Enfant gâté

Publié le 21 Décembre 2010

Je rebondis sur un article que je viens de lire dans le dernier numéro du magazine Doolitle, "Faut-il gâter nos enfants?".

Sujet ô combien d'actualité à Noël.

 

A la question "Penses-tu être gâté?", la plupart des enfants interrogés pour l'article répondent un "Non" spontané. J'ai donc posé la question à ma fille. Elle m'a répondu oui sans hésiter mais que c'était bien d'avoir beaucoup de jouets et que ça lui plaisait. Elle est donc consciente qu'on (les parents mais pas que) lui offre ou qu'on lui donne beaucoup de choses et qu'elle est gâtée. Je suis rassurée, en même temps je la trouve plutôt partageuse. Donc oui elle est gâtée, j'en suis parfaitement consciente moi aussi. Mais après, il y a gâté et gâté. Evidemment il ne faut pas donner le sentiment à l'enfant qu'il peut avoir tout et tout de suite. On sait qu'on doit apprendre la frustration à un enfant, ça fait partie de sa construction.

 

 

Mais une phrase du pédiatre Lyonel Rossant qui intervient dans l'article m'a fait réagir.

"Si vous comparez une mère qui ne travaille pas et une qui travaille ou une mère divorcée, vous constaterez que la première n'aura pas tendance à gâter son enfant, contrairement aux autres" explique Lyonel Rossant. Genre nous culpabilisons d'être moins présente et d'être divorcée, du coup on compenserait par des cadeaux.

 

Je trouve que c'est un peu vite résumer les choses. Mon côté pratique me fait tout de suite remarquer qu'une mère qui ne travaille pas aura moins de sous (dans la pluplart des cas, je ne parle pas de la mère qui ne travaille pas par choix et qui peut l'assumer financièrement) pour gâter ses enfants et que même si elle en a envie, elle ne le pourra pas forcément. Et moi qui travaille je n'ai pas beaucoup plus de sous mais je ne compense sûrement pas le fait de travailler par des cadeaux à ma fille.

J'ai beaucoup réfléchi sur mon cas en lisant ces propos et vraiment ça n'a rien à voir avec le fait que je travaille. En plus quand les enfants entrent à l'école à 3 ans, je ne vois pas où est la culpabilité d'aller bosser pendant ce temps.

Pas besoin d'aller faire une psychanalyse, je sais pourquoi j'ai tendance à gâter ma fille. D'une part je veux lui donner tout ce que je n'ai pas eu dans mon enfance et d'autre part elle est ma fille unique. On ne fait pas la même chose quand on a un ou plusieurs enfants. Je ne lui achète pas tout ce qu'elle veut mais j'ai tendance à lui faire assez souvent plaisir même si elle ne demande rien (ça tombe bien, un rien lui fait encore plaisir à 5 ans!). Et le papa ne fait pas mieux de son côté... On gâte notre enfant sans en faire une enfant gâtée, si, si c'est possible... Note pour moi-même, vérifier dans quelques années si cela s'avère toujours juste...

 

Et vous en pensez quoi ? Les mamans au foyer vous avez moins tendance à gâter vos enfants? Si oui, pour quelle raison? Les parents divorcés, vous avec plus tendance à gâter vos enfants? Et pour quelle raison? Et les mamans qui travaillent vous avez le sentiment de gâter vos enfants par culpabilité? Toutes vos réponses m'intéressent! J'espère donner tort à Lyonel Rossant car je trouve son analyse un peu simpliste et surtout négative pour certaines mamans... comme moi!

 

  robe

Rendez-vous sur Hellocoton !

Rédigé par Carole

Publié dans #Les réflexions existentielles d'une maman

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

La Papote 26/12/2010 11:33



En tant que maman divorcée et qui travaille, je n'ai pas vraiment l'impression de gâter ma fille matériellement. En revanche, oui, il est clair que le fait de vivre toutes les deux, le soir, j'ai
plus le temps pour d'énormes câlins.
Je crois que, dans ma tête, au moment de la séparation d'avec son père, je m'étais fixé de ne pas changer ma façon de l'élever, de l'éduquer parce que je divorçais.


Je suis, bien sûr, capable de lui faire un petit cadeau sans raison mais cela arrive assez rarement. Je suis plutôt dans le genre à l'emmener au cinéma ou à se faire une pizza à deux, bref, à
créer des moments de qualité qui nous réjouissent ensemble. Ca, oui !
Je sais, en revanche que, du côté de son père, elle est extrêmement gâtée mais je lui ai expliqué que ça ne pouvait pas être une règle générale et absolue mais qu'elle avait de la chance d'en
bénéficier...



Carole 03/01/2011 22:46



J'ai du mal à me contrôler pour les cadeaux sans raison, car la raison c'est que ça lui fera plaisir... Je suis grave, je sais!



gwendo 22/12/2010 21:18



Je trouve que les paroles des psys sont pleines de raccourcis un peu faciles..Moi j'aime gater mes enfants..j'aime faire plaisir ça me fait du bien..je me sens bien..alors elles sont pas pourries
gatées..peut etre parce que j'ai pas les moyens de leur offrir tout ce que j'aimerais...mais c'est évident que j'attends pas Noel pour acheter ou offrir..j'aime leur faire des surprises...voir
leurs yeux brillés..j'aime aussi les laisser désirer qqchose et que l'objet/jouet convoité ne tombe pas du ciel en un claquement de doigts..je bosse..et culpabilise parfois de mon absence...mais
je compense jamais par des jouets..plutot des sorties,des moments rien qu'à nous...dans lesquels on peut se réfugier les jours....ou on est séparées!!!Rien de grave..j'espere!!!


Disney sur glace avait l'air magnifique!!Happy birthday à ton blog..et longue vie!!! 



Carole 22/12/2010 22:21



Comme je te comprends, trop dur d'attendre Noël ou les anniversaires même si malheureusement c'est le quotidien de beaucoup d'enfants...


Non rien de grave :-)



sabine 22/12/2010 14:56



mes enfants disent souvent qu'ils sont gâtés. Je suis maf et nous avons quatre enfants. Je ne sais pas trop quoi te répondre. Ils sont beaucoup de jouets. Mais c'est vrai que niveau fringues on
fait gaffe et aussi pour les jouets, j'essaie toujours de grouper plusieurs personnes pour un cadeau commun aux anniversaire. je leur explique aussi qu'on ne peut pas tout avoir. Mais c'est vrai
que j'ai surtout peur qu'ils soient blasés... 



Carole 22/12/2010 18:36



D'après ce que tu dis je n'ai pas l'impression qu'ils seront blasés de si tôt!



cranemou 22/12/2010 14:14



N°1 est pourri gâté, c'etait le cas quand je bossais et ça l'ai encore maintenant. Ce sont souvent des petites choses, des "trucs" que je vois et qui me font penser à lui, mais il y a peu, je lui
ai posé la même question que toi, et il m'a dit qu'il savait qu'il avait de la chance...


Donc, pour moi, aucun rapport avec le fait de travailler ou non, et même le fait d'etre enfant unique ou non, puisque Clapiotte suit la même voie que son frere côté gateries! (je re-précise que
quand je dis "gater", j'achete pas des trucs super chers, hein, effectivement, j'ai pas les moyens!!!)



Carole 22/12/2010 18:35



Je n'achète pas forcément des trucs hyper chers mais c'est clair que si j'en avais deux, je ferais plus attention, parfois je ne réflechis pas! (assez)



miss millimetre 22/12/2010 13:33



oh que j'aimerai bien lire cet article... pour comme toi se posait les bonnes questions, je suis maman au foyer "par choix" je pense pas que mes filles soit moins gatée que d'autres on a tous nos
limites financières à échelle diffèrente, ce que je ne peux leur acheter je le remplace par du fait main... et ça, ça n'a pas de prix... Gatées ou non je ne sais pas... heureuses c'est sûre donc
c'est l'essentiel...



Carole 22/12/2010 18:34



Ta conclusion est ce que l'on doit retenir!



eureka 22/12/2010 13:24



c'est du grand n'importe quoi!! je travaille depuis peu, mais avant quand j'etais uniquement mere au foyer je n'ai eu de sesse de gater mes enfants, surtout parce qu'il est important pour moi de
leur donner ce que je peux, bien sure une mere au foyer va peut etre donner moins mais peut etre parce qu'elle a moins les moyens au même temps...mais personnellement du temps ou je ne touchais
rien j'ai pas eu l'impression que mes enfants ont ete moins gaté, je me suis par contre plus sacrifié pour qu'ils continuent a avoir tous ce que je pouvais leurs offrir



Carole 22/12/2010 18:33



je faisais la remarque sur les sous parce concrètement il y a vraiment des mamans qui ne peuvent gâter leurs enfants autant qu'elles le voudraint...



Ma poussette à Paris 22/12/2010 11:09



Je ne sais pas si je le gate plus depuis que je rebosse, en tout cas je n'ai pas cette impression.


Il est encore petit docn il ne fais pas de caprices pour avoir telle ou telle chose. Une seule chose est certaine : depuis l'arrivée de loulou je me gate beaucoup moins, je prefère acheter des
trucs pour lui ! Je fais moins les bouitiques pour moi. Certes tant mieux car le budget n'est aps extensible mais l'envie est moindre de toute façon. Je vais plus facilement craquer pour lui. Je
ne pense pas que cela soit en relation avec le travail car je le faisais aussi quand j'étais en congé parental !


Bonne journée



Carole 22/12/2010 18:28



Et bien tu abondes dans mon sens, voilà!



ILIKO 22/12/2010 09:53



le mien est trop gâté aussi, d'ailleurs nouvelles résolution de l'année 2011: arreter de le gâter autant! même si ça va être dur. Il est tellement mignon!



Carole 22/12/2010 18:27



et voilà la phrase qui nous tue "trop mignon"!



bealapoizon 22/12/2010 09:33



Alors effectivement, j'ai moins de sous pour les gâter que si je travaillais, en plus ils sont deux, mais dès que j'ai trois sous de côté c'est pour mes monstroux...


Ils sont gâtés, très gâtés mais ils savent qu'on ne peut pas avoir " tout et tout de suite"... même si ça les ennuie parfois



Carole 22/12/2010 18:26



ici aussi ça la contrarie quand elle veut un truc et que je dis non, mais justement la diffénce entre gâter et pourrir elle est là!



Michèle 22/12/2010 08:16



Sujet pas facile, généralement je ne lis pas dans les mags ce genre d'article et celui de Doolittle n'a pas échappé à la règle. Je me fais confiance à moi même, à mes proches et à mon feeling.
Oui mon fils est  très très gaté mais j'essaie de lui apprendre, de lui montrer ou de  sugggérer en parrallèle certaines choses de la vie. Noêl, comme l'année dernière il devra choisir
un des jouets qu'il a reçu et il ira  le mettre le 27 dans une des hottes de la grande récré ou alors le donner au quai Branly pour l'atelier Jouet pour les enfants de l 'Himalalya. Ces
articles reportent toujours la faute, sur les parents , les mamans qui travaillent, les mamans solo etc.... et ne posent pas les bonnes questions c'est à dire la transmission de valeurs. Peronne
n'est  parfait mais pour moi l'essentiel c'est de transmettre des valeurs à mon fils et pas du tout de savoir si je le gâte trop ou pas ....Je reçois qqs cadeaux de temps temps pour mon fils
grâce au blog et bien je les garde pour Noêl ou son anniversiare et ça me permet de donner qqs euros en plus aux restos du coeur, on offre des places pour un évemement je les offre à d'autres ça
s'appelle de la solidarité et de l'entraide, ca l'article n'en parle pas! Alors oui, j'éléve seul mon fils, je travaille 45 h00 par semaine, je gâte mon fils materiellement oui  mais c'est
toujours moi qui l'ammène à la créche et vais le chercher ça aussi c'est le gâter , non!  Et l'article il en parle pas de ça! Il faut gâter ses enfants en amour aussi.


 


 



Carole 22/12/2010 18:25



Tout à fait d'accord avec toi et je trouve tes initiatives très bonnes... il me semble que l'article était plus basé sur le matériel mais je ne l'ai pas relu depuis... Je me dis que aussi qu'on
ne sait jamais, que rien n'est acquis et ce que je peux faire maintenant pour ma fille peut s'arrêter un jour, alors profitons en!



anne 22/12/2010 06:10



Je lis les commentaires et tes réponses... et je me dis que tu es la mère parfaite... ou qu'il y a un brin de culpabilité qui demande à se justifier. Mais je te rassure nous avons tous nos
qualités et nos défauts et nos enfants sont aussi tous différents donc ce que l'on fait chacun avec les siens ne peut être jugé par les autres car de toutes façons une chose est sûre chacun fait
de son mieux. J'ai envie de te donner quelquechose à réfléchir - je ne sais pas si tu lis le blog de loelaxster... mais quand je vois comment elle décrit les anniversaires de ses enfants où elle et son mari font jouer les enfants si simplement et avec tellement de
spontanéité je me dis que la plupart d'entre nous ont beaucoup de chemin à faire. Je ne pense pas que c'est le contenu de ce qu'elle fait qui importe mais sa façon d'être.



Carole 22/12/2010 18:22



oh que non, si tu lis tous mes articles tu verras que je suis juste une mère normale, ni parfaite, ni mauvaise...


et non je ne veux rien justifier, je dis clairement que je gâte ma fille mais que je sais pourquoi!



Jane 22/12/2010 05:37



Ton article m'a fait me posé la même question... es-ce que je gâte mon enfant? Oui, beaucoup. Je ne travaille pas (enfin si un petit boulot à la maison et qui ne prends pas beaucoup de mon temps)
mais je le gâte beaucoup.


Si je me demande pourquoi, je crois que c'est parce que oui d'une part je me sens coupable. Quand je regarde les familles "normales" qui ont des grand-mères, des tantes etc gâteaux, j'ai peur que
mon fils manque de toutes ces petites attentions.


Mais mon fils est très partageux, il accepte que je lui dise non, il me dit merci chaque fois et oui c'est mon fils unique. Il est gâté mais pas "GÂTÉ" :)


Très intéressant :)



Carole 22/12/2010 18:20



très intéressant aussi toutes les réponses parce que comme toi certaines avouent se sentir coupable de ne pas avoir la vie "normale" mais la vie normale ça n'existe pas...



magda 22/12/2010 03:59



C'est certain que mes fils ont beaucoup (vraiment trop) de jouets et reçoivent des cadeaux à la tonne. Par contre ça vient de toute la famille et non pas juste moi et mon conjoint. Je dois dire
par contre, que je me sens coupable de travailler et des les envoyer à la garderie...



Carole 22/12/2010 18:19



je ne me suis jamais sentie coupable de travailler sauf lorsque qu'elle est malade ou pas en forme...



barbara 21/12/2010 23:08



normal c'est un mec !! c'est souvent les hommes qui se permettent ce genre de remarque d'ailleurs ... c'est aussi un homme qui est à la tête de l'association machin chose de l'allaitement
maternel en france, un comble non !


alors, moi multi séparée, je fais plaisir à mes enfants, je les gâte tous les 3 sans les pourrir ! âges divers : 19 ans, 13 ans et bientôt 3 ans, et donc divers degrés de "gâtitude"


je ne travaille pas, par choix, mais c'est difficile financièrement, je m'en sors tout juste avec le chomage et les fins de mois difficiles c'est chaque mois, mais pour moi c'est primordial de
faire plaisir à mes enfants, pas parce que je me sens coupable d'être séparée des papas, de ne pas travailler par choix, je pense que j'ai une bonne vie, je me recentre sur l'essentiel, j'achète
moins, je fais plus de choses moi même avec mes enfants, leur apprendre que tout ne s'achète pas mais qu'on peut faire beaucoup soi même !


leur faire plaisir, les gâter, ça passe par différentes choses, ce n'est pour moi pas forcément une question d'acheter quelque chose de gros ou de cher, mais qui lui fasse plaisir : ha tiens
morgane aimerais bcp ce livre, et puis océane aimerait bien ce saucisson artisanal, ou bien un tshirt ou n'importe quoi, et puis ce petit jeu serait parfait pour tao ...


voilà, je ne sais pas si je suis claire sur ce coup là, je me sens limitée à écrire dans la petite case du commentaire !!


bisous



Carole 22/12/2010 18:18



et tu veux aussi qu'ils souffrent le moins possible de ne pas vivre avec les papas... moi je ne suis pas trsè manuelle, j'ai tendance à plus acheter du coup...



les fruités 21/12/2010 22:21



Oh tu sais ce que disent les psy n'est pas parole d'envangile, je suis d'accord avec toi§ Les miennes aussi viennent de repondrent "Oui "en coeur...Et Oui je travaille mais qui les gatent chez
nous : ceux sont les grands-parents essentiellement !!!! Et puis si effectivement on fait beaucoup nous aussi les parents pour elles : c'est à l'inverse de toi parce qu'on a reçu beaucoup, alors
on veut que nos enfants aussi...comme quoi, tu vois!!!!


Je crois aussi qu'en gatant nos enfants, on se fait plaisir aussi


bises



Carole 22/12/2010 18:16



Je crois que le jour où la réponse sera non, on pourra alors s'inquiéter!



angélique 21/12/2010 21:03



Et bien écoutes..je te dirais que nous avons plus gâté Baptiste car nous n'avions que lui...clairement!Et puis ensuite Tom est né..2 ième garçon qui forcément récolte tous les NOMBREUX jouets du
grand...Du coup,étant mi chômeuse mi-bosseuse,financièrement on se serre la ceinture et nous avons toujours expliqué aux enfants que quand on peut on peut,quand on n'a pas de sous,on ne peut
pas!(ce qu'ils comprennent bien en passant!..La valeur des choses est très importante pour moi) Voilà voilà...


Bisous



Carole 21/12/2010 21:25



tout à fait et tu peux lire ma réponse à Lily sur le sujet!



anne 21/12/2010 20:28



bien moi j'étais une maman qui travaillait, et j'achetait beaucoup de choses à mes enfants. et maintenant je ne travaille plus et c'est vrai que cette année j'ai du me forcer pour aller
faire les magasins (ce n'est pas une question de moyens pour nous)... mais rassurez vous j'ai quand même trouvé de quoi les gâter !!!


Je pense qu'il y a une part de vrai dans ce qu'il dit, au sens où en étant avec eux, je fais beaucoup de choses au quotidien, je ne perçois pas qu'ils manquent de choses car ils s'amusent des
heures avec des bouts de tissus ou des feuilles des feutres des ciseaux et divers matériaux... et beaucoup de jouets me paraissent pauvres à côté de tout ce qu'ils inventent... mais ça je n'ai pu
le voir que parce que j'étais avec eux, ce qui n'est pas forcément le cas de tout le monde. (je veux dire que certains savent voir et développer ça même s'ils travaillent)


Il y a aussi un autre facteur pour moi : comme je suis à la maison je pense à eux toute la journée, le soir j'ai besoin de détente et de faire/penser à moi alors que quand je travaillais, je
cherchais volontier des idées de choses à faire avec eux ou acheter pour eux dans les catalogues maintenant je ne regarde plus du coup je n'ai moi non plus pas la tentation.


Par contre cette histoire d'être pourri gâté ou pas est une chose à laquelle j'avais réfléchi avant et je pense que ça n'a pas de sens de priver ses enfants par principe. Les parents doivent
vivre en accord avec eux même et avec leurs moyens financiers. Nous avons décidé d'acheter à nos enfants ce qui leur fait et nous fait plaisir. Tant qu'ils sont petits ils ne peuvent pas
comprendre une misère qui existe mais à laquelle ils ne sont pas confrontés. Seulement lorsqu'ils grandissent on peut leur donner cette conscience, mais il appartient à chacun de voir comment la
développer.


Au final il n'y a pas de bon ou mauvais et chacun fait au mieux et moi je dis OUI certaines choses compensent d'autres si le parent les fait en accord avec lui même. Moi j'envie tout ce que tu
fais avec Nina et je ne pense pas oh elle passe son temps à s'occuper, je pense que tous ces moments partagés sont précieux comme ceux que je passe à regarder mes enfants se parer de tissus
brillants pour jouer aux princes et aux princesses... et que chaque maman doit être fière de ce qu'elle fait pour ses enfants sans avoir un jugement pesant au dessus de sa tête !


JOYEUX NOEL A TOUS... et si quelqu'un vous dit lors de l'ouverture des cadeaux que vos enfants sont trop gatés alors ne les inviez plus à la fête !!! (nous on l'a fait)



Carole 21/12/2010 21:24



oui je comprends ce que tu veux dire en parlant de quotidien mais après je pense qu'on ne peut pas en faire une généralité... et je te rejoins sur le principe de ne pas gâter par principe, il est
possible d'éduquer en expliquant les choses et en montrant que rien n'est acquis...


et ici aussi elle se pare et s'habille en se changeant 10 fois et je suis là pour en profiter! tu peux lire aussi ma réponse faite au comm au dessus...


:-) pour la dernière phrase et joyeux Noël à toi!



Caro en corse 21/12/2010 17:29



c'est vite résumé mais c'est pas faux, enfin je développe :


moi maman au foyer, toujours avec mes 'tits poussins, je peux t'assurer que je les gâte quand même : tours de manège si on passe devant, magazine pour eux au presse, sorties au ciné ou à la
piscine, petit jouet au supermarché s'ils sont sages etc etc... donc oui ils sont gâtés et même trop je trouve...


MAIS pour l'avoir constaté chez mes copines, les mamans qui travaillent compensent souvent leur absence par une multitude d'activités quand elles sont avec leur enfant , ce que moi je ne fais pas
du tout : moi je fais des activités avec mes enfants, mais pas tout le temps, quand j'en ai envie et eux aussi, et s'ils n'ent font pas, c'est pas grave, ils en feront la semaine suivante (ou le
mois suivant lol) alors que ces dites-mamans surchargent souvent l'emploi du temps de leur enfant de sorties-activités-occupations en tout genre, sans doute pour avoir l'impression de profiter à
100% de leur enfant quand ils sont ensemble...


est-ce ton cas ? je n'en sais rien... c'est vrai que tu donnes l'impression de faire des multitudes de choses avec nina... prends-tu le temps de ne rien faire avec elle , juste lui parler ou la
regarder jouer ? certainement (car le blog ne reflète évidemment pas votre intimité) enfin je te le souhaite !


mais de toutes façons, quoi qu'on fasse, pas besoin de culpabiliser, on fait toujours BIEN pour NOS enfants...


bisous



Carole 21/12/2010 21:16



Oui mais ça n'a rien à voir, faire faire des activités à son enfant c'est pour lui ouvrir l'esprit pas pour le gâter à mon sens en tout cas... et comme tu le dis toi même, tu fais des choses avec
tes enfants parce que tu as le temps, si tu travaillais à plein temps à l'extérieur tu aurais peut être les mêmes envies!


Je te rassure, on adore passer des matinées voire des journées en pyjama à trainer et quand à la regarder jouer, je ne fais que ça à la maison... comme je dis toujours une journée dure 12h, une
sortie 3h max, il reste 9h, c'est énorme! La seule différence avec moi c'est que quand je suis avec ma fille, j'y suis à 100% car je n'ai pas un autre enfant qui réclame mon attention... on en
profite d'autant plus... idem le soir, j'ai le temps de lire des histoires, de discuter car personne ne m'appelle ailleurs! on dine ensemble tous les 3, bref... et tout ça ne fait pas partie de
ce que j'appelle la "gâter"!



Lucky Sophie 21/12/2010 17:08



j'avoue que déplacement rime souvent avec cadeau comme si je voulais faire oublier cette absence...



Carole 21/12/2010 21:09



oui je te comprends, si je voyageais beaucoup pour mon boulot je ramènerais quelque chose de ces voyages, pour le coup on compense...



missbrownie 21/12/2010 16:22



Mes doudoux sont trop gâtés, c'est certain...


Mais j'avoue que leur faire plaisir me fait plaisir alors au fond c'est certainement dans un but égoïste que je le fais ...



Carole 21/12/2010 21:04



Je ne sais pas si c'est égoïste le terme, une maman aime faire plaisir à ses enfants ça me parapit juste naturel!



isa-monblogdemaman 21/12/2010 13:44



C'est marrant, quand je l'ai lu (héhé merci à toi !), ça a résonné en moi aussi. Mais je me suis surtout arrêtée sur une phrase qui disait en gros "une fois grand, un enfant se souvient rarement
de ce qu'il a eu à noel mais plus des moments passés avec ses parents". Ca me va. J'essaye de faire rentrer la joie dans la maison même quand je me sens à bout de force et pour les cadeaux,
j'aime bien leur faire une petite surpise de temps en temps. Je me fais plaisir avec des livres, beaucoup. Mais à noel j'essaye au maximum de limiter l'ardeur des grands parents qui voudraient
voir une montagne de paquets au pied du sapin.



Carole 21/12/2010 21:03



Ce n'est pas forcément le cadeau de Noël mais les cadeaux en général! je me souviens d'une poupée notamment (peut être parce que je n'avais pas grand chose!), de patins à roulettes, d'un
mange-disque! ici pas trop d'ardeur, deux grands parents pour 5 petits enfants, un cadeau chacun et ça suffit amplement puisque les parents et parrain marraine s'y mettent aussi...



Madamezazaofmarsù= 21/12/2010 13:37



J' adore le gater, je ne sais pas si je pourrais continuer autant avec l' arrivée de son petit frere, a moins que je ne gate les deux ;-)



Carole 21/12/2010 20:59



En général quand tu en gâtes un, tu en gâtes deux!



Zette 21/12/2010 12:51



Je ne pense pas qu'aujourd'hui, il s'agisse de la condition des parents qui fait que les enfants sont gâtés ou pas.


C'est une histoire de système dans lequel on entre ou qu'on refuse.


Gâté, c'est quantitatif donc relatif et il y a plusieurs façon de faire, soit par le matériel, soit par l'abstrait.


Il y a aussi des périodes de la vie où on prend plus ou moins "soin" de nos enfants par les attentions ou le rapport qu'on entretient.


Mais je pense que dès lors qu'on a une progéniture au pluriel, les choses se compliquent et on tente de partager, d'égaliser et par là d'enseigner la notion de don ou de partage.


 


Et c'est... compliqué!



Carole 21/12/2010 20:58



Oui peut être une histoire de système mais quand tu comptes les euros chaque jour tu réfléchis plus au "gâtage" en jouets et petits cadeaux en tout genre... j'y ai moi même été confrontée depuis
2 ans et j'ai la chance que d'autres la gâtent ce qui revient au même ;-)


Je te rejoins sur le fait qu'à plusieurs c'est plus compliqué! tu dois inculquer aussi les notions d'égalité entre ce que chacun reçoit...



lolitaaa 21/12/2010 12:41



J n'ai pas lu l'article, mais je dois dire que la mienne est assez gâtée pour le moment, mais bon vu son âge c'est surtout à nous que ça fait plaisir ! On s'est promis de moins la gâter plus tard
humhum



Carole 21/12/2010 20:56



humm comme tu dis ;-) c'est vrai que quand ils sont tout petits on se fait bien plaisir en les gâtant!



Sandrine 21/12/2010 12:06



Je suis maman au foyer par la force des choses (pas de boulot malgré les recherches, et pas de nounous convenables disponibles). J'ai bien sûr travailler avant, et je ne pense pas que les enfants
soient plus ou moins gâtés qu'avant. J'ai posé la question à mon aîné ; il n'a pas su me répondre. En revanche il prête volontiers ses jouets à sa soeur... Je reposerai donc la question après
Noël...



Carole 21/12/2010 20:55



je pense que ça dépend aussi de son propre tempérament et de son expérience...



Célibataire et Stupéfiante 21/12/2010 12:04



Perso, plus qu'enfant gâtée, j'ai été ado gâtée. Même jeune adulte gâtée. Mes parents se sont séparés quand j'avais 18 ans par la faute de mon père et depuis, mon père ne m'a plus jamais rien
refusé. Alors dans certains cas oui, c'est une question de culpabilité.



Carole 21/12/2010 20:54



Oui je suis d'accord évidemment mais ce n'est pas une généralité et on voit bien dans le cas de ton papa que clairement il compense...



Lily 21/12/2010 12:02



Bon deja je me place dans la categorie des mamans qui ne bossent pas mais pas par choix vu que trois enfants en nourrice dont un a plein temps contre mon salaire de mi temps le calcul fut rapide
et la solution toute trouvé ... Içi donc un seul salaire mais je le reconnait quand meme quelques aides .


Pour autant nous avons pas mal gatée la premiere et nous en avons tirée des conclusions de nos erreurs qui ne se sont pas reproduites ensute !!! Içi les trois enfants sont sur le meme pieds
d'egalite meme budgets cadeaux et quand nous sortons si nous allons dans un magasin de jouets c'est que nous pouvons nous pemettrent une ptite bricole sinon je trouve que c'est pas sympa de les
emmener dans ses magasins et repartir sans rien !!! J'ai de la chance tout comme toi mes enfants adorent les peites bricoles et savent tres bien que plus ils demanderont gros plus se sera long a
avoir vu que c'est l'egalite qui prime ...


Alors içi les cadeaux sont modestes et varies une sortie cine ou une journée en ballade pour eux c'ets deja un cadeau meme si comme tout enfants de leur age eux aussi opnt des grandes envies ils
savent la chance qu'ils ont pour la bonne et simple rasison que tres tot j'ai montre a mes enfants que toute choses a un prix et que d'autres enfant sn'ont pas leur chance je suis benevole et mes
enfants me suivent dans mon benevolat... Il y a 15 jours ils etaient pas peu fier de faire profiter d'autres enfants de leur jouets et font toujous rire leur grand mere au moment d enoel en lui
disant ah non ca mamy je peut pas demander au pere noel car c'est trop cher et apres un atre enfant n'aura pas son cadeau ...


J'ai ete eduquée en connaissant le prix des choses, plus jeune comme tout gamins je ralais xcar je n'avait pas ce que je voulait ... Un jour en age de comprendre ma mere m'a montre son livre de
compte et j'ai constatée que nous n'etions pas riche ... une grande lecon de vie que j'ai deja commence a expliquer a ma plus grande ...



Carole 21/12/2010 20:53



je te rejoins, on ne rentre pas dans les boutiques tentatrices sinon on se met d'accord "juste pour regarder" et elle tient ! Nous on sort de 2 ans de chômage, elle a quand même compris quand on
dit "je n'ai pas de sous" du coup elle dit "quand tu auras des sous" :-)



Mélanie H 21/12/2010 11:49



j´ai toujours acheté beaucoup (trop) de jouets, de livres, de magasines, de bonbons...aux enfants...


maintenant que je ne travaille plus et que donc mon salaire nous manque, je fais plus attention, mais au final ils sont autant gatés, j´achete plus sur Ebay, je leur bricole des jouets
"ephémères"...


 


Et puis quand leur père descend dans la cour à 10h un dimanche par -5° pour leur bricoler un toboggan en neige, ils sont aussi gatés...


Mais je ne crois pas qu´ils soient plus gatés que la plus part des enfants "à la vie de famille, ou au niveau social et intellectuel" comparable, Elliot comprends qu´il y a des enfants qui ont
beaucoup moins de chance que lui, et qu´ils ne vivent pas à l´autre bout du monde, ces enfants.


 


et quand je lis ton blog, les reflexions de Nina, je me dis qu´elle n´est pas trop gatée, elle a l´air drolement bien cette petite ;-)



Carole 21/12/2010 20:51



Je suis quand même freinée par mes finances, je n'achète que des petites choses sauf anniversaire et Noël mais j'ai de la chance qu'on me donne beaucoup surtout sa marraine et du coup elle est
gâtée encore plus!


J'espère que tu as raison et qu'on ne dira jamais d'elle qu'elle est trop gâtée...



chocoladdict 21/12/2010 11:46



j'essaie de freiner le papa qui revient des courses toujours avec un petit quelque chose pour le chérubin..du coup quand il revient avec rien, limite c'est pas normal )..en même temps mon fils
sait qu'il a de la chance d'aller au ciné, au spectacle, aussi souvent qu'on le peut et peut-être plus que la moyenne...on ne le fait pas par culpabilité mais par souci de l'ouvrir, de le rendre
curieux et de passer des bons moments avec lui...c'est sûr qu'aujourd'hui dans mes achats, je fais passer les enfants toujours en premier, pour les activités c'est pareil mais je ne vis pas cela
comme un sacrifice car je fais aussi des cinés seule, des choses rien que pour moi (comme le blog)...



Carole 21/12/2010 20:49



moi aussi parfois je freine le papa :-) je suis comme toi sinon, je n'ai pas du tout l'impression de faire des sacrifices quand j'achète un habit à ma fille plutôt qu'à moi par exemple...



Cosmetogirl 21/12/2010 11:44



Alors moi je ne vois absolument pas le rapport avec mère au foyer ou pas! Moi par exemple je ne travaille que 2 après midi par semaine, par choix, dans quelle case je suis???


Je gâte mes enfants, je les pourri-gâte, j'anticipe leur désirs, ils sont des tonnes de jouets mais l'explication est simple, j'adore les magasins de jouets et leur acheter des jouets me procure
une immense satisfaction. Bref, je me fais plaisir à moi même, surtout! Et pour autant mon fils ( parce qu'il est trop tot pour parler de sa soeur) est bien élevé, partageur et pas capricieux du
tout!



Carole 21/12/2010 20:48



Je ne dirais pas que je pourrie gâte mais je gâte c'est clair!



Angélita 21/12/2010 11:36



Alors là je suis comme toi. J'ai toujours gâtée ma fille suivant mes moyens. Cela me faisait plaisir et elle était ravie.


Nous sommes toutes les 2 dans la même situation. Mais pas le même âge pour nos filles. Donc, 10 ans après, je peux t'assurer que la mienne n'est pas une enfant pourrie gâtée, qu'elle connait la
valeur des choses. Pour preuve, elle ne touche pratiquement jamais à son compte en banque. Elle garde ses sous;


Quand je ne peux pas lui acheter un truc, elle n'en a jamais fait un drame et soit elle se l'achetait (elle a toujours eu depuis petit un peu d'argent de poche), soit elle attendait.


Donc, ce n'est pas n'importe quoi cet article mais presque. Nos filles, même gâtées, savent qu'elles sont aimées. Profitons-en tant que nous pouvons. C'est ce que je lui explique très souvent, et
elle le comprend



Carole 21/12/2010 20:46



Clair, je ne pense pas qu'un jour elle puisse me dire "tes cadeaux ont compensé ton absence"!