Merci / La vie en pandémie - Jours 60 et 61

Publié le 14 Mai 2020

Mon rosier - Mardi 12 mai 2020

C'est l'heure des mercis du confinement, phase 1.

Merci aux soignants des hôpitaux, des Ehpad, des cabinets privés, à toutes les personnes ayant de près ou de loin participé à soigner, guérir, accompagner... personnel médical ou nettoyant, ambulanciers, standardistes tous, tous, tous... Merci à leurs familles aussi, merci aux restaurateurs et chefs, à tous ceux qui ont livré ou offerts des repas pour les aider à tenir... merci aux profs qui ont accueilli les enfants de soignants...

Merci à tous ceux qui sont allés travaillés, la peur au ventre au début dans des transports bondés, merci à ces travailleurs de l'ombre souvent mal traités et grâce auxquels on a pu se nourrir et plus... Je me sens vraiment inutile comparés à tous ceux qui ont continué à faire vivre le pays (même s'ils n'ont pas toujours eu le choix en plus...). 

Merci aux livreurs qui ont assuré dans des conditions encore plus merdiques que d'habitude...

Merci au gouvernement, oui il faut le dire même si on n'est pas toujours d'accord, d'avoir mis en place des aides et des supports, c'est toujours mieux que rien n'en déplaise aux mécontents inconditionnels... Merci aussi à mon travail pour toutes les mesures prises depuis deux mois.

Merci à ma fille d'avoir été elle, de m'avoir fait rire souvent malgré quelques accrochages naturels mais toujours passagers. Et merci de m'avoir fait découvrir des romans graphiques qui m'ont redonné l'envie de lire depuis. Merci à son père pour la meilleure pâte à crêpes, le gâteau au chocolat qui tue, le potager et les parties de ping-pong.

Merci aux oiseaux qui n'ont pas déchanté.

Merci aux professeurs qui ont eu de belles idées pour motiver les collégiens durant le confinement et particulièrement merci à la prof de musique pour leçons et travaux sur le thème "Musique et cinéma".

Merci à mon épaule droite abimée qui m'a fait devenir gauchère pour jouer au ping-pong presque aussi bien de la main gauche que de la main droite.

Merci à ma famille, à mes ami-es, mes relations virtuelles mais réelles, à mes lectrices et lecteurs...

Merci à toutes celles et ceux que j'oublie !

Il y aussi des gens à qui je n'ai pas envie de dire merci mais on a dit "bienveillance" alors je m'abstiens !

Mon rosier - Mercredi 13 mai 2020

Ma première expérience magique du déconfinement fut ma visite chez mon ostéopathe. Nous avançâmes tous deux masqués, de désinfectant je fus aspergée mais de ses mains d'expert je fus transformée. Remise à neuve ou presque, prête à affronter ce nouveau monde !

Et puis avoir une vraie conversation en live avec un autre être humain que mes confinés, ça fait du bien aussi. Même sous un masque !

J'en ai profité pour faire ensuite une bonne balade dans la ville de Fontainebleau, vivante mais bien endormie avec le château silencieux, la moitié des commerces fermés, les rues peu animées pour un mercredi après-midi. Mais une envie de ressortir, de voir des belles choses juste pour le plaisir.

Et merci à mon ostéopathe d'être aussi sympa et excellent !

Et vous, envie de dire merci à quelqu'un ?

 

Rédigé par Carole Nipette

Publié dans #La vie en pandémie, #En Seine et Marne

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
G
merci aux profs et instits, merci aux caissières, aux personnes de l'ombre comme les éboueurs et toutes les personnes qui allègent notre quotidien sans que l'on se rende compte <3
Répondre
M
Un chouette article! Merci à ma soeur ♥ infirmière ♥ et Laure a raison,merci à ceux qui continuent d'être prudents.
Répondre
C
Merci à elle !
U
Une belle liste de mercis
Merci à ceux qui continuent d'être prudents ...
Répondre
C
et merci à ceux qui ne jettent pas leurs masques et gants par terre !
P
Wow c'est beau, on se croirait aux césars.
Mais tu n'as oublié presque personne, et c'est super sympa à lire.
Merci donc à ceux qui ont tenu un journal, en mots ou en images ou les deux, et distraits pendant cette période si bizarre...
Répondre
C
Merci :)
L
Oui merci a tout ceux qui font que nous sommes en bonne santé a l'heure actuelle et puis plus precisement merci a mon mari qui ne comptes pas ses heures depuis deux mois qu'on ne voit quasi plus car il commence quand on dort encore et rentre vers l'heure du gouter totalement naze et va se coucher forcement tôt ... On espère que le rythme des gens se jetant sur la nourriture va se calmer que nous aussi on puisse un peu profiter de lui même si en ses temps durs on mesure la chance qu'il a d'avoir conservé son job a plein temps ce qui ne concerne pas hélas beaucoup de français ....
Répondre
C
Big up à lui ! oui on se raccroche aux bonnes nouvelles... Bises
H
Oui on peut dire merci, surtout au petit peuple qui a fait tourné la machine France, pas les gros ploucs qui ont été se planquer dans leurs villas sur des îles... Et surtout faire attention, encore un moment en espérant que la vilaine chose ne revienne pas trop vite, car là ça ferait mal... Et vu la compétence gouvernementale, l'insouciance de beaucoup... j'ai des doutes que tout se passe bien ! Bisous
Répondre
C
j'espère quoi qu'il en soit que tout ira moins mal :) bisous