Félins, La Colline aux coquelicots / Revue de films

Publié le 16 Janvier 2012

Affiche_felins2011.jpg

Félins de Alastair Fothergill et Keith Scholey / Sortie le 1er février

 

"En Afrique, au Kenya, dans l’une des régions les plus sauvages du monde, les animaux vivent libres et loin des hommes. Au sud du fleuve qui divise ces magnifiques terres, règne le clan des lions mené par Fang. La lionne Layla y élève la jeune Mara. Entre chasse et liens familiaux puissants, c’est la vie d’une famille qui s’écrit. Au nord du fleuve, le lion Kali et ses quatre fils rêvent d’étendre leur territoire. Bientôt, les eaux seront assez basses pour que les maîtres du nord tentent leur chance au sud…

Dans cet environnement où chacun joue sa survie chaque jour, Sita, une splendide femelle guépard, tente d’élever seule ses petits. Au fil des saisons, tous ces destins vont se croiser à travers une histoire qui n’est ni inventée ni mise en scène, mais captée comme jamais auparavant, de sa bouleversante intimité à sa spectaculaire beauté."

 

Felins_e.jpg

 

Le nouveau film Disneynature frappe fort. Les images sont sublimes et le mot est faible pour désigner toutes les sensations de merveilleux et de magie qui nous traversent à la vision de ces félins d'Afrique dans leur environnement, la réserve naturelle du Masai Mara au Kenya. Durant tout le film on se demande "mais comment ils ont fait pour filmer d'aussi près et nous raconter une vraie histoire, c'est dingue..." Le dossier de presse nous dit que "le film a nécessité plus de deux ans de tournage et un matériel révolutionnaire pour capter sans aucun artifice la vie intime de ces familles dans leur spectaculaire environnement."

Et le résultat se voit, se sent, se ressent. On se prend une claque tellement c'est beau. Désolée je radote !

 

felins_5.jpg

 

La force du film est d'avoir réussi à raconter une sacrée histoire avec de l'émotion, du suspense, de la tristesse, de la joie alors que c'est un documentaire. Comment ne pas pleurer d"émotion en voyant ces mères de la nature qui donneraient leur vie pour sauver leurs petits. Elles sont fascinantes ces lionnes et ces guépardes, seules face aux mâles dominants, n'ayant qu'un seul objectif, défendre leurs enfants et les accompagner jusqu'à ce qu'ils puissent se débrouiller tout seuls.

 

Felins.jpg

 

 

 

Felins_1.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Qu'il est cruel et si proche de notre fonctionnement ce monde animal, on en prend pleine conscience, j'ai appris beaucoup des règles de ces communautés avec le film. On s'attache à Layla et sa fille Mara, on tremble pour Sita et ses petits comme pour les acteurs d'un film mais surtout comme si c'était nous. Forcément, en tant que maman on s'identifie encore plus à ces félines si maternelles.

NIna a adoré aussi et bien entendu le côté peluches des bébés lui a arraché des soupirs de gagatisme. A moi aussi. Elle a tremblé aux moments dramatiques, elle était à fond.

On sort de la salle avec le sentiment d'avoir vécu une avenure incroyable et d'avoir fait un beau voyage...

 

Je dirais que le film est adapté à partir de 6/7 ans, avant quelques scènes peuvent effrayer les petits même si le film ne montre pas de scènes sanglantes et les raconte plutôt. Tout dépend de chaque sensibilité.

 

 

La colline aux coquelicots affiche

 

La colline aux coquelicots de Goro Miyazaki 

 

"Umi est une jeune lycéenne qui vit dans une vieille bâtisse perchée au sommet d’une colline surplombant le port de Yokohama. Chaque matin, depuis que son père a disparu en mer, elle hisse face à la baie deux pavillons, comme un message lancé à l’horizon. Au lycée, quelqu’un a même écrit un article sur cet émouvant signal dans le journal du campus. C’est peut-être l’intrépide Shun, le séduisant jeune homme qu’Umi n’a pas manqué de remarquer...
Attirés l’un par l’autre, les deux jeunes gens vont partager de plus en plus d’activités, de la sauvegarde du vieux foyer jusqu’à la rédaction du journal. Pourtant, leur relation va prendre un tour inattendu avec la découverte d’un secret qui entoure leur naissance et semble les lier… Dans un Japon des années 60, entre tradition et modernité, à l’aube d’une nouvelle ère, Umi et Shun vont se découvrir et partager une émouvante histoire d’amitié, d’amour et d’espoir."

 

la-colline-aux-coquelicots.jpg

 

Après Hayao le père, voici Goro le fils prêt à reprendre le flambeau des fameux studios Ghibli. "La colline aux coquelicots" est l'adaptation d'un manga publié dans les années 80 dans un magazine japonais.

C'est un film très ancré dans le réel, dans la société japonaise des années 60, celle de l'après-guerre de Corée. On ne retrouve pas l'univers fantastique des films de Miyazaki père, pas de créatures étranges ou de surnaturel mais le film a beaucoup de charme et de poésie, la magie opére. Les thèmes abordés comme le rapport au père ou la mobilisation des étudiants contre un projet de démolition de leur foyer sont modernes et on peut facilement s'identifier. J'ai été vraiment émue à quelques reprises... Un beau film doux et tendre qui baigne dans une ambiance nostalgique agréable et on s'attache facilement au jeune couple formé par Umi et Shun. Les dessins et les couleurs sont superbes et la musique reste dans la tête.

J'ai bien aimé et Nina aussi "trop bien" avec des trémolos dans la voix. Par contre je ne pense pas qu'elle aurait tout compris comme il le fallait sans mes explications. L'âge recommandé est à partir de 6 ans, je suis dubitative. Mais ça n'a pas empêché Nina d'adorer, les images, la musique, l'histoire d'amour... ça suffit à son bonheur.

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Rédigé par Carole Nipette

Publié dans #Sorties culturelles et loisirs... de Nina

Commenter cet article

La Colline Aux Coquelicots 06/07/2012 10:53


le film est enfin sortie en dvd pour ceux qui n'ont pas vu au cinéma.

Carole Nipette 09/07/2012 23:12



Merci, j'ai vu ça !



Michèle 18/01/2012 08:07


On a vraiment aimé Félins. Ce film de disneynature tombe à pic, je saturais d'Océans !


 

LMO 17/01/2012 21:35


La coline aux coquelicots, je vex y emmener Mouflette!!!

Carole Nipette 17/01/2012 22:09



Oui ça va vous plaire !



Clarisse 17/01/2012 11:33


Je me demandais justement si je pouvais emmener Adèle voir ces deux films, mais du coup à mon avis, ca va faire un peu jeune...

Carole Nipette 17/01/2012 13:19



Oui carrément...



Anne-Laure 16/01/2012 22:09


Comme d'hab, le dilemne: Paul est définitivement trop petit pour la Colline aux Coquelicots, mais Madeleine comme Nina aimerait sans doute l'atmosphère... Par contre, Félins je n'en avais pas
entendu parler, mais ça me tente bien du coup!


Merci pour ces revues!

Carole Nipette 16/01/2012 22:34



Et tu ne peux jamais y aller avec Madeleine en laissant Paul avec le papa ? :)



magali 16/01/2012 18:07


je vais le voir mercredi avec ma louloute de 11 ans


 j'ai vraiment hâte


 bonne soirée


 

Carole Nipette 16/01/2012 22:34



Parfait pour une jeune fille !



Lily 16/01/2012 17:43


Le premier si il est aussi beau que celuis avec les flamands rosesj e vais craquer!!!! Bisous

Carole Nipette 16/01/2012 22:39



Je n'ai pas vu les flamands mais tu ne seras pas déçue !



Océane 16/01/2012 14:14


Je n'ai vu que la Colline aux coquelicots, que j'ai adoré !! Les félins sont prévus avec fiston, dès qu'il y a des animaux, oiseaux, insectes, il adore aussi ! L'occasion d'aller au ciné ensembe
:) et d'échapper à cars 2 pour la 590ième fois ^^

Carole Nipette 16/01/2012 22:42



ça va ici pas de Cars 2 ! on ne l'a même pas encore vu une fois depuis le ciné !



angélique 16/01/2012 14:13


Bons choix dans ces deux films...Félins m'inspire beaucoup et la colline aussi mais Tom est sûrement trop jeune...5 ans,c'est limite,je pense que comme Nina,il ne comprendrait pas tout à mon
avis!

Carole Nipette 16/01/2012 22:42



Oui carrément !



Jess Maman d'Emma 16/01/2012 10:45


Merci pour l'info (enfin les 2 infos) !

Carole Nipette 16/01/2012 22:44



De rien !



Xtinette 16/01/2012 09:32


Et dans ce dessin animé japonais, il n'y a pas de choses surréalistes, de monstres...etc... car souvent c'est ce qui me déplaît dans les dessins animés japonais...

Carole Nipette 16/01/2012 22:49



Ah bon ? tu n'es pas réceptive au côté surréaliste et magique des films de Miyazaki père ? dommage ! mais là en effet, rien de tout ça, c'est très réaliste !



leoetlisa 16/01/2012 09:30


Quand on était à Paris la semaine dernière, le papa en a profité pour emmener Léo voir la colline aux coquelicots, à priori le papa n'a pas aimé pourtant on a tous les Miazaky à la maison, mais
si tu dis que ça n'a rien à voir, c'est peut être pour ça !

Carole Nipette 16/01/2012 22:51



Ce n'est pas le même réalisateur donc !



solène 16/01/2012 09:08


Tu as vu Félins en avant première, quelle chance ! on a vu la bande annonce hier, c'était déjà magnifique !! j'ai enfin emmené mes 2 grandes voir Hugot Cabret, en 3 D (séance complète dimanche
dernier, la loose !) : j'ai bcp aimé, je ne sais pas pourquoi mais ça m'a bcp ému, l'amour que M. Scorsese porte au cinéma est palpable !! et mes filles on bcp aimé aussi, y compris ma deuz qui
l'avait déjà vu en 2D... bref, merci ecore pour tes revues de films !

Carole Nipette 16/01/2012 22:54



Oui je l'ai vu en décembre mais on n'avais pas le droit d'en parler avant samedi :)


Oui très émouvant Hugo Cabret, je le reverrai avec plaisir en DVD !



Sandra 16/01/2012 07:30


La BO de la colline aux coquelicots est superbe.

Carole Nipette 16/01/2012 22:55



Absolument ! en sortant on fredonnait !