Lundi 23 janvier 2012 1 23 /01 /Jan /2012 07:08

affiche_au-fil-des-araignees.jpg

 

On croit tout savoir sur les araignées et on croit surtout qu'elles sont de sales bestioles à exterminer. Voici le pitch issu du dossier de presse de l'exposition "Au fil des araignées".

 

"Les araignées ne sont pas des monstres poilus mais des animaux très surprenants qui méritent bien une exposition. Celle du Muséum national d’Histoire naturelle s’attaque aux clichés qui ont forgé leur mauvaise réputation et décline les caractéristiques de ce prédateur efficace, maillon important de la chaîne alimentaire.

Le parcours est conçu comme une découverte progressive pour mieux faire connaissance avec les araignées, sans omettre la part d’imaginaire et les raisons, réelles ou mythiques, de la peur qu’elles inspirent. Des zones, bien définies par la scénographie, montrent l’aspect effrayant des araignées, en prenant soin d'avertir le visiteur. L’exposition aborde le monde des araignées de façon ludique, artistique  et bien sûr scientifique."

 

araignéeexpo

 

Nina avait très envie d'y aller et moi aussi pour continuer sur la pente de "J'essaie de ne plus être phobiques des araignées". Déjà plusieurs années que je ne hurle plus de peur en voyant une araignée et que je ne les écrase plus systématiquement. L'exposition m'a confortée dans cette voie.

Avoir peur des araignées c'est vraiment un truc qui est arrivé à cause du cinéma et des films d'horreur des années 50 à nos jours. Parce que si on prend la peine de les comprendre et de les étudier on se rendra vite compte que la majorité des 41 000 espèces d'araignées dans le monde (1650 en France) ne sont ni dangereuses ni toxiques mais bien au contraire utiles, d'ailleurs elles sont même comestibles dans certaines régions du monde.

 

araignéeexpo3

 

Après je peux comprendre la répugnance due aux nombreuses pattes et au côté velu.

Pour les gens vraiment phobiques qui iront quand même, les parties qui peuvent faire peur sont bien signalées et il est facile de les éviter sans perdre le fil de l'expo et les phases importantes.

 

J'ai bien aimé la partie cinéma avec de courts extraits de films où on se rend compte à quel point la fiction dépasse largement la réalité puisqu'on apprend par exemple dans l'exposition que la plus grosse des mygales, la Theraphosa blondi, n'atteint que 30 cm d'envergure !

 

araignéeexpo2

 

Le parcours est très bien fait avec des reproductions, des photos et quelques espèces vivantes. Il y a trois grandes sections : qu’est-ce qui définit une araignée ? Les réponses données battent en brèche les clichés; les araignées vivantes et leur mode de vie, le détail de leur comportement les rend passionnantes et enfin les araignées et la recherche. Pourquoi méritent-elles qu’on les étudie de près ?

 

Des dispositifs ludiques sont mis en place un peu partout pour apprendre en manipulant ou en jouant. Les jeux de questions-réponses ont beaucoup plu à Nina. On y trouve aussi des photos artistiques et scientifiques, des extraits de films documentaires et de fiction, des vidéos, des illustrations, des bornes audio, des objets ethnographiques et des fossiles.

L'exposition est aussi bien faite pour les adultes que pour les enfants. Il y a des animateurs présents sur tout le parcours pour faire des démonstrations ou répondre aux questions.

 

araignéeexpo1

 

Les araignées servent donc à tuer d'autres insectes nuisibles et même si leur venin est toxique pour les insectes il n'est pas actif sur l'homme sauf les quelques espèces dangereuses qu'on a aucune chance de croiser dans la réalité. Les guêpes et les serpents font beaucoup plus de victimes que les araignées. Leur venin peut même servir à faire des médicaments. De même on croit souvent à tort que nous nous faisons piquer par des araignées, les pauvres on les accuse alors qu'elles n'y sont pour rien. De toute façon moi je déteste bien plus les moustiques, les guêpes et les poux que les araignées.

 

On apprend encore des dizaines de choses dans cette passionnante exposition. Nous y sommes restées deux heures sans voir le temps passer. Je ne m'attendais pas à autant en profiter et surtout je ne m'attendais pas à ce que Nina soit aussi intéressée et enchantée par cette exposition. Une visite indispensable même si on pense ne pas aimer les araignées !

 

peluchearaignée

Nous sommes rentrées avec un spécimen adorable !

 

Au fil des araignées

Au Muséum d'Histoire Naturelle jusqu'au 2 juillet 2012

Tarif plein : 9€ - Moins de 26 ans : 7€ - Moins de 4 ans : gratuit

Et je vous rappelle que le billet d'entrée de l'expo donne droit aussi à la visite de la Grande Galerie de l'Évolution. Toutes les infos sur le site.

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Par Carole Nipette - Publié dans : Sorties culturelles... de Nina
Ecrire un commentaire - Voir les 18 commentaires
Retour à l'accueil

Retrouvez moi ailleurs

 twitter-nipette.jpg facebook nipette fluxrssnipette.jpg

hellocoton nipette  Instagram-20-icon 

Concours en cours

Rechercher

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés