Lettre ouverte à Transilien #sncf #stif

Publié le 26 Novembre 2014

transilien.jpg

 

Cher Transilien de la ligne R,

 

Il y a quelques temps j'écrivais combien ma vie dans le train pouvait être agréable. Je racontais des choses plutôt positives hormis la façon dont les usagers sont considérés. Malheureusement ce dernier point ne s'arrange pas.

 

Pas de chance, depuis la mi-octobre, il y a une vague de travaux qui pertube tout le traffic.

Tu as commencé une semaine avant avec une distribution de tract pour nous prévenir qu'il y aurait des changements d'horaire pour cause de travaux mais que nous verrions à peine le différence, tu parlais de 5mn de retard maximum. Je t'ai cru. Je trouvais même que les gens abusaient de raler pour 5 minutes de retard. Mais ils avaient l'habitude eux de tes mensonges réguliers.

 

En vérité, tu as juste voulu nous faire passer la pilule gentiment avec un peu d'eau. La première semaine on a eu une belle feuille avec les horaires. On à souri, on a compris, on a apprécié ces gestes. Puis on s'est vite rendu compte dès la semaine suivante que la pilule il faudrait l'avaler à sec et se la coltiner dans l'estomac bien profond.

Fini les petits mots doux, fini les distributions d'horaires et le retard quotidien ça n'a pas été 5mn mais entre 10 à 15 mn à l'aller et au retour.

 

J'arrive 15mn en retard au bureau ça peut passer parce que je suis plutôt en avance d'habitude, mais que chaque soir tu me prives de 10mn de ma fille et que de surcroit à la fin de la semaine j'ai une heure de nounou à payer en plus là tu vois ça passe moins bien. Parce pendant les mois que durent les travaux je paie mes 106 euros par mois et même quand je vois tous les autres venir chez nous vacances et week-end grâce à leur pass dézoné je continue de payer nos 106 euros par mois. Quand tu nous supprimes des trains au dernier moment sans préavis et sans solution de rechange je paie encore sans broncher.

 

transilien-ligne-R-copie-2.jpg

 

Durant plusieurs semaines, chaque jour nous arrivions à la gare de Lyon sans savoir à quelle heure partait le train. Le site web n'était pas à jour. Et que dire de ton application qui n'est pas capable de nous donner les bons horaires en temps réel. Il a fallu presque un mois pour qu'enfin les nouveaux horaires y soient inscrits.

 

Je sais Transilien qu'il faut faire des travaux et que même s'ils ne concernent pas les gares où l'on s'arrête, je peux comprendre que c'est sur le même chemin et que forcément notre train est gêné. Mais là où j'ai le sentiment que tu me prends pour une idiote c'est que sur la voie juste à côté, celle qui passe exactement par les mêmes quais de gare, les trains à plus grande vitesse ne ralentissent pas eux. Les travaux invisibles ne concernent que les Transiliens. Il y a probablement une bonne raison mais tu vois comme tu me prends pour une idiote et que tu ne m'expliques rien et bien je râle et je te maudis et je continue à penser que tu te fous de ma gueule. Oui car les travaux après 18h on ne les voit pas car il n'y en a pas.

 

Cher Transilien, tu n'expliques rien, ni en gare, ni dans les trains (allez sur 10 incidents, il y a au max 2 conducteurs qui parlent quand on a de la chance que le micro marche), tu racontes n'importe quoi sur ton flash info on l'on roule toujours "sereinement", qu'elle est idyllique l'image que tu renvoies.

Si j'étais prof en école de communication je te donnerais comme étude de cas. C'est édifiant la façon dont tu t'adresses aux gens et la façon dont tu les prends pour des demeurés. Je soupçonne que les messages d'information aux passagers sont rédigés par des pros qui ont pour consigne de noyer le poisson et d'utilier au maximum la langue de bois.

Quand il y a un problème tu nous fais croire jusqu'au dernier moment que tout va s'arranger, puis tu supprimes le train sans préavis. Parfois même tu le supprimes en nous prenant pour des triples buses. Exemple récent : "Votre train qui devait partir de ... a été retardé bla bla... il partira de Melun." Et hop dix gares dans la vue ! Voilà comment on annonce aux gens que le train est supprimé tout en l'enlevant du panneau d'affichage, Transilien, ma fille dirait que tu es un magicien !

 

 

Ta phrase préférée : "Merci de votre compréhension".

Mais moi j'ai de plus en plus de mal à comprendre vu que la plupart du temps tu nous ignores. Tu nous ignores et tu nous traites comme de la merde. Dis moi pourquoi tu ne chauffes pas les trains en hiver ou alors uniquement sur la moitié du trajet. Dis moi pourquoi on roule à 2 à l'heure, explique moi, je veux comprendre. Dis moi pourquoi quand tu n'es pas capable d'annoncer une voie de départ au moins 15 mn avant. Raconte moi quels sont tes projets pour l'avenir. Explique moi les travaux et les ralentissements. Je peux comprendre. Parle moi bordel !

 

Parce que moi ce que je demande c'est juste un peu plus de considération (des trains à l'heure aussi je dis pas non...)

 

Merci de ta compréhension.

 

Carole, passagère de la ligne R depuis 15 mois...

 

 

PS : il parait que la modernisation et les changements sont en route, pourtant la Ligne R se garde bien d'avoir son compte twitter comme une majorité d'autres lignes Transilien... et je veux bien supporter les travaux tant que j'en retire de bénéfice dans mon confort de voyage, je demande encore à voir...

PS 2 : il est évident que c'est compliqué de gérer des lignes et des passagers mais parler aux gens ça ne coûte rien

Rédigé par Carole Nipette

Publié dans #humeurs

Commenter cet article

OhOceane 07/12/2014 13:21

Comme je te comprends... Tributaire du rer B pour une seule et unique station, je ne compte pas les jours où un "incident" perturbe le trafic. En fait c'est absolument tous les jours... Et comme
toi, ce qui m'agace le plus, c'est pas tellement les retards (quoique....) mais l'absence d'info pertinente et circonstanciée. Leurs formules toutes faites ne servent qu'à dire : attendez, puisque
vous n'avez pas le choix.

Carole Nipette 14/12/2014 23:42



ça oui le rer B c'est tous les jours ! je n'arrive vraiment pas à comprendre leur absence de communication...



gazelle26 02/12/2014 11:09

Arf, ça me conforte dans mon idée de ne JAMAIS quitter Paris (à part cas extrême où je n'aurai pas le choix...) Quand je vois que je mets 1/4 d'heure en bus pour aller travailler et 25 min à pied,
je me dis quel luxe ! Surtout quand j'entends des histoire comme la tienne....Quel courage en tout cas !

Carole Nipette 04/12/2014 23:30



je préfère le luxe de l'espace et du calme, sans voisins ni juste à côté ni en dessous ni dessus, ça n'a pas de prix ! idem pour l'espace :) j'ai parlé de cette galère des travaux pour mettre en
exergue le manque de com de la scnf qui est un problème récurrent mais dans l'ensemble ça se passe bien et comme je le dis, c'est du temps pour moi, rien que pour moi !



lily 01/12/2014 19:53

Forcément un quotidien lourd de conséquences pour les usagers mais hélas ils s'en fichent ils sont au chaud cet quittent leur taf à l'heure eux !!!!

une parisienne à Vincennes 28/11/2014 15:31

Au bout d'un moment j'ai du mal avec ce fameux "nous vous remercions de votre compréhension" ben non justement je comprends (non plus pourquoi La poste n'est pas capable d'emmener un colis d'un
point A à un point B sans le perdre ... huhu)

madeleine 26/11/2014 10:51

Chez nous, sur la branche du rer A vers Boissy saint léger, mon mari aurait pu écrire l'article!

Carole Nipette 26/11/2014 23:38



je suppose en effet que beaucoup aimeraient avoir plus d'infos partout...



Madame 26/11/2014 10:40

Double sanction : retard au boulot et nounou à payer ... sans commentaire je ne suis même pas étonnée
courage

Carole Nipette 26/11/2014 23:36



merci !



isa-monblogdemaman 26/11/2014 09:25

Tu es un usager, pas un client... Ca me révolte. C'était mon quotidien aussi ou plutôt celui de mes enfants qui attendaient leur père pour manger ou se coucher, selon l'heure à laquelle la SNCF se
décidaient à nous le rendre. Et tu verras, l'hiver, même sans travaux, les trains se prennent facilement 15-30 min de retard dans la vue. Tu pourras t'amuser à faire un florilège des bonnes excuses
: feuilles mortes sur la voie, voies glissantes et j'en passe. BON COURAGE

Carole Nipette 26/11/2014 23:35



on ne se considère plus comme client depuis longtemps je crois, idem à la ratp... j'ai déjà vécu un hiver ici et franchement ce n'était pas la cata, loin de là... mais en ce moment bref...