Monstres Academy, retour sur les bancs de la fac / Cinéma enfant

Publié le 24 Juin 2013

 

Monstres-Academy.jpg

 

Monstres Academy de Dan Scanlon

 

"Même quand il n’était qu’un tout petit monstre, Bob Razowski rêvait déjà de devenir une Terreur. Aujourd’hui, il est enfin en première année à la prestigieuse université Monstres Academy, où sont formées les meilleures Terreurs. Son plan de carrière bien préparé est pourtant menacé par sa rencontre avec James P. Sullivan, dit Sulli, un vrai crack qui a un don naturel pour terrifier. Aveuglés par leur désir de se prouver l’un à l’autre qu’ils sont imbattables, tous deux finissent par se faire renvoyer de l’université. Pire encore : ils se rendent compte que s’ils veulent que les choses aient une chance de rentrer dans l’ordre, ils vont devoir travailler ensemble, et avec un petit groupe de monstres bizarres et mal assortis…"

 

Monstres Academy n'est pas la suite de Monstres et Cie mais plutôt son "prequel". Que s'est il passé avant que Bob et Sulli soient les stars de la fameuse salle des portes ? Comment se sont-ils rencontrés ? Comment sont-ils devenus amis ? La film va faire la lumière sur toute l'histoire.

Monstres et Compagnie je l'ai vu au ciné avant que Nina ne soit née et depuis je l'ai revue avec elle au moins 50 fois. C'est un des dessins animés qu'elle a le plus regardé en DVD et pour la faire rire, rien de tel que de parler avec la voix de Germaine.

 

Monstres-academy-bob-campus

 

La première séquence est très réussie. On retrouve le tout petit Bob Razowski à l'école primaire et il est trop trop chou mais ses petits camarades ne semblent pas apprécier sa compagnie, c'est un peu le "harcelé" de la classe. On comprend mieux sa soif d'apprendre et de réussir pour être le meilleur.

Puis c'est l'entrée à la céèbre Monstres Academy, le Harvard des écoles de monstres. Les décors de cette université m'ont d'ailleurs rappelé ceux de Disneyland sans les attactions.

On retrouve tous les codes de l'université américaine avec ses fameuses "fraternités". Tout le monde veut faire partie des plus prestigieuses et il y a toujours la "fraternité" un peu ringarde où se retrouvent les exclus. Ici c'est ches les Oozma Kappa (OK) que vont se se retrouver Bob et Sulli pour le pire mais surtout pour le meilleur.

 

Monstres-Academie-Oozma-Kappa.jpg 

Bob et Sulli vont d'abord s'affronter avant d'apprendre à mieux se connaître et se connaître eux-mêmes par la même occasion. Le monde de l'université n'est pas toujours facile et on se rend compte que les plus monstrueux ne sont pas ceux auxquels on penserait d'emblée, même entre monstres. Etre un monstre parmi les monstres...

On trouve aussi une réflexion sociétale sur les "fils de" entre porter tout le poids d'un père célèbre comme celui de Sulli, ne pas réussir à l'égaler et réussir quand on part de zéro comme Bob.

Les deux personnages sont attachants et émouvants chacun dans leur genre.

 

La bande des Oozma Kappa nous déclenche quelques bons rires avec sa naïveté et sa façon d'aborder la vie. Les scènes de groupe sont les plus drôles du film. Mais toutes les trouvailles liées aux fraternités sont excellentes.

 

Les doublages voix en français sont chouettes et j'ai beaucoup aimé Catherine Deneuve dans le rôle de la doyenne Hardscrabble.

La 3D ne sert strictement à rien, j'ai d'ailleurs eu mal au nez avec les lunettes durant tout le film. Si vous avez le choix entre les deux versions, vraiment la 3D est sans intérêt.

 

Au final j'ai passé un très bon moment, j'ai adoré retrouver Bob et Sulli mais il faut reconnaître que même si c'est un bon cru Disney Pixar, Monstres Academy n'égale pas le premier. Le film est beaucoup plus noir du fait de toutes les problématiques qu'il aborde. Mais il plait aux petits ça c'est avéré. Ce n'est pas Nina qui dira le contraire.

 

Affiche_Monstres_Academy.JPG

 

Le-Parapluie-Bleu-court-metrage-Disney-Pixar.jpg

 

Avant le film, un petit court métrage tout doux et tendre "Le Parapluie Bleu" de Saschka Unseld. Une rencontre furtive entre deux parapluies malmenés par la pluie et le vent un jour de tempête à New York. Une jolie rencontre, le début d'une histoire d'amour, de la vie et de la poésie partout...

 

 

Et comme Disney fait toujours les choses en grand, la sortie du film est accompagnée d'animations et de produits dérivés en tous genres...

Une chouette collection de produits originaux Monstres Academy, disponibles en exclusivité chez Disney Store et sur le site. Le DisneySocialClub m'a offert cette serviette que j'adore.

 

 

serviette-monstres-academy-copie-1.JPG

 

Je craque aussi sur la peluche Bob Razowski, forcément originale vu la forme de Bob !

 

peluche-bob-razowski.png

Quand à Nina elle lorgne sur les poupées de la confrérie Python Nu Kappa de Monstres Academy avec Carrie Williams et Heather Olson. C'est vrai qu'elles sont top, les filles, dans le film !

 

poupee-Carrie-Williams.jpg poupee-Heather-Olson.jpg

 

Egalement au Disney Store, une animation gratuite "École de la peur". Dès le début du mois de juillet et pour tout l'été, les enfants qui visiteront les Disney Stores en France auront l'opportunité de tester leur capacité à faire peur et peut-être entrer à la Monstres Academy. Les castmembers du Disney Store inviteront ainsi les jeunes visiteurs à passer une série de tests : cris, rugissements et à la clé, la remise du diplôme d'étudiant de la peur.

 

ecole-de-ela-peur.jpg

Rédigé par Carole Nipette

Publié dans #Sorties culturelles et loisirs... de Nina

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Lily 28/06/2013 09:39


Içi aussi j'hesite car le premier les enfants ont pas trop accrochée ... Autant les 3 me tanne pour moi moche et mechant 2 autant pour celui là je suis pas sure !!!

madeleine 24/06/2013 13:21


Je crois que je vais proposer à son père d'emmener ma fille pour la prems au ciné!

Carole Nipette 27/06/2013 23:13



:) sacré sortie !



lexou 24/06/2013 13:00


j'hésite à emmener ma fille, elle adore les Disney mais bon elle n'a que 3 ans, alors c'est soit elle accroche et tout se passe bien soit elle n'aime pas et on doit sortir de la salle parce
qu'elle en aura marre, je ne sais pas trop quoi faire...

Carole Nipette 27/06/2013 23:13



toujours difficile mais j'ai envie de te dire de tenter le coup :)