre société à réussi à rendre  problématique les instinct les plus simples. Heureusement que malgré tout, le relai est pris et que vous êtes là pour assumer ce que les générations avant vous n avez pas à assumer: le travail, les trajets, les responsabilités professionnelles, le blues de la vieille europe et de la France en particulier et la maternité tout celà à la fois .Bises Carole , bises à Nina
 

carole 28/04/2006 10:23

Nous on comprend mais j'ai l'impression que ceux qui tirent la sonnette d'alarme ne comprennent pas ou font la sourde oreille! je vais essayer d'enregistrer l'émission pour voir ce qui se dit. Bises

missmio 27/04/2006 14:56

Je sais que la vie n'est pas facile, on ne nous la facilite pas, mais il y a toujours eu des difficultés et je crois que tant qu'il y aura des mamans comme toi, ou comme supermama, ou Doctole, ou ..(je ne peux pas citer tout le monde) je suis certaine que nos enfants auront un avenir car nous ne baisserons pas les bras, et c'est à nous de leur donner la force et le courage pour affronter le monde! Grosses bises!

carole 28/04/2006 10:25

Oui les difficultés sont là et on les surmonte mais tout le monde n'en n'est pas capable et ça m'énerve de voir ces discours sur la natalité juste comme une constatation et sans action...justement pour celles qui ont du mal à surmonter les difficultés... Bisous

Supermama 27/04/2006 14:33

Oui, rien n'est fait, et pourtant ils s'étonnent !!!
Quel galère au quotidien, gérer sa vie avec des enfants ! Et pourtant, c'est possible, mais pas facile facile.
Et comme tu le dis, je me pose les mêmes questions sur l'avenir et l'univers assez moche que je vais léguer à mes chéris. Mais je compte sur eux pour participer à le changer ! (l'espoir fait vivre ...)
BISOUS

carole 28/04/2006 10:26

Sans espoir, on aurait lâché l'affaire depuis longtemps! Les démographes ont du bol que l'espoir existe ;-) Bisous

platini 27/04/2006 14:33

En juin, vient la coupe du monde. Disons, allez, plus de la moitié des mecs devant leur écran 15 jours durant, à regarder rouler la baballe. Ok, quelques nanas squatteront aussi le canapé, mais bon, c'est quand même pas leur tasse de thé vert, hein. Donc, pendant 15 jours, beaucoup de femmes délaissées, les gars voulant garder leur fluide pour les matchs (encore que sur ce sujet, les avis 10verges :les
uns avancent que faire l'amour avant un match, pour peu que cela dépasse 10 minutes, est un anti stress remarquable; les autres, mauvais coucheurs, prétendent que la perte d'adrenaline engendrée par une succession de baveux frottements corporels concourt à diminuer les performances sportives); techniquement, c'est pas la bonne période pour la fécondation, bien que le climat s'y prête : soleil, petite brise, arbres en fleurs, etc. Bien sûr, certaines victoires peuvent susciter une rugueuse envie de baiser chez le mâle supporter. Encore faut-il que madame soit restée à la maison, car la masturbation n'a jamais donné la vie à rien d'autre qu'une ampoule. Donc, madame est sortie rejoindre ses copines, se faire draguer en terrasse ou before. Bien sûr, quelques âmes-hommes charitables seront toujours disposés à suer pour permettre à quelques femmes tout juste post ovulées de satisfaire leur besoin de maternité, loin des yeux de leur mari. car comme au foot, seul le résultat compte, peu importe le nom des titulaires ou des remplaçants. Mathématiquement, la période Mondial ne sera pas propice à la procréation. Par contre, et c'est là le sel de ce merveilleux sport, si la France gagne la finale, attendons-nous dans les 9 mois qui suivent à un extraordinaire baby boom (cf Coupe du Monde 1998), car l'homme est une étonnante machine psychologique : le ventre plein lui rappelera le ballon rond.
Ainsi, ce n'est pas l'Etat qui peut relancer le désir, mais Zidane et ses 10 compagnons. Ils sont l'avenir d'une France prochaine babillarde et pleine de couches. Soutenons-les.
PS : cherche deux places pour la finale de la coupe du monde, ou une ou plusieurs femmes fuyant la ola, les effluves, la bière tiède et les "oh mais quel joli tir, tout près du poteau".

carole 28/04/2006 10:30

:-) je ne suis pas d'accord sur "seul le résultat compte" mais gagner la coupe du monde pour relancer la natalité, voilà une théorie qui ne manque pas d'humour... par contre à moins d'un miracle, ça ne risque pas d'arriver non? il va falloir se motiver...!!!

Khalamity_Gwen 27/04/2006 12:41

ha lala... je ressens tout ça au plus profond de moi aussi.
J'ai peur pour Jade, pour son avenir. Quel monde connaitra t elle? quelle lutte devra t elle mener. C'est déjà si dur pour nous.
Mais nos enfants sont notre avenir, et notre éducation les mènera vers le bon chemin, je l'espère. Je suis convaincue que si dés le tout jeune age, on leur montre les bonnes valeurs, si on leur donne de quoi aiguiser leur sens critique, si on prend les bonnes mesures... alors ça ira mieux. OUi je sais.. je suis optimiste...
enfin, t'en fais pas trop qd meme.... peut être que Nina va changer le monde!! je suis sure que c'est une magicienne extra!!!! bisous!! ;-)

carole 28/04/2006 10:31

Tu te rends compte de la pression que tu viens de mettre sur les épaules de Nina? ;-) oui c'est une magicienne, ça c'est bien vrai... bisous