Jeux d'écriture /Acte 2

Publié le 24 Janvier 2010

Lizly

Jeux d'écriture /Acte 2 - Scène 1

Notre belle famille



Je me retourne une dernière fois. Le vent fort en ce début d'automne a déjà recouvert la scène de feuilles qui virevoltent, insouciantes. Insouciante, voilà un état dans lequel je ne serai plus avant longtemps. C'est de leur faute à tous les deux. Elle a eu beau faire sa timide et regarder ses pieds pendant qu'il parlait, elle n'en n'est pas moins coupable.
J'étais là, assise en face d'eux, mal à l'aise. Ils étaient collés comme pour se soutenir, comme pour atténuer les mots.

J'ai été surprise qu'ils me convoquent au bistrot du coin. Oui, c'est ça, une convocation. Je n'ai pas eu voix au chapitre. "Viens nous rejoindre à 14h au Trésor, nous avons à te parler. Papa." J'ai gambergé toute la nuit, essayé de les joindre sans succès. J'habite seule depuis 2 ans. Je suis partie à 18 ans. J'aime mes parents mais je ne me suis jamais sentie proche d'eux, on a rien à se dire, c'est ainsi, ça arrive dans n'importe quelle famille. Mon petit frère Michel me manque parfois mais je me sens bien loin de la maison.

Je suppose que le choix d'un lieu public n'était pas anodin. Ils me connaissent, ils savent que je suis d'un tempérament réservé et que ce n'est pas mon genre de faire un esclandre à la terrasse d'un café.
Ils avaient raison. J'aurais pu les insulter, j'aurais pu hurler, j'aurais pu appeler les flics. J'aurais pu...

Mais quand mon soi-disant père a craché le morceau et que ma mère ne cessait de dire "on t'aime, on t'aime...", j'ai vidé mon verre et j'ai dit le plus calmement possible "Partez! Barrez-vous, je ne veux plus voir. Partez!"

Ils se sont levés et sont partis sûrement soulagés de m'avoir enfin dit la vérité. Soulagée, je l'étais aussi. En deux minutes, toute ma vie a défilé, des tas d'interrogations sont remontées à la surface. Un sentiment inexpliqué commençait enfin à avoir du sens.
Je ne suis pas leur fille. Ils m'ont élevé et donné de l'amour mais ils ne sont pas mes parents. Je ne pourrais jamais les dénoncer car je pense à Michel. Voler un bébé, mais comment des êtres humains peuvent infliger une chose pareille à d'autres... Ils n'arrivaient pas à avoir d'enfant et pourtant Michel est arrivé plus tard... Trop tard...

Je me retourne une dernière fois sur ce passé. Puis j'avance dans la foule en regardant droit devant. Ma quête commence. Des réponses vont peut être enfin m'être apportées. Laissez moi passer, je suis pressée. J'ai une famille à retrouver, une famille qui m'attend depuis 20 ans... Le vent souffle de plus belle, je me sens libre comme jamais...



Voici ma participation à ce deuxième jeu d'écriture initié par Madame Kévin et Lizly.
D'ailleurs elles ont créé un blog qui rassemble toutes les participations du premier jeu. Il sera enrichi au fur et à mesure : le blog à 1000 mains
Et n'hésitez pas, tout le monde peut participer! Il suffit d'écrire un texte inspiré par cette photo.


Et comme cette photo m'a inspirée (avec l'autorisation des patronnes!) voici une deuxième version...


Jeux d'écriture /Acte 2 - Scène 2

Ménage à trois

Aujourd'hui c'est le grand jour. Là, nous sommes tranquillement en train de discuter dans la cour du lycée mais à 17h quand la cloche va sonner, le suspense va prendre fin là sur ces chaises.
Je vous décris brièvement la situation. Moi, Elodie, 16 ans, jeune et jolie, sympa, drôle et intelligente. Marine, ma meilleure copine, 16 ans, jeune et jolie, sympa, drôle et intelligente. Normal c'est ma copine, on est pareilles. On se dit tout, on s'aide, on se soutient en cas de coup dur et on est amoureuse du même mec.
Lucas, 17 ans, beau comme un dieu, sympa, plein d'humour. Bien sûr toutes les filles du lycée craquent pour lui et toutes les jolies filles du lycée savent qu'elles ont une chance. Tous les 3 mois, il change de fille. Vous pouvez trouver ça odieux, horrible, dégueulasse mais vous ne pouvez pas comprendre. En fait il est altruiste. Il veut que tout le monde en profite. C'est tout à son honneur. Bon ok, son mode de sélection serait à revoir mais quand on est appelée, on est tellement contente que le reste ne compte pas.

Donc aujourd'hui Lucas nous a convoquées. Marine et moi. Marine, elle sait que j'en pince pour Lucas. Elle n'est pas aussi accroc mais quand même. On s'est dit que peu importe qui il chosirait, 3 mois ça passe vite et on se racontera tout. On s'aime trop toutes les deux pour qu'un mec gâche notre amitié.

17h. J'ai le coeur qui bat la chamade. J'ai tellement envie d'être l'élue. Je rêve d'être celle qui le retiendra plus que 3 mois. Marine me rejoint et on file s'installer à la terrasse du café d'en face. Lucas est déjà là, à sa table habituelle. Il nous fait asseoir toutes les deux en face de lui.
Wouaw qu'il est beau. C'est pas possible d'être aussi beau. Je suis tellement occupée à le mater que je n'entends pas quand il dit à Marine que c'est elle qui aura la chance de passer les trois prochains mois avec lui. Ma vue se brouille, je me lève en tremblant et Marine me dit "A tout à l'heure!". Ils quittent le café main dans la main.

Je reste seule sur le trottoir. A tout à l'heure... Compte là-dessus, pétasse... Je te déteste et tu vas le payer!






Rédigé par Carole

Publié dans #Carole attitude

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

clarisse 29/01/2010 23:22


Vraiment tu es très douée Craole, c'est tellement bien écrit. La première histoire est vraiment touchante...on se pose tous un jour cette question je pense... quandt à la seconde, et bien on a
vraiment l'impression que c'est la plume d'une jeune fille !!! Merci pour ce bon petit moment de lecture !


nath the parisienne 26/01/2010 10:23


sale p..... ! c'est pas une amie ça! non mais ! Et, accessoirement, quel con ce type ;)


géraldine 25/01/2010 21:35


le premier texte est un coup d epoing au coeur, à l'estomac. C'est rude, mais il ya là, je crois un vrai talent ! Bravo Carole !


Carole 25/01/2010 22:44


Merci... je crois que je suis meilleure dans la rudesse...


Tata Tounette62 25/01/2010 18:53


Belle inspiration, bravo ! Ma préférence va au premier texte, émouvant.
Bisous, bonne soirée


Carole 25/01/2010 22:43


je préfère aussi le premier au final!


Sandra 25/01/2010 17:31


Ma talentueuse carole!!! Oui, tu es une tueuse sur ce coup là!!!! Et si ce blog s'arrête ou évolue , tu as de quoi faire avec tout ce talent là.


Carole 25/01/2010 22:42





mélanie 25/01/2010 16:16


je suis fan et je trouve ca trop court...

bises


Carole 25/01/2010 22:42


C'est le jeu, merci!


Lily 25/01/2010 09:15


perso j'aime beaucop et je ne me lasse pas de te lire !!!!! Bisous


Carole 25/01/2010 22:41


Merci Lily!


caro en corse 24/01/2010 16:08


 extras ces deux versions !


Carole 24/01/2010 18:44


Merci!


emanu124 24/01/2010 16:03


C'est bien joli mais très pessimiste tout ça..


Carole 24/01/2010 18:45


oui mais la fiction est aussi là pour ça... perso je le trouve triste cette photo donc liée à des histoires tristes!


Pascale, Eléa et Faustine 24/01/2010 15:27


Ah Carole, j'adore ton style, sur chaque histoire tu m'accroches et tu m'entraînes dans ton monde ! Et je me dis... zut, y'a pas de suite !


Carole 24/01/2010 18:46


Merci! si je devais l'envisager avec des suites, je ne pense pas que je pourrais écrire de la même manière... c'est le jeu!


Dgina 24/01/2010 15:09


L'adolescence, pourquoi cette période précisément dans tes deux textes?
:o)
Ecriture mordante et légère, comme d'habitude - à quand le prochain acte?
bisous


Carole 24/01/2010 18:46


Tiens je n'avais pas vu ça comme ça! c'est toi qui le dis ;-)
Merci!


Madame Kévin 24/01/2010 14:50


Les mots me manquent tant j'ai le sentiment, de plus en plus, de lire un talent pur. Le premier texte va droit à l'estomac. Il est exceptionnel.
Le deuxième texte exprime bien toute l'attente et l'ambiguité de la narratrice.
Si j'écris "bravo", le mot est faible pour refléter ce que je pense.
Les deux textes sont en ligne sur "Jeux d'écritures".


Carole 24/01/2010 18:51


et moi les mots me manquent pour te décrire l'émotion ressentie en lisant ton commentaire "elle parle de moi là?"!
Merci...
quand je n'aurais pas le moral je viendrais relire tes mots


Evilysangel 24/01/2010 13:24


Comme je te l'avais déjà dit lors du précédent opus sur la plage, tu as vraiment une très belle plume Miss!...J'ai quand même une nette préférence pour le premier texte mais les deux sont
terribles!...extra je veux dire...
Là, je crois que tu ne vas plus trop avoir le choix, hein...Va falloir que tu te lances pour de bon cette fois ;-)
Bisous Miss...


Carole 24/01/2010 18:53


Merci!
mais écrire plus longuement est un vrai travail pas facile du tout, j'ai essayé, j'ai des textes mais pas le temps de m'y plonger vraiment... A la retraite?! Qui sait...


M1 24/01/2010 11:46


Quel talent ! Autant te dire que j'ai une nette préférence pour le premier texte, le titre étonne et le texte encore plus, à la limite on voudrait sauter des lignes pour découvrir l'histoire ! Sa
réaction est normale, mais elle doit aussi se dire que ce sont eux qui l'ont aimé et qu'elle a aimé pendant 20 ans !

Le deuxième texte, j'aurais vu un happy end, un plan à 3 : )


Carole 24/01/2010 18:57


Pour le premier, elle se posait déjà plein de questions, genre elle subissait sa famille sans avoir de réels atomes crochus... la coupure est moins douloureuse!
pour le deuxième tu as tout à fait raison, ça aurait pu mais je ne suis pas très happy end car c'est moins drôle gniark gniark! la prochaine fois faudra que j'essaie de faire plus gai, défi à
moi-même mais je trouvais la photo triste...
il te reste donc à nous écrire ce plan à trois


Sophie L. 24/01/2010 11:09


Les deux versions sont très agréables à lire, fluides, décrites avec des mots simples malgré la gravité des évènements (surtout la première version, laquelle mériterait d'être creusée, par un
flash-back par exemple).


Carole 24/01/2010 18:58


Merci des compliments surtout venant d'une pro!
toujours difficile de creuser dans ce genre de jeu car il faut que ce soit assez court...


Angélita 24/01/2010 10:34


Le premier texte est très bouleversant. Je ne sais pas quoi dire, seulement que c'est très bien écrit.
Le deuxième texte n'est pas marrant non plus. Une amitié se brise-t-elle à cause d'un garçon ? Souvent mais aussi pour des broutilles


Carole 24/01/2010 18:59


Merci miss...
oui une amitié peut se briser à cause d'un garçon surtout à l'adolescence, même après tu me diras!


MissBrownie 24/01/2010 10:11


Bravo! Tes 2 participations sont très chouettes :)
Le style est fluide et facile à lire. J'aime beaucoup.
[Moi je suis plutôt déçue de se que j'ai écrit mais je n'avais pas trop d'inspiration... enfin j'avais des idées mais que je n'arrivais pas à écrire]


Carole 24/01/2010 19:01


Merci!
pas évident de mettre les bons mots sur ses idées et il faut être disponible quand on essaie d'écrire, ne pas avoir d'autres pensées en tête! ton idée des chaises vides avec un ancrage dans le réel
est une bonne idée!


angélique 24/01/2010 10:03


J'aime beaucoup ta façon d'écrire..j'ai perçu les personnages de chaque histoire et pour moi,c'est là l'important! J'avais déjà adoré un écrit(plus cru) que tu avais fait chez Sandr@...Continues
dans ce sens,moi,je suis fan!
Bisous


Carole 24/01/2010 19:04


Merci madame la fan!! Oui plus cru chez Sandra car je ne me voyais pas trop le publier ici, pas l'endroit!


Missmio 24/01/2010 10:01


C'est sympa comme jeu !! Belle inspiration !


Carole 24/01/2010 19:04


Oui très sympa, j'aime beaucoup cette idée! Merci!


stephaline 24/01/2010 09:26


excellent !! quel inspiration dis moi !!!!!
Je n'ai pas de préférence, les deux sont si différentes ...
Tu as vraiment un don pour l'(écriture ma belle. A quand le premier livre ????????


Carole 24/01/2010 19:05


Ah la question!!! je ne sais pas, peut être jamais! c'est du boulot d'écrire!
Merci!