Vendredi 15 février 2013 5 15 /02 /Fév /2013 06:54

Hôtel Transylvanie Affiche

 

Mercredi il faisait trop mauvais, on a séché le tennis et on a préféré aller voir Hôtel Transylvanie que Nina réclamait depuis des semaines.

 

Hôtel Transylvanie de Genndy Tartakovsky

 

"L’Hôtel Transylvanie, le somptueux hôtel de Dracula, où les monstres et leurs familles peuvent enfin vivre leur vie, se détendre et faire monstrueusement la fête comme ils en ont envie sans être embêtés par les humains.
Pour l’anniversaire de sa fille, la jeune Mavis, qui fête ses 118 printemps, Dracula invite les plus célèbres monstres du monde... Tout se passe très bien, jusqu’à ce qu’un humain débarque par hasard à l’hôtel…"

 

 

Hôtel Transylvanie-2

 

 

Les trois premières minutes du film vont faire baver tous les parents du monde qui galèrent avec une couche ! Ah que c'est chou le début avec le papa Dracula qui s'occupe de sa petite fille. Et quand elle se transforme en chauve-souris qui fait les yeux de Chat Potté je crois que Nina et moi on aurait bien miaulé de "chouchoutitude".

 

Bienvenue à l'hôtel Transylvanie qui regorge de toutes les créatures monstrueuses et délirantes de la terre : vampires, zombies, ectoplasmes, yéti, sorcières, fantomes, momies, squelettes... Pas un humain dans cet hôtel et pour cause, les "monstres" en ont une peur bleue. Ils se projettent des films d'horreur avec des humains obèses, cruels et bruyants !

 

Hôtel Transylvanie-3

 

On rigole beaucoup, le film regorge d'excellentes trouvailles avec l'utilisation de toutes les formes de monstres que ce soit dans la nourriture ou les accessoires. Je veux le réveil tête de mort au cri à réveiller les morts ! Pour l'offrir à quelqu'un que je n'aime pas !

Le sujet est universel. Mavis est une jeune fille qui veut s'émanciper et découvrir le monde contre l'avis de son père qui a peur que les humains lui fassent du mal. On aborde le thème de la différence et la tolérance, ici monstres contre humains.
L'intrus humain, le jeune Jonathan va apporter du sang neuf et du changement positif.
J'ai eu mon petit coup d'émotion sur le discours du papa qui accepte enfin de voir sa fille grandir et je ne peux m'empêcher de méditer sur cette phrase même si j'ai encore quelques années devant moi "Il est difficile de les voir partir mais encore plus difficile de les voir tristes..." Tout le questionnement des parents qui élèvent leurs enfants pour un jour les voir s'émanciper et partir...

 

 

Hôtel Transylvanie-1

 

Un film vraiment chouette avec un fort taux de sympathie monstrueuse, on rit, on est ému, une bonne surprise en ce mois de février glacial.

A partir de 4/5 ans

Par Carole Nipette - Publié dans : Sorties cinéma enfant - Communauté : Les films : outil de culture
Ecrire un commentaire - Voir les 14 commentaires
Retour à l'accueil

Retrouvez moi ailleurs

 twitter-nipette.jpg facebook nipette fluxrssnipette.jpg

hellocoton nipette  Instagram-20-icon 

Rechercher

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés