Devoirs et école, mon cas de conscience

Publié le 10 Avril 2013

photo-1-copie-2.JPG

 

Je n'ai jamais bien compris cette histoire de devoirs. C'est interdit d'en donner en primaire, ce n'est pas interdit, oui mais... Tout ce que je constate c'est que dans le cahier du soir il y a toujours quelque chose d'écrit. C'est très rare qu'il n'y ait rien du tout.

Est ce que ce sont des devoirs ? Reviser une leçon, lire un texte, comprendre un exercice, savoir la poésie, apprendre les mots de la dictée ? Pour moi oui, la moindre révision est un devoir puisqu'il est à faire pour l'école.

 

Même si je rentre tard, je vérifie toujours car parfois il y a eu un petit oubli. Il y a des jours où c'est tranquille et d'autres où je trouve que c'est trop. Ce qui m'embête dans l'histoire du coup, c'est que sorti des devoirs écrits par la maîtresse, Nina ne veut rien entendre "Mais la maitresse elle a dit ça et pas ça et ça sert à quoi d'aller à l'école si toi tu dis autrement... "bref, le genre de discours que vous entendez peut être.

Je ne veux en aucun cas prendre la place de la maîtresse ni en devenir une autre pour ma fille mais des choses m'énervent du genre j'ai envie de lui corriger les fautes même si l'exercice n'est pas l'orthographe. Et je me retape le même discours "la maîtresse elle a dit que c'était pas grave, l'essentiel c'est de répondre.." Oui bon ok... Aucune envie d'entrer dans des discussions houleuses après une journée de travail alors que je ne profite de ma fille que pendant deux heures maximum.

 

photo-copie.JPG

 

Mon cas de conscience est le suivant. Je sais que des parents font faire des devoirs à leurs enfants, je veux dire, plus que ce que l'école demande. Des révisions le week-end par exemple ou des exercices pour améliorer ou approndir les notions vues en classe. Je n'y arrive pas, d'une part parce que Nina n'est pas forcément ravie qu'on fasse d'autres devoirs que ceux de l'école et d'autre part, parce que justement j'ai envie de faire confiance à l'école.

Et c'est là que je me prends la tête toute seule comme une grande, mais est ce que ça ne va pas la pénaliser pour plus tard, n'est ce pas faire l'autruche que faire l'impasse sur des petites difficultés qui pourraient s'arranger si on travaillait plus ?

En même temps, elle n'a que 7 ans, il faut qu'elle profite du peu qu'il reste de son enfance, pourquoi l'embêter le week-end avec tout ça ?

Alors parfois on joue avec des cartes qui font à la fois jeu et calcul ou jeu et orthographe.

Est ce que je veux aller plus vite que la musique ? Est ce que les cours à l'école suffisent vraiment pour l'orthographe et les multiplications ? Est ce que je ne vais pas la dégoûter pour plus tard si je lui demande trop maintenant ? Quelle est la limite ? et j'en ai encore des dizaines hein !

 

Comment ils font les autres parents ? Comment vous faites vous ? Vous les faites travailler en dehors de l'école ? Pourquoi ? Comment ? Vraiment ?

Rédigé par Carole Nipette

Publié dans #La vie à l'école primaire

Commenter cet article

Lily 22/04/2013 15:07


J'aime le concept d el'ecole de Crystal sur ce coup là. Içi on donne les devoirs le samedi pour le lundi et le mardi et le mardi soir pour le jeudi et le vendredi ce n'est generalement qu'une
lecon a reviser ou une petite liste de mots. donc vite fait et du coup on peut le faire rapidement et s'amuse rle week end. Par contre il y a soutien un mercredi par mois de 9h a 12h par groupe
de 4 pour ceux qui ont du mal et cRystal progreese beaucoup avec. le reste basta.

Océane 18/04/2013 15:09


Question difficile, et peut-être que finalement la réponse st propre à chaque binome enfant/parents, avec en point commun le souci de bien faire pour l'enfant. Chez nous, on y a pas vraiment
réfléchi, mais comme on est des parents assez "intellectuels", au sens où on est curieux et qu'on adore lire, apprendre, découvrir, on fait ça naturellement avec le petit. Mon orthographe étant
erratique, c'est la papa qui s'occupe de ça avec mon fils. Sinon, pour les devoirs, j'ai décidé dès l'entrée en petite section d'en faire touts les soirs à la maison, sous forme de jeu au début
évidemment, pour découvrir, apprendre, et là en Ce1 je révise et je fais avec lui le programme, parfois en devançant l'écoe, mais pas par obligation de parent parano, juste parce qu'on a une
vision globale du savoir et que je me vois mal dire à mon fils tu verras ça plus tard si lui me pose la question sur un truc ou un autre.


Et finalement en combinant le jeu, la curiosité,  un peu d'autonomie, on trouve un équilibre.


le rôle de l'école c'est de donner des bases équitables, d'apprendre la vie en commun, lire, écrire, réfléchir. je suppose que le rôle des parents c'est un peu donner envie d'apprendre.


Mais vaste débat !

Michèle 16/04/2013 01:24


Pas simple comme question mais moi aussi j'ai envie de faire confiance à l'école ! J'essaierai peut-être de trouver des jeux pour réviser un peu incognito ! Mais pas simple à faire je
suppose. 

natieak 13/04/2013 17:56


C'est toujours un peu la même question qu'on se pose: je te répondrai que ça dépend!! ok là ça va pas d'avancer... disons que ça dépend du prof! Il faut toujours rester attentif car des bons
profs il y en a beaucoup mais des mauvais aussi.... et c'est là qu'il faut réagir faire en sorte doucement d'appronfondir les mentions ce qui auraientt dû être vu mais qui sont ne sont que
survolées pour des raisons Y ou X. Attention à ne pas se prendre non plus pour la maitresse mais parfois, il ne faut pas se reposer sur l'école,il faut savoir  rester vigilent .

Anne-Laure 11/04/2013 23:31


bref, pour conclure, je pense que l'important n'est pas forcément la quantité de devoirs mais surtout la curiosité intellectuelle que l'on suscite chez son enfant, qui motivera son envie
d'apprendre, et la vigilance face à ses difficultés ou ses besoins, en étant tout simplement présents et attentifs à ses côtés face à ces devoirs.

Anne-Laure 11/04/2013 23:29


Ici, on est relativement bien servis côtés devoirs, et avec Madeleine, ça prend pas mal de temps, on ne se voit pas en rajouter. Mais par contre, on compte et mesure en faisant de la patisserie
par exemple, on utilise la règle, l'équerre, le compas pour faire de l'aaaaaart, on regarde la température, on s'amuse à faire des multipications en répartissant les petits pois dans x bols
différents, on  etc... ça rend aussi les choses plus concrètes pour Madeleine qui comprends mieux les soustractions quand euh... je lui demande de recompter les chocolats après qu'on en ait
mangés 3 ou 4!


Quant aux fautes, on essaye de corriger systématiquement (en expliquant pourquoi à chaque fois): en tant que prof, on croit fermement aux vertus pédagogiques du bourrage de crâne! ;-) ainsi qu'à
une bonne maîtrise de la langue française, kom on le disez l'otre soir...

Leeley 11/04/2013 15:11


Le professeur de ma fille donne plus d'une heure de devoir chaque soir ,voir plus , elle n'avait plus de temps à elle, pour jouer ou bien regarder la télé et si il arrive qu'on en oublie un ,le
lendemain c'est la punition assurée, genre copier 10 fois "..." ,nous avons eu ce problème il y a quelques mois ,j'ai du intervenir aprés de son professeur lui rappelant que les devoirs n'étaient
pas une obligation et que les enfants étaient épuisés, du coup il a diminué les leçons mais ça reste encore de trop ,alors non je ne fais pas de supplément ,au lieu d'avoir un côté possitif ,je
sents ma fille lasse de son programme tant chargé.


 

Carole Nipette 11/04/2013 18:33



Une heure c'est déjà énorme, dur à gérer après une journée bien remplie pour tout le monde :(



missbrownie 11/04/2013 12:42


Comme toi, j'ai beaucoup de mal à en demander plus à mes enfants car même ma mère qui était instit ne m'en demandait jamais plus.


Par contre, mon homme a grandi en entendant souvent "Va travailler dans ta chambre", et avec l'idée que les études sont ce qu'il y a de plus important, bien avant jouer. Donc lui en demande
parfois plus.


Je sens bien que Chupa aurait besoin de travailler plus à la maison, mais elle chouine tellement que je suis découragée d'avance et je n'ai pas la patience de chercher une méthode par le jeu ...

Carole Nipette 11/04/2013 14:19



Pareil que toi :) mais bon les instits ont raison !



christelle 11/04/2013 12:28


Je partage ton avis.


Je me dis que le temps passé à l'école devrait suffire à leur permettre d'acquérir ce qu'ils sont censés apprendre.


Les devoirs sont effectivement interdits et on te rétorque que si ils en donnent, c'est pour rassurer les parents ??????


Personnellement, ça me fait le même effet que si je devais ramener du boulot le soir à la maison.

Carole Nipette 11/04/2013 14:18



c'est vrai que ça rassure de savoir si ton enfant connait ses leçons et j'aime bien ces moments où l'on fait les devoirs ensemble mais faut pas que ça prenne des heures !



coco 11/04/2013 10:08


Je te dirai tout dépend de l'enfant, s'il se débrouille bien pourquoi faire plus, en revanche quand l'enfant est en difficulté, cela me semble nécessaire. C'est le cas avec mon ainé...En
echec dès la rentrée, on reprend le mercredi et les we les exercices faits à l'école qui sont incorrects, les notions vus mais en aucun cas j'approfondis ni anticipe...Aujourd'hui, il rattrape
doucement le wagon et se sent plus à l'aise et de mon coté, je relache la pression...

Carole Nipette 11/04/2013 14:17



cool que ça marche alors !



Kate 11/04/2013 10:06


C'est vraiment trop mignon ces dessins/écriture d'enfant. J'aime.

Carole Nipette 11/04/2013 14:17



merci



Solène 10/04/2013 21:33


C'est rigolo ton sujet parce que ma grande est en 5ème et je viens de lui acheter un petit cahier de dictées à faire à la maison...!! jusque là je les ai toujours laissées en totale autonomie
(les plus grandes, 10 et 12 ans) et vu que ça roule très bien en classe, on a rien fait de plus (ce qui ne veut pas dire qu'on ne s'en préoccupe pas du tout : elles m'assurent que les devoirs
sont faits mais je ne les vérifie pas) ... Là, en 5ème donc, je me rends compte qu'ils ne font quasiment jamais de dictées et très peu de rédaction, et je trouve ça un peu léger : qd je vois les
échanges de mails, je me dis qu'il faut vraiment entretenir les capacités en orthographe !!... je ne suis pas sûre du tout que ma fille accepte de faire une dictée tous les WE, mais je vais
tenter le coup !


Pour le reste, les parents qui aprennent à lire à leurs enfants avant le CP ou ceux qui leur font réciter toutes leurs leçons au collège, ça m'angoisse... mais peut-être qu'ils ont raison, je
n'ai pas la réponse...!

Carole Nipette 11/04/2013 14:17



Je n'ai pas la réponse non plus mais je constate que tout le monde ou presque lit au CP même sans avoir appris avant... A ce qu'on me dit oui, à partir du collège faudra être assez vigilant quand
même



Arsinoe la Crapaude 10/04/2013 20:20


Moi, je me cantonne à ce que la maitresse donne. Quand Crapouillette a envie, on approfondit, mais je préfère jouer avec elle, la voir lire ses propres histoires que bachotter (elle a 6 ans).
Quant aux autres parents qui bourrent le crâne de leurs gosses, il seront peut-être (et c'est aps sûr, loin de là) meilleur à l'école, mais aussi sûrement plus stressés... 

Carole Nipette 11/04/2013 14:15



Déjà que les enfants sont stressés pour pas grand chose à l'école...



Cathnounourse 10/04/2013 18:57


Accompagner la scolarité primaire de Nina est suffisant :)


Si elle a du mal à retenir les tables de x, tu as 2 solutions : en chansons et jeu PC.


C'est surtout au collège  (6° et 5°) que le jeune a besoin d'être cadré : méthodologie et organisation des devoirs sur la semaine

Carole Nipette 11/04/2013 14:13



Merci, je suis bien contente d'avoir l'avis de plusieurs instits sur ce billet ! pour l'instant alors qu'on est à 3 mois de la fin, aucune table de multiplication n'a été apprise (la table de 2
c'était en CP), j'ai l'impression qu'ils apprenent une autre méthode en ce moment mais je pense qu'il va bien falloir y arriver... d'autres CE1 en sont déjà à la table de 5...



ratounette 10/04/2013 18:28


Alors moi je suis les devoirs, je fais recopier un exercice ou une poesie entiere ou une leçon si j'estime que c'est mal ecrit, je corrige toutes les fautes d'orthographe et je ne comprends pas
qu'à l'école les maitresses laissent courir ...


Quand une leçon n'est pas comprise ou des exercices ratés on revoit tout ça et on refait les bilans qui ont une note en dessous de B.


Bref, c'est du boulot pour tout le monde, pour lui et pour moi aussi.. Les seuls devoirs que je ne regarde pas ce sont les devoirs de solfège parce que là... je ne peux pas l'aider!


Faire confiance à l'école... oui... mais bon.. faut malgré tout etre derrière..:)

Carole Nipette 11/04/2013 14:12



Ah oui tu gères bien la chose... j'ai envie de dire que tu as le temps aussi, en ferais tu autant si tu n'avais que les week ends pour décompresser ?


quand au solfège je te comprends :)



UneMamanBlogueuse 10/04/2013 16:37


Ni trop, ni pas assez... Comme beaucoup, je pense qu'aujourd'hui, il est important de suivre d'assez près la scolarité de nos enfants.


Ma grande est en moyenne section, je n'ai donc pas encore le problème des devoirs mais je pense que je ne lui demanderais pas d'en faire plus que ce que demande la maîtresse (les journées sont
déjà assez longue ! Et avec le mercredi matin en plus bientôt hein...)


En revanche, ce qu'il m'est possible de dire c'est qu'effectivement ce sont parfois les enfants qui sont demandeurs ! Ma fille me réclame des cahiers d'exercices pour en faire à la maison, de lui
faire écrire des lettres, de lui lire beaucoup d'histoires... En ce moment elle commence à associer les lettres pour former des mots (début de la lecture) et passe son temps à le faire avec tout
ce qu'elle trouve et me demande sans arrêt si c'est bien ça. 


Et, je vais être honnête, j'en suis heureuse. Je me dis qu'au moins ça lui plait. Et de toute manière je pense que pendant les vacances, surtout celles d'été, c'est pas mal de les faire bosser un
peu avec un cahier de vacances sympa... 2 mois c'est long et ça évite d'avoir à trop revenir en arrière en début d'année.

Carole Nipette 11/04/2013 14:11



L'an dernier j'ai acheté un cahier de vacances mais même moi je trouvais que finalement on n'avait jamais vraiment le temps ni l'envie, il a fallu se forcer, est ce vraiment bien ?



petitesmarionnettes 10/04/2013 16:08


En effet, un vrai cas de conscience... Ici la Grande est en CP, et ça se passe très bien, donc parfois, je signe le cahier mais ne refait pas les devoirs déjà vus à l'étude... et je ne lui fait
jamais rien faire "en plus", je ne sais pas si certaines petites copines le font...


C'est somme les activités extrascolaires, pour l'instant je prends le parti d'en faire une et s'y tenir... alors qu'une camarade d'école multiplie danse, piscine, conservatoire (instrument et
solfège),... à 6 ans... Alors c'est sur je comprends ses parents qui veulent lui donner toutes ses chances.Peut être quand mes filles seront plus grandes, on multipliera plus... aucune idée en
fait! entre le trop et le trop peu, il faut juste trouver le juste milieu ;-)

Carole Nipette 11/04/2013 14:09



Parfois je me prends la tête sur les activités aussi mais bon le budget et le temps consacré ne permettent pas de tout faire, au final je ne sais pas si ça comptera vraiment, vu qu'elle n'a pas
de vraie demande dans ce sens...



sc 10/04/2013 15:36


Nina a une très jolie écriture  pour ma fille qui est en cp dans le privé : elle a systématiqeument de la
lecture, une fiche de son ou un résumé de texte, elle avait également de l'écriture en début d'année mais plus maintenant. durant les vacances scolaires, elle a pour recommandation 30 mn de
devoirs par jour.


Personnellement je ne la pousse pas mais j'essaie de lui donner goût à la lecture, on fait une page sur deux pour l'histoire du soir par exemple. On joue beaucoup à epeler les mots par exemple.
Je trouve qu'à ce niveau cela doit rester ludique.

Carole Nipette 11/04/2013 14:08



Merci pour son écriture je vais lui dire ça lui fera plaisir car il y a eu beaucoup d'efforts depuis un an, elle avait des remarques à ce sujet. je joue aussi à épeler les mots :)



tontonfoi 10/04/2013 15:32


pas de stress pas de soucis, juste suivre si ça avance. Par contre à partir de la 6e  coup de pied au cul pour que ça apprenne (surtout les garçons)

Carole Nipette 11/04/2013 14:07



ouf j'ai une fille



Clélie 10/04/2013 14:23


les devoirs... franchement en CP ou en CE1 la meilleure méthode c'est encore de les encourager à lire (la clé pour être bon en orthographe sans aucun effort...) et de jouer avec eux. Vu la vie
culturelle que tu proposes à ta fille, je serais étonnée qu'elle ait des soucis ! ça aussi c'est important. Maintenant les difficultés passagères, la maîtresse s'en charge, et si elle ne
s'inquiète pas plus c'est que ça roule. Pour mon grand, le souci des devoirs a été réglé par une inscription à l'étude une fois par semaine, du coup on ne gère les devoirs que le week end et il
s'organise pour le reste. Quand au travail supplémentaire, toute maîtresse que je suis je m'interroge aussi : comme instit je suis contre à 100%, la journée de classe est bien suffisante, en
revanche comme maman je sens la pression de mes copines qui elles n''hésitent pas à acheter des méthodes, apprendre à lire à leurs enfants .... c'est dur de résister ! En même temps dans une
classe ce qui fait la différence entre les enfants c'est surtout l'attention que leur portent leurs parents, pas le travail supplémentaire, qui n'a jamais engendré des surdoués !! Bon courage !

Carole Nipette 11/04/2013 14:07



Je l'encourage à lire, ça oui mais elle préfère encore jouer avec ses univers et se raconter des histoires :) je ne désespère pas !


merci de ton avis pro. Moi je résiste en tout cas aux méthodes etc c'est pour ça que parfois je me demande si je suis trop cool mais comme je l'ai dit, je me pose peut être trop de questions !



Lisbei 10/04/2013 14:12


Hello Carole !


Mes gremlins sont en petite section, alors, pour l'instant, pas de devoirs à faire ... mais quand le moment viendra, je sais bien qu'il faudra y consacrer du temps, à ces devoirs ! De mon côté,
je pense que les devoirs à la maison (réviser les leçons, faire un petit exercice, lire ou fiche ou apprendre des mots pour la dictée), c'est important. D'abord pour qu'il existe un lien entre
l'école et la maison, et ensuite parce que tout l'apprentissage ne peut pas se faire exclusivement pendant les heures de cours ... apprendre sa poésie ou ses tables de multiplication, y'a pas de
mystère, cela demande un pur effort de mémorisation à l'enfant, et tous les enfants ne mettent pas le même temps pour le fournir.


Et d'autre part, depuis le début de l'année, je suis bénévole pour l'aide aux devoirs dans l'école de mon village, et nous avons fait le point avec les instits ... je peux te dire qu'on repère
tout de suite les enfants qui ont des difficultés, et ceux qui ne font jamais les devoirs à la maison ... et là, tu as envie de coller une baffe aux parents qui se désintéressent si totalement de
l'avenir de leurs enfants, ou qui protestent que les devoirs à la maison, ce n'est pas normal ... l'école ne peut pas à elle seule (et surtout avec les effectifs de plus en plus chargés ... et
aussi moins charitablement, avec certains instits de moins en moins bien formés ...les fautes d'orthographe quand on est sensé apprendre à lire et à écrire à des enfants, je trouve ça totalement
inadmissible) tout apprendre aux enfants, la vie en société, la politesse, et tous les apprentissages fondamentaux ... il faut que tout le monde mette la main à la pâte !


Et c'est évident que cela creuse les inégalités sociales entre les enfants, mais baisser continuellement le niveau d'exigence pour niveler par le bas n'est pas une solution non plus ...


Après, pour en revenir à ce qui te concerne directement, je ne suis pas sûre que "rajouter" des devoirs soit une solution, mais ne pas laisser passer des fautes d'orthographes, ce n'est pas
rajouter, c'est normal ... et si tu détectes de véritables lacunes, mieux vaut peut-être essayer de les combler avant qu'elles ne deviennent vraiment importantes ... il paraît que certains
cahiers de vacances sont vraiment bien faits, je n'ai testé personnellement, mais tu peux toujours voir ...


Allez, courage ! Elles en ont de la chance les mamans, d'avoir droit à plusieurs cursus scolaires tout au long de leur vie ...

Carole Nipette 11/04/2013 14:00



Je suis tout à fait d'accord sur le lien entre l'école et la maison, ce n'est pas le fait qu'il y ait des devoirs qui me dérange tant que ça n'est pas délirant...


C'est extra ce que tu fais dans ton école, bravo et j'imagine que socialement c'est intéressant mais frustrant aussi, j'aurais envie d'aller les voir ces parents... Merci pour ton avis



Aurelie Expressions d'enfants 10/04/2013 13:26


Je laisse le soin à Jeanne de faire ses devoirs toute seule le soir, puis je prends le temps qu'il faut pour faire le point avec elle et lui faire réciter ses leçons. Il m'arrive de corriger des
fautes d'orthographe et de prendre la même réflexion que toi, mais tant pis.


En revanche, nous ne travaillons jamais plus que ce qui est demandé par l'institutrice et jamais le mercredi et le WE. C'est sacré pour le moment. Je lui demande seulement de lire régulièrement
et de partager ses coups de coeur avec moi.

Carole Nipette 10/04/2013 13:43



merci pour ton partage... on fait forcément les devoirs pour le lundi le week end, pas le choix car on rentre le vendredi vers 18h30 et je ne me vois pas la presser, donc on fait tranquille le
week end



Mme Statler 10/04/2013 12:40


Poupette est en Grande Section, donc pas encore de devoir à la maison.


J'ai fait un stage en CE2 fin 2012. à la question sur les devoirs le prof est resté évasif. il en donnait tous les soirs : réviser une poésie, terminer un calcul... c'était davantage pour ne pas
avoir de retard en classe qu'autre chose. Le lendemain, le cours pouvait continuer.


les journées des élèves sont très chargées. je ne suis pas pour des devoirs supplémentaires. par contre tu peux "ruser" pour les maths : en faisant en gâteau tu lui demandes combien il reste de
farine à mettre si tu as en a déjà mis telle quantité. exemple parmi tant d'autres, je ne sais pas où en est Nina en maths.


 


Clairement tu vois tout de suite si un élève est accompagné dans ses devoirs ou pas. Je ne dis pas que les parents doivent être derrière eux tout le temps - beaucoup font leur devoir en totale
autonomie, mais il y a beaucoup de parents qui ne s'en soucient pas du tout et c'est dommage, mais ceci est une autre histoire

Carole Nipette 10/04/2013 13:37



c'est une autre histoire mais du coup les inégalités sont flagrantes :(



CourbesGenereuses 10/04/2013 11:43


petite, j'etais autonome ... devenue maman, je fais en sorte que mes filles soient autonomes ...


bon, de toute façon, vu qu'elles font l'etude du soir, qu'apres les avoir recuperees (vers 18h-18h30) on a encore 40-50' de route (p'is le diner etc), clairement, je n'ai PAS le tps pour qu'on
fasse des devoirs en plus : de toute façon à intervalles reguliers je leur rappelle que c'est bien le but de l'etude du soir (d'abord les devoirs / revisions, apres seulement le bavardage entre
copines ;))


tous les soirs ou presque je demande si les devoirs sont bien faits, s'il n'y a pas une poesie a reciter, s'il n'y a pas de papier à signer ou d'invit à me donner, mais ça, c'est plutot parce
qu'il leur arrive d'etre tete en l'air ...


perso, je suis carrement CONTRE faire des devoirs en plus, les programmes sont bien assez chargés, et si on ne fait pas confiance à la maitresse, on ne s'en sortira pas !! en plus, toutes les
activités annexes (lire, jouer, bricoler et meme ordi/DS/wii) sont utiles, ça leur permet de decompresser, d'avoir de la creativite, bref de VIVRE !!!


et tres honnetement, mes poulettes n'ont pas de grosses difficultés ... j'ai juste du "surveiller" de plus pres la 2e car moi + maitresse on avait detecte en MS une difficulte avec certains sons
(les habituels g/d/b/p/t ?), donc orthophonie en MS (pour distinguer les sons) et l'annee derniere en CP (lecture/ecriture de ces sons). Elle reste autonome, mais je vais un peu plus tendre
l'oreille qd elle lit, et checker de plus pres ses dictées si besoin (mais en ce moment elle rentre en disant haut et fort qu'elle a eu 10/10 donc ça va :)).


pr les fautes : je leur demande gentiment si elles veulent que je leur indique les fautes (et j'explique pourquoi c'est important de ne pas en faire : ça change le sens des mots, et en plus un
joli texte "pique" les yeux s'il est bourré de fautes, le lecteur peut ne pas aller au bout ...), elles n'ont jamais refusé ;) et si je peux trouver un truc mnemotechnique pour qu'elle se
rappelle de la bonne orthographe, je n'hesite pas !!!


un exemple ? ya pas longtps ma 2e a fait une faute à sa dictee, en ecrivant "deriere", spontanément je m'ecris "oh !! mais t'as 2 fesses, donc il faut 2 R à derriere !!" elle ne l'oubliera pas de
sitot :)


sorry pr la tartine 

Carole Nipette 10/04/2013 13:41



pareil pour les "trucs" pour retenir, je fais toujours ça... pour la décompression Nina est je pense au top de la coolitude donc pour ça je ne m'inquiètes pas :)


toutes les études ne se valent pas, pas gagné que les enfants y fassent vraiment leurs devoirs et que quelqu'un leur explique ce qu'il faut faire si souci, j'ai de la chance ici mais ce n'est pas
une généralité. merci pour ton avis



corinne la maîtresse 10/04/2013 11:04


Coucou 


Quelle belle écriture Nina ! BRAVO :)


Mon avis de pro : 


- corrige les fautes de Nina et de la maîtresse. On ne peut pas laisser des fautes dans des écrits.


- pour les tables, il existe des jeux de cartes très ludiques pour les apprendre. Et la, pas de mystère,  c'est du par coeur.


-la lecture est primordiale ! Donc inviter Nina à lire le plus possible. 


- si une notion n'est pas du tout acquise, la revoir avec elle le we pour le petit coup de pouce. Entendre des explications différentes peut aider.


Par contre, pour le reste, laisse la tranquille, sauf si vous estimez que la journée en classe est "light". Ca peut arriver :(


Mais surtout pas de pression !!! 


Bon courage super maman et super papa ;)


Bises a vous 3


 

Carole Nipette 10/04/2013 13:33



Merci maitresse pour cet avis intéressant ! pourtant elle apprend les paroles de chansons par coeur mais avec les tables ça rentre moins bien, c'est bizarre :)


justement mon cas de conscience c'est que j'ai le sentiment de ne jamais mettre la pression et d'être un peu trop cool, heureusement tu me diras mais peut y at'il un juste milieu :)



Karya 10/04/2013 10:37


Pour rebondir sur les maths ... tout dépend où sont ses difficultés. Il existe vraiment des jeux intéressants pour travailler certaines compétences et rien n'est jamais perdu ! Je suis une quiche
en maths, particulièrement en calcul mental mais je me soigne ! C'est venu très tardivement ... Depuis je m'entraine beaucoup par le jeu et je joue avec les enfants également. Il faut trouver un
moyen détourné d'en faire. Il ne faut pas qu'il y ait blocage et ce qui m'insupporte le plus c'est quand j'entends "j'suis nul(le) en maths" comme si c'était une fatalité (cela fonctionne aussi
avec "j'suis nu(le) en français"). Non, tout s'apprend et on peut s'améliorer quoiqu'il arrive. Nous n'aurons pas tous le même niveau. Je ne pense pas un jour pouvoir rivaliser avec mon mari qui
fait des divisions de tête mais j'ai fait d'énormes progrès depuis quelques années !

Carole Nipette 10/04/2013 13:30



Ah non moi je suis nulle en math, la logique des maths ne correspond pas à mon cerveau et je peux te dire que j'ai tout essayé à l'époque !



Soma 10/04/2013 10:18


En fait, la question est : est-ce que l'école remplit son rôle ?
Je ne peux pas parler pour moi en tant que mère, car ma fille n'a que 2 ans.
En revanche, par ex, ici j'ai une copine qui a laissé son ado (en 4è) bosser seul. Résultat, 1er trimestre, pas bon du tout. Mots des professeurs, etc. Au 2nd trimestre, ils font les devoirs avec
lui & les notes s'améliorent. Le but n'est pas de faire les devoirs à sa place, c'est de l'aider & de s'assurer que l'enfait ait compris.
Pour ma part, me connaissant, je crois que j'aurais envie/besoin de faire ces révisions avc mon enfant afin de m'assurer qu'il/elle a compris et pouvoir ainsi continuer à compléter les bases (qd
on est en primaire). J'aurais trop peur d'un décrochage et d'un échec par la suite.
Mais pour ta fille, elle a 7 ans.. si elle a des bonnes notes, c'est qu'elle travaille bien & qu'elle assimile bien, non ? 

Carole Nipette 10/04/2013 10:26



Oui dans l'ensemble ça va mais c'est sur des détails notamment en maths (enfin c'est plus que des détails) que je me demande s'il ne faudrait pas faire un peu plus mais tout ça ce sont des
questions et j'avoue que lire les commentaires me rassure un peu... après on n'est pas à l'abri des cours de maths pour la suite !



electromenagere 10/04/2013 10:05


Jamais je n'irai rajouter des devoirs à ma fille. En tant qu'adultes, on se plaint déjà du stress au travail, de l'esprit de compétition, du manque d'entraide. En rajoutant des devoirs (sauf si
l'enfant en demande ou s'il a des lacunes), c'est justement le faire rentrer dans ce jeu de la compétition (être meilleur que ses camarades) et du stress (faut que tu saches ça avant les autres).
Alors que les parents ont tant à apprendre à leurs enfants en dehors de l'école : découvrir la nature, aller au musée, au cinéma, etc.
Et puis l'enfant a le droit de s'ennuyer aussi, c'est formateur pour lui :)

Carole Nipette 10/04/2013 10:23



Merci pour ton avis, c'est bien pour ça que je me demande comment ça se passe du côté des autres qui en font plus... pour ce qui est du reste en dehors de l'école je crois que tout va bien, c'est
aussi pour ça que parfois je me demande si je ne suis pas trop cool et qu'on ferait mieux d'apprendre les tables de multiplication ;) mais au final je ne fais que me prendre la tête toute seule
et je ne fais rien de plus... on continue les sorties, la glande etc...



LMO 10/04/2013 09:42


Je me pose les mêmes questions que toi...


Les devoirs, je les vérifiais et puis c'est tout, et si la prof s'était plainte, je serais aller lui dire ce que je pensais des devoirs, parce que oui, j'en pense pas grand chose de bon... Les
mômes passent déjà 8h par jour à l'école, je comprends pas trop bien pourquoi ils devraient bosser en rentrant "parce qu'on a toujours fait comme ça"...

Carole Nipette 10/04/2013 10:18



une question qui pose encore la façon de faire de tout le système à l'intérieur de l'école...



madamezazaofmars 10/04/2013 09:31


Le soir après l'école on se contente des devoirs donné par la maitresse.


Par contre, comme il  a des difficultés en écriture, elle nous a demandé de lui en faire faire un peu a la maison pour qu'il s'améliore.


Sinon souvent, c'est lui qui dema,nde a faire des additions, le monde a l'envers ;()

Carole Nipette 10/04/2013 10:17



ah mais si c'est lui qui veut dans ce cas :)



Karya 10/04/2013 09:25


Je ne pense pas qu'il faille en faire plus. Le plus important me semble-t-il est de suivre la scolarité de son enfant et cela passe par les devoirs. Pour le reste il existe tellement de jeux de
qualité maintenant  pour apprendre en s'amusant. Cela suffit amplement. Inutile d'en faire trop. Je ne m'inquiète pas pour Nina qui a une telle ouverture culturelle avec tout ce que tu lui
proposes. Aller au cinéma, aller au musée, assister à un spectacle ... cela fait aussi partie des apprentissages à mon sens et tous les enfants n'ont pas cette chance-là.

Carole Nipette 10/04/2013 09:40



Oui tu as raison mais ça n'aide pas pour les maths tout ça ;) merci pour ton avis en tout cas, au fur et à mesure des commentaires, je suis de plus en plus rassurée !



Madame 10/04/2013 08:57


Les parents ne peuvent être dissociés de la réussite des enfants, sans suivi parental la scolarité sera plus compliquéE.


Après compléter les notions vues par la maitresse? Je ne pense pas, en revanche pour des enfants qui ont des difficultés (présentées par la maitresse) il est important (à mon avis et je ne suis
pas prof des écoles) de retravailler à la maison. Mais Nina ne semble pas avoir des lacunes.


J'avais beaucoup de devoirs en primaire, mais vraiment beaucoup, je pense que parfois cela faisait suer mes parents mais je suis contente, cela m'a donné un rythme de travail, des habitudes
solides pour aborder sereinement le colllège et le lycée.


 


 

Carole Nipette 10/04/2013 09:39



D'accord avec ta première phrase... merci pour ton avis. Non pas vraiment de lacunes, plutôt des difficultés en maths et parfois je me dis qu'il faudrait faire des exercices etc mais comme je
l'ai écrit je ne le fais pas, je me pose la question...



chocoladdict 10/04/2013 08:44


ah grosse question ici aussi surtout que je me suis aperçue que mon fils faisait partie des rares élèves qui ne savaient pas lire à la rentrée alors que les autres parents avaient déjà appris à
leurs enfants ...bon j'exagère on n'est pas dans le 16ème et même plutôt dans une école très mixte au pied d'HLM mais grosse surprise quand même...il a des journées quand même très lourde au
niveau des apprentissages, le mercredi il a une séance d'orthophoniste qui est aussi du travail même si c'est présenté de manière ludique et le soir les devoirs (rapide sauf quand il est malade,
là c'est l'horreur il faut refaire tous les exercices vus en classe, ça prend des heures ! )...je ne voudrais pas le dégouter des apprentissages et en même temps peut-être qu'un certain rebachage
est nécessaire...voilà je ne réponds pas mais ce qui est certain c'est qu'on comprend dès le début pourquoi l'école ne joue plus (n'a peut être jamais joué d'ailleurs) son rôle d'ascenseur
social...si les parents ne peuvent pas faire faire leurs devoirs aux enfants pour diverses raisons, les enfants ont déjà moins de chance de réussir ..

Carole Nipette 10/04/2013 09:38



Je me suis posée la question de la lecture avant le CP puis j'ai laissé tomber et j'ai bien fait parce qu'au final ils apprennent vite et bien à l'école ! mais bon il paraît que ce sont les
enfants qui font la demande aux parents pour apprendre à lire avant le CP...


Nous aussi quand on doit refaire les exercices de maths, demandé par la maitresse, ça peut prendre des heures... et clairement oui si les parents ne sont pas derrière, les inégalités ne font que
s'accroître...



isa-monblogdemaman 10/04/2013 07:33


D'après ce que j'ai compris, ce sont les devoirs écrits qui sont "interdits". Pas les révisions. J'avoue que même si j'ai tendance à m'énerver vraiment, vraiment (parfois), ça me permet de savoir
où en est mon fils. De mettre le doigts sur ses difficultés. De l'encourager quand il y arrive mieux qu'un autre jour. En revanche, lui faire faire plus que les devoirs de la maîtresse mais
JAMAIS ! C'est comme ces mamans qui se plaignent qu'en anglais ils ne cessent de réapprendre les présentations etc parce que vous comprenez, mon fils s'ennuie, il prend des cours
particuliers... 


 


Je trouve que Nina écrit bien et ça m'inquiète pour le mien d'ailleurs. 

Carole Nipette 10/04/2013 09:33



Elle a parfois des devoirs écrits, c'est court certes mais quelques exercices... Par contre je ne suis pas forcément pour qu'il n'y ait plus rien du tout, je suis d'accord qu ça permet de savoir
et tout ce que tu dis... Ouf tu me rassures sur le fait que tu ne fais rien en plus :) Nina a fait énormément de progrès et ça on peut dire que c'est grâce à la maitresse qui lui a fait beaucoup
de réflexions sur l'écriture, on dirait que ça a porté ses fruits pour le coup...



Angélita 10/04/2013 07:29


J'ai toujours été très présente pour les devoirs et plus que nécessaire. Donc, je regrette beaucoup maintenant.


Par contre, pour les fautes, si tu en vois, tu peux en parler avec Nina, je pense que cela ne fait pas de mal. En plus, certains professeurs font des fautes. Donc, c'est un truc à ne pas laisser
passer. A mon humble avis. Pour voir ce qui se passe actuellement, les jeunes font beaucoup de fautes de grammaire et d'orthographe, que tu retrouves dans les CV et cela ne fait pas bon effet

Carole Nipette 10/04/2013 09:30



Merci pour ton témoignage d'expérience... Pour les fautes c'est clair j'essaie de lui faire comprendre à quel point c'est important, quand je parle avec des profs qui collège ou lycées, ils sont
catastrophés par le niveau d'orthographe, quasi un mal de société on dirait...