Lectures et challenge 2021 / Décembre et fin

Publié le 5 Janvier 2022

Lectures et challenge 2021 / Décembre et fin

Une bonne année niveau lecture, je me challenge de faire plus en 2022 ! J'avais tablé sur un livre par semaine, j'ai lu 78 livres, je tente 100 pour 2022. Je continue le challenge car ça reste motivant. J'ai rempli 49 catégories sur 60, pas si mal !

 

Antigone de Jean Anouilh

Après Sophocle, Jean Anouilh reprend le mythe d'Antigone. Fille d'Oedipe et de Jocaste, la jeune Antigone est en révolte contre la loi humaine qui interdit d'enterrer le corps de son frère Polynice. Présentée sous l'Occupation, en 1944, l'Antigone d'Anouilh met en scène l'absolu d'un personnage en révolte face au pouvoir, à l'injustice et à la médiocrité.

Je n'avais pas relu ce petit chef d’œuvre depuis mes jeunes années. Il était dans la bibliothèque de ma fille.  J'ai été heureuse de le relire tellement c'est bien. Une vraie tragédie avec de l'amour, de la mort, des trahisons familiales, des rapports parents-enfants compliqués, de la rébellion ... Indispensable.

Catégorie 25 : Une pièce de théâtre

 

Bloom de Kevin Panetta et Savanna Gavucheau (VO)

Le lycée est enfin fini ! Ari meurt d’envie de déménager dans la grande ville avec sa bande d’amis et de se consacrer à la musique. Mais il doit d’abord trouver quelqu’un pour aider son père dans leur boulangerie familiale en difficulté. En interviewant les candidats, Ari rencontre Hector, un gars tranquille passionné par la cuisine. Au fur et à mesure qu’ils se rapprochent, l’amour est prêt à fleurir… enfin, si Ari ne ruine pas tout !

Un très joli roman graphique qui mêle sentiments et pâtisserie ! On suit Ari dans tous ses questionnements, quitter le nid familial pour aller vivre avec ses amis et faire de la musique,l'héritage familial mais aussi sur ses sentiments amoureux. On y parle de transmission, d'engagement et d'amour bien sûr. J'ai beaucoup aimé cette lecture joyeuse et  qui m'a donné faim !

Catégorie 14 : Un roman graphique

1991 de Franck Thilliez

En décembre 1991, quand Franck Sharko, tout juste sorti de l'école des inspecteurs, débarque au 36 quai des Orfèvres, on le conduit aux archives où il est chargé de reprendre l'affaire des Disparues du Sud parisien. L'état des lieux est simple : entre 1986 et 1989, trois femmes ont été enlevées, puis retrouvées dans des champs, violées et frappées de multiples coups de couteau.
Sharko consacre tout son temps à ce dossier, jusqu'à ce soir où un homme paniqué frappe à la porte du 36. Il vient d'entrer en possession d'une photo figurant une femme couchée dans un lit, les mains attachées aux montants, la tête enfoncée dans un sac. Une photo derrière laquelle a été notée une adresse, et qui va entraîner le jeune inspecteur dans une enquête qui dépassera tout ce qu'il a pu imaginer...

J'ai adoré lire cette première enquête de Sharko et les prémices de sa vocation. On le découvre bien avant qu'il soit le chef et c'est à lui d'obéir et de se faire discret. Il a déjà de sacrés talents, il va devoir se faire accepter et composer avec la hiérarchie, les petits secrets entre flics et les horreurs des enquêtes. Et une enquête sans téléphones portables ça faisait longtemps !

 

Tout cela je te le donnerai de Dolores Redondo

Interrompu un matin dans l'écriture de son prochain roman, Manuel Ortigosa, auteur à succès, trouve deux policiers à sa porte.
Cela aurait pu n'être qu'un banal et triste accident – une voiture qui, au petit jour, quitte la route de façon inexpliquée. Mais le mort, Álvaro Muñiz de Dávila, est le mari de Manuel, et le chef d'une prestigieuse dynastie patricienne de Galice.
Dans ce bout du monde – sublime peut-être, mais aussi le plus archaïque de toute l'Espagne –commence alors pour Manuel un chemin de croix, au fil duquel il découvre qu'Álvaro n'était pas celui qu'il croyait. Accompagné par un garde civil à la retraite et par un ami d'enfance du défunt, il plonge dans les arcanes d'une aristocratie où la cupidité le dispute à l'arrogance.
Il lui faudra toute sa ténacité pour affronter ces fantômes de secrets impunis, pour lutter contre ses propres démons, et apprendre qu'un rire d'enfant peut mener à la vérité aussi sûrement que l'amour.

Une très belle découverte de l'auteure dont c'est mon premier livre. Une enquête policière doublée d'une chronique sociale et qui donne envie d'aller en Galice. On s'y croirait en lisant. C'est un vrai voyage à travers les mots. Beaucoup d'émotions aussi, le deuil, l'amitié, le travail d'écriture, l'aristocratie et sa bassesse, des secrets... Une belle lecture.

J'ai l'intention d'en lire d'autres, notamment La Trilogie du Baztan que l'on m'a recommandé.

Il y a une adaptation Netflix, je suis curieuse de regarder !

Acide sulfurique de Amélie Nothomb

Vint le moment où la souffrance des autres ne leur suffit plus : il leur en fallut le spectacle.

Paru en 2007, ce roman est à mon sens un peu prémonitoire sur les dérives de la téléréalité... L'émission Concentration recrée les conditions d'internement nazies avec la mort des prisonniers au bout. Les "participants" non volontaires sont pris au hasard dans la rue. L'audimat fait un carton et les médias se passionnent et s'offusquent en même temps.

C'est affreux et ça en dit long sur notre société, une satire bien sentie.

 

La chasse de Bernard Minier

" Il y a des ténèbres qu'aucun soleil ne peut dissiper. "

Sous le halo de la pleine lune, un cerf surgit de la forêt. L'animal a des yeux humains. Ce n'est pas une bête sauvage qui a été chassée dans les forêts de l'Ariège...
Dans ce thriller implacable au final renversant, Bernard Minier s'empare des dérives de notre époque. Manipulations, violences, règlements de comptes, un roman d'une actualité brûlante sur les sentiers de la peur.
Une enquête où Martin Servaz joue son honneur autant que sa peau.

 

J'aime bien Martin Servaz, l'enquêteur star de Minier mais j'ai été un peu déçue par ce dernier livre. Le suspense était un peu éventé pour moi mais quelques frayeurs quand même. Disons que j'ai trouvé Servaz et son équipe un peu moins en forme. Le sujet du livre, faire la justice soi même, un grand débat qui n'en finit pas de soulever des questions.

Rédigé par Carole Nipette

Publié dans #Lectures

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
Tu m'as donné envie de relire Antigone :)
Répondre
W
Bravo pour le nombre de livres lus, je n'en ai lu que 32 mais je suis contente car je m'étais mis un objectif de 2 livres par mois, objectif dépassé. ;-)
Répondre
G
tiens un nothomb ^^
je suis passée a côté dis donc après elle publie trop et pas forcément que du bon du coup je regarde plus trop depuis des années
Répondre
C
Il date celui là, je l'ai trouvé dans une boite à livres !
S
j'aime beaucoup Amelie Nothomb, je vais regarder si il est à la bibliothèque
Répondre
C
Je ne le connaissais pas celui là, trouvé dans une boite à livres, le résumé m'a interpellée !
M
Ravie que tu rempiles pour 2022 ^^ En général on a les mêmes goûts alors tu me donnes des idées ^^
Répondre
C
:) il me parait un peu plus dur le challenge, on verra !