Parents, pensons la réforme des rythmes scolaires ensemble

Publié le 23 Janvier 2013

 

parents-ensembles-DEF.png

 

 

Nous sommes parents.

 

Nous sommes inquiets.


En maternelle et en élémentaire, le passage à la semaine à 4,5 jours doit être mis en œuvre dès la rentrée 2013, soit dans 9 mois. A ce jour, l’information dont nous disposons est parcellaire et contradictoire. Le projet tel qu’envisagé ne nous semble pas à la hauteur des enjeux.

 

Nous croyons cette réforme nécessaire et en partageons les objectifs, à savoir mieux apprendre et favoriser la réussite scolaire de tous. Depuis 2008, les écoliers français ont le nombre de jours d’école le plus faible des 34 pays de l’OCDE et de fait des journées plus longues et plus chargées que la plupart des autres élèves dans le monde. Cette situation est préjudiciable et doit être revue.

 

Cependant, le projet de réforme qui nous est présenté ne nous semble pas répondre à ces objectifs. Le choix de l’organisation sera à la discrétion des municipalités. On risque de se retrouver avec des communes où les enfants auront cours le samedi, d’autres le mercredi, d’autres encore auront une pause de midi allongée, d’autres finiront plus tôt et auront une période d’études/garderie plus longue, etc. Les moyens mis en œuvre dépendront essentiellement du budget des communes. Impossible, dans ces conditions, d’imaginer que cette réforme soit facteur d’égalité entre tous les enfants de France, quel que soit leur lieu de résidence et leur établissement scolaire. Il appartiendra aux municipalités de faire un choix et d’en répondre devant les électeurs en 2014.

 

Nous espérions qu’à l’occasion de la réforme des rythmes scolaires, la place des arts, de la culture, des langues et du sport, etc. serait au cœur des préoccupations. Or, l’opacité des moyens à mettre en œuvre, l’augmentation du nombre d’enfants par animateur dans le temps périscolaire ainsi que la place choisie par les mairies pour ce temps (notamment à l’heure du déjeuner) vont diluer ces espoirs de diversification et de renforcement de ces enseignements.

 

Nous espérions également que cette réforme porterait sur l’intégralité du rythme scolaire, y compris le découpage entre vacances et classe et notamment la durée des grandes vacances. Force est de constater qu’il n’en est rien.

 

Nous sommes déçus et inquiets et rejoignons ainsi bien des enseignants. Nous craignons que l’augmentation du temps périscolaire sans réflexion quant à son contenu ni quant aux moyens de mise en œuvre fasse de ce temps un temps de désœuvrement organisé… Cela irait encore une fois à l’encontre de l’objectif de la réforme.

 

Afin de préserver le symbole de la demi-journée de cours supplémentaire, Il est essentiel de ne pas sacrifier les apprentissages, de ne pas perdre cette opportunité historique d’accroître l’égalité des chances des enfants face aux activités artistiques et sportives en créant du temps de garderie. Cela n’apporterait rien aux enfants, dévaloriserait un peu plus l’école et la fonction des enseignants et  remettrait en question l’organisation des familles.

 

Nous devons à nos enfants une réforme ambitieuse.


Citoyens connectés, blogueurs, parents, nous avons reçu de nombreux retours d’autres parents qui partagent nos inquiétudes et ne se sentent pas représentés.

 

Nous demandons à être entendus.


Prenons le temps de réformer l’école ensemble.

 


8alamaison, Aimé Blumentern, Agathe VANDAME, Allo Maman Dodo, Annabelle, Audrey Madame Koala ,
Aymeric Marlange, Béalapoizon, Bettina Brouard, Buhot Stéphanie, Carole Nipette,
Caroline, Ces Doux momentsChiawaze, Ciloubidouille, Claire Hoenen, Colombe,
Cranemou, Cynthia, David Beck, Delphine Gagnon, Doudette,
Estelle Peralta, Expressions d’enfants, FashionMama, Florence,
FlorenceMKoenig, Gaëlle Picut, Gauthier Vranken, Ginie Femmesweetfemme,
Harmony Rouanet, Henry le Barde, Isabelle Duvert, Jane Gueneau aka. Libelul,
Julesetmoa, Julie B, Julie Dessagne, Julien, Juliette Merris,
Karine Un bébé pour mes 30 ans, La Poule Pondeuse, LN moitoutetrien,
Lulu From Montmartre, Lydiane Le Roy, M Delobel, Madame, Madame Parle,
Madame Zaza of Mars, Madame Ziadeh, Maman nanou, Mamanwhatelse, Marc Guidoni,
Marie-Gwénaëlle Chuit, Marlène Schiappa, Mauvais Père, Mazzhe, Michaëla Avventuriero,
Michèle Maman on bouge, Missblogdel, MissBrownie, Naddie, Nadine A,
Nicolas Gilbert @zegilbos, Pourquoisecompliquerlavie, Sabine,
Samuel Lamotte d’Incamps, Sandra Elle, Sandrine Donzel,
Sophie Reynal, Tetedeblog, Till the Cat, Unperfect mum,
Voilapapa, Yusaku (Père de 3 enfants)

 

 

 

 

 

Si vous aussi voulez soutenir les Parents Ensemble,

Vous pouvez signer la pétition, ou nous rejoindre sur Facebook & Twitter !



Rédigé par Carole Nipette

Publié dans #Carole attitude

Commenter cet article

Angélita 23/01/2013 18:02


Je me rappelle que tu avais commenté mes inquiétudes. Et je vois que rien n'est fini que vous allez vous battre jusqu'à la terminale. Le combat ne finit jamais avec cette institution

Lisbei 23/01/2013 14:16


Merci pour l'info, je rejoins, je signe, je fais suivre !!

Carole Nipette 23/01/2013 17:36



Merci !



Lisbei 23/01/2013 13:49


Habitante d'un tout petit village qui n'a que très peu de moyens à consacrer à l'école, je partage les inquiétudes de tous ces parents, et je fais suivre !

Carole Nipette 23/01/2013 17:37



c'est fou que les gens pensent que toutes les communes sont à égalité, ils ont vraiment des oeillères...



Clélie 23/01/2013 08:51


Bonjour, je suis instit et franchement même si comme beaucoup de mes collègues je pense que le retour à 4 jours et  demi peut fonctionner, je m'inquiète comme prof et maman du manque
d'informations autour de ce projet dont la mise en place approche à grands pas. C''est bien simple, sur le terrain on n'en a aucune, personne ne peut nous dire quels seront nos horaires (nous
aussi on a des soucis de garde à organiser et oui...), comment s'organisera le temps d'après classe, qui en sera responsable, c'est le grand flou, avec toujours en filigrane quand on s'en
inquiète cette façon de penser qu'on ne veut pas bosser ! Ras le bol des ministres qui veulent marquer leur temps, nous aussi , enseignants, sommes déçus car la montagne va accoucher d'une souris
! Merci d'aborder ce sujet de cette façon, on est tous solidaires et on veut tous la même chose, la réussite et le bien être de nos petits.

Carole Nipette 23/01/2013 17:38



c'est tout à fait ça, la montagne accouche d'une souris... quel dommage et pourtant il y a à faire dans la réforme...



Angelita 23/01/2013 08:08


Ah oui, je rajouterai des livres édités avec de nombreuses erreurs dans les dates (hist-géo), des fautes de vocabulaire dans les livres de langues. Je vous souhaite bon courage car vous n'avez
pas fini. J'en ai poussé des coups de gueule contre l'EN, mes articles n'ont pas été pris en compte car vous n'étiez pas encore concernés. Je ne parle pas spécialement pour toi. Bises

Carole Nipette 23/01/2013 17:40



Je me souviens de tes coups de gueule, j'en ai commenté certains... c'est bien pour celà que nous nous mettons en commun, il est plus facile de se faire entendre à plusieurs même si on ne va pas
forcément être considérés...



Angelita 23/01/2013 08:02


A vous de vous battre maintenant. Perso, c'est la réforme du bac qui m'inquiète pour cette année de terminale. Les profs ne sont au courant de rien concernant ce qui va tomber, comment ça va se
dérouler surtout pour les épreuves de langues. Cela fait la troisième année qu'on essuie les plâtres de la réforme de Sarkozy alors il y en a marre.

Carole Nipette 23/01/2013 17:39



je te comprends...