Zarafa / Revue de film

Publié le 10 Février 2012

 

Zarafa Affiche

 

 

"Sous un baobab, un vieil homme raconte aux enfants qui l’entourent, une histoire : celle de l’amitié indéfectible entre Maki, un enfant de 10 ans, et Zarafa, une girafe orpheline, cadeau du Pacha d’Égypte au Roi de France Charles X. Hassan, prince du désert, est chargé par le Pacha de conduire Zarafa jusqu’en France mais Maki, bien décidé à tout faire pour contrarier cette mission et ramener la girafe sur sa terre natale, va les suivre au péril de sa vie.

Au cours de ce long périple qui les mènera du Soudan à Paris, en passant par Alexandrie, Marseille et les Alpes enneigées, ils vont vivre mille péripéties et croiser la route de l’aéronaute Malaterre, des étranges vaches Mounh et Sounh et de la pirate Bouboulina… "

 

 

Zarafa (girafe en arabe) nous emmène dans un beau voyage de la Vallée du Nil à Paris. Le film est librement inspiré de la véritable histoire de la girafe offerte par le Pacha d’Égypte au Roi de France Charles X en 1827. Girafe qui ne fut pas offerte en échange d'aide mais simplement en cadeau et elle fut vraiment le centre d'attraction pendant quelques années à Paris.

 

zarafa_lefilm.jpg

 

Le film nous entraine pendant 1h20 dans une aventure incroyable dans laquelle un sympathique petit garçon de 10 ans, Maki, ira au bout de sa promesse et de son engagement pour sauver Zarafa. Un voyage initiatique dans des décors magnifiques avec de l'humour, de l'émotion, du courage, de la peur, de la joie, de l'amour... L'idée de raconter l'histoire à la manière d'un conte comme dans la tradition africaine marche très bien. Les enfants accrochent tout de suite surtout que chaque protagoniste a sa figurine.

 

A travers l'histoire de Zarafa et Maki, Rémi Bezançon évoque aussi l'esclavage sans trop entrer dans les détails mais on peut ainsi aborder le sujet en famille une fois le film terminé.

 

Les dessins sont superbes, tous les personnages sont bien pensés et on ne s'ennuie pas une seconde. J'ai été vraiment émerveillée et touchée par le film, voire très émue à la fin... Mère et fille ont adoré ! A voir absolument, surtout en ce moment, ça réchauffe les coeurs et l'esprit !

Une merveille de film pour les enfants à partir de 3/4 ans mais aussi pour les grands.

 

Zarafa_film.jpg

Rédigé par Carole Nipette

Publié dans #Sorties culturelles et loisirs... de Nina

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S

ça y est, on l'a enfin vu ! magnifique histoire, suberbes dessins, un vrai voyage pendant 1h20, avec un beau message comme dit Isabelle de mon blog de maman ! une belle réussite, avec des
techniques plus traditionnelles (et une équipe française!) ça change !
Répondre
C


Oui vraiment beau film !



T

merci pour ce résumé.
Répondre
C


De rien !



I

Unanimité chez nous aussi. Effectivement, le racisme y est abordé en filigrane mais M. m'a bombardée de questions sur le méchant. Il avait du mal à comprendre pourquoi le petit garçon était
emprisonné, où étaient ses parents. Et j'ai trouvé ça chouette finalement, de lui expliquer qu'il fut un temps où les hommes parce qu'ils étaient noirs étaient considérés comme de la marchandise.
Et le laisser juger de la chose.
Répondre
C


Exactement, c'est bien d'aborder le sujet et de laisser les parents expliquer ensuite...



P

J'ai envie de le voir, mais je me dis que ça finit mal, genre la girafe ne retrouve pas son pays, elle reste enfermée à la ménagerie du jardin des plantes, non ? Enfin c'est ce que je m'imagines,
et je me dis que c'est encore un dessin animé à me faire pleurer, ça ;)
Répondre
C


Ce n'est pas si triste, émouvant mais je ne vais pas te raconter !



I

Je suis de ton avis, j'ai été touchée par la sensibilité du film et de ses personnages.
Répondre
C


tu as pleuré aussi ? :)



A

Tiens... y'avait rien de prévu dimanche... Je file vérifier les zoraires!
Répondre
C


ça va trop vous plaire !



D

J'ai gagné des places chez Oum j'y amène ma puce ce we ou la semaine pro.
Répondre
C


Cool !



M

Dans 6 mois, Le Môme aura 3 ans et ce film qui a l'air super sortira en dvd ! Je pense que je pourrais lui montrer non ?
Répondre
C


Oui je pense ! et puis ce qui est bien avec les DVD c'est qu'on voit avec eux donc on peut arrêter s'il le faut !



G

j'attndais ton avis justement car j'avais bien envie d'y aller avec Klervi,Aela est un peu petite encore non?
Répondre
C


Dans la salle il y avait des petits genre 3 ans et ça l'a fait... en dessous pas sûr...



V

J'ai déjà prévu d'aller le voir avec mon Super-Boubou. Je craque devant la bande-annonce.
Répondre
C


Bonne initiative :)



E

J'en ai vu plusieurs fois la bande-annonce et c'est vrai qu'il donne envie ce film d'animation! Un peu de douceur dans ce monde dingue dingue dingue... Dommage que je n'ai pas d'enfants en bas
âge sous la main sinon j'y courrai ;-) Bisous Miss
Répondre
C


Tu peux yu aller sans enfant ! Mon pote plus âgé que moi y est allé tout seul et a adoré !



L

Crystal va le voir avec l'ecole a la rentrée !!!! Bisous
Répondre
C


Tu iras avec Stella alors :)



C

Le papa emmene les loulous le voir dimanche, mais après lecture de ton article,je regrette de ne pas pouvoir me joindre à heure!
Répondre
C


Ah oui dommage !



L

quand ma fille aura l'âge d'aller au cinéma, les dimanche n'auront plus le même sens, les journées pluvieuses seront heureuses, vivement!!!Et au moins je pourrais te lire en disant chouette,
Nipette nous le conseille, on y va ;-)
Répondre
C


:) avant elle aura l'âge des DVD !



L

Cool, voilà qui va me consoler de ne pas avoir pu emmener mon p'tit n°3 voir Félins :-)
Répondre
C


Un bon compromis !



O

Pas vu, mais il me semble que c'est qu'Elias a vu avec son papa, j'ai juste entendu un truc sur des girafes et un roi, pas tout pigé, mais il a bien aimé on dirait !
Répondre
C


Oui c'est ça ! dommage ça t'aurait plus j'en suis sûre !



I

.... une bonne idée pour ce week end qui s'annonce frileux, s'enfermer dans les salles de ciné est peut être la solution ! 
Répondre
C


Absolument, l'autre jour je suis allée voir un film à 11h du matin, avant j'avais pas mal marché dans le froid, j'étais heureuse d'être au chaud dans la salle !