Avoir un jardin quand on est phobique des insectes

Publié le 10 Septembre 2014

araignee.JPG

 

Au départ je voulais bien une maison mais la taille du jardin m'importait peu. Un petit bout de vert histoire de prendre l'apéro dehors aurait suffi à mon bonheur, enfin c'est ce que je pensais.

Parce que qui dit maison et jardin, dit petites bébêtes, voire moyennes bébêtes. Je suis plutôt le genre à devenir hystérique à proximité d'une guêpe, parano à 100 mètres d'un moustique et morte de peur devant un truc bizarre qui vole ou qui rampe. Mon corps peut se transformer en ressort en deux secondes si je suis "attaquée" par un insecte. C'est complètement irrationnel ! Sans parler des cris qui vont avec, une vraie dingue !

 

 

Je suis phobique depuis toujours mais je me soigne.

Finalement je ne regrette pas d'avoir un grand jardin (pas immense non plus) et je l'apprivoise tel qu'il est avec ses hordes de bestioles. Je pars du principe qu'on a peur de ce qu'on ne connait pas et je tente de me l'appliquer comme une grande. Alors évidemment je connais les guêpes et je sais qu'elles peuvent piquer, contre ça je me maitrise mais j'ai peur quand même.

 

chrysope.jpg

 

Je ne raffole toujours pas des insectes mais je vis avec eux en essayant de faire avec. Quand je trouve un specimen inconnu, je prend une photo et je cherche sur internet. Je veux tout savoir de lui, de ses mensurations à ses propriétés. Une fois que je sais que je n'ai rien à craindre, je respire et ça va beaucoup mieux. Cet hiver on a eu de drôles de grands insectes volants dans la maison, les chrysopes. Après enquête, ces viennent se réfugier dedans pour trouver la chaleur comme si elles hibernaient à l'intérieur.

Ou alors j'ai eu ce moment de dégout et de panique lorsque j'ai soulevé des tas de feuilles mortes et que ça grouillait dans tous les sens. J'ai découvert les cloportes dont je connaissais le nom mais pas la tête ! Aussi répugnants soient-ils, ils servent bien au jardin et à la terre, je fais avec.

 

On a failli avoir des chenilles processionnaires mais notre voisin est gentiment venu couper deux branches du pin et s'en est débarassé. Ouf, car là j'aurais été paumée.

 

gendarme.jpg

 

Nina parle aux gendarmes et joue avec eux "Oh ils sont mignons... et regarde les amoureux... et oh les petits bébés !" Je n'ai rien à dire contre les gendarmes même s'il y en a plein !

J'ai toujours un frisson quand j'entends un gros bourdonnement autour de moi, réflexe de mon corps que je ne contrôle pas, mais je gère.

 

 

Quand aux araignées, quand nous avons emménagé, pendant plusieurs semaines, nous nous sommes souvent retrouvés nez à nez avec des araignées noires énormes. Je suis la seule de la famille à ne pas avoir (trop) peur des araignées et pourtant je pousse un cri quand j'en vois une, sérieux elles sont énormes. Là encore c'est un réflexe, c'est plus fort que moi, je crois que c'est un cri de surprise ! Je sais qu'elles ne nous feront pas de mal mais pour le bien être et la tranquilité de la famille je suis obligée de m'en débarasser. J'avoue je n'aime pas trop ça... Quand aux toiles d'araignées qui poussent comme des champignons dehors, je ne suis pas non plus fan de m'en prendre plein la tête à chaque fois que je me balade !

 

 

Et le pire pour le fin, là pour le coup, ces insectes me gâchent la vie et me rendent parano !

Qui a inventé l'expression "Il ne ferait pas de mal à une mouche" n'avait clairement jamais eu affaire à un moustique. Sérieux je ne ferais pas de mal à une mouche car une mouche c'est inoffensif, c'est juste son bzzz qui énerve. Mais je pourrais exterminer de toutes les façons possible un moustique et sa famille. Le moustique c'est la double peine, non seulement son bzzz empêche de dormir ou réveille mais en plus il défigure le corps et nous fait nous gratter. Et sur Nina ça prend des proportions "Elephantmanesque".

Il y en a malheureusement beaucoup chez nous et je ne sors pas le soir sans me badigeonner de produits en tout genre. J'ai cherché des solutions pour m'en débarasser, il y a des méthodes mais c'est un peu cher... Je suis obsédée par les moustiques, obsédée qu'ils rentrent dans la maison, je peux devenir super chiante à cause de ces satanés insectes qui ne font que du mal et pas qu'à moi, à l'humanité toute entière.

 

Je n'ai pas fini de faire le tour de tous les insectes du jardin mais fait incroyable, j'ai développé un instinct à l'intérieur de la maison. Véridique, je suis devenue un radar à insectes, comme si j'avais des yeux partout sur la tête. Je rentre dans une pièce et je repère l'intrus, même un noir sur fond noir. Un sixième sens que je cultive pour des nuits sereines !

Rédigé par Carole Nipette

Publié dans #humeurs

Commenter cet article

Purea 07/07/2015 17:16

Pour les moustiques deux éléments : une raquette électrique qu'on trouve certainement dans les magasins chinois et le Tea tree oil (HE) une goutte sur la piqure.

Carole Nipette 07/07/2015 17:22

Merci je ne connaissais pas le Tea tree oil !

Anais 01/07/2015 10:20

Coucou,

J’ai la phobie des cafards ! J’ai un jardin et j’en vois pas mal tous les jours. Vu que j’adore les fleurs, je fais de mon mieux pour ne pas éclater en sanglots. :(

Lily 14/09/2014 20:56

i on apprend a faire avec !!!! cette année pas de guepes pour nous et tant mieux car allergique et déjà 2 nids en 5 ans de vie ici !!!!

Carole Nipette 14/09/2014 22:22



pas de nids encore ici, je serais en panique si jamais !



Michèle 14/09/2014 15:04

Les araignées.....ma phobie

Carole Nipette 14/09/2014 22:22



celle de mon homme aussi, moi je me soigne !



Cambroussienne 11/09/2014 21:50

J'ai également horreur des insectes et autres atrocités à 8 pattes. Mais, comme tu le sais, j'habite en campagne et ces bestioles-là sont inévitables.

J'ai donc un principe très simple : quand je jardine, ils n'existent tout simplement pas...

Carole Nipette 14/09/2014 22:23



oui inévitables :)


j'aimerai bien réussir à faire comme toi mais ne serait ce que pour les moustiques je n'y arrive pas !



Océane 11/09/2014 20:55

Sur ce point, je suis totalement solidaire ! J'ai une frousse bleue de tout ce qui rampe ou volètent ! Même les papillons de nuit !

Carole Nipette 14/09/2014 22:24



ah les papillons me terrifient alors que je sais qu'ils sont inoffensifs mais c'est plus fort que moi, il faudrait que je creuse cette histoire !



Aline Egécrié 10/09/2014 23:48

Combattre le mal par le mal ; ne lâche rien : tu y es presque et je t'invite à consulter vite fait mon dernier billet dans lequel je montre de beaux spécimens de mon jardin :) A très bientôt et
toutes mes bises

Carole Nipette 14/09/2014 22:25



merci pour les encouragements ! je continue !



Madame 10/09/2014 22:04

Je suis la première fan des billets concernant ton jardin mais là je passe mon tour, je déteste les insectes mais j en ai une sainte horreur et je ne crois pas pouvoir me soigner ... j ai une
affreuse anecdote estivale, lors de notre semaine aveyronnaise un CAFARD m est tombé dessus sur la terrasse je suis restée prostrée des heures...

Carole Nipette 14/09/2014 22:26



hi hi ! ah mais les cafards je les hait mais en même temps j'ai commencé à maitriser mes réactions avec eux et tu vois avec un jardin et une maison individuelle, pas de cafards alors que dans
l'immeuble parisien propre sur lui heu au secours !



la fée arc en ciel 10/09/2014 21:49

COucou, je n'ai pas de jardin mais je suis complètement parano aussi, le pire c'est les guêpes, et le truc c'est que j'ai rendu mon fils parano. Ca agace parfois mon mari qui doit gérer deux
paranos

Carole Nipette 14/09/2014 22:28



tu m'étonnes :) j'essaie de me contrôler pour ma fille mais je n'y arrive pas toujours et elle peut être pire que moi, pourtant elle joue avec les gendarmes elle !



Anne-Laure 10/09/2014 13:01

Ici, le coup des gendarmes, c'est terrible... "Oh regarde, y'a un gendarme sur le dos de l'autre? Ils font quoi? Un calin? Oh mince j'ai écrasé un gendarme par accident... Attention, le gendarme
s'enfuit!" Bref, voilà, moi j'ai des images avec képi en tête...
Par contre, on est régulièrement envahis par les frelons -jusqu'à 3 ou 4 dans la soirée... On a un truc infaillible: ils sont attirés par la lumière, donc on éteint tout et on ouvre l'aquarium.
Attirés par le néon, ils finissent tous par se noyer -mais ils sont trop gros pour servir de casse-croûte à la poiscaille... Cette année, je n'ai pas trouvé leur nid. Je n'en menais pas large le
jour, il y a 2 ans, où je m'étais attaquée à celui repéré dans une brique creuse du poulailler!
Ce qui me fait rêver dans ton jardin, c'est l'écureuil...

Carole Nipette 14/09/2014 22:30



quelle idée de les appeler gendarmes ces bestioles ! les frelons me terrorisent et il y en un qui passe de temps en temps, je surveille toujours qu'il n'aille pas dans mon toit...


je ne l'ai pas vu cet été mais T. oui !



angélique 10/09/2014 12:23

ah ah ah excellent article....ici,j'ai tjs vécu en maison avec jardin,du coup,je suis habituée à ces bêbêtes :)

Carole Nipette 14/09/2014 22:30



je m'habitue :)



Elwenn - Kid Friendly 10/09/2014 12:17

Phobique aussi je me posais la question, si un jour nous achetons une maison...
Pour les moustiques, nous avons trouvé en grande surface des prises qui émettent des ultra sons (donc sans produits). Nous les avons trimballees tout l'été.

Carole Nipette 14/09/2014 22:30



ben tu vois on y arrive ! je suis une warrior !



Marie Laure 10/09/2014 11:30

Cette année les moustiques sont bioniques !

Carole Nipette 14/09/2014 22:31



ils sont trop nombreux et attaquent dès qu'on met un pied dehors parfois argggh !