Maman et enfant sous pression

Publié le 28 Mai 2010

Depuis 4 ans et demi que je blogue j'en ai lu des blogs de maman, des centaines. Et souvent en lisant tel ou tel article il m'est arrivé de penser que ma fille n'était pas normale. Du genre elle n'a marché qu'à 14 mois parce que sur beaucoup de blogs les enfants marchent à 11 ou 12 mois. Ou alors elle n'a pas été propre le jour pile de ses deux ans.

Bref, pour certaines mamans les détails de ce genre au jour près ça compte beaucoup. Ici je n'ai jamais tenu de carnet de bord des avancées de motricité fine ou autre parce que pour moi ce qui compte ce sont les émotions ressenties de part et d'autre. Pas les prouesses physiques ou naturelles. A moins d'un grave problème de santé qu'il soit physique ou mental, chaque enfant finira par marcher et par être propre alors je n'ai jamais stressé pour ce genre de sujet. Mais chacun ses obsessions, je ne juge personne, je constate!


Et parfois aussi je vois toutes les activités auxquelles certains enfants sont inscrits dès la première année de maternelle, genre danse ou anglais ou travaux manuels ou judo le mercredi, piscine le samedi et je me dis que ça y est ma fille est foutue, elle ne fait que de l'initiation à la danse et elle ne deviendra pas bilingue à l'âge de 6 ans.


J'exagère exprès mais n'empêche à chaque fois je me pose des questions. Pour finalement me dire que trop c'est trop, que je préfère emmener ma fille à des spectacles, au square, au cinéma, au musée ou tout simplement rester à la maison et faire les fous en chantant par exemple! Que de toute façon on n'a pas les moyens de lui faire faire 12 activités par semaine et que le mercredi et le week end ça sert aussi à prendre le temps de rien faire et à se reposer. Un petit enfant à besoin de jouer, jouer et encore jouer et ça aucun souci, c'est ce que ma fille sait faire de mieux.


Tout ceci m'a fait penser à cet article du Parisien, sur la pression scolaire. Et là j'avoue que je me sens concernée parce que ma fille n'est qu'en moyenne section de maternelle et dans mes projections d'avenir je pense déjà au bon collège, au bon lycée.

Cela ne veut pas du tout dire que je lui fais déjà la leçon mais je ne sais pas du tout comment je réagirais plus tard si ça se passe mal à l'école. Pour l'instant, je me prends la tête toute seule et Nina ne se doute de rien heureusement!

Mais c'est vrai que c'est un sujet sur lequel nous les parents nous devons faire attention. Ne pas mettre trop de pression sur nos petits bouts sous peine de les voir se transformer et avoir des problèmes de santé. On dit que tout ce qu'on souhaite c'est que nos enfants soient heureux mais on ne se rend pas toujours compte qu'on leur demande beaucoup, voire trop...

Et ça commence tôt, genre demander à un enfant de 2 ans de se tenir bien à table c'est déjà trop demander, ce n'est pas de son âge, si on ne comprend pas ça, tant pis pour nous. Emmener son enfant de 2 ans au restaurant et s'étonner qu'au bout de 20 minutes ça devienne n'importe quoi..., s'énerver, le menacer de punition c'est déjà lui mettre la pression, vouloir qu'il s'adapte tout de suite à notre monde adulte. (vécu au restaurant mais pas pour Nina, on attendu qu'elle tienne en place!)

J'espère réussir à ne pas trop mettre la pression sur ma fille plus tard (voeu pieux?), la société s'en charge assez toute seule...

 

BullesbainNina19dec09-3.JPG


Rédigé par Carole

Publié dans #humeurs

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

eurekai 25/04/2011 20:18



totalement d'accord avec ton article, la societe en fait deja tellement pour mettre la pression, ils ont pas besoin que les parents y ajoutent une couche. Je motive quand meme mes enfants aux
activités manuels, pour qu'ils sachent construire, creer, je trouve important et ça aide à la constructiond e soit meme, mais hors de question de leurs prendre la tete avec un bonhomme tetard ou
avec un puzzle de 50 pieces qui n'est pas finit. Si ça peut te rassurer mes deux garçons ont marché à 14 mois, Kiri a commecné à prler suelement à 3 ans et demie et Pepito lui nous sort que
quelques mots à tout juste 3 ans, la pression je la sens au quotidien mais j'essaye de pas leurs transmettre!



Carole Nipette 25/04/2011 23:08



Et ici on a déjà orthophoniste et orthoptiste, des exercices à faire presque tous les jours alors pour le reste, je lâche l'affaire pour le moment!



violette 26/06/2010 00:04



Je ne sais pas si je mets la pression à ma fille, j'essaie de ne pas le faire en tout cas. Ce qui compte le plus pour moi, c'est la confiance... Avoir confiance en soi c'est tellement important.
Je lui répète souvent que je suis fière d'elle quand elle fait quelque chose de bien. 


Pour les trucs pour lesquels elle n'est pas emballée, comme les puzzles par exemple, pas son fort, je n'insiste pas. Comme elle a tendance à s'énerver quand elle n'arrive pas à faire quelque
chose, du genre enfiler une chaussure, mettre sa chemise de nuit à l'endroit, ranger sa chambre, je lui répète que ce n'est pas en se mettant en rogne qu'on y arrive. 


Alors elle persévère.


J'essaie de lui apprendre à se tenir correctement en société, à être polie et agréable, car je vois trop de jeunes qui manquent de "bonnes manières" même si ce terme est désuet.


C'est vrai que j'aime bien l'amener à la piscine et faire des sorties, mais quand on n'en a pas envie, on reste au lit! :-)


Elle n'est pas plus douée qu'une autre, ne sait pas bien écrire son prénom après un an de maternelle alors que certains y arrivent sûrement, je me suis demandée si c'était normal, on m'a
rassurée. 


Je crois que les moments où je suis le plus fière d'elle, c'est quand je la vois se comporter gentiment avec les autres, la voir gentille et rigolote, je me dis qu'elle a bon coeur et que ce sera
quelqu'un de bien! :-)


Bises.



Carole 26/06/2010 23:12



Je me reconnais à 100% dans tout ce que tu dis! Nina savait écrire son prénom l'an passé mais avec 4 lettres dont 2 identiques je n'ai jamais crié au génie!



Marion 04/06/2010 14:18



Ta première phrase me fait sourire... (marche pour mélina : 21 mois !).... après évidemment on se retrouve un peu toutes.... Mélina ne fait aucune activité extra scolaire (à part danser sur les
BEP !).... mais elle fait des choses avec nous et me semble tout à fait dans la course. Ah non il ne faut pas parler de course... oups


Bref, pour l'instant pas de pression, comme tu dis, ils l'auront bien assez tot.



Carole 05/06/2010 22:04



Danser sur les BEP sera vite considéré comme une activité qui ne sert à rien ;-)



MémèreCendrillon 31/05/2010 22:43



Je te rassure, ici aussi, les filles sont soumises à l'inactivité. On peut passer des journées à ne rien faire, et je m'étonne tjs des talents qu'elles ont à inventer des trucs. Elles passent des
heures à jouer avec 4 petites chaises en plastique qu'elles disposent, pour faire soit une voiture, soit un bus, et elles partent en voyage, valises aux bras. j'adooore !



Carole 01/06/2010 23:03



Pareil ici, vive l'imagination des enfants!



Madame Kévin 31/05/2010 18:31



Tu me donnes envie d'écrire un article sur le sujet.



Carole 01/06/2010 22:57



Bonne idée!!



Madame Kévin 31/05/2010 18:30



C'est un sujet que j'ai travaillé sur un plan théorique bien avant d'avoir un enfant. Par conséquent j'ai pas mal de distance vis-à-vis de tout ça. J'ai des exigences vis-à-vis de mon enfant, des
exigences éducatives. Mais je ne lui mets pas la pression sur les résultats scolaires. Les devoirs sont faits le plus rapidement possible. On fait ce qu'il faut sans plus. Et ses résultats
scolaires sont très bons. Alors pourquoi se compliquer la vie ?


Quant aux activités, il en a mais pas à un rythme soutenu.



Carole 01/06/2010 22:57



Bien sûr des exigences éducatives et comme j'ai répondu dans un autre com, ce n'est pas ça mettre la pression pour moi... j'ai plus écrit ça par rapport à d'autres mamans qui
inconsciemment ou non mettent la pression à d'autres mamans parce que leurs enfants savent tout faire avant tout le monde, parce qu'ils sont déjà bilingues à 5 ans, bref tout ce que tu peux lire
sur certains blogs (même si c'est pas forcément vrai!)... et après ça découle sur la pression qu'on leur peut leur mettre quand ils rentrent à l'école, genre on s'inquiète s'ils ne savent pas
lire et écrire au bout de 2 mois de CP...



anne 30/05/2010 23:09



Vaste sujet... mais c'est sûr en France on n'est pas gâtés !!! Tout conduit à mettre la pression... et notre style de vie : 2 boulots horaires surchargés des parents en est sûrement le premier
responsable... mettons vite les enfants à l'école... ah il est pas propre ? Catastrophe allez on pousse on force !


Je suis actuellement expatriée et mes enfants vont dans différentes écoles : 2 chez Montessori et 1 dans le système anglais... avec un an de "retard" pour absorber le changement de langue. Je
cottoie des gens de partout et d'autres ont beaucoup plus de recul que nous sur l'éducation... une maman qui trouvait les devoirs inadéquats pour sa fille a dit clairement à l'instituteur que sa
fille ne ferait pas de devoirs ... de l'année !!! et bien comme ça la gamine s'en est sortie sans trop de stress finalement et elle n'a rien perdu par rapport aux autres au final.


Sur le système anglais il apprend à lire aux enfants en dernière année de maternelle ce qui est à mon avis trop tôt... par contre ils ont un système de petits livres et chaque enfant progresse à
son rythme.. le mien malgré son "année de retard" n'y arrivait pas au début ce qui n'a pas manqué de me stresser... mais ici pas de stress, la maîtresse a conclu qu'il n'était pas prêt et au lieu
de le traiter de fainéant, lui a fait faire des exercices pour le rendre prêt... 3 semaines plus tard elle a réessayé et c'était parti !!! 3 semaines, des exercices pour préparer l'enfant... une
pédagogie adaptée... un rêve !!! en France... de la pression, des larmes du stress voilà ce qu'on aurait eu... en plus la maîtresse ici elle m'a expliqué comment l'aider efficacement... il faut
bien le dire on est souvent désemparés par rapport à l'apprentissage car on n'a pas les connaissances des étapes.


Bref... je pense que nous les parents nous devons résister et accompanger nos enfants... comme avec les puzzles de Nina... on essaie, on voit que ça marche pas alors on arrête... les enfants sont
curieux, naturellement ils ont envie d'apprendre, si on leur permet de le faire par eux même... Dans la pédagogie Montessori le plus grand travail de l'institutrice c'est de CROIRE EN L'ENFANT...
et de chercher les outils adaptés pour lui faciliter l'apprentissage.


Résistons... oui on voit toujours les autres... mais recentrons nous sur notre enfant et ayons CONFIANCE EN LUI ! et en LA VIE !


Anne



Carole 01/06/2010 22:41



C'est clair une pédagogie adaptée c'est le rêve mais ici avec des classes à 30 élèves ou plus, c'est mal barré...



gwendo 30/05/2010 21:05



Nous sommes parfois nous meme sous pression..bien souvent par rapport aux regards des autres..du qu'en dira t'on???Le manque de confiance...Incroyable toutes les angoisses que peuvent suscitées
les enfants proportionelles à l'amour que ns leur portons...On a forcément envie qu'il réussisse et on est toujours trés fier de voir les résultats positifs décrits par la maitresse..mais
effectivement il faut essayer de se resituer nos enfants,de se souvenir qu'ils ont à peine 5ans,qu'ils  ont une vie assez stressante due aux contraintes de nos travails..;desfois je
m'entends...combien de fois lui dis je de se depecher depuis qu'elle est levée...je me sens toujours coupable de lui impioser ce rythme!!Chez nous c'est pareil peu d'activités mais surtout des
sortyies du temps pour rien faire,pour jouer!!!tellement important!!!


ah oui au fait aela à 15 mois et debute la marche c'est grave docteur???????



Carole 01/06/2010 22:38



Moi aussi le matin je la stresse et souvent parce que c'est moi qui suis en retard (pression à recadrer!)



Caro en corse 30/05/2010 15:51



ça se discute lol ! pour ce qui est des emplois du temps, je suis entièrement d'accord avec toi : il faut jouer à 2 ans, 3 ans, 4 ans, 5 ans et plus... je n'ai aucun regret par ex que thibault
n'aille à l'école que le matin, et j'ai longtemps hésité à l'inscrire au sport car je ne voulais pas déjà le figer dans une contrainte hebomadaire ...  donc chez moi, on fait ce qu'on a
envie de faire, on n'oublie pas les activités d'éveil mais s'ils n'en veulent pas ben je remballe et hop, chacun joue comme il veut !


après niveau "pression" et "socialisation" hum hum ça dépend des petits caractères je dirais ;) Si nina a l'air d'une fillette plutôt sage et obéissante, il n'en est pas pareil de thibault par
exemple à qui on a du vraiment IMPOSER des règles strictes... car on avait peur au contraire que vu son rejet de l'autorité très précoce, il ne se fasse jamais aux contraintes de la vie justement
! lol !


Le plus dur c'est de doser , je suis fière maintenant d'avoir un petit bonhomme qui sait respecter les règles quand il le faut et qui sait se montrer indépendant et libre le reste du temps...



Carole 01/06/2010 22:37



Oh je te rassure ou pas, Nina n'est pas qu'une fillette sage et obéissante! Pour moi imposer des règles de vie ne fait pas partie de la pression à laquelle je pense dans mon texte...
c'est un autre débat!



Ju la maman de Maëlys 30/05/2010 11:18



ALors là je te rejoins à 100% surtout pour Maëlys qui ne fait rien au "bon moment", parce qu'il n'y a pas de bon moment, et que cela dépend tout simplement des enfants.



Carole 01/06/2010 22:31



Exactement!



the parisienne 30/05/2010 09:02



on dit que pour se développer et s'épanouir un efant doit apprendre à s'ennuyer, à gérer des temps morts ... je pense que d'ailleurs ça vaut aussi pour les adultes pressés que nous sommes !



Carole 01/06/2010 22:32



Oui nous on devrait essayer de temps en temps... en même quand je regarde une série par exemple, je suis en temps mort!



Anne-Laure 29/05/2010 21:32



Comme Béalapoizon, je trouve que c'est parfoit délicat de trouver le juste milieu entre l'éducation que nous nous devons d'apporter et ce lâcher-prise qui rend juste la vie tolérable pour nos
loulous déjà pas mal stimulés par leur vie en dehors du foyer... Pas toujours évident car nous y sommes confrontés aussi en milieu professionel avec le laxisme et l'autoritarisme exacerbésque je
ne supporte pas -ni l'un ni l'autre... A force d'être gentils avec nos élèves, on a des candidats qui se pointent au bac l'après-midi alors qu'ils étaient convoqués le matin pour te citer un
exemple récent (oui ben moi non plus, j'avais pas envie de partir de chez moi à 7h du mat, et non ça ne m'amuse pas de finir à 18h30 parce que vous êtes étourdie, mademoiselle...) Bref, tolérer
ou pas, lâcher-prise ou pas, je trouve qu'au final, on est toujous jugés par les autres -familles, parents, passants- et qu'on se coltine pas mal de culpabilité quoi qu'on fasse!



Carole 30/05/2010 23:15



Tu as la double casquette pas facile du tout! pour l'école, la base est le respect des règles, horaires etc... je pense que si un prof tolère trop après c'est fini, les élèves ne font
plus rien... à la maison c'est pareil mais je parlais plus de la pression des performances, celle exercée inconsciemment par les mamans qui te font remarquer juste en montrant leur enfant que le
tien n'est pas aussi en avance, "regarde comme elle écrit son prénom" sous entendu "pas la tienne"...



emanu124 29/05/2010 19:05



Tu as entièrement raison. Vouloir occuper tout le temps ses enfants à tout prix les empêche de développer leur imagination et en fait des gens absolument dénués de toute inventivité. De plus je
déteste les parents qui poussent leur enfants dans telle ou telle activité pour assouvir une frustration. Il faut leur ficher la paix aux gosses. Sans pour autant oublier de stimuler ceux qui
seraient un peu trop passifs. L'autre extrême n'est pas bon non plus. Nina a suffisamment d'activités d'après ce que je peux voir;..



Carole 30/05/2010 23:10



Dans mes rêves je voudrais que ma fille joue de piano, fasse de l'équitation, continue la danse le plus longtemps possible, fasse de la gym, du judo... mais je crois que ça va rester dans
mes rêves!


tu as raison aussi, l'autre extrême n'est pas bon, toujours trouver ce juste milieu!



chocoladdict 29/05/2010 16:03



on est aujourd'hui dans une société de compétition c'est peut-être pour ça aussi qu'on est exigeant avec nos enfants...mon fils a marché très tard (plus de deux ans), imagine un peu la
pression...j'entends de plus en plus souvent des mamans persuadés que leurs enfants sont des petits génies...les parents se transforment en GO....nous à côté on passe souvent pour des parents
laxistes, trop cool car on les stimule peut-être moins que la moyenne ou pas de la même manière...même la nounou s'y met, 'elle nous reproche de ne pas faire faire des exercices à la petite pour
qu'elle tienne devout....à 8 mois cela me parait du grand n'importe quoi



Carole 30/05/2010 23:07



Oui c'est fou le nombre exponentiel de petits génies! dès qu'un gamin fait une chose avec un jour d'avance, on entend que c'est un génie


ta nounou est décidément strange mais j'imagine la difficulté pour en trouver une autre en cours d'année... des exercices pour tenir debout et pourquoi pas le permis aussi?!!



bealapoizon 29/05/2010 09:57



Ton billet me parle beaucoup car si je suis convaincue qu'il faut laisser le temps de jouer aux enfants et ne pas les surcharger d'activités extra-scolaires, je me rends compte que je leur mets
tout de même la pression pour plein de choses...


Se tenir bien à table, bien se comporter etc... mais où est la frontière entre l'éducation qu'on doit leur donner notamment pour apprendre les bons gestes et la pression qu'on leur mets en leur
demandant de les acquérir vite et bien ?


Merci Carole, je vais essayer d'être un peu plus souple au moins pour les jours à venir...



Carole 29/05/2010 10:47



Je crois qu'en fait aujourd'hui on est trop pressé et que parfois on demande de choses à nos enfants sans se rendre compte que ce n'est pas de leur âge... et je crois aussi que si on fait
ça c'est parce que les autres nous mettent la pression... "Quoi, ton enfant de 3 ans ne dit pas bonjour à un inconnu?", "Quoi ton enfant de 3 ans ne sait pas écrire son nom?" bref, tu vois ce que
je veux dire, on est impatient (je me mets dans le lot bien sûr) et le plus difficile en effet est de trouver la frontière entre l'éducation et l'apprentissage inné...


Par exemple, j'ai laissé Nina manger avec les doigts assez tard, elle n'était pas prête et je me disais, quelle importance, au moins elle mange! finalement elle mange normalement avec ses
couverts et tout va bien, c'est rentré naturellement dans l'ordre...


Je n'ai pas la science infuse, loin de là mais je trouve sain de réflechir de temps en temps à ses actes et de corriger le tir éventuellement dans un sens ou dans l'autre, en tout cas
essayer!



Pivoine 29/05/2010 07:36



De pression non mais les regards qui en disent longs ou apitoyés ça les gens devraient s'abstenir.



Carole 29/05/2010 10:56



Toute une éducation à revoir et qui commence très tôt... je m'en rends compte quand on croise ne une personne handicapée par exemple et les questions forcément innocentes d'un enfant
fusent... le comportement dépend de la réponse qu'on donne et de notre façon de gérer la question aussi... j'imagine ce que tu peux ressentir même si je ne connais pas ton histoire, on vit ce
genre de regards quand il y un drame ou une "sale" maladie... et il y a une différence entre compassion et apitoiement...



as de trêfle 28/05/2010 23:18



C'est vrai tout ça... ça m'a semblé dingue que victouille soit évalué dès la première maternelle, qui est plus un truc de socialisation, pour moi.


alors il est pas au top en "graphisme" (dessiner des batons et des ronds, c'est ça?) et en "bouger en rythme".


Ben ça m'a fait rire, mais pas pu m'empécher de me mettre un peu la pression...



Pivoine 28/05/2010 20:02



En tant que maman d'un enfant pas comme les autres (pour faire court ^^) je m'abstiens de toute pression sur lui. qu'il ait le sourire me suffit pour le moment.



Carole 28/05/2010 21:40



le sourire, on devrait s'en contenter de temps en temps... souvent...


en tout cas j'espère que tu ne subis pas de pression de la part des autres...



Marie 28/05/2010 19:24



Je suis bien d'accord avec toi !!!!!!


Et c'est tellement difficile quand le corps enseignant s'en mêle pour te dire que ton enfant n'est pas dans la norme !!!! Raphaël est trop rêveur ? Et bien à 6 ans 1/2, on le laisse rêver !!! :)


Et je te rassure, les miens ont marché à 13 mois et ont été propres à 2 ans 3/4 !!!


ZEN !!!!!!



Carole 28/05/2010 21:37



Je suis zen no souci!


pas facile certaines remarques de profs... eux aussi ne se rendent pas toujours compte de l'effet que ça fait sur un élève ou un parent...



Madamezazaofmars 28/05/2010 16:05



Oh la mais la c'est moi qui m' inquiete, mon fils n' est encore inscrit a rien, oh my god !!!



Carole 28/05/2010 21:34






tu verras dans les commentaires que tout va bien!



coco 28/05/2010 14:47



CA c'est clair, nous sur- stimulons nos loulous dès la naissance surtout avec l'ainé...nous pensons bienfaire et même si je ma refreine à le faire, je compare les progrès de mon loulou par
rapport aux autres..C'est idem avec le choix de l'école...pour la maternelle nous sommes plutôt bien sectorisé donc Mattéo est allé dans celle proposée...en revanche pour l'école primaire (oui je
sais c'est dans + 2 ans...), c'est pa terrible du tout!!!! Et nous nous organisons déjà pour pouvoir le délocaliser!!!! C'est aussi un genre de pression!! Bon courage pour trouver le juste
milieu...mais le principale c'est que ta petite louloute soit épanouie. bisous



Carole 28/05/2010 20:56



Trouver le juste milieu oui!


je suis pareille pour le choix de l'école, rien à faire, je ne pourrais me résoudre à la mettre dans un collège pas terrible...



Oum 28/05/2010 12:59



Il y a pas longtemps, on s'est retrouvé avec des collègues pour une après-midi thé chez l'une d'entre elles. La particularité: on a tous eu nos enfants la même année. Ce qui m'a le plus frappé
c'est que la plupart de mes collègues se mettaient à la comparaison systématique et essayaient de montrer en quoi l'une était mieux (ma faille sait compter jusqu'à dix, la mienne connaît les
couleurs par coeur ... Oh ben la mienne elle sait faire du vélo...enfin j'exagère un peu mais tu vois le tableau)


Je refuse ce genre de comparaison systématique: je ne cherche nullement à  comparer ma fille aux autres enfants de son âge. Chaque enfant est particulier du moment et quelques mois de
différence pour la marche, la propreté et que je sais-je d'autre n'est absolument pas significatif si pas constaté sur un plan médical.


Ton adorable princesse est loin, mais alors loin du schéma du "pas normal". Elle est ce qu'elle est, tout simplement...



Carole 28/05/2010 20:50



Oh oui je vois trop bien le tableau, le genre de conversation qui me fait fuir en courant!


Merci, pas de souci pour moi, je voulais juste mettre l'accent sur le "trop" qu'on voit ou lit chez beaucoup... et qui peut donner à d'autres mamans le sentiment que quelque chose chez
leur enfant...



Evilysangel 28/05/2010 11:28



Entièrement d'accord avec toi sur  le côté pression que l'on met, que le système, mets, sur nos enfants... Mon fils n'a marché qu'à 13 mois et c'est venu tout seul ou presque pour la
propreté... Maintenant, il a des facilités à l'école et même sans réviser, il se tape des notes de folie... La seule chose qu'il doit apprendre maintenant, c'est une autonomie de travail pour sa
prochaine entrée en seconde... C'est pas qu'il est fainéant, c'est juste qu'il n'arrête pas de me dire "Pourquoi tu veux que je révise, puisque je le sais déjà...??? "... Logique, hein! ;-)...
Quand aux activités extra scolaire, il n'avait jamais exprimé l'envie d'en faire avant ses 11 ans!... Alors tu vois, tu as de la marge... A ce moment là, il a voulu faire de l'athlétisme...
L'activité lui plaisiait, mais l'ambiance au sein du club n'était pas géniale et, après deux ans de pratique, il a voulu arrêter... L'année d'après il a voulu faire du sport avec l'UNSS... Tous
les mercredis après-midi il faisait du sport avec la possibilité de s'essayer à plusieurs diffèrents... Et là cette année, il s'éclate avec son club de basket... Quand aux activités plus
artistique, ça ne l'a jamais tenté... J'avais essayé de lui faire faire un atelier théatre, mais ce n'était pas son truc... Là, je vais devoir lui trouver un cours de dessin plus approfondi pour
accompagner son orientation scolaire... Mais sinon, il n'est pas du tout un manuel... Mis à part avec une manette de jeux! lol... Moi je dis que le jeu, l'écoute et les activités que l'on
pratique en famille sont toutes aussi épanouissantes pour nos enfants que s'ils en avaient deux ou trois dans des structures plus définies... Quand je vois certains gamins qui ont trois ou quatre
activités et qui du coup n'ont même plus le temps de jouer, de rêver ou simplement de se détendre devant un dessin-animé ou un livre, je me dis qu'ils ont déjà un avant-goût de ce que sera leur
vie overbookée d'adulte et c'est quand même dommage il me semble... Maintenant, il y a certains des enfants qui se sentent super à l'aise avec une multitude d'activités et qui gèrent ça super
bien... Mais je crois que l'essentiel c'est quand même d'essayer de leur donner un maximum de temps, de les guider selon leurs affinités et prédispositions éventuelles pour qu'ils soient
épanouis, curieux, ouverts et toujours prêts à s'émerveiller... Et sur ces points-là, moi je trouve que tu es une super maman avec Nina!...


Bon ben voilà, tu m'as lâché sur un sujet on ne peut plus intéressant et très ouvert et pis t'as gagné un pavé...hihi... Bisous Miss...



Carole 28/05/2010 20:46



Si ma fille a des facilités à l'école clair que la pression de mon côté sera moins forte!


c'est bien vu l'avant goût de la vie overbookée d'adulte...


Merci! je ne me remets pas en cause comme maman je sais que je suis trop cool! mais je ne suis pas sûre de mes
réactions dans l'avenir...



Pascale, Eléa et Faustine 28/05/2010 11:23



Ton article m'interpelle et me touche, car je suis peut-être le genre de maman à mettre trop de pression. J'ai longtemps pensé qu'Eléa était autiste, jusqu'à bien ses 9-10 mois et l'âge de
son premier mot (elle a parlé tard ! Avant elle ne disait rien). Elle ne répondait pas souvent à nos sollicitations, ne souriait pas beaucoup et semblait de temps en temps dans son monde. Et moi,
jeune maman qui découvrait tout ça, je craignais qu'elle ne soit pas "normale". Le pédiatre m'avait rassurée en me disant "vous verrez à l'adolescence, elle va subitement devenir sourde. Elle
vous ignore car elle est dans ses jeux et qu'elle n'a pas envie d'être dérangée".


Encore aujourd'hui il y a des choses qui m'interpellent chez elle. Elle ne sait pas faire un puzzle. Elle n'a pas compris le truc. Reproduire l'image en construisant le puzzle, elle ne sait pas,
elle assemble les pièces n'importe comment et si je ne suis pas à côté pour lui dire où mettre les pièces elle n'y arrive pas. Le dessin c'est pas son truc. Sa classe a fait une activité
jardinage, chaque enfant a dessiné le jardinage, pour l'un c'était une graine qui pousse, pour l'autre de la terre et des tiges vertes qui sortaient. Eléa ne sait pas dessiner. Elle n'a pas
dessiné le jardinage. Ses bonhommes ressemblent à tout sauf à des bonhommes. Elle en est encore au stade du gribouillage. Ou alors elle écrit des lettres. Elle préfère colorier, mais là
encore, elle va colorier en multicolore mais sans suivre le motif. J'ai tendance à me dire que ce n'est pas "normal", et ça me stresse. Je pourrais la laisser vivre sa vie à son rythme sans
stresser plus que ça, mais je ne sais pas, j'ai besoin de la sentir "dans le moule" pour être rassurée, et je suis du genre à me poser 36 milliards de questions sur la "normalité" de son
développement. Alors je l'entraîne à faire des puzzles et je m'agace qu'elle n'y arrive pas. C'est nul, je sais, mais c'est plus fort que moi. J'ai également subi beaucoup de pression enfant sur
l'école alors ça vient peut-être de là... Mais cette article du parisien en lien, ça fait réfléchir. Je vais essayer de lacher du mou et tant pis pour les puzzles et tous ces trucs "normaux"
qu'elle ne sait pas faire...



Carole 28/05/2010 20:34



Ah tiens moi aussi j'ai cru que Nina était sourde mais en fait elle était sourde selon ce qu'elle avait envie d'entendre!


Le coup du puzzle c'est marrant que tu en parles parce que l'an passé j'étais chez des amis et leur fille qui a 1 an de moins que Nina savait faire de gros puzzles alors que Nina bof...
et ça m'a pris la tête aussi! j'ai essayé de motiver Nina à en faire puis au bout de deux fois j'ai lâché l'affaire... Et bien c'est venu tout seul d'un coup, les puzzles étaient là sans
sollicitation et elle s'est mise à en faire et de mieux en mieux, c'est assez récent! et après quand je vois sur des blogs des enfants du même âge qui font le double de puzzle, je me dis bon, ok,
mais faut arrêter de se prendre la tête! elle arrivera à 100 morceaux un jour et puis si elle ne fait plus de puzzles, tant pis, c'est pas non plus un signe de réussite dans la vie!


Tu verrais les bonhommes de Nina sortis tout droit d'un film de Tim Burton mais je les trouve émouvants et puis dans la famille on est nul en dessin... Ce que tu dis me fais sourire car
elles ont presque 1 an d'écart et je revois Nina au même âge qu'Eléa! d'ailleurs Nina ne suit toujours pas les motifs, elle colorie comme elle sent, ça agace un peu son père mais pour le coup
c'est moi qui dit qu'elle est créative et c'est bien comme ça!


C'est vraiment pas bon pour le moral de lire les prouesses des autres enfants sur les blogs!



leoetlisa 28/05/2010 11:16



Complètement d'accord avec toi, ici pas d'activités extra scolaires, Léo a quatre et prèfère dormir quand il n'a pas classe ! (et moi aussi ça tombe bien !). Lisa a marché à 16 mois et commence à
peine à parler à deux ans, son frère a marché à 11 mois et parlé très bien très tôt : chacun son rythme et aucune pression à la maison !



Carole 28/05/2010 20:23



Tant mieux! ah oui j'avais oublié les enfants qui parlent parfaitement à 1 an! mais oui ça existe



les fruités 28/05/2010 11:15



tres joli article, plein de bon sens et de verités...


Mais tu vois, en lisant ton blog je me dis que Nina voit plein de spectacles, qu'elle va avoir une culutre extra et que mes filles non....donc on est tous un peu comme toi!


Quant a la pression exercée par les devoirs, je suis une vraie folle furieuse (dixit mon mari et ma Maman) : j'essaie de tout mon etre de ne pas stresser Lea (qui d'ailleurs est tres cool
pour l'instant mais pas grace a moi certainement de part ses origines du sud) mais c'est tres tres difficle de rester zen : pourquoi? parce qu'on les aime naturellement mais ca va plus
loin, je pense que la reussite de nos enfants refletent inconsciemment notre aptitude a etre "BONS" parents !!!


Et chose d'autant plus curieuse, je mets (involontairement) beaucoup de pression a Léa et ce depuis petite...et aucune a Charlotte...va savoir pourquoi...peut-etre parce que je considere qu'elle
revient de loin


Voila on fait ce qu'on peut....le tout à mon avis est d'en avoir conscience pour tenter a chaque moment de se corriger et de faire que nos enfants soient les plus epanouis possivle


bisous



Carole 28/05/2010 20:21



Oh zut, moi qui dis que d'autres me mettent la pression, voilà que je te la mets! comme quoi elle n'est pas partout la même pour tout le monde... bon la culture en même temps elle n'est
pas que dans les salles de spectacle! elle est aussi dans la nature!


Tu as totalement raison, un échec scolaire de son enfant est perçu comme son propre échec, difficile de lutter contre cette idée... malgré tout notre bons sens!



Missmio 28/05/2010 11:09



Très vrai tout ça !! Ce n'est pas toujours évident de savoir ce qui est le mieux pour eux. Je pense que déjà le faît de se poser la question est pas mal du tout. 


bises à vous deux !



Carole 28/05/2010 19:18



Oui au moins ça me réflechir et peut être même corriger le tir sur certaines choses et lâcher du lest sur d'autres...



Lily 28/05/2010 10:31



je te rassure elle et toi vous etes on ne peut plus normal !!! Les filles ont marchés vers 14/15 mois et on etes propres tres tres tard selon certains mais au final elles respirent le bonheur le
reste je m'en tape !!! Pour certains je suis trop laxiste mais a quoi bon les punir tout le temps pour ma part je n'y arrive pas je punit quand il le faut mais je suis aussi la premiere a faire
la folle avec elles !!! quand au sport Crystal en fera a la rentrée et elle a 6 ans !!! En meme temps je leur demande pas non plus de devenir ministre plus tard juste d'etre bien dans leur
peau :)))) Bisous



Carole 28/05/2010 19:16



Pour les punitions je suis pareille mais impossible de changer! Oui je sais qu'elle est normale mais j'exagère exprès par rapport à celles qui comparent tout et tout le temps!



stephaline 28/05/2010 10:03



pas facile de faire les bons choix en effet ...


Perso, nous avions inscrit charline a une activité sportive et une plus créative. (natation et éveil scenique).


La picsine ne l'a pas branché et nous n'avons pas insisté. Quant a l'eveil scenique, pour rien au monde charline ne manquerai une séance donc elle continu ....


Pour les activités extra scolaire, je pense que l'important c'est de proposer, mais de ne surtout jamais imposer.Idem pour les sorties théatre, ciné, musée, resto,  etc etc ...


Par contre, pour l'école, c'est un dileme auquel moi même je n'ai pas de solution.


Nous avons opté pour une école privée de très bonne renommée pour charlinette. Je ne sais pas si c'est le bon choix et nous ne lui mettons et ne nous mettons pas plus la presisn que
dans une autre école, mais nous sommes partie dans l'idée de lui donner un max d'outils pour sa réussite et que après c'est elle, son caractère et ses capacités qui feront le reste !


 


Après, il est vrai qu'il n'est pas simple de savoir a l'avance si son enfant aimera l'école ou non .. La encore, je pense que le plus imortant c'est d'épauler son enfant quel que soit le chemin
...



Carole 28/05/2010 18:56



Quand Nina ne veut pas du tout aller à la danse, je n'insiste pas parce que la forcer c'est le meilleur moyen de ne pas lui donner envie et pourtant je me dis, on paye pour rien, elle
aura du retard pour le spectacle bref... alors que la vérité c'est qu'elle n'a que 4 ans et 9 mois et qu'elle ne sera
pas danseuse étoile!


Pour l'école privée je ne pense pas que ce soit une histoire de pression. je ferais pareil si jamais... on ne peut en effet pas savoir si notre enfant va aimer les études (parce que oui
ça n'est pas établi à l'avance!) mais faire en sorte qu'au moins il soit dans un bon environnement, ce n'est pas mettre la pression en ce qui me concerne...



MissBrownie 28/05/2010 10:02



Je suis tout à fait d'accord. D'ailleurs, TiBiscuit ne fait une activité sportive que depuis début 2010.


Je ne vois pas d'intérêt à les surcharger. Je préfère qu'ils s'amusent.


Bon je suis tout de même un peu sur le dos de Chupa qui rechigne à écrire son prénom correctement...


Les choses sérieuses commencent en septembre avec Tibiscuit



Carole 28/05/2010 18:51



L'an dernier en milieu d'année, il y avait déjà des petits de l'âge de Nina qui savaient écrire leur prénom et forcément je me suis dit "et pourquoi pas la mienne?" j'ai essayé de lui
apprendre puis j'ai laissé tomber et finalement c'est rentré tout seul à l'école...


Le prénom c'est la base en même temps!



Frannso 28/05/2010 09:38



J' essaye de ne pas mettre trop de pression sur ma fille . Avoir une Maman perpétuellement crevée est déjà une pression en soi ...


L' école est pour moi une réelle préoccupation . De longues journées tout petit pour finalement pas grand chose ... Lucie rentrera en CP à la rentrée . Les jours de la semaine ne lui ont pas été
enseignés, elle ne sait pas faire ses lacets ... Sans mettre de pression, je me demande comment font les enfants dont les parents ne font pas l' école à la maison .



Carole 28/05/2010 18:48



Tu gères en plus un souci de santé... pas évident...


Les lacets, un truc qu'il va forcément falloir apprendre mais en attendant ici, pas de lacets, on se débrouille sans (même les Converse se mettent toutes seules!)


Pour les jours de la semaine, ici c'est un jeu quand Nina pose des questions sur "ce jour" et "après ce jour" et on a un tout petit livre rigolo... à force ça rentrera, il n'y a pas de
raison!



Sandra 28/05/2010 09:16



Bien dit!!! Je ne mettrais mon fils au sport qu'à 6 ans (question aussi de dévelloppement morphologique) . Pas d'activité avant sauf avec nous!  je n'ai pas besoin de faire occupper mon fils
par quelqu'un d'autre, je pense qu'on est pas mal là dessus et il n'est pas demandeur d'aller voir ailleurs! Pour le côté bilingue, ayant fait partie pendant 10 ans des Mini-schools, je peux
affirmer qu'en grande majorité les enfants ayant pratiquer une langue en activité extra-scolaire sont en général très moyens en langue vivante au collège et lycée.



Carole 28/05/2010 18:44



Pour la langue je ne sais pas mais quand on est habitué à entendre une autre langue tout petit c'est quand même plus facile plus tard ne serait-ce qu'au niveau de l'accent
non?...



Sophie L. 28/05/2010 08:53



Petite Gremlin a marché a 18 mois et encore, elle s'y est enfin mise parce que je l'appâtais avec des céréales! Grande Gremlin n'a pas plié les genoux jusqu'à deux ans et quand elle tombait, elle
ne savait pas se relever! Aujourd'hui, elles m'ont l'air pourtant tout à fait normales!!!


Quant à la pression scolaire, en tant que parents, on ne peut s'empêcher de penser à leur avenir et faire la part des choses est parfois difficile...


Le plus important, pour moi, est de savoir les encourager, les féliciter pour qu'ils prennent confiance en eux. Une des grandes défaillances de l'éducation (à la maison et à l'extérieur) est le
manque d'encouragements. On appuie sur ce qui ne va pas, jamais sur ce qui va bien. Ca fonctionne de la même façon dans la vie professionnelle, pas étonnant qu'il y ait un sérieux manque de
motivation!!! Ce n'est pourtant pas diffile de féliciter, si?



Carole 28/05/2010 18:43



Comme tu vois je suis moins sûre de mon coup pour la pression scolaire et ça va être quelque chose à faire avec beaucoup de diplomatie, de self control et de ruse aussi


c'est vrai ce que tu dis sur le manque d'encouragement, nombre d'adultes n'ont pas confiance en eux parce qu'on ne leur a jamais dit ce genre de choses quand ils étaient enfants... pour
le coup je dis tout le temps que je suis fière d'elle à ma fille même quand ça paraît un truc tout bête, j'ai bien appris ma leçon sur la confiance en soi (et je ne l'embête pas avec sa peur du
manège alors que ça me coute un peu...) pour le boulot c'est plus que vrai, on te dit quand ça ne va pas mais jamais quand c'est bien sous prétexte que ça coule de source...



angélique 28/05/2010 08:42



Alors là,en voilà un article interressant!!!La pression à l'école..c'est le moins que l'on puisse dire...bulletin de notes de Baptiste >>>B+,ce qui équivaut à 15/20 (environ...c'est pas
vraiment précis leur truc!) commentaire "résultat correct,sans
plus"!!! P* correct sans plus?!elle abuse!Et quand j'ai été la voir l'explication fût la suivante "ah oui,mais Baptiste peut faire mieux..et il le sait!" non mais attends
jamais un mot d'encouragement,toujours travailler plus?!Je suis outrée dans ces cas là moi!Je tente vainement de le rassurer..mais il balise pour la sixième tellement elle leur a mis la
pression!!Que faire de plus à par le soutenir et lui dire qu'il bosse bien?(bien qu'il a des capacités encore plus grandes mais il est fainéant!! je le garde pour moi ça hein!)


Pour les activités extras scolaires...à eux de choisir,s'ils n'en veulent pas et jouer à la maison,moi ça ne me pose pas de problème!


Bisous...désolée,j'ai fait un pavé là!



Carole 28/05/2010 18:38



Soutenir et dire que c'est bien c'est déjà ça, tu sais que ça existe des parents qui trouvent que c'est jamais assez... donc...


on va dire que les profs sont frustrés quand ils voient un élève qui pourrait donner plus



sabine 28/05/2010 08:31



tous les matins on met la pression à Pierrafeu pour qu'il se lève, tous les matins je m'en veux. Mais que faire? je suis d'accord avce toi sur les activités extra scolaires. Ils n'en n'ont pas et
je préfère me balader avec eux!! 



Carole 28/05/2010 18:06



Ce n'est pas toi qui met la pression pour le réveil, c'est la société qui a calqué les horaires débiles de l'école en fonction des horaires de travail des parents mais là pour le coup,
comment faire autrement!



Angélita 28/05/2010 08:26



Etant d'un naturel très carré, j'ai malheureusement mis la pression à ma fille pour l'école. Déjà, elle travaille très bien et j'en ai rajouté. Je n'ai aucune patience concernant les devoirs mais
j'ai toujours été là pour l'aider. Je pense bien.


Mais comme tu le dis, la pression scolaire est énorme et ils en subissent les conséquences puisqu'on leur demande de travailler tant et plus. Tout ce qu'elle apprend là en 3° et les années
auparavant, nous, nous ne l'avions pas appris à leur âge. Donc, les programmes sont de plus en plus lourds...
Quant aux activités, c'est toujours elle qui a décidé. Elle a voulu faire du poney, elle en faisait une fois par semaine. Le reste était consacré à la détente.


Là, elle va entrer en 2nd, elle va choisir une filière qui va lui demander beaucoup de travail, mais nous n'allons pas prendre d'options car elle a besoin de sortir et de s'amuser



Carole 28/05/2010 18:05



Je n'ai pas le sentiment que tu mettes la pression en fait! Je n'ai pas non plus de patience quand on ne comprend pas ce que j'explique, j'espère réussir à me contrôler pour les
devoirs..



La Mère Joie 28/05/2010 08:14



Complètement d'accord avec toi. Je suis toujours effarée de l'exigence que nous, parents, avons envers nos enfants !



Carole 28/05/2010 17:48



On arrête pas de dire que le temps passe trop vite mais parfois on les fait grandir trop vite sans s'en rendre compte...