Frankenweenie, Le Jour des Corneilles, Le Petit Gruffalo, Astérix et Obélix au service de sa majesté, Clochette / Revue de films enfants

Publié le 2 Novembre 2012

 

Frankenweenie Affiche

Frankenweenie de Tim Burton / Sortie le 31 octobre / A partir de 8/9 ans

 

"Après la mort soudaine de Sparky, son chien qu’il adorait, le jeune Victor se tourne vers le pouvoir de la science pour ramener à la vie celui qui était aussi son meilleur ami. Il lui apporte au passage quelques modifications de son cru… Victor va tenter de cacher sa création "faite main", mais quand Sparky s’échappe, les camarades de Victor, ses professeurs et la ville tout entière vont apprendre que vouloir mettre la vie en laisse peut avoir quelques monstrueuses conséquences…"

 

Frankenweenie est considéré comme le plus film le plus personnel de Tim Burton. Victor qui vit dans son monde, qui fait des films en super 8 avec son chien c'est un peu l'enfance du réalisateur. On y retrouve tout l'univers fantastique et monstreux (pas forcément dans le mauvais sens du terme) qui a fait la renomée de Tim Burton. Et comme presque toujours un personnage central un peu isolé et à la marge. Victor n'a pas vraiment d'amis à part son chien et ne vit que pour la science et les expériences mais comme dit sa mère "Il est comme tous les enfants, il s'est inventé un monde..."

Frankenweenie c'est pour moi un peu "Edward aux mains d'argent" raconté autrement. J'ai retrouvé beaucoup de similitudes dans les scènes et jusque dans la musique de Danny Elfman.

Le graphisme est magnifique, j'ai adoré, entre réalisme et fantastique. Il y a un sens du détail magnifié par le noir et blanc.

Contre toute attente ce n'est pas de peur que Nina a réagi mais de tristesse. Première vraie crise de larmes au cinéma pour ma puce tellement elle s'est attachée à Sparky. A chaque fois qu'il était menacé elle était dans tous ses états. Elle a vraiment vécu avec intensité le film... Pourtant nous n'avons pas (encore) de chien à la maison.... Le film parle de la mort et du deuil d'une façon assez abrupte même si ce n'est que par le biais de la perte de son animal. Je ne le conseille donc pas avant 8/9 ans surtout pour les enfants sensibles. Il pose aussi des questions intéressantes sur la science et permet à Tim Burton d'en sortir une belle par la bouche du professeur "Votre inquiétude vient du fait que vous êtes bornés et ignorants". On pourrait l'appliquer à tellement de choses aujourd'hui...

En résumé, un bon Tim Burton que j'ai bien aimé avec un bémol quand même, ça manque de poésie, le film est beaucoup plus classique dans son propos. Nina, malgré la tristesse, a beaucoup aimé mais pour une fois n'a pas dit "on peut aller le revoir..." Trop bouleversée...

 

Le jour des corneilles affiche

Le jour des corneilles de Jean-Christophe Dessaint / A partir de 6 ans 

 

"Le fils Courge vit au cœur de la forêt, élevé par son père, un colosse tyrannique qui y règne en maître et lui interdit d'en sortir. Ignorant tout de la société des hommes, le garçon grandit en sauvage, avec pour seuls compagnons les fantômes placides qui hantent la forêt. Jusqu’au jour où il sera obligé de se rendre au village le plus proche et fera la rencontre de la jeune Manon…"

 

C'est un peu l'histoire d'un enfant sauvage qui va devoir faire beaucoup d'apprentissages. Celui de la façon dont doit se comporter un enfant qui n'a pas connu la vie en société mais surtout celui de l'amour. L'amour en général, l'amour des parents, celui des amis. Aimer et être aimé quand on ne sait pas ce que sait, ça s'apprend ou plutôt ça se vit.

Qu'il est touchant ce fils Courge qui tente de retrouver l'amour de son père coûte que coûte, que sa naïveté est vivifiante.

Le Jour des Corneilles raconte aussi la confrontation entre deux mondes que tout oppose et bien entendu le plus cruel n'est pas celui que l'on croit. Le monde humain et adulte n'en finit pas d'étonner le jeune enfant qui ne connaît pas la jalousie, la méchanceté et la haine. Le personnage de la vieille dame aigrie est très réussi, détestable à souhait cette vieille bique.

Le film aborde aussi le sujet de la mort des parents et les scènes en question dégagent une forte dose d'émotion parce que même si elle n'est pas forcée, ça reste un sujet difficile à aborder dans le cinéma pour enfant. Tout en finesse ici mais je ne recommanderai pas le film pour les moins de 6 ans.

Un très beau film d'animation made in France qui ne ressemble à rien de connu avec un graphisme détonnant et une histoire originale. Beaucoup de larmes en ce qui me concerne et une Nina émue "C'est beau mais c'est triste…"

 

 

Le Petit Gruffalo affiche

*Le Petit Gruffalo de  Uwe Heidschötter et Johannes Weiland / A partir de 3 ans

 

"Son papa l’a averti : en aucun cas, le Petit Gruffalo n’a le droit d’aller se promener seul dans les bois profonds. C’est bien trop dangereux ! Un animal rôde dans les parages… une créature terrifiante, gigantesque, aux yeux cruels et aux moustaches plus dures que l’acier. C’est la Grande Méchante Souris !

En avant programme, trois courts métrages d’animation. Des traces de pas dans la neige et des prédateurs qui rodent... autant de parcours initiatiques qui, par leur univers ou leur thème, font écho à l’aventure du Petit Gruffalo."

 

Qu'il est craquant et attachant ce Petit Gruffalo avec sa bonne tête de petit monstre qui plait aux enfants.

Mené comme une enquête, ce voyage initiatique du fils qui part à l'aventure tout seul réserve de belles surprises et d'incroyables découvertes. Découverte du monde qui l'entoure et découverte de soi, on ne revient pas tout à fait le même après ce voyage. Nina m'a fait sourire, elle a tremblé pour le Petit Gruffalo pendant tout le film "haaann j'espère qu'il ne va rien lui arriver…" alors qu'elle frissonne à peine devant Harry Potter. Comme quoi les enfants ne réagissent vraiment pas pareil selon les programmes.

Avec trois courts-métrages sur le monde animal en première partie, c'est le programme idéal pour les petits dès 3 ans.

Un seul regret, c'est beaucoup trop court !

 

Asterix et Obelix Au service de sa majeste Affiche

Astérix et Obélix : Au service secret de sa majesté de Laurent Tirard / A partir de 6 ans

 

"50 avant Jésus Christ. César a soif de conquêtes. A la tête de ses glorieuses légions il décide d'envahir cette île située aux limites du monde connu, ce pays mystérieux appelé Brittania, la Bretagne.
La victoire est rapide et totale. Enfin... presque. Un petit village breton parvient à lui résister, mais ses forces faiblissent. Cordelia, la reine des Bretons, décide donc d’envoyer son plus fidèle officier, Jolitorax, chercher de l’aide en Gaule, auprès d’un autre petit village, connu pour son opiniâtre résistance aux Romains… Dans le village gaulois en question, Astérix et Obélix sont déjà bien occupés. Le chef leur a en effet confié son neveu Goudurix, une jeune tête à claques fraîchement débarquée de Lutèce, dont ils sont censés faire un homme. Et c'est loin d'être gagné.
Quand Jolitorax arrive pour demander de l'aide, on décide de lui confier un tonneau de potion magique, et de le faire escorter par Astérix et Obélix, mais aussi Goudurix, car ce voyage semble une excellente occasion pour parfaire son éducation. Malheureusement, rien ne va se passer comme prévu..."

 

Les enfants adorent et Nina n'a pas échappé à la régle. Elle a énormément aimé même si elle a regretté l'absence d'Idéfix et n'a pas arrêté de dire "Je ne comprends rien à ce qu'il raconte" en parlant d'Astérix.

Quand à moi, énorme déception. Vu le casting je m'attendais à rire et rire encore, j'attendais "Astérix et Cléopâtre" quoi. Il n'en fut rien. On s'ennuie, c'est moyen drôle, lourd même parfois et certains personnages sont bien vus mais tous ensemble la mayonnaise ne prend pas. Finalement mon préféré c'est César incarné par Fabrice Luchini tout en finesse. Edouard Baer est Edouard Baer mais pas Astérix. Bref, tout ça pour ça...

 

Clochette_et_le_secret_des_fees_affiche.jpg

Clochette et le secret des fées de  Bradley Raymond / A partir de 3 ans

 

"Il existe au-delà de la Vallée des Fées un royaume où l’hiver est roi : la Forêt Blanche. Bien qu’il soit interdit d’y pénétrer, l’intrépide Clochette décide de s’y aventurer, mais un étrange phénomène se produit dès qu’elle en passe la frontière: ses ailes se mettent à scintiller de mille feux. En cherchant à en connaître les raisons, elle fait la connaissance d’une mystérieuse fée des glaces qui lui ressemble étrangement. Cette rencontre va non seulement bouleverser sa vie, mais également ébranler les certitudes de tout son groupe d’amies et des habitants de la Vallée des Fées…"

 

Avec Clochette et le secret des Fées on entre dans le domaine du merveilleux et les promesses de ce côté-là sont tenues. Les décors hivernaux sont magiques et féériques.

C'est une bonne idée de nous faire découvrir un nouveau monde de fées, totalement différent des deux premières aventures de Clochette. Une très jolie histoire d'amour  entre deux sœurs et un vrai conte de fées comme ça fait du bien d'en voir de temps en temps pour réchauffer les cœurs. Mes yeux se sont embrumés parfois mais Nina et son papa ne peuvent pas dire mieux ! Un film tout doux à voir en famille dès 3 ans.

Rédigé par Carole Nipette

Publié dans #Sorties cinéma enfant

Commenter cet article

Lily 04/11/2012 14:45


On ira voir le dernier içi et bonus le prenom de la fée des glaces Crystal ets trop fiere qu'une fée Disney porte son prénom :) Bisous

miss Julie 03/11/2012 21:27


Pour avoir vu la BA qui m'a attirée, j'aurais bien tenté le Tim Burton avec des amis et leurs enfants, mais vu ce que tu en dis, je vais passer mon chemin...Besoin de trucs gais!!

Carole Nipette 04/11/2012 00:07



Ah oui pour du gai il va falloir trouver autre chose !



Madame Moustick 03/11/2012 21:19


Grâce à toi, on a vu le Jour des Corneilles qu'on a beaucoup aimé. Demain, j'emmène le grand et le petit pour la première fois voir le Petit Gruffalo. Je suis impatiente de vivre ce moment.

Carole Nipette 04/11/2012 00:08



Chouette, pour avoir été le voir dans une salle pleine de tout petits, tu vas vivre une belle expérience ! c'était trop mignon toutes les réactions !



Sandra 03/11/2012 19:26


Le Gruffalo, c'est trop court, on a abandonné dès le premier. Pour Astérix, et bien comme toi Edouard Baer quoi, so charming...

Carole Nipette 04/11/2012 00:09



oui mais voilà, ça s'arrête à so charming ici :)



Karya 03/11/2012 11:57


Le Tim Burton ne sera que pour nous cette année, encore trop petite mais tu m'as donné d'autres idées comme Clochette et le secret des fées parce que soyons réalistes je n'aurais jamais osé
penser à regarder ce film. A voir ...

Carole Nipette 04/11/2012 00:11



Sérieux, j'aurais jamais pensé que j'aimerai ces Clochette modernes, mais il faut l'avouer, j'ai aimé les trois, on se laisse prendre très vite :)



Solène 02/11/2012 18:23


hello ! Ici nous avons vu Frankenweenie : les filles ont bien géré les moments tristes mais ma troiz (6 ans en décembre) a été très impressionnée par les scènes avec les monstres à la fête du
village (je crois que le noir et blanc a pas mal joué). Les 3 étaient qd même très contente en sortant (fautdire, on l'attend depuis des mois !)


Clochette je l'ai vu avec ma troiz seulement : elle a adoré et j'avoue que j'avais horriblement peur de m'ennuyer et en fait ça a été, c'était mignon.


Le jour des corneilles, on va essayer de ne pas le louper, et Astérix bah... ça passera après du coup ;-)


Merci pour tous ces avis !

Carole Nipette 04/11/2012 00:15



Clochette fait un peu le même effet à tout le monde ce qui prouve que c'est réussi :) oui, allez voir Le jour des Corneilles, je sais que ça te plaira !



filou49 02/11/2012 09:59


salut nipette,


eh bé,elle a gatée ta fille niveau cinéma,  elle y  va encore plus que les miens, elle va vite devenir une cinéphile aguerie à ce rythme là...surtout que le jour des corneilles ou
frankeenwenie, c'est pas du cinéma industriel, c'est de la haute qualité...bon le Burton je l'ai vu en avant première avec presque que des adultes, et ca sursautait pas mal, mais je pensais pas
que ca pleurait :o) bon le jour des corneilles j'uarais bien emmené mon fils le voir mais il s'est tapé la trilogie du roi lion et dit qu'il en marre des trucs sur la mort  que c'est trop
triste pour lui:o) du coup je crois que j'aurais droit à asterix pendant mes vacances qui commencent, j'espere rire un peu plus que toi :o)


bonne journée

Carole Nipette 02/11/2012 11:27

Avant ma fille j'allais au ciné 5 fois par semaine tu penses bien que je suis en manque :) du coup dès que je peux y aller avec Nina pas d'hésitation ! Et elle adore donc plus elle va grandir plus on ira :)
J'espère aussi pour toi que tu riras plus à Astérix !

Arsinoe la Crapaude 02/11/2012 09:27


Depuis que j'ai vu la bande annonce du "Jour des Corneilles", j'ai envie d'aller le voir avec Crapouillette. Mais elle a juste 6 ans et est hyper sensible (et se fâche si elle pleure devant la
télé) alors j'hésite maintenant...

Carole Nipette 02/11/2012 11:28

Oui si elle est trop sensible vaut peut être mieux attendre...

Carole Nipette 02/11/2012 11:28

Oui si elle est trop sensible vaut peut être mieux attendre...