Introspections

Publié le 6 Novembre 2020

... bientôt...

... bientôt...

J'ai pas mal cogité avec cette covid qui m'est tombée dessus sans prévenir. Je fais pourtant partie des gens qui depuis le début font attention, masque, gel, distanciation et tout le toutim... Comme dirait ma fille, il y en a qui ont fait la fête tout l'été, qui au moins ont vécu leur meilleure vie avant d'attraper le virus et moi je n'ai profité de rien, j'ai juste été bien malade...

Je ne cache pas que j'ai eu peur (je suis un peu, beaucoup ? hypocondriaque...), quand la fièvre ne baissait pas au bout de dix jours et que chaque jour je voyais le thermomètre à plus de 38°, je me suis demandé ce qui clochait chez moi. Je pensais être quelqu'un en bonne santé, malgré mon embonpoint c'est vrai et j'ai culpabilisé de ces kilos en trop...

Pourtant l'injustice totale ! J'ai à peine mangé pendant deux semaines, j'ai perdu 3 petits kilos ce qui n'est pas grand chose et ils sont quasiment déjà repris alors que je ne me gave pas... Je ferais un jeûne des jours durant que je ne maigrirais pas...

Il est vraiment retors ce virus, personne n'a exactement les mêmes symptômes ni la même durée de maladie, on ne sait pas forcément comment on l'attrape et quoi qu'on en dise, il n'attaque pas que les plus de 65 ans, il ne fait pas de discrimination... En tout cas, je vois de plus en plus de gens touchés et plutôt entre 30 et 60 ans... on ne le dira jamais assez, prenez soin de vous !

Introspections

Pas facile de garder le moral, il commence à bien sentir le moisi celui-là...

J'avais prévu une belle sortie avec deux copines (la folie purée !) juste avant le couvre-feu et la maladie m'a achevée la veille... Idem pour les vacances, une sortie au château de Vaux-le-Vicomte pour voir les sublimes illuminations de Noël, la découverte de Parrot World qui vient d'ouvrir pas loin de chez moi, les Trolls 2 au ciné en famille... Mais non, juste quand je me suis enfin sentie rétablie, on n'avait plus rien le droit de faire... J'avoue qu'enchaîner les 15 jours de maladie et d'isolement avec direct le confinement ça m'a bien minée... Je ne vois pas grand chose à l'horizon... Je ne déprime jamais longtemps, ce n'est pas le style de la maison mais il en faut de sacrées ressources intérieures en ce moment...

Un de mes rares points positifs c'est de voir ma fille aller au lycée (pour combien de temps ?). Qu'elle continue à apprendre et à travailler oui mais aussi qu'elle puisse partager et échanger avec ses potes. Elle n'a pas eu une belle année de fin de collège, le début de la seconde est complexe et peut-être que sa première sera du même acabit alors tant que ça dure les cours en présentiel, je suis heureuse pour elle et pour eux tous...

 Je sais que tout le monde n'est pas d'accord avec ce point de vue mais on ne peut pas tout fermer, il faut sauver l'école... Cette école si imparfaite dont se rend compte avec la covid à quel point rien ne va : ni les les locaux, ni les organisations, ni les conditions d'enseignement, les salles surchargées, les programmes trop chargés... Au moindre petit bâton dans les roues, ça ne fonctionne plus... J'ai l'impression que lundi il y aura des changements pour les lycéens...

Introspections

Mes contemporains me désespèrent pour la bonne moitié d'entre eux... Entre les leçons qu'on n'a pas à recevoir de pays dirigés par des dictateurs, des religieux qui se sentent offensés par tout et qui veulent nous imposer leurs croyances et leurs dogmes, des anti-masques, des complotistes... alors qu'il y a tellement de choses plus graves et plus intéressantes à débattre...

La tolérance et l'amour de son prochain semblent être des valeurs du passé et il faut que ça change ! C'est ce qui doit nous motiver, nous pousser à aller de l'avant... la découverte des autres... et l'avenir de la planète on n'en parle plus assez...

Heureusement qu'on a la musique, les livres, les films, les séries... pour oublier un peu tout ça et s'imaginer d'autres vies, d'autres ailleurs, d'autres mondes meilleurs...

On va s'en sortir... un jour, en attendant il faut réussir à tenir le coup et à s'accrocher à tout ce qu'on peut de positif ! Penser à ses futures vacances, concerts, sorties, embrassades, repas (ha ha !), travaux, Noël (nan je déconne !) je voulais dire Noël 2021...

Comme je l'ai dit plus haut, je ne suis pas déprimée, juste un peu perturbée sans vision d'avenir à court terme...

Rédigé par Carole Nipette

Publié dans #La vie en pandémie, #humeurs

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

SUSANNE 09/11/2020 18:51

Alors, quelle(s) série(s) à voir selon toi ? Perso j'ai craqué pour le Mandalorian et Truth Seekers (Amazon, avec le formidable duo Pegg/Frost)

Carole Nipette 09/11/2020 21:02

C'est drôle je suis en train de finaliser trois billets séries ! Mandalorian est dans ma liste... stay in touch :)

Une parisienne à Vincennes 06/11/2020 17:27

Les filles voulaient aller voir trolls 2... Ça sera à la télé
Ma deuz a eu 40 pendant 10j au tout début du confinement j'ai bien flippé

Carole Nipette 06/11/2020 20:27

j'imagine... la fièvre qui ne baisse pas chez les enfants c'est l'angoisse...

Girls n Nantes 06/11/2020 15:18

yep c est bien résumé
je me vois pas passer noel sans ma famille mais bon après c est de la merde ce virus alors bon...
il y en a surtout marre de voir les chiffres empirer et rien qui n a été fait par l'état pour les soignants qui vont vraiment finir en mauvais état...

Carole Nipette 06/11/2020 20:27

voilà on ne voit plus grand chose... Noël ce sera un vrai cadeau si jamais...

Papillote 06/11/2020 12:42

Je comprends ton désarroi. Je désespère aussi de voir toujours les gens baisser leurs masques pour se parler, ou refuser d'en porter comme ma voisine qui considère que c'est une "atteinte à sa liberté". Les gens s'écharpent, ne se comprennent plus...Je suis à risque et confinée depuis mars, et même février car j'étais déjà en arrêt maladie depuis 3 semaines. dans un 20mètres carrés à Paris, sans vue et sans soleil. Je suis juste partie une semaine en vacances à la montagne cet été et je n'ai revu qu'un seul ami depuis 8 mois. et là,depuis le 2è confinement, on ne se voit à nouveau plus... c'est difficile... les seules personnes que je peux encore voir, ce sont les médecins ! au moins contrairement au premier confinement, mes rdv n'ont pas été annulés. mais depuis le 2è confinement, je dors à nouveau mal, perturbée moi aussi. je devais moi aussi partir en week end, enfin, annulé, forcément...

Carole Nipette 06/11/2020 20:26

oui c'est déjà ça, on peut aller chez le kiné ou chez d'autres médecins...

Val 06/11/2020 11:42

Je suis complètement d'accord. Quand tu fais attention, te choper le covid, grande injustice. Quand tu as besoin de soins, plus ou moins urgents aux yeux de la société mais qui peuvent changer (voire te sauver) ta vie, là aussi sentiment d'injustice et de colère, le désespoir des artisans, indépendants, personnes se retrouvant au chômage. ... Bref, ce virus rend le vivre ensemble encore plus compliqué je crois et mine doucement l'etre humain, qui a tendance à se relier sur lui même au lieu de s'ouvrir au monde et comme tu le dis, réfléchir à l'avenir, la planète, etc... Nous sauver en fait. Voir plus loin que le bout de notre nez..
Aller, des jours meilleurs vont forcément arriver.

Carole Nipette 06/11/2020 20:25

oui forcément mais ce sera long... ne pas perdre de vue le reste....

sysyinthecity 06/11/2020 11:37

Ton paragraphe sur ceux qui te désespèrent , c'est exactement ce que je pense :( c'est tellement triste et il y a tellement d'autres choses à s'occuper sérieusement, bref , bon rétablissement

Carole Nipette 06/11/2020 19:34

ça me saoule de m'énerver pour tout ça mais je n'arrive pas à faire comme si de rien n'était...

Mademoiselle Farfalle 06/11/2020 11:22

Je suis d'une nature très optimiste mais je t'avoue qu'en ce moment j'ai du mal. Je ne vois pas le bout du tunnel de toute cette m...

Carole Nipette 06/11/2020 19:33

c'est clair, le plus dur c'est de ne rien voir au bout... du jour le jour un peu fadasse...