Il était une fin d'année / Revue de films

Publié le 31 Décembre 2017

Ces quinze derniers jours de 2017 se sont écoulés entre travail et jours fériés, entre fêtes et repos, entre gourmandises et bouillon.

Pas fâchée de laisser 2017 derrière moi et d'entamer 2018 avec des espoirs de renouveau, de voyages, de belles découvertes... A mon petit niveau parce que j'avoue qu'au niveau du monde, heu comment dire... on a passé un cap et je ne pense pas qu'on reviendra en arrière. On entre dans une ère non libertaire à tous les niveaux (pensée, religions, libertés individuelles, voyages...) j'aimerai tant me tromper mais chaque jour certaines nouvelles comme l'abrogation de la neutralité du net aux USA ou les nouvelles méthodes de télésurveillance en Chine...

Alors il faut en profiter tant qu'on peut non ?

 

Les derniers films vus en 2017 !

Seule la terre de Francis Lee

"Johnny travaille du matin au soir dans la ferme de ses parents, perdue dans le brouillard du Yorkshire. Quand un saisonnier vient travailler pour quelques semaines dans la ferme familiale, Johnny est traversé par des émotions qu’il n’avait jamais ressenties. Une relation intense naît entre les deux hommes, qui pourrait changer la vie de Johnny à jamais."

Un petit bijou ! Probablement mon meilleur film de décembre. Une magnifique histoire d'amour mais aussi une histoire d'amour avec la terre. On voit à quel point une ferme c'est aussi une histoire de famille. Johnny semble accepter son destin de fils d'éleveur qui doit trimer comme un forcené. C'est un taiseux et il a du mal à exprimer ses sentiments. Il ne trouve de la distraction que dans l'alcool et les rapports furtifs.

La rencontre de ces deux hommes qui se sont construits dans leur solitude et que la galère rapproche va faire des étincelles. Deux hommes qui ont la passion de la terre, ici c'est du brut, du travail à la dure, pas de temps pour les sentiments et pourtant ils n'arrivent pas à se taire... Johnny et Gheorghe vont devoir apprendre à s'apprivoiser avec leurs différences et leurs cultures. Johnny découvre la tendresse, il va grandir et murir, il va s'épanouir comme les petits agneaux qu'il met au monde...

 

 

Le crime de l'Orient Express de Kenneth Branagh.

J'adore cette histoire et vu le casting l'envie était là. Totale déception ! Kenneth Branagh n'a rien fait avec cette histoire, aucune touche personnelle, aucun aménagement intéressant... Film classique et du coup pourquoi avoir fait un remake ?? Quand à lui, il joue Hercule Poirot un belge et il parle français avec l'accent anglais ! Excuse me !!!

 

L'échange des princesses de Marc Dugain

"1721.Philippe d’Orléans, Régent de France cherche à consolider la paix avec l'Espagne…
Il marie donc sa fille, Mlle de Montpensier, 12 ans, à l’héritier du trône d’Espagne, Don Luis 15 as, et Louis XV, 11 ans, doit épouser l’Infante d’Espagne, Anna Maria Victoria, âgée de 4 ans."

Cette histoire que j'ai découverte il y a quelques semaines m'a fascinée. Le film en montre les coulisses en s'attardant sur chaque personnage et la façon dont il a joué ou non le rôle qu'on attendait de lui. Tous ces enfants devenus très vite des enjeux au sein de la royauté européenne sont résignés... Par contre, dommage que Anamaria Vartolomei qui incarne une princesse censée avoir 12 ans en ait, et en fasse!, 17 au moment du tournage ! Cela change la donne de l'histoire alors que le résumé revendique les âges...

Visuellement c'est magnifique avec quelques tableaux à couper le souffle. L'histoire de France regorge de petites histoires passionnantes... J'ai bien aimé tout en restant un peu sur ma faim...

The wedding plan de Rama Burshtein

"À 32 ans, Michal est enfin heureuse : tout est prêt pour qu’elle s’unisse à l’homme de sa vie. Un mois avant le jour J, quand il lui avoue qu’il ne l’aime pas, Michal est au bord de la crise de nerfs. Pourtant Michal continue ses préparatifs comme si de rien n’était. Elle le sait, car Dieu l’a  prévu : elle se mariera le huitième soir de Hanouka. Elle a la robe, le traiteur, le lieu de la fête… après tout, il lui reste 30 jours pour trouver un mari ! "

Sous ses airs de comédie romantique, The Wedding plan est bien plus que ça. Michal est un personnage tellement attachant, butée dans sa quête du mari parfait et pour laquelle elle ne veut pas faire de compromis. Elle est tellement sincère qu'on n'arrive pas à lui reprocher d'être trop exigeante... Surtout qu'ici l'exigence est d'être aimée pour ce qu'elle est et d'aimer en retour... Au fur et à mesure des rencontres on voit qu'elle ne sait plus où elle en est mais malgré tout elle s'obstine à croire en son bonheur, elle y a droit, il n'y a pas de raison ! Les dernières scènes sont bouleversantes entre les réactions familiales et amicales...

Le film est aussi intéressant parce que Michal est religieuse, sa croyance et sa pratique sont déterminantes dans ses choix et ses attentes et son personnage montre que religion ne veut pas forcément dire arrêter de vivre, de rire et d'aimer (alors que chez certains c'est malheureusement le cas...)... Dieu a une place omniprésente dans le film comme dans la vie de Michal et il faut l'accepter...

C'est drôle mais ce n'est pas qu'un film comique, on tend plutôt vers la tragi-comédie. J'ai énormément aimé, un film subtil et original sur un sujet vu et revu des milliers de fois... Un film qui pose aussi de bonnes questions sur ce qu'est l'amour et le mariage...

 

Et enfin Paddington 2 de Paul King

Vu avec ma fille mais j'aurais pu y aller toute seule ! C'est tellement bien Paddington au cinéma. Drôle, attachant, émouvant, positif et il y a quelques merveilles d'animation dans ce numéro 2, je crois bien qui si on m'avait filmé on aurait vu deux grands yeux écarquillés de bonheur ! Un très bon moment mère et fille toutes les deux fans des animaux mignons et les cris à l'apparition de Paddington en ourson n'étaient pas feints...

 

J'entame une semaine de vacances sous la pluie et il paraît que ça va durer... Une bonne excuse pour aller au ciné ou au spectacle !

Je vous souhaite une belle fin d'année et le plein de belles choses pour 2018, de l'amour, surtout de l'amour quel qu'il soit...

 

Suivre Nipette sur Instagram / Suivre Nipette sur Twitter / Suivre Nipette sur Facebook

Rédigé par Carole Nipette

Publié dans #humeurs, #Sorties culturelles... de maman - critiques cinéma.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article