L'année du Cheval... sans elle

Publié le 19 Mars 2014

deux-chevaux-tendresse

 

Ironie du sort, cette nouvelle année du Cheval n'est pas en phase avec la passion de Nina. Malgré tout son amour des chevaux, le rapprochement aura duré quelques mois à peine.
Trois mois de cours dans un club hippique vraiment agréable et sympathique qui s'est régulièrement adapté au niveau et aux appréhensions de Nina.

 

cheval-brossage

 

Quel bonheur de l'accompagner le mercredi ou le samedi, la voir brosser et câliner les poneys, la voir sourire, faire des progrès, s'amuser, être heureuse.

J'aimais beaucoup me promener dans le club, regarder les box et les chevaux même si moi j'ai une peur bleue quand je suis sur un cheval.

 

box-cheval-tête

 

Puis en octobre dernier, une nuit aux urgences, de l'inquiétude et une enfant mal en point. Les cristaux de l'oreille interne déplacés, des vertiges et vomissements. Juste avant les vacances de la Toussaint. IRM (pas cool cet examen), éléctroencéphalogramme, prises de sang, rien de grave mais les vertiges sont tapis dans l'ombre. Il paraît que c'est rare pour une enfant de son âge.

 

sur-poney-leçon

 

Elle continue les cours de poney, c'est tranquille, au pas, au trot et les vertiges ne reviennent pas. On y croit mais on sait que Nina doit quand même faire attention. Pas de manèges qui tournent dans tous les sens par exemple, ça tombe bien elle a horreur de ça. Tout se passe bien au cheval, on oublie presque que ça pourrait revenir. La dernière visite de contrôle chez l'orl ne montre rien de particulier.

 

leçon-poney

 

Début décembre, une fois n'est pas coutume je n'assiste pas au cours, j'arrive pour les dix dernières minutes. Les enfants sont dans le manège dehors et font des tours au trot. Un de poneys part au galop, celui de Nina suit derrière, elle panique, lâche les rênes et tombe. Je hurle. Comment faire autrement, voir ce petit corps valser et retomber entre les poneys qui continuent leur galop me tétanise. La prof fait comme il se doit, c'est à dire, faire remonter Nina sur le cheval tout de suite pour ne pas qu'elle ait peur. Elle n'a rien heureusement. Hop, c'est reparti dans le manège et rebelote, un poney part au galop, celui de Nina suit et elle retombe. Mon coeur fait des bonds. Je suis dans un état d'angoisse pas possible. Nina n'a rien, un peu mal au bras et moi j'ai peur parce que sa tête a quand même heurté deux fois le sol.

 

cheval-paysage-nb


Le cours est fini et ce sera le dernier. Elle adore le cheval mais clairement le galop ce n'est pas pour elle. La peur est plus forte et ça devient dangereux. On discute longtemps et c'est elle qui prend la décision d'arrêter parce que des cours où l'on reste uniquement au pas ça n'existe pas. Je suis triste mais c'est son choix et l'avenir va nous donner raison.

 

Le 17 janvier l'épisode malheureux du concert de Violetta me fait penser que son histoire de vertiges et d'oreille interne n'est pas réglé. On revoit l'orl mi février. Entre temps, Nina se plaint de nouveaux vertiges, pas aussi importants et pas de vomisssements mais ils sont là. Dans le métro, un instrument de musique aux sons atroces la met mal à l'aise. Le médecin confirme que les vertiges sont revenus et qu'il va falloir faire un scanner de l'oreille car l'Irm n'est pas assez précis. Elle a peut être une malformation de l'oreille interne, ce qui créerait les vertiges et une hyper sensibilité au bruit. Depuis qu'elle est petite elle n'aime pas les bruits forts comme les feux d'artifice, les pétards, les ballons qui éclatent... J'ai toujours pris ça pour de la peur, c'était plus...

 

cheval-box

 

Février, le scanner est normal, nous ne sommes pas plus avancés. Il n'y a rien à faire que de vivre avec et faire attention. Elle ira aux concerts avec des bouchons d'oreille (si elle y va !), elle sera probablement dispensée de gym au collège (monter sur une poutre et avoir un vertige peut se transformer en jambe cassée...) et elle devra éviter les situations qui pourraient lui provoquer les vertiges et les nausées. La dernière étape sera une visite chez l'ostéopathe qui pourrait remettre un truc pas à sa place, à suivre...

 

licols

 

Une chose est sûre, on s'est dit "On a bien fait d'arrêter le cheval..."

 

Et puis les chiens ne font pas des chats... J'ai des vertiges depuis que j'ai 13 ans et une sensibilité au bruit qui me provoque parfois des acouphènes... Les deux font la paire mais j'aurais préféré qu'elle hérite de ma non logique mathématique. Ah mince pardon, ça aussi elle l'a !

 

calin-cheval

Rédigé par Carole Nipette

Publié dans #Nina

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

dbo 28/03/2014 11:47

petite bichette.......
j espère qu'elle n'est pas trop déçue (tu sais quoi ? la mienne ne fait que me parler de cheval, mais j'en ai une trouille bleue !!)

40ans4enfants 24/03/2014 20:09

Quelle poisse cette histoire de vertiges, j'espère que tu auras des réponses précises !

OhOcéane 20/03/2014 20:46

Dis donc j'avais zappé l'épisode Violetta ! C'est difficile, je suis de tout coeur avec toi et ta fille, même quand on sait où est le problème, on vit mal les pépins de santé.. J'espère que tout va
vite se tasser, maintenant que vous avez identifié la source des vertiges. Tant pis pour le cheval, la déception est compréhensible, mais avec son caractère elle va vite rebondir :) Bon courage
pour la suite.

Petit Bourgeon 20/03/2014 15:30

En te lisant je pense beaucoup à ma fille, que les bruits forts ont toujours beaucoup dérangée, et qui manque d'équilibre aussi. Ce n'est pas très inquiétant pour l'instant mais je garderai ton
billet dans un coin de ma tête...

les fruités 20/03/2014 15:23

pauvre bichette...pour avoir eu des vertiges chroniques, je sais a quel point c'est desagreable ! L'equitation est en effet un sport tres dangereux et j'aurai aimé que Léa tombe amoureuse d'un
autre sport ! J'espere que Nina va etre tranquille coté oreilles : avez vous essayé la kiné speciale vertige?
bisous

lily 19/03/2014 20:31

Du coup tu en sais un peu plus sur ses soucisd'oreilles mais pas complètement zut alors ... renoncer au cheval n'as pas du être facile mais le danger était présent ... j'espère qu'ils trouveront
pour ses oreilles .... bisous

Carole Nipette 20/03/2014 12:23



oui pas complètement mais rien de grave en tout cas c'est l'essentiel



Marjolaine Mamour 19/03/2014 16:22

je dois dire que ton article me fait un peu flipper...
Mon fils hurle et pleure à chaque fois que la musique est trop forte, qu'un ballon éclate, les pétards, les feux d'artifice, l'orage... Je pense que c'est une peur, mais maintenant je doute...
En tout cas pour l'instant, il n'y a pas de vertiges (il a 4 ans)...

C'est triste pour ta poulette mais peut-être qu'avec le temps, ça va s'améliorer...

Carole Nipette 20/03/2014 12:22



c'était tout pareil que ce tu décris pour ma fille et encore aujourd"hui elle se bouche les oreilles ou quitte une pièce quand elle voit des ballons, toujours peur qu'ils éclatent... si tu penses
que c'est plus que de la peur, tu peux toujours lui faire faire un test chez l'orl...


ici les vertiges ont commencé à 8 ans du coup et rien avant mais avec le recul je me dis que tout est lié depuis le début et qu'elle a une fragilité de l'oreille interne...



Madame Moustick 19/03/2014 15:41

J'espère que l'ostéopathe pourra l'aider et que tout cela sera bientôt derrière elle.

Carole Nipette 20/03/2014 12:19



oui j'espère aussi mais si elle a hérité de moi ça ira et ça viendra...



madeleine 19/03/2014 14:02

Je ne connaissais pas chez les enfants. J'espère que ça se stabilisera.

Carole Nipette 20/03/2014 12:18



on y croit :)



Mélanie 19/03/2014 13:55

pauvre petite puce, c'est dommage pour le cheval surtout si elle aimait ça
sa santé avant tout
j'espère que vous trouverez une solution
Mélanie

Carole Nipette 20/03/2014 12:18



oui j'espère aussi, merci



selky 19/03/2014 11:40

RHoo pauvre puce, quel dommage qu'elle ne puisse continuer sa passion, mais si c'est trop dangereux ou contraignant et qu'elle n'y prend pas plaisir ce n'est pas la peine d'insister ! Mon père
aussi a des troubles de l'oreille interne, vertiges, nausées toussa... C'est pas cool, il va chez un médecin spécial qui le "secoue" et lui remets les critaux en place, ça le soulage, il va aussi
osteo..
J'espère que ça s'atténuera avec le temps pour elle, qu'elle profite au oins des concerts !!!!!!!
Bizz a vous

Carole Nipette 20/03/2014 12:18



elle y prend plaisir mais le galop la terrorise on dirait... l'ostéo semble être une bonne piste



isa-monblogdemaman@gmail.com 19/03/2014 10:29

Ma fille aussi adorait le cheval, elle en faisait de temps en temps chez mes parents. Mais elle a dû arrêter, elle a mal au coeur dès que ça va va un peu vite. Le mal de cheval... je ne connaissais
pas.

Dis pour Nina, c'est le même vertige qui l'a prise à Violetta ?

Carole Nipette 20/03/2014 12:17



c'est ce que Nina me disait sur le trot mais comme elle se tenait mal et rebondissait au lieu d'accompagner le mouvement c'est ce qui lui donnait mal au coeur...


oui c'est lié apparrement, mais à Violetta il n'y avait pas de vertiges juste des nausées...



Val1603 19/03/2014 09:53

Rhooo bah zut... mais la santé passe avant tout, surtout pour nos loulous.
Bon courage à elle et à toi.

Carole Nipette 20/03/2014 12:15



c'est clair, pas de risques inutiles...



Lisbei 19/03/2014 09:37

Désolée pour ta puce qui doit faire déjà attention à tant de choses, c'est vrai qu'elle est encore petite !
Gros bisous à vous deux !

Carole Nipette 20/03/2014 12:15



oui c'est pénible mais l'essentiel est que ce ne soit pas grave...



madamezazaofmars 19/03/2014 08:15

C'est vrai que c'est dommage mais l'essentiel reste sa santé. Et puis plus tard, qui sait ?

Carole Nipette 20/03/2014 12:15



qui sait oui mais dompter la peur du galop ça va être chaud...



Madame 19/03/2014 08:08

La pauvre! Elle est petite pour être embêtée avec ça ! J'espère que vous pourrez avoir un diagnostique et une solution afin qu'elle soit soulagée.
Mon fils ne veut pas faire d'équitation et cela me frustre, j'ai monté de 5 à 18 ans ...

Carole Nipette 20/03/2014 12:14



oui c'est ce que tout le monde me dit, c'est pas de son âge... je comprends ton fils sinon :)