Ça fait quoi de ne plus habiter Paris ?

Publié le 13 Juin 2014

eiffel-tower-paris.JPG

 

Voilà déjà une année scolaire qui se termine, dix mois que nous avons sauté le pas et quitté Paris pour une petite ville au fin fond de la Seine et Marne. On prend toujours le train plusieurs fois par semaine pour aller travailler à Paris et dans l'ensemble ça se passe bien sauf cas de grèves extrêmes.

 

Paris ne me manque pas tant que ça, bon en même temps j'y vais au moins quatre fois par semaine et tout en étant pas mal coincée au bureau, j'arrive à bouger et voir du paysage. Les premiers mois, quand je restais à Paris le soir pour une sortie au restaurant ou avec des amis, j'avais un peu le blues des rues animées, des terrasses de café... Puis petit à petit ça s'est estompé. Je suis contente d'être à Paris hors contexte professionnel mais ça ne me manque plus. Disons que j'ai ressenti ça en période hivernale mais maintenant je préfère mille fois boire un coup sur ma terrasse en famille ou avec des amis qu'à la terrasse d'un café bruyant.

 

En ce qui concerne le blog, oui parfois le mercredi j'irais bien à une opé pour enfants mais comme Nina ne le souhaite que très rarement, aucun regret. Ma fille a tout de suite aimé son nouvel environnement et n'aime pas trop retourner à Paris qu'elle trouve sale, bruyante et fatigante (on en reparle à l'adolescence ?!). Il faut vraiment que ce soit pour la famille, pour un spectacle ou quelque chose d'exceptionnel. Quand aux invitations en soirée et bien franchement je n'ai pas le sentiment de rater tant de trucs de fous que ça. J'ai de plus en plus de mal avec le côté "perdre mon temps" qui est souvent ce que je ressens après une soirée blog, les cadeaux et les rencontres de marques j'en ai ma claque depuis longtemps donc là aussi aucun regret. La seule chose qui pourrait me manquer c'est de croiser les copines mais "loin des réseaux sociaux, loin du coeur" comme je l'ai dit ailleurs, je préfère des rencontres sans avoir de billet à faire ensuite ! De temps en temps, je me laisse convaincre pour retrouver un petit goût de quelque chose d'agréable mais qui devient rare...

 

Même si j'avais de chouettes voisins de palier à Paris, je trouve que les relations ici sont beaucoup plus chaleureuses et simples. Il y a toujours quelqu'un pour dépanner, pour donner une bonne adresse ou bon plan et quand on est loin de son enfant c'est appréciable de savoir qu'on peut compter sur plein de gens. En quelques mois j'ai réussi à me nouer pas mal de relations et j'ai bien l'intention de les approfondir.

 

grande-roue-concorde-paris.JPG

 

Pour la vie culturelle, j'ai ce qu'il faut à mon travail et pour l'instant je n'ai pas eu le temps de trop m'intéresser à ce que propose ma région mais ça viendra. Pour aller au cinéma il faut prendre la voiture pour un trajet pas plus long que celui que je faisais en métro. Comme de toute façon c'est le cinéma qui occupe la majeure partie de mes loisirs culturels et que je n'ai pas plus de temps qu'avant pour y aller, je continue à me débrouiller à Paris. C'est vrai qu'on va un peu moins voir de fims avec Nina car tout ne joue pas dans notre cinéma mais dans le fond on le vit bien. La frénésie des uns et des autres qui organisent un emploi du temps de ministre pour les enfants le mercredi ou le samedi... ça ne me fait pas envie.

 

Le vrai changement est celui du cadre de vie et quand je suis chez moi au calme, je ne pense plus du tout à Paris. L'avoir dans la journée me suffit amplement... Bon j'avoue qu'un truc qui nous manque c'est de pouvoir commander des sushis par téléphone et se faire livre dans les 30mn (on se fait livrer des pizzas à la place et il y en a une qui est contente !). Clairement on a tiré un trait sur ce genre de choses !

 

Ça fait quoi de quitter Paris ? Pas grand chose finalement, on s'y fait très bien et plus vite qu'on ne le pense. Je n'ai plus 20 ans, j'ai une enfant qui demande de l'attention, si ce n'était pas le cas je ne réagirais probablement pas comme ça et puis je n'aurais pas quitté Paris non plus !

Ça fait quoi de quitter Paris ? J'ai le sentiment de faire plus attention à la vie qui s'écoule, d'être plus sereine et d'accorder moins d'importance aux choses qui n'en valent pas la peine.

 

ciel-strie.JPG

 

Après on ne va pas se cacher que quitter Paris et continuer à y travailler ça demande beaucoup d'organisation et si souci il y a, je ne peux arriver en vitesse chez moi mais il y a des personnes qui peuvent me dépanner, c'est déjà énorme... Et quand je rentre tard du travail le soir en voiture, je savoure les magnifiques paysages que je traverse lorsque je m'éloigne petit à petit de la ville, je regarde la lune descendre, le soleil se coucher, les animaux se reposer dans les champs et je suis juste bien  tout simplement...

 

Alors au fond avoir quitté Paris n'est pas la question, ce qui compte c'est d'être à sa place là tout de suite...

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Rédigé par Carole Nipette

Publié dans #humeurs

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

isa-monblogdemaman 24/06/2014 17:18

Je suis assez d'accord avec tout ça. Je rajouterai que j'ai encore souvent le blues de Paris en hiver. Quand j'ai les pieds crottés juste en sortant de chez moi, qu'il fait noir tout le temps, la
campagne rend la solitude plus grise, mais c'est sans doute parce que je travaille de chez moi et que je n'ai pas l'animation parisienne de la journée de travail pour faire contre-poids.

selky 16/06/2014 09:35

Il est joli ton billet !!
J'avoue que la vie parisienne ne me tente pas. Provinciale depuis toujours, j'ai tendance à dire comme ta puce quand je monte à Paris : sale, rapide, bruyant... J'adore Paris pour tout ce qu'elle
offre de loisirs, visites... Mais le reste me fatigue !! J'habite aussi en "banlieue" de montpellier, pas loin de la mer, et j'aime bien le côté "pas en ville" pour vivre en famille aussi !
Jardin, proximité, voisinage, calme...

Carole Nipette 17/06/2014 21:11



voilà c'est ça les derniers mots  et j'adore toujours Paris pour les loisirs



Madame Moustick 15/06/2014 18:06

Un déménagement réussi ! bravo !

Carole Nipette 17/06/2014 21:12



nous sommes les premiers étonnés je crois !



Xtinette 14/06/2014 23:33

C'est chouette ce bien-être qui vient du calme, de la vie sur la terrasse, des paysages... ça me fait envie et je suis certaine que je m'y habituerais facilement. En même temps, je n'arrive pas à
franchir le pas. Ma plus grande crainte : que mes amis proches passent moins souvent à la maison. Je trouve déjà qu'on ne se voit pas assez. Et sinon ? On se voit bientôt ? ;-)

Carole Nipette 17/06/2014 21:15



finalement je ne vois pas moins les gens qu'avant, voire plus pour certains ! déjà on se voyait pas beaucoup entre le boulot et les vies de fous de tous alors ça ne change pas trop !


on pourra se boire un coup en juillet quand Nina sera en vacances ou sinon on peut se faire un déj :)



Lulu From Montmartre 13/06/2014 22:48

Paris n'est pas une fin en soi, et ta dernière phrase est terriblement juste ; le plus important, c'est de se sentir bien chez soi, où que ce soit !

Carole Nipette 17/06/2014 21:16



oui c'est en écrivant tout ça que j'en suis arrivée à cette conclusion qui n'était pas prévue ;)



Noemie 13/06/2014 16:27

Je suis un peu dans la même situation, j'ai quitté Paris il y a un an pour une petite commune hyper mignonne de l'Essonne.
Je pensais que ce serait plus douloureux (d'autant que je m'étais toujours dit que je ne partirais jamais en banlieue) mais finalement, je m'y suis faite...
Je l'ai quittée pour m'installer avec mon amoureux, ça change aussi beaucoup de choses... pour s'installer dans sa vie de couple c'est vraiment très chouette, mais je n'aurais jamais supporté cette
vie là, seule.
On a notre maison depuis 3 mois et pour l'instant on est dans la découverte perpétuelle des surprises du jardin (et des travaux dans la maison) donc bien occupés et dans un autre monde !
Je bosse à Paris aussi tous les jours, mais c'est quand même différent... j'y ai passé une soirée récemment avec des copines pour un EVJF, j'ai eu un GROS GROS coup de nostalgie quand même... ça
n'a pas duré et je n'y pense pas quand je suis chez moi, mais de devoir abréger la soirée parce qu'on habite loin et que l'amoureux doit venir te récupérer en voiture, ça m'a quand même retiré la
grosse liberté que j'ai eu pendant 10 ans en intra-muros.
Les priorités changent... mais faire des barbec entre potes dans son jardin à l’abri du saule, ça n'a pas de prix :)

Carole Nipette 23/06/2014 22:19



ah mais seule jamais de la vie ! déjà sans enfant je ne l'aurais pas fait :) bon par contre à Paris j'ai plein d'endroits ou dormir si je dois rester, ma famille y est et des amis proches
aussi...


ah ça la saison des barbecues :)



Aurelie 13/06/2014 14:33

Intéressant cet article, je songe moi aussi de plus en plus fréquemment à sauter le pas, mais je ne suis pas encore prête pour l'instant...en tous cas cela donne envie !

Carole Nipette 17/06/2014 21:16



il faut se sentir prête c'est mieux :)



lily 13/06/2014 12:57

Ravie de voir que tu te plaise chez toi !!!! S'en aussi Paris lui manque parfois mais il préfère être en lorraine :-) BISOUS

Carole Nipette 17/06/2014 21:16



:)



Nawal 13/06/2014 12:06

Quel beau Billet, Miss Carole :)
Des Bizzz, je ne compte pas te perdre de vue perso et tu vas encore m'avoir sur le dos de nombreuses années je préfère t'avertir !

Carole Nipette 17/06/2014 21:17



j'espère bien ! je t'attends un samedi ou un dimanche :)



lexou 13/06/2014 10:16

je n'ai jamais habiter Paris, cela m'aurait tenté plus jeune, pour les sorties, les musées, le ciné sans voiture, les restaus à pas d'heures, mais je suis TRES contente même si cela demande des
sacrifices au quotidien mais aussi financier, d'habiter loin de Paris, même si à l'heure actuelle nous rapprocher de 40 km ce serait top.Je comprend tout à fait tes avis, l'été c'est drôlement
chouette de rentrer chez soi et pouvoir manger dehors en écoutant les oiseaux!!!

Carole Nipette 17/06/2014 21:19



et les oiseaux ils en ont des choses à dire !



madeleine 13/06/2014 10:09

On sent que c'était vraiment le bon choix pour vous!

Carole Nipette 17/06/2014 21:18



j'ai l'impression !



Madame 13/06/2014 10:04

Ici aussi on profite et on apprécie notre vie dans notre petite commune à taille humaine
et il est bon de profiter de Paris que pour l'agréable!

Carole Nipette 17/06/2014 21:18



c'est ce que je me dis !



Maman au balcon 13/06/2014 08:12

Oui c'est pas si dur et ça marche aussi quand on le quitte pour plus loin !

Carole Nipette 17/06/2014 21:18



:) plus loin ma famille me manquerai trop je crois !