De l'enfance, du polar, des voitures / Revue de films

Publié le 12 Mai 2011

 

tomboy-cover.jpg  

Tomboy de Céline Sciamma

"Laure a 10 ans. Laure est un garçon manqué. Arrivée dans un nouveau quartier, elle fait croire à Lisa et sa bande qu'elle est un garçon. L'été devient un grand terrain de jeu et Laure devient Michael, un garçon comme les autres… suffisamment différent pour attirer l'attention de Lisa qui en tombe amoureuse. Laure profite de sa nouvelle identité comme si la fin de l'été n'allait jamais révéler son troublant secret."

 

Un très joli film sur un sujet pas courant, la construction de l'identité sexuelle chez l'enfant. Zoé Héran, jeune actrice de 12 ans, est d'une justesse incroyable dans ce rôle de tomboy (garçon manqué). Mais voilà même si j'ai bien aimé je reste dubitative. Le film se veut hyper réaliste, dans sa façon d'aborder le sujet, de raconter, dans les décors, les personnages et la façon de filmer pour nous rendre proche de l'histoire. Mais je n'ai pas trouvé ça réaliste du tout. C'est peut être bête mais la maman que je suis a tiqué sans arrêt. Des enfants laissés à l'abandon toute la journée, qui sortent à 10 ans sans dire où ils sont, qui vont se baigner avec des plus petits dans un étang sans aucun adulte pour les surveiller... Une petite fille de 6 ans même pas encore au CP, la soeur de Laure, laissée seule dans l'appartement pendant que la mère fait les courses et cette petite fille qui parle tellement bien et avec tellement d'à propos et de clairvoyance que ma fille passe pour une arriérée à côté... Des parents qui ne se rendent compte de rien? et qui brillent par leur absence, bref j'ai trouvé que ça faisait trop...

 

 

fast-and-furious-5.jpg

 

Fast and Furious 5 de Justin Lin

"Depuis que Brian et Mia Toretto ont extirpé Dom des mains de la justice, ils ont dû franchir de nombreuses frontières pour échapper aux autorités. Retirés à Rio, ils sont contraints de monter un dernier coup pour avoir de quoi se retirer définitivement du circuit..."

Cousu de fil blanc, les clichés se succèdent les uns après les autres, on anticipe ce qui va se passer, bref le film à gros budget qui se voit.

Mais, mais, mais... Quel kif! Le cinéma c'est aussi ou avant tout, un divertissement et je vais voir ce genre de film en étant consciente que ça ne vole pas haut mais en sachant que je vais jubiler. Parce que les courses de voiture au cinéma j'aime ça et parce que Vin Diesel est irrésistible, sa voix me transporte et je l'aime, voilà c'est dit!


affiche-animal-kingdom_jpg_300x365_q95-1.jpg

 

Animal Kingdom de David Michôd

"Une rue anonyme dans la banlieue de Melbourne. C’est là que vit la famille Cody. Profession : criminels. Joshua fait irruption parmi eux à la suite de la mort de sa mère. Il découvre ses oncles qui vivent de trafic de drogue et de braquages ainsi que sa grand-mère, sorte de mère maquerelle beaucoup plus dangereuse qu'elle ne paraît être..."

 

Animal Kingdom est un film froid, sans concessions, qui décrit un univers de truands sans états d'âmes ou presque. Joshua doit trouver sa place dans cette famille de cinglés dangereux ou ailleurs en aidant la police à les arrêter. Pas facile à prendre comme décision surtout à la fin de l'adolescence où on ne sait pas toujours qui on est.

Un polar bien maîtrisé, brillamment interprété. J'ai beaucoup aimé.


 

110415_solitudedesnombrespremiersaff-444x605.jpg

 

La solitude des nombres premiers de Saverio Costanzo

"1984, 1991, 1998, 2007. Autant d'années qui séparent la vie de Mattia et d'Alice. Deux enfances difficiles, bouleversées par un terrible événement qui marquera à jamais leur existence. Entre leurs amis, leur famille et leur travail, Mattia et Alice sont malgré eux rattrapés par leur passé. La conscience d'être différent des autres ne fait qu'augmenter les barrières qui les séparent du monde, les menant à un isolement inévitable, mais conscient."


Alice a grandi entre une mère dépressive et un père autoritaire qui voulait faire d'elle une championne de ski. Une enfance solitaire, dérangée, puis abimée à la suite d'un accident. La boiteuse qu'elle devient sera le souffre-douleur de ses copines de lycée...

Mattia a grandi avec une soeur jumelle "anormale" dont il a du s'occuper et se réfugie dans les études.

Le film navigue entre les époques et on découvre les deux destins parallèles de Mattia et Alice. Enfants, adolescents quand ils se rencontrent au lycée, étudiants puis adultes, toujours empreints d'une mélancolie qui semble greffée sur leurs visages. Ils se sentent proches sans pouvoir vraiment se rapprocher trop hantés par leurs démons. Pourtant leur amitié est réelle, leur amour aussi. Un film sur l'enfance perdue qui ne pourra jamais se rattraper, sur les silences et les non-dits qui ne pourront jamais se révéler, surtout pas à soi-même...

Les acteurs sont tout simplement excellentissimes. Alba Rohrwacher et Luca Marinelli sont Alice et Mattia jusqu'au bout des ongles. Leur transformation physique est tout aussi impressionnante que leur jeu incroyable tout au long du film. Mais tous les acteurs sont formidables, des enfants aux adolescents en passant par Isabelle Rosselini dans un rôle terrible de mère castratrice et dépassée par les événements "Mes enfants ont été la souffrance de ma vie" dira t-elle sans se rendre compte du rôle qu'elle a joué dans l'histoire...


Attention grand grand film. Assurément mon coup de coeur de cette revue. Bouleversant, touchant, juste, qui prend aux tripes, je n'ai pas assez d'adjectifs pour décrire à quel point j'ai adoré. Et une bande son extra avec du Baccara dedans, je réécoute "Yes sir I can boogie" en boucle depuis que j'ai vu le film. Probablement à classer dans les films de l'année et dans mes films cultes.



 


Rendez-vous sur Hellocoton !

Rédigé par Carole Nipette

Publié dans #Sorties culturelles... de maman - critiques cinéma.

Commenter cet article

des fraises 19/05/2011 18:44



En fait, je garde ton billet sous le coude. Je le lirai quand j'aurai vu "la solitude des nombres premiers", ton tweet m'a rendu curieux. je vais donc voir ça...


J'aime bien aller au cinéma vierge de toute critique, et même de celle de mes amis...


Je te dirai


Bises



Carole Nipette 22/05/2011 21:52



oui vas-y et dis moi! je n'aime pas non plus lire les critiques des films que je veux vraiment voir, rien lu ou presque sur Tree of life que je vais voir demain



stephaline 15/05/2011 16:57



bon, ben ... je sais ce qu'il me reste a faire entre 2 rdv administratifs ...



Océane 12/05/2011 14:21



J'ai juste vu Tomboy, et je vais le revoir encore, il m'a marqué, parec que cette petite fille me rappelle ce que l'enfance à de mystérieux et cruelle parfois...



Carole Nipette 14/05/2011 23:31



oui c'est bien résumé...



Xtinette 12/05/2011 14:04



C'était la fête du cinéma ?? En tout cas, merci pour ces revues : tu m'as donné envie de voir "la solitude des nombres premiers".



Carole Nipette 14/05/2011 23:30



Non c'est ma fête du cinéma à chaque jour de congés où ma fille est à l'école! je me fais des marathon dès que j'ai une journée! va le voir, va le voir et dis moi!



Evilysangel 12/05/2011 13:59



"La solitude des nombres premiers" est un roman qui a fait grand bruit chez les lecteurs et, à ce que je lis de ton avis, le film m'a l'air plus que bon aussi!... J'ai hâte de pouvoir me rendre
compte de ce que ça peut donner... Hélas, on ne sort que très peu au cinéma ces derniers temps... Par contre, "Fast and Furious" est assurément le genre de film qu'adoreront mes Hommes ;-)...


Comme toujours, j'adore tes avis cinéma et la façon dont tu nous fais partager tes découvertes ;-)... Bisous Miss.



Carole Nipette 14/05/2011 23:29



Je n'ai pas lu le roman, juste entendu parler... Merci à toi!



la bande à Jules 12/05/2011 10:06



Tu m'as donné très envie de voir ce dernier film !!!!!!



Carole Nipette 14/05/2011 23:29



tant mieux, si tu y vas reviens m'en parler!



angélique 12/05/2011 07:27



Tomboy,ça a l'air sympa!...Fast ans furious,j'ai 2 spécimens à la maison qui y sont allé dès sa sortie en salle,le troisième me fait ni chaud ni froid par contre à te lire le dernier me donne
sacrément envie!Merci pour ta belle rubrique!!


Bisous



Carole Nipette 14/05/2011 23:29



Merci à toi de toujours me lire et commenter!