La vie des autres, virtuelle et réelle

Publié le 8 Octobre 2014

20141008_000455.jpg

 

On fait toujours la comparaison entre la vie virtuelle et la vie réelle, on dit toujours "in real life" alors qu'on s'exprime réellement sur nos blogs et sur les réseaux sociaux.

On rencontre des gens, certains deviennent plus des que connaissances croisées ici et là, d'autres restent simplement des têtes connues.

On lit, on échange, on s'attache même à distance.

Et au fil des années on entre, en restant sur le palier le plus souvent, dans la vie des autres. On accouche par procuration, on voit les enfants grandir, les uns qui se marient, les couples qui se défont, les galères financières ou professionnelles, les maladies, les morts aussi... La vie exprimée virtuellement fait partie de nous, de nos souvenirs, de nos projets, de nos pensées.

 

Il y a ceux qui ne font qu'inventer et qui se créent une identité virtuelle qui restera virtuelle mais la majorité se révèle un peu, beaucoup, voire trop.

On apprend beaucoup sur les gens et la psychologie humaine en restant derrière son écran.

 

 

20141008_000440.jpg

 

De moi que savez-vous vraiment dans le fond ? Uniquement ce que je veux bien livrer. Idem pour Nina. Les apparences peuvent être trompeuses on le sait tous. Par exemple, plusieurs personnes pensaient que j'étais une maman solo. Si je parle très peu du papa de Nina c'est parce que je respecte et comprends son désir de ne pas figurer ici ou sur les réseaux sociaux. Je lui demande toujours son avis avant de le mentionner. Alors oui quand on me lit depuis peu, je ne parle que de ce que je fais avec Nina mais cela ne veut pas dire que nous sommes toujours uniquement toutes les deux.

Comme tout le monde j'ai des hauts et des bas, des soucis d'intendance, de finances, des moments de doute mais peut être je n'en raconte qu'une infime partie ou je n'en dis rien. Ce n'est pas pour ça que ça n'existe pas. Il ne faut pas toujours se fier à la vie virtuelle.

 

Il y en a qui se livrent entièrement, simplement, sans même réfléchir aux conséquences. Il y en qui donnent une image négative d'eux à force de toujours râler ou de toujours se plaindre des enfants, du conjoint, du patron, de la vie ou d'autre chose. Ils ne se rendent pas forcément compte mais quand on lit une personne depuis des années, on se fait une image et même si elle ne correspond pas entièrement à la réalité, elle existe. L'image que l'on donne de nous sur les blogs et les réseaux sociaux n'est pas forcément la bonne, la meilleure, la plus intéressante mais elle fait partie de nous et peut nous nuire c'est certain.

 

20141008_000428.jpg

 

J'ai rencontré des blogueurs qui ne correspondaient pas à l'image qu'ils renvoyaient et ça fait drôle (un peu comme les sites de rencontre en fait !). Là où je m'attendais à une introvertie, timide je trouvais une fille pleine de vie et drôle, là où je m'attendais à quelqu'un de fun et décomplexé je trouve une fille coincée ou tellement politiquement correcte, là où je m'attends à une peste je rencontre une personne adorable. Et ça doit probablement faire pareil pour certains de ceux qui me rencontrent...

J'ai un sentiment d'arnaque ! Même si cela n'a rien à voir avec les vrais mythos qui s'inventent des vies virtuelles, des maladies ou des problèmes. Et je me dis que cette image virtuelle que je me suis faite résulte aussi des commentaires des autres qui se font aussi leur propre image en fonction des mêmes critères que moi ou d'autres.

Bizarrement une personne intéressante en live peut tenir un blog complètement creux et mal écrit. Et l'inverse est vrai, une belle plume au contenu sympa peut être prétentieuse ou ne plus se sentir.

 

La vie des autres derrière mon écran elle est parfois magique, parfois terrible, parfois drôle, parfois pathétique, parfois intéressante, parfois tellement ennuyeuse ou tout simplement pas en phase avec mes attentes. Mais je peux vous assurer que les émotions que je peux ressentir en lisant les autres, les larmes ou les énervements sont bien réels eux... La vie des autres parfois, on n'a vraiment pas envie de la subir pour de vrai, l'écran suffit ou alors on voudrait être amie avec la personne derrière l'écran.

 

J'aime avoir des nouvelles des uns et des autres, savoir ce que fait l'un ou l'autre ces derniers temps et si le virtuel ne me suffit pas je sais que je peux passer au réel devant un café, un repas ou un coup de fil. Parfois le virtuel ne me suffit et malheureusement je n'ai pas le temps de creuser en dehors du blog ou des réseaux sociaux.

 

Le virtuel et le réel ne cessent de se compléter en fait et c'est en commençant les choses virtuellement qu'elles peuvent de temps en temps devenir bien réelles nest-ce-pas ? Le virtuel fait complètement partie du réel mais il faut savoir gérer son image numérique comme on le fait dans le réel, en tout cas j'essaie mais je n'y arrive pas toujours...

Rédigé par Carole Nipette

Publié dans #humeurs

Commenter cet article

Agoaye 09/10/2014 23:19

Je suis presque d'accord. et c'est en partie pour ça que j'ai choisi de rester anonyme. Moi j'ai tellement peur de la déception, c'est un truc qui me ronge. Alors je préfère rester avec mes images
virtuelles de blogueuses que je kiffe plutôt que de me casser le nez sur un personnage idéaliser.
Et parfois c'est la même chose d'un bouquin à un film !

Carole Nipette 19/10/2014 19:48



:) et l'anonymat permet aussi de dire ce qu'on pense vraiment tout le temps ! sinon c'est pour ça que je vais plus voir les films quand je n'ai pas lu le livre !



Anne-Laure 09/10/2014 23:02

Les finances sont un peu en berne ici aussi et pas de séjour parisien prévu... Même si l'expo Ghibli me donne bien envie, en plus du plaisir de se retrouver.
Et avec tout ça, je ne t'ai pas encore remerciée: les produits Topicrème sont arrivés en début de semaine, une chouette surprise dans la BAl. Adoptés ils sont car impec pour la peau de Paul super
sensible.. Merci!!!

Carole Nipette 19/10/2014 19:47



oui comme j'avais ton adresse je ne t'ai pas prévenue pour la surprise :)



Sandra 09/10/2014 22:04

Pour t'avoir rencontrée, je peux dire que j'aime ton réel et ton virtuel , tu es une de mes plus belle rencontre grâce au blog et j'avoue que souvent le virtuel m'aide beaucoup à comprendre et à
connaître le réel. Carole, on pourra dire qu'on s'est rencontrée via internet, c'est pas beau ça ;-) Très joli billet by the way

Carole Nipette 09/10/2014 22:53



dbo 09/10/2014 13:49

j'ai lu ton billet hier dans ma voiture (en attendant la sortie de l'école) et je n'ai pas pu commenter... merci le tel !
bref, plus tu écris et plus j'ai envie de te rencontrer ! je me reconnais dans ce que tu dis, c'est évidemment valable dans la vraie vie mais encore plus derrière nos écrans, puisqu'il n'y a pas
forcément de retour direct.
Ca donne le vertige d'ailleurs !!

Carole Nipette 09/10/2014 22:53



mais ce serait avec plaisir :) tu viens à Paris la semaine en journée par ex ?



Anne-Laure 08/10/2014 23:35

Et où? Paris ou Pau? C'est vrai que le dernier déjeuner remonte à... en face de chez toi AVANT le déménagement.

Carole Nipette 09/10/2014 22:52



si tu viens à Paris un de ces jours ce serait l'idéal :) pas prévu de voyage excepté un aller retour deux jours dans l'Allier, plus de sous :(



Anne-Laure 08/10/2014 22:55

Haaaaan, la joyeuse névrosée qui sommeille en moi tremble... (chuis dans quelle catégorie???) ;-)
Pour avoir eu l'occasion de rencontrer un certain nombre de personnes par cet intermédiaire à l'origine "virtuel", j'avoue avoir eu assez peu de déceptions entre ce que la plume laissait entrevoir
et les moments partagés.
Ce qui me frappe, c'est qu'au final, j'ai l'impression de partager beaucoup plus de mon quotidien, de l'instantané avec ces amis "virtuels", ou tout du moins éloignés, qu'avec des amis plus proches
mais avec qui on se voit moins souvent, qui ne suivent pas au quotidien les tribulations cybernétiques des bons mots, des photos, des coups de gueule ou autre postées au gré des humeurs...

Carole Nipette 08/10/2014 23:30



je pense que tu sais que ça c'est toujours bien passé entre nous :) d'ailleurs ça commence à faire longtemps n'est ce pas ?! bon je commence à douter parce qu'avec tous les commentaires j'ai
l'impression qu'il n'y ait que moi qui ait eu des déceptions (une que tu connais d'ailleurs...) mais en même temps en 9 ans j'en ai vu passer des blogueurs !


et oui c'est le risque, on raconte tout en ligne et on a le sentiment qu'on a tout partagé avec tout le monde, même ceux qui comptent vraiment... j'ai eu cette sensation mais je me suis calmée,
je ne fais plus comme si mes amis ou famille étaient au courant d'un truc parce que j'en ai parlé sur le blog par ex...


bon on se voit quand ? :)



selky 08/10/2014 19:40

Je pense un peu comme toi. tu as plutôt bien raison, même si on peut cerner qqes personnalités et se dire qu'on va s'entendre super bien dès la première rencontre. ça m'est arrivé une fois, j'étais
sure que le courant passerait super bien et me suis pas trompée.
Après je pense que tu as raison, dans la vraie vie on est souvent différent(e)s. Une façade, un carapace qu'on se crée...
Mais j'ai le sentiment que tu es aussi cool, simple et sympatoche que tu le laisse paraître :)

Carole Nipette 08/10/2014 22:58



moi ça m'est arrivé une fois, il y a longtemps, une blogueuse que j'adorais et avec qui on échangeait super bien et je ne sais pas, le courant n'est pas plus passé que ça... j'étais déçue et je
me suis dit que c'était de ma faute, j'étais fatiguée, l'impression d'avoir été nulle bref, fiasco et jamais revue ensuite...



fabienne Lepicdelaglaviouse 08/10/2014 19:09

C'est marrant toi je t'imaginais exactement comme toi. Et pour avoir rencontré d'autres blogueurs et blogueuses, finalement c'est assez souvent proche de ça. Mais toi tu es 100% de ce que tu écris
et c'est chouette parce que j'aime beaucoup ce que tu écris :)

Carole Nipette 08/10/2014 22:59



mais on se connaissait déjà ;) merci tu me fais rougir...



MissBrownie 08/10/2014 18:33

Je crois que j'ai très rarement été déçue du passage du virtuel au réel en rencontrant des blogueuses. Mais c'est un risque.
En tout cas, je garde un merveilleux souvenir du jour où Nina avait voulu me donner la main dans le métro :)

Carole Nipette 08/10/2014 23:01



En 9 ans, forcément j'ai eu des déceptions surtout qu'au début de mon blog j'ai rencontré beaucoup de gens, on se donnait plus facilement rendez vous pour boire des cafés, apéros, pique nique etc
qu'aujourd'hui... oui c'était chou dans le métro :)



Natacha no gluten 08/10/2014 16:19

Tellement vrai ce que tu dis.

Carole Nipette 08/10/2014 23:01



:)



lily 08/10/2014 16:08

une jolie reflexion ... J'ai eu la chance pendant un moment de pouvoir rencontrer une bonne partie des filles que je voulais et je n'ai jamais été décue ... Certes avec les temps des amitiés
virtuelles se sont un peu essouflées helas par manque de temps ou parce que nous n'etions plus sur la meme longueur d'ondes. J'essaye de rester proches de celles qui me plaisent toujours je lis
meme parfois avec du retard les dernieres news et j'essaye une fois par an de prendre de vrais nouvelles perso de chacune de mes rencontres ou de mes coups de cœur ...
Quand a savoir si on connait vraiment les gens je ne pense pas ils ne livrent que ce qu'ils veulent livrer j'ai appris a mes depend qu'il fallait pas se devoiler entiere voila pourquoi je suis plus
discrete pour ma part
Bisous

Carole Nipette 08/10/2014 23:02



oui mais parfois c'est dommage car ce qu'ils livrent n'est pas folichon !



Elwenn - Kid Friendly 08/10/2014 14:54

Oui pas toujours évident de poser les limites, de n'être ni trop ni pas assez... Et puis, chacun place sa pudeur dans des choses différentes... Tout dépend aussi de la raison pour laquelle on
blogue (journal intime, envie de partager des sorties...).
Bonne journée

Carole Nipette 08/10/2014 23:03



il n'y a pas que le blog, j'observe tout cela aussi sur les réseaux sociaux où les gens se lâchent plus ou différemment que sur les blogs parfois...



Mélanie 08/10/2014 13:56

j'aime venir te lire sur ton blog, ne change rien
Mélanie

Carole Nipette 08/10/2014 23:03



Merci :)



madeleine 08/10/2014 09:56

ce n'est pas la 1ère fois que tu écris sur ce sujet. C'est toujours très intéressant à lire. En bonne lectrice de blogs, je m'imagine presque toujours des personnes très sympathiques!

Carole Nipette 08/10/2014 23:05



de cette façon si, j'ai déjà abordé les rencontres mais je ne m'étais jamais interrogée sur "la vie des autres..." ;) et moi je trouve que certains ne font pas passer une image sympathique mais
on ne doit pas forcément lire tous les mêmes blogs !



Madame 08/10/2014 09:55

J'aime ton regard juste et réaliste sur la blogosphère, sur la vie virtuelle. Personnellement je choisis ce que j'écris et seuls des fragments apparaissent je n'ai pas envie que mon blog soit un
journal intime ouvert à tout le monde. En revanche je me dis que je serais ravie de retrouver ce que faisaient, lisaient, aimaient mes enfants...
Pour l'instant je ne me plains pas j'ai fait peu de rencontres en vrai et les quelques blogueuses rencontrées fortuitement étaient encore "mieux" que sur leur blog.

Carole Nipette 08/10/2014 23:06



j'adore quand c'est encore mieux :) car ça me l'a déjà fait, un blog pas terrible mais un être génial à fréquenter !



chocoladdict 08/10/2014 09:45

c'est marrant récemment on m'a demandé si j'étais seule quand je voyageais car je ne parle pas trop de l'homme...suite à certains choix faits, des anciens collègues ont eu connaissance du blog et
je n'ai pas envie de les inviter dans ma vie de couple par exemple et je me censure sur certains sujets depuis que je sais que telle ou telle personne me lit...je n'ai pas envie de croiser
quelqu'un qui rebondisse sur des trucs très intimes ou des soucis avec les enfants que j'aurais pu raconter sur le blog alors que foncièrement je ne les connais pas tant que ça :) .il y aurait
encore bien à dire par rapport à ton billet très intéressant !

Carole Nipette 08/10/2014 23:07



toi aussi ;) les fausses mères célibataires de la blogo ;)


je me censure aussi, pas le choix puisque je ne suis pas vraiment anonyme...



madamezazaofmars 08/10/2014 09:37

Moi tu étais exactement comme je me l'étais imaginé, et tu sais quoi, ne change rien, j'aime bien l'image que tu renvoie parce que c'est vraiment toi. Non je ne chanterai pas Téléphone mais je suis
pas loin

Carole Nipette 08/10/2014 23:10



:) ah que je voudrais que l'on se revoit, c'était bien trop court cette unique fois ! merci Zaza... si un jour tu peux venir à Paris tu pourras dormir chez moi, je te le redis !



Milie 08/10/2014 09:09

Assez d'accord avec toi !
Mais je crois que les réseaux font désormais partie du quotidien et qu'on ne se rend pas toujours compte de l'image que l'on renvoie (il faudrait prendre du recul).

Sinon, en vrai, je dis encore plus de gros mots :p

Carole Nipette 08/10/2014 23:12



souvent je tape un message et je l'efface ;) voire même un billet car j'ai "peur" de l'effet boomerang que je n'aurais pas le temps de gérer, une image que je ne montre pas du coup... mais ça
fait du bien le recul de temps en temps !



Lisbei 08/10/2014 08:28

Hello Carole !
C'est un moment de réflexion intense, à ce que je vois !
Mais c'est vrai que le "vrai monde" s'est élargi depuis l'entrée d'internet dans nos vies ... certaines personnes que je considère maintenant comme des amies très chères n'étaient encore il y a
quelques années que des ombres derrière des écrans ... et je trouve ça merveilleux, bien meilleur que le revers de la médaille, qui existe aussi, bien sûr !
Et l'image que nous donnons de nous sur internet peut être aussi inexact que celle que nous donnons de nous dans la vie, au travail ou dans certains cercles ... pour ma part, par exemple, je sais
que l'image que les gens de mon village ont de moi en tant que parent d'élève et membre du conseil municipal ne correspond qu'à une infime partie de moi ... de toute façon, nous n'avons pas qu'un
seul visage !
Gros bisous et merci encore pour le brainstorming de bon matin ... (tu te rends compte que tu me fais réfléchir alors que je me suis levée à 3h et à 6h pour nourrir bébé ?! tu vas me faire une
entorse du neurone !)

Carole Nipette 08/10/2014 23:22



Oui heureusement que les choses positives prennent le pas sur le reste !


nous avons plusieurs visages mais le vrai visage peut aussi être pas terrible..


Oh la la j'ai loupé cette belle nouvelle et du coup je suis allée voir tes photos :) elle est magnifique, toutes mes félicitations !