Dans la peau d'une maman de deux enfants

Publié le 5 Mai 2014

trampoline-deux-enfants.jpg

 

Une première dans ma vie de maman, j'ai passé ma semaine de vacances de Pâques avec deux enfants. On avait invité la copine de Nina avec qui elle part en vacances l'été depuis deux ans. Evidemment j'ai déjà eu de maintes fois des copains, des copines ou les cousins à la maison mais deux filles une semaine entière jamais.

Il y des avantages à avoir deux filles qui s'entendent bien mais aussi des inconvénients. Parmi les avantages, elles peuvent jouer longtemps sans s'ennuyer et s'entendent bien pour trouver des idées de jeux inédits.

Dans les inconvénients, il faut faire attention à ne pas privilégier son enfant et toujours faire en sorte que tout soit bien à égalité que ce soit dans les choix de repas, les quantités, les cadeaux, les bonbons etc... Il faut rester vigilante pour ne pas que la copine se sente lésée. Résultat on peut dire que cette semaine je n'ai pas eu ma dose de câlins !

Tout prend plus de temps du coup. Avec ma fille unique je n'ai pas l'habitude que les choses trainent autant (sauf pour ranger les jouets !). A deux elles ont toujours mieux à faire que de m'écouter, logique.

Mais dans l'ensemble ça se passe plutôt bien malgré les inévitables petites frictions souvent dûes au sentiment d'exclusivité qu'elles peuvent avoir l'une envers l'autre. En tout cas les disputes ne durent jamais plus de trois minutes.

 

exporatrices-mer-de-sable

 

Elles ont dormi ensemble, la première nuit a été floklo au début mais j'ai menacé qu'elles iraient chacune dans une chambre, plus rien à signaler jusqu'à la fin.

Elles m'ont énervé parfois, à deux pour faire bisquer la mère c'est mieux, mais ont été attendrissantes souvent.

 

Et sinon, hormis le temps changeant, les vacances ont été plutôt cool. Une journée à la Mer de Sable, des séances trampoline dans le jardin, des séances devoirs en petite quantité, une sortie au cinéma pour voir Clochette et la Fée Pirate et j'ai même survécu à 3 heures dans une aire de jeux intérieure, vous savez là où des dizaines d'enfants hurlent en dévalant un toboggan géant.

 

jeux-interieur-roby.jpg

 

Elles ont aussi regardé quelques films comme "Charlie et la chocolaterie" et "Beetlejuice" ce qui a valu une remarque de la copine à Nina "C'est toi qui choisis les films, tu as trop bon goût". J'adore !

 

La prochaine fois c'est Nina qui partira avec elle pour les vacances d'été durant trois semaines. Elles ont trop hâte et pleurent que deux mois c'est trop long avant de se revoir. "C'est comme ma soeur tu comprends..."

 

Parfois je me suis dit que deux enfants c'était trop pour moi et parfois non. Je ne doute pas que lorsque les deux enfants sont ses propres enfants le ressenti est totalement différent. Etre la "maman" d'une autre petite fille ce n'est pas toujours évident mais c'est formateur. On observe, on ne peut s'empêcher de comparer et d'être admirative parfois parce que l'autre mange des fruits avec un plaisir évident par exemple ou parce qu'elle est un peu plus autonome. On est encore plus bienveillante sachant que les parents doivent forcement manquer un peu, il est urgent d'attendre pour jouer à la vraie maman avec sa propre fille.

 

En tout cas ça fait du bien à Nina, qui n'a jamais eu de souci pour partager ou prêter ses jouets mais ça lui fait du bien sur d'autres plans. Et cet été dans le sens contraire, ça lui fera encore plus de bien. Il y aura probablement autant de changements que l'an dernier, voire plus...

 

P4234915.JPG

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Rédigé par Carole Nipette

Publié dans #Les réflexions existentielles d'une maman

Commenter cet article

selky 06/05/2014 11:25

Super ça, elles en ont de la chance !! Une semaine, c'est "du travail" mais en même temps c'est deux fois plus de bonheur ! CHapeau pour toutes ces activités !

Carole Nipette 08/05/2014 19:29



parfois, souvent, tout le temps ? je fais les choses pour faire plaisir à ma fille :)



lily 06/05/2014 10:46

Imagine avec 3 !!!! Ici le plus important tu le souligne très bien c'est avoir du temps pour tous et que personne ne soit laissé ou mis de côté ... J'y arrive à peu près je pense mais du coup j'ai
pas ou plus de temps pour moi :-) bisous

Carole Nipette 08/05/2014 19:29



c'et clair que c'est pas évident de trouver le temps pour soi si tu es toujours avec tes enfants...



Kid Friendly 05/05/2014 17:32

2 enfants à soi c’est un peu différent. En moins, ils se chamaillent souvent plus que les copains-copines ou cousins/s’entendent moins pour jouer ensemble calmement (je parle d’enfants d’âge
différents et pas de jumeaux). En plus, tu n’as pas à gérer les différences d’éducation. Et puis bon, c’est pas très politiquement correct mais il y a des enfants avec des caractères plus ou moins
faciles à vivre et avec lesquels tu accroches plus ou moins alors qu’avec les tiens la question ne se pose pas, tu les aimes comme ils sont…
Après comme Anne-Laure moi je re-teste ponctuellement ce que c’est de n’en avoir qu’un (on oublie vite) et c’est reposant de temps en temps. Et puis j’aime bien passer du temps avec chacun et
profiter d’eux de façon individuelle.
Sinon, moi aussi j’étais fille unique et souvent on emmenait ma meilleure copine en vacances et c’était super chouette !

Carole Nipette 08/05/2014 19:28



oui c'est dur quand tu n'accroches pas avec la copine de l'enfant, ça m'est déjà arrivée d'être agacée par des comportements de copines de son école d'avant mais on ne les voit plus donc ouf !



Madame Moustick 05/05/2014 16:11

Wouah ! tu as super bien géré !

Carole Nipette 08/05/2014 19:27



heu je ne sais pas si j'ai toujours été "cool" et sympa !



LMO 05/05/2014 15:36

Cest sympa ces premieres vacances entre copines! :)

Carole Nipette 08/05/2014 19:26



pas les premières pour elles mais une première pour moi :)



dbo 05/05/2014 11:34

c'est super que sa copine soit venue !
j'ai longtemps été fille unique et j'adorais que ma meilleure amie vienne passer du temps à la maison.
Ca fait de supers souvenirs...
bises !

Carole Nipette 08/05/2014 19:26



Oui clairement !



Madame 05/05/2014 10:59

L'année dernière on a emmené en Corse un deuxième 5 ans durant plus de 2 semaines et je me retrouve dans ce que tu écris...
Je pense que tout sera plus naturel avec notre deuxième ...
Ce qui m'avait le plus gêné : les différences d'éducation pas facile de se positionner et de justifier à mon fils que je n avais pas les mêmes exigences avec son copain...
bref en tout cas les deux copines semblent avoir passé une semaine de rêve! Congratulations!

Carole Nipette 08/05/2014 19:26



oui les différences d'éducation c'est dur, parfois je me sens nulle et parfois bien dans mon "job" !



danslapeaudunefille 05/05/2014 09:56

quelle jolie initiative ! Quand j'étais enfant, on amenait souvent ma meilleure amie en vacances avec nous.

Carole Nipette 08/05/2014 19:25



j'espère que ça arrivera longtemps pour nous !



Anne-Laure 05/05/2014 09:41

Pendant les vacances, et ces trois jours où Madeleine est en classe découverte, c'est l'inverse pour moi, me retrouver Maman d'un enfant unique. Ce matin, j'ai savouré les 20 minutes d'avance
sorties d'on ne sait où, parce que tout va plus vite à un. Mais je sais aussi que ce soir, il faudra passer plus de temps avec Paul en manque de sa soeur, sa confidente, sa compagne de jeux, sa
baby-sitter... Et sinon, je continue à me demander comment fait une connaissance qui vient d'accoucher de... sa 7ème! (l'ainé à 1 an de plus que Nina et Madeleine...): où trouver le temps,
l'énergie, la patience???? Mais c'est génial en tout cas quand on est enfant unique, ces vacances partagées. Moi c'était avec ma cousine, et les liens sont restés très forts 30 ans plus tard.

Carole Nipette 08/05/2014 19:25



je suppose que ça fait du bien de savourer des moments plus calmes et plus intenses du coup mais que le manque de l'autre vient souvent !



Lisbei 05/05/2014 09:08

Expérience intéressante ... moi c'est l'inverse, avec des jumeaux, j'ai du mal à m'imaginer ce que c'est de n'avoir qu'un seul enfant ...
Bisous !

Carole Nipette 08/05/2014 19:24



j'imagine bien :)



nessa 05/05/2014 09:04

super article!
moi je ce que je ne supporterais pas avec 2 garçons ou 1 garçons et 1 fille ce sont les cris et les disputes lorsque je rentre le soir ou alors il aurait fallu que je change de métier: mon travail
avec des enfants la journée grignote quasi entièrement mon stock de patience!

Carole Nipette 08/05/2014 19:24



je comprends :)