Zulu, Les garçons et Guillaume, à table ! La Jalousie / Revue de films

Publié le 24 Décembre 2013

Zulu-affiche.jpg

 

Zulu de Jérôme Salle

 

"Dans une Afrique du Sud encore hantée par l'apartheid, deux policiers, un noir, un blanc, pourchassent le meurtrier sauvage d'une jeune adolescente. Des Townships de Capetown aux luxueuses villas du bord de mer, cette enquête va bouleverser la vie des deux hommes et les contraindre à affronter leurs démons intérieurs."

Interdit aux moins de 12 ans avec avertissement

 

Je n'ai pas lu "Zulu" de Caryl Férey dont le film est une adaptation mais j'ai lu "Mapuche" et je sais de quoi l'auteur est capable niveau imbrication des histoires et violence. J'ai retrouvé des similitudes dans la façon de raconter.

 

Zulu est un film intense et prenant du début à la fin. Deux histoires se rejoignent, l'enquête sur le meurtre de la jeune fille blanche et la disparition de jeunes enfants noirs des townships dont tout le monde se fout ou presque. Deux histoires qui vont rejoindre les histoires personnelles chargées des deux flics et l'histoire de l'Afrique du Sud par extension.

Tous les ingrédients du polar sont réunis, flics à problèmes, femme fatale, salauds ignobles, prostituées... et le suspense est au rendez-vous.

Le film est violent oui mais pas autant que la réalité, c'est un fait. L'Afrique du Sud peine encore à gérer ses problèmes et l'héritage de Nelson Mandela. Le problème des tonwships est loin d'être réglé.

Zulu aborde aussi le thème de la vengeance, de la foi en la justice. Etre meilleur que ses bourreaux ou que des assassins, est ce vraiment si facile ?

Et comment ne pas admirer la performance d'Orlando Bloom qui prouve qu'il est un excellent acteur dans un registre beaucoup plus dur que ce dans quoi on a l'habitude de le voir. J'espère que d'autres metteurs en scène verront son potentiel.

 

 

Les-Garcons-et-Guillaume--a-table-affiche.jpg

 

Les garçons et Guillaume, à table ! de Guillaume Gallienne

 

 

"Le premier souvenir que j’ai de ma mère c’est quand j’avais quatre ou cinq ans. Elle nous appelle, mes deux frères et moi, pour le dîner en disant : "Les garçons et Guillaume, à table !" et la dernière fois que je lui ai parlé au téléphone, elle raccroche en me disant : "Je t’embrasse ma chérie" ; eh bien disons qu’entre ces deux phrases, il y a quelques malentendus."

 

Je n'ai malheureusement pas vu la pièce du même nom, le succès fut phénoménal et les places se sont arrachées. Et j'ai même eu la chance d'être totalement vierge de cette histoire, la surprise a donc été totale au cinéma et je ne spoilerai pas ici.

Niveau comédie, c'est une vraie réussite, j'ai ri mais j'ai ri tellement l'univers dans lequel a grandi Guillaume Gallienne me parle. Les scènes en Espagne et les remakes de Sissi c'est pour moi !

Il est tellement doué en mimiques et arrive à tout montrer sur son visage, quel talent ! Sans parler du rôle de sa propre mère qu'il incarne à la perfection. J'ai adoré ce personnage de femme trash et distinguée à la fois, je bvuvais du petit lait.

On rit beaucoup mais surtout parce que Guillaume Gallienne a de l'humour et du recul par rapport à ce qu'il a vécu et ça n'était pas drôle tous les jours.

Il livre une magnifique réflexion sur la place qu'on occupe dans une famille, sur la construction d'une personnalité, sur le poids de la famille et de la société quand on ne rentre pas dans le moule préconçu.

C'est aussi une belle déclaration d'amour aux femmes en général, à la mère en particulier. Les mots qu'il dit à sa mère à la fin m'ont fait pleurer et sont parmi les plus beaux que j'ai jamais entendu sur le sujet.

Un film thérapie qui parle à tout le monde et qui donne une formidable leçon d'humanité.

 

 

la-jalousie-affiche.jpg

 

La Jalousie de Philippe Garrel

 

"Louis quitte Clotilde avec qui il a eu un enfant pour Claudia. Louis et Claudia font du théâtre. L'un enchaîne les rôles tandis que l'autre ne joue pas. Claudia aime Louis, mais elle a peur qu'il la quitte. Un soir, elle fait la rencontre d'un architecte qui lui propose du travail. Louis aime Claudia, mais maintenant c'est lui qui a peur qu'elle le quitte... Et au milieu, il y a Charlotte, la fille de Louis."

 

Le film se concentre sur les relations amoureuses de Louis et Claudia et en même temps je trouve que l'amour est peu présent.

Parti pris de filmer l'histoire sans qu'on puisse la dater, difficile de dire à quelle époque se passe le film, c'est étrange. Décors vieillots, pas de trace de modernité (téléphones portables par ex...)... J'imagine que c'est pour laisser la place à l'histoire mais comme il ne se passe pas grand chose c'est loupé.

C'est un film sombre renforcé par le noir et blanc, les seules notes de joie viennent de la petite fille.

Le film s'appelle "La Jalousie" et je n'ai pas vu le sujet traité.

Pour moi, malgré la belle présence de Louis Garrel, le film est vain et ne sert à rien. Pas de passion, pas de sentiments qui sont censés nous bouleverser comme dans toute histoire d'amour, des scènes totalement inutiles et la fin atteint des sommets de ridicule...

Rédigé par Carole Nipette

Publié dans #Sorties culturelles... de maman - critiques cinéma.

Commenter cet article

Anne 06/01/2014 20:25


Les garçons et Guillaume à table, j'ai vraiment beaucoup aimé!! C'était mon 1er ciné depuis des mois, et le plaisir était d'autant plus grand!

Carole Nipette 07/01/2014 22:15



tu as bien choisi :)



Michèle 31/12/2013 09:41


J'ai beaucoup aimé Zulu.

Carole Nipette 02/01/2014 14:46



Tu as bon goût :)



danslapeaudunefille 26/12/2013 09:46


J'ai adoré le film de Guillaume !!!!

Carole Nipette 02/01/2014 15:04



:)



filou49 25/12/2013 23:27


coucou et avec un peu de retard joyeux Noel à toi et à ta famille


J'ai vu les deux premiers et je suis tout à fait d'accord avec ton avis: Zulu est une excellente surprise et le Galienne j'en ai dit tout le bien dont je pensais la semaine passée... quant à la
jalousie, je passe mon tour: j'ai un souvenir encore douloureux du précédent film de Philippe Garrel vu en salles, un été brulant qui possédait tous les défauts dont tu parles pour celui ci :
vain, prétentieux, boursouflé, verbeux, ne traitant pas le sujet donc là on va gentiment s'abstenir... ce cinéma là, pourtant loué par les critiques n'est pas du tout pour moi...

Carole Nipette 02/01/2014 15:04



pas pour moi non plus mais il ne durait pas longtemps et ça allait avec les horaires donc j'y suis allée et aussi sur les conseils d'un copain mais bon... :)



madeleine 25/12/2013 20:45


Intéressante ta revue de films. J'ai lu Zulu et je me demande ce que ça donnera justement. J'ai très envie de voir le film de Galienne.Tu m'as confirmé pour le dernier!


Joyeux Noël