Le monde enchanté de Jacques Demy à la Cinémathèque

Publié le 2 Mai 2013

 

Affiche-expo-JACQUES-DEMY.jpg

 

"Un film léger parlant de choses graves vaut mieux qu'un film grave parlant de choses légères". Jacques Demy

 

Une exposition sur l'univers enchanté de Jacques Demy, quelle bonne idée. Quand j'étais plus jeune j'étais réfractaire à son cinéma sans le connaître, me méfiant du côté chanté de la chose. En vérité les comédies musicles m'ennuyaient parce que je trouvais que les morceaux chantés coupaient l'histoire. C'était il y fort fort longtemps et j'ai bien changé depuis. Quand j'ai découvert "Les demoiselles de Rochefort" ce fut un choc et j'ai fini par apprendre par coeur toutes les chansons du film tellement j'étais à fond.

Bien évidemment Jacques Demy ce n'est pas que "Les demoiselles" mais il a fallu commencer par quelque chose. Nina, elle l'a découvert, bien plus jeune que je ne l'étais, avec "Peau d'Ane".

 

affiches-demy.jpg

 

L'exposition permet de se plonger dans la vie du cinéaste, dans ses racines, ses inspirations et dans ses films. Grâce à la complicité et la générosité d’Agnès Varda, de Rosalie Varda et Mathieu Demy, l’accès aux archives du cinéaste a permis de montrer des trésors comme des photos, des scénarios inédits, des dessins et maquettes, des photographies et même des peintures de Jacques Demy.

 

expo-DEMY

 

Le parcours de l'expo permet d'aborder tous les films de Demy à travers des thèmes ou des époques de sa vie. On y découvre qu'il a réalisé son premier dessin animé en couleurs à l'âge de 13 ans, sa grande histoire d'amour avec sa ville natale de Nantes, ses influences comme Jean Cocteau.

Des décors de films sont reconstitués, c'est la partie la plus colorée de l'expo ! On se promène Rue des Demoiselles ou Rue des Parapluies dans lesquelles on admire de sublimes photos de tournage de Catherine Deneuve ou les fameux papiers peints des Parapluies de Cherbourg.

 

Catherine-deneuve-tournage.jpg

   Catherine Deneuve et Nino Castelnuovo, sur le tournage du film Les Parapluies de Cherbourg, de Jacques

Demy en 1963. Photographie Leo Weisse © 1993 – Ciné-Tamaris


J'ai souri en lisant le télégramme de félicitations envoyé par François Truffaut quand Jacques Demy a reçu la Palme d'Or pour les parapluies, j'ai écouté les séances de travail de Michel Legrand, j'ai été émue avec la présence tout au long de l'expo des photos d'Agnès Varda, mes yeux ont brillé devant les robes de Peau d'Ane, créations originales faites pour l'exposition. Et tous les enfants étaient scotchés par la vraie Peau d'Ane !

 

expo-robes-DEMY.jpg

 

Un parcours jeune public a été pensé avec une brochure spéciale et une signalétique facile à trouver. Les enfants suivent le pictogramme de la Fée des Lilas et les étoiles qu'elle a semé dans l'exposition. Quelques tablettes numériques permettent de découvrir des jeux interactifs.

 

Après l'expo Nina a fait un chouette atelier "Kinokid" où elle a reconstitué son propre parcours de l'exposition. "Kinokid" c'est une visite de l'exposition suivie d'un atelier où chaque enfant choisit ses éléments préférés dans l'œuvre de Jacques Demy et réalise son propre petit catalogue de l'exposition.

 

Elle aussi a apprécié l'exposition, les robes mais aussi les décors et l'univers. Elle ne connait que Peau d'Ane et les Demoiselles de Rochefort mais elle m'a demandé Les Parapluies de Cherbourg.

 

 

Le monde enchanté de Jacques Demy, un beau voyage dans un univers cinématographique pas comme les autres ! Avec autour de l'exposition, ateliers, rencontres et projection de tous les films de Jacques Demy.

 

Infos pratiques

www.cinematheque.fr

Plein tarif 10€ / TR 8€ / - 18 ans 5€ / Forfait expo + film ou expo + musée : 12€ / Libre pass : accès libre.

Offre famille : 2 adultes + 2 enfants 24 €.

 

Merci à Wondercity pour ce bon plan expo + atelier !

Rédigé par Carole Nipette

Publié dans #Sorties culturelles... de maman - critiques cinéma.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M

J'espère vraiment avoir le temps d'y aller ça a l'air juste superbe !
Répondre
C


ça dure encore un peu :)



O

C'est une superbe expo, je suis fan de l'univers de Demy, tout, absolument tout :) Petite j'allais à la médiathèque Jacques Demy à Nantes, je revois ma ville dans Lola, avec cette belle lumière
du passé qui rend Nantes encore plus belle...


ET bien sur je connais par coeur la recette du cake d'amour ^^


Vive Demy !
Répondre
C


Oui vive Demy :)



L

ah peau d'ane les filles l'ont vu aussi et je suis sure qu'elles auraient adores les robes !!!!
Répondre
C


clairement !



M

Ca donne très envie
Répondre
P

A vous lire, on peut dire que Jacques Demy ne faisait pas les choses à moitié, contrairement à ce que son patronyme lissait entendre.
Répondre
C


tout à fait monsieur au pseudo si bien trouvé :)



M

C'est marrant de tomber sur cette note alors que je comptais me faire le film "Lola", jamais vu et qui est en replay sur Arte actuellement. Pas pu voir l'émission qui lui était consacrée l'autre
soir, mais je compte bien aller voir cette expo car ta critique est alléchante et suis fan depuis tjrs de ces vieux films. ( Les parapluies de Cherbourg, ou les Delles de Rochefort ça peut
paraitre Kitch aujourd'hui mais je trouve ça sympa!! Et puis...Michel Legrand quoi!!  Illustre compositeur.
Répondre
C


Vas y !



M

Merci pour cette chouette idée.


Peau d'âne c'est vraiment le film de mon enfance. Ma soeur et moi on chante souvent le "cake d'amour". On en est folles.


Mias je n'en connais aucun autre finalement. Par contre, plus jeune j'adorais Truffaut. Les 400 coups et La peau douce en particulier.  
Répondre
C


Il faut au moins que tu vois Les demoiselles de Rochefort !



S

J'adorerais emmener mon fils voir ça mais il ne veut pas. C'est trop "fifille". Mais moi, je suis comme toi j'adore! Si un jour j'ai le temps pourquoi ne pas y aller seule. 
Répondre
C


Oui vas y sans lui :)