C'était la dernière séance : Twin Peaks, Orphan Black, Bloodline, Pretty Little Liars

Publié le 27 Octobre 2017

C'était la dernière séance : Twin Peaks, Orphan Black, Bloodline, Pretty Little Liars

Twin Peaks Saison 3 - David Lynch et Mark Frost - Showtime et Canal+ - 18 épisodes

 

Je l'attendais avec impatience cette dernière saison de Twin Peaks 25 ans après. Voilà qui ne me rajeunit pas ! J'ai tellement de souvenirs émus des deux premières saisons de Twin Peaks au début des années 90 (La 5, les enregistrements magnéto, les discussions ferventes au bureau, les soirées écoutage de BO en boucle avec feu mes meilleurs potes...)

Cette saison trois comporte 18 épisodes et à chaque générique de début j'ai eu des frissons. Les mêmes images, le même thème musical, un sentiment de retour à la maison...

Impossible de raconter ou de résumer cette saison. On peut dire que l'action se situe 25 ans après la saison 2 et que l'agent du FBI Dale Cooper est prisonnier de la Loge noire. Va t'il réussir à revenir pendant que ses doubles, Mr C et Dougie Jones sèment le trouble et que tout le monde le cherche ?

On y retrouve beaucoup des personnages d'origine mais aussi toute une galerie de nouveaux (casting de dingue !!!) tout aussi barrés que les anciens et qu'on ne voit parfois que 10 minutes. Laura Palmer est toujours au centre de l'histoire ainsi que l'agent Dale Cooper...

Il y a plein de petites histoires dans la grande, des personnages secondaires liés à des personnages principaux, des personnages principaux dont on ne saisit pas toujours l'implication, du mystique et du mystérieux, de l'impossible et du surnaturel, des créatures noires, des morts, des flics attachants et drôles (David Lynch hilarant en Gordon Cole), des voyous au grand coeur, des bandits sans pitié, du loufoque et de l'horrible. Ce que j'aime c'est le décalage, la lecture sous-jacente et le côté complètement barré.

J'ai beaucoup aimé cette saison en dehors du fait que comme beaucoup de personnes, je n'ai pas tout compris, je n'ai pas non plus voulu disséquer chaque plan, chaque image, chaque action parce que le plaisir de regarder une série passe aussi dans l'émotion ressentie au moment même et non pas à posteriori en lisant les articles de ceux qui ont des théories qui expliquent tout...

J'ai pris un réel plaisir à voir chaque épisode même quand j'étais complètement larguée parce que chaque personnage était intéressant, parce que visuellement c'était exceptionnel, chaque décor, chaque détail étudié avec soin (un hommage dément au design)... et parce que Dougie Jones ! Rien que pour lui la saison 3 est réussie. A chaque apparition j'étais scotchée et je me demandais ce qu'il allait pouvoir nous sortir... Kyle MacLachlan l'interprète tellement bien, c'en est fascinant. Jouer un personnage qui n'a aucune émotion, qui ne montre rien comme il le fait c'est du génie...

C'était la dernière séance : Twin Peaks, Orphan Black, Bloodline, Pretty Little Liars

Orphan Black de Graeme Manson et John Fawcett - 5 saisons, 50 épisodes - Space, BBC America et sur Netflix

 

Il y a tellement de séries à regarder sur Netflix que ce n'est pas toujours évident de choisir. Des mois et des mois que je voyais l'affiche et le résumé de Orphan Black (série canadienne) sur mon appli mais il y avait toujours autre chose à finir ou à commencer.

Cet été j'ai craqué, j'ai téléchargé les épisodes pour mes heures quotidiennes de transport en commun. Et Netflix a mis en ligne la cinquième et dernière saison le 13 août dernier ce qui m'a permis de m'envoyer les 5 saisons à la suite.

Le pitch de départ : "Sara, une jeune femme marginale en fuite après une série de mauvaises décisions, est témoin du suicide d'une inconnue qui lui ressemble comme deux gouttes d'eau..."

Je suis tout de suite devenue accroc car tous les ingrédients que j'aime dans une série y sont : un personnage principal très fort, le teen spirit, le suspense, les sciences, les manipulations génétiques, les personnages secondaires tous intéressants, l'enfance compliquée, les machinations, l'émotion, l'amour, le sexe, la noirceur, l'humour...

Tatiana Maslany, l'interprète principale est une vraie découverte. Elle joue plusieurs rôles dans chaque épisode et elle est carrément bluffante. Chaque "jumelle" est différente que ce soit physiquement, par sa vie ou son caractère. Je suis sincèrement épatée par le travail des scénaristes et de Tatiana Maslany sur le sujet. C'est son rôle d'Helena qui m'a le plus marquée... Forcément j'étais déçue par Seven Sisters sur le sujet...

Mais la série marche aussi parce que les personnages qui gravitent autour de Sara et ses clones sont géniaux : Felix, le frère adoptif, que j'adore pour son humour et sa désinvolture travaillée... Siobhan "Madame S" la mère adoptive, un grand rôle de série, elle est extraordinaire... et Donnie Hendrix, le mari d'Alison, qui va se révéler plein de ressources... sans parler de tous les autres !

Une très bonne surprise cet Orphan Black !

C'était la dernière séance : Twin Peaks, Orphan Black, Bloodline, Pretty Little Liars

Bloodline de Todd A. Kessler, Glenn Kessler et Daniel Zelman - Saison 3 / Netflix (10 épisodes)

 

J'avais trouvé la saison 2 interminable et parfois vraiment pénible. Beaucoup trop de redites. J'ai repris goût à la série avec cette saison 3 si ce n'est l'éprouvant épisode 9, aucun intérêt...

John passe toujours son temps à culpabiliser de faire n'importe quoi pour sauver sa famille, Kevin est de plus en plus pathétique, c'est un des personnages de série que je déteste le plus je crois, toujours à faire des mauvais choix, Meg a choisi de quitter cette famille toxique et Sally oscille entre mensonges et vérités. Cette mère de famille "respectable" cache encore des secrets et continue à régenter sa famille sans se remettre en question...

Dans la famille Rayburn rien n'est simple, chacun porte une croix très lourde et malgré la sympathie que j'ai pu avoir pour John au début, j'ai envie qu'il assume enfin ses actes...

La série aborde les choix de vie que l'on fait en fonction du poids de sa famille, la façon dont sont gérés les "problèmes" causés par un ou plusieurs de ses membres, le poids des secrets...

Peut on réellement faire ses propres choix, peut-on s'affranchir du poids de sa famille, peut-on y échapper ? Y a t'il une rédemption possible ?

Avant de finir la saison 3, j'ai appris qu'il n'y aurait pas de saison 4, cette saison est donc la dernière. Je ne crois pas que j'aurais tenu plus. Pour moi c'est une bonne série qui n'a pas tenu toutes ses promesses sur la longueur...

C'était la dernière séance : Twin Peaks, Orphan Black, Bloodline, Pretty Little Liars

Pretty Little Liars de I. Marlene King- ABC Family et Freeform aux US - OCS et Netflix en France - 7 saisons, 166 épisodes...

La série est adaptée de la série littéraire Les Menteuses de Sara Shepard.

"Après la mystérieuse disparition d'Alison Dilaurentis, ses quatre amies Aria Montgomery, Hanna Marin, Emily Fields et Spencer Hastings, commencent à recevoir des messages et des menaces signés "A" concernant les circonstances de sa mort, mais aussi des secrets que seule Alison détenait. Les jeunes filles s'inquiètent et mènent leur propre enquête parallèlement à celle des policiers. Mais bientôt, elles découvrent des choses qu'elles auraient préféré ne jamais découvrir."

J'ai découvert cette série en 2016 sur Netflix avec ma fille qui voulait la voir. Je connaissais bien sûr "PLL", pour les initiés, mais sans avoir jamais vu un épisode. On a regardé l'intégrale sur un an avec une pause en attendant la deuxième partie de la saison 7 diffusée à partir d'avril 2017 sur OCS...

On s'attache aux filles et aux garçons aussi d'ailleurs. Tout le monde a ses secrets, ses failles, ses complexes, ses névroses, ses problèmes avec ses parents, ses histoires de coeur... ça parle aux ados évidemment ! Après il y a le suspense et le côté effrayant parce que "A" n'y va pas de main morte. Mais les ados aiment se faire peur non ?

Ce n'est pas déplaisant mais ça tourne vite en rond. Les rebondissements sur l'identité de "A" à travers les saisons sont tirés par les cheveux et le retour d'un nouveau "A", "A.D" sur les deux dernières saisons c'est trop. Rien n'est crédible dans cette série mais probablement que je ne suis pas la bonne cible ! C'est beaucoup trop soft pour moi et trop délayé... J'ai aimé quelques trucs comme le kidnapping dans la maison de poupées... Sans ma fille je n'aurais jamais regardé... mais il fallait que je l'accompagne dans sa vision notamment parce qu'elle avait un peur parfois ou pour remettre des choses à leur juste place... c'est le genre de séries qui peut servir à aborder des sujets de la vie quotidienne où à discuter de certaines valeurs...

Rédigé par Carole Nipette

Publié dans #SériesTV, #Nipette en séries

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

LMO 13/11/2017 12:47

On a dévoré Orphan Black à peu près au même moment j'ai l'impression! :-)
On a commencé cet été avec mon mec et on s'est enfilé les 5 saisons en moins de 3 semaines. L'actrice principale est tellement bluffante que chacun des "clones" est complètement indépendant au niveau du caractère, on ne parle pas de l'actrice" mais de tel ou tel clone, je l'ai trouvée épatante! Elle donne vraiment vie à chacune des personnages!!
On n'a pourtant pas trop accroché aux premiers épisodes, mais on est vite devenus accrocs et c'est devenu une de nos séries cultes, on a gardé des répliques qu'on se balance comme des ados.
Bref, une vraie chouette découverte! Une série très divertissante et vraiment différente! Et j'ai vraiment aimé le traitement très "mixte" du scénario, avec des personnages féminins très forts, vraiment pas des victimes (même la manucure est une warrior!! :D ) tout en évoquant subtilement des sujets de société comme l'homosexualité ou la transexualité. C'est vraiment une bonne surprise! Vive les Canadiens! ;-)

Carole Nipette 14/11/2017 12:37

:) on est raccord sur tout ! Félix est un de mes personnages préférés, qu'est ce qu'il m'a fait rire et plus ! dire que j'ai hésité dix fois, je pensais que ça allait être très moyen !

Mademoiselle Farfalle 28/10/2017 10:42

Twin Peaks est une sinon ma série préférée. J'ai commencé la saison 3 mais j'ai du mal. Je crois qu'on va la regarder avec l'homme et que je vais tout reprendre.
Orphan Black, j'ai pas du tout accroché, je me sens bizarre, tout le monde adore!
PLL j'ai tout regardé mais comme tu dis, ça tourne vite en rond!

Carole Nipette 29/10/2017 18:57

même sans tout comprendre on peut aimer :) c'est un concept ! Orphan Black est une série de genre et tout le monde n'est pas fan !