Lectures et challenge / Mai 2021

Publié le 8 Juin 2021

J'ai beaucoup lu en début de mois puis le temps m'a manqué. Sept livres lus ce mois-ci, dont pour 4 pour le Challenge Lecture 2021 de Mélanie. Quatre emprunts à ma médiathèque, trois dans ma Pal.

 

TROIS de Valérie Perrin

"Je m'appelle Virginie. Aujourd'hui, de Nina, Adrien et Etienne, seul Adrien me parle encore.Nina me méprise. Quant à Etienne, c'est moi qui ne veux plus de lui. Pourtant, ils me fascinent depuis l'enfance. Je ne me suis jamais attachée qu'à ces trois-là." 1986. Adrien, Etienne et Nina se rencontrent en CM2. Très vite, ils deviennent fusionnels et une promesse les unit : quitter leur province pour vivre à Paris et ne jamais se séparer.2017. Une voiture est découverte au fond d'un lac dans le hameau où ils ont grandi. Virginie, journaliste au passé énigmatique, couvre l'événement. Peu à peu, elle dévoile les liens extraordinaires qui unissent ces trois amis d'enfance. Que sont-ils devenus ? Quel rapport entre cette épave et leur histoire d'amitié ?

Nina, Adrien, Étienne. Trois. Unis, en bloc à la vie à la mort, de ces serments qu'on se fait quand on a 10 ans. Un trio que personne ne peut séparer, une amitié forte, un soutien indéfectible, un trio lié par des rapports à la famille complexes, absences parentales au propre ou au figuré. A travers cette amitié c'est toute la période de l'adolescence qui passe sous la plume de Valérie Perrin et chacun peut s'y retrouver, encore plus quand les références culturelles et sociales sont celles de sa propre adolescence...
Mais la vie aime envoyer des épreuves terribles... et même dans un trio il y a des unités. Le passage à l'âge adulte peut tout chambouler, les choix de vie aussi.
De 1986 à 2017, l'histoire de trois vies, l'histoire de la vie.
J'ai eu un flash très vite, j'ai compris  l'évidence dès le début... (si vous l'avez lu vous savez de quoi je parle sinon je n'aime pas spoiler !)
J'ai vu des similitudes avec "Changer l'eau des fleurs", le cimetière/le refuge, Nina/Violette, Lili/Célia...
Une belle lecture, j'ai refermé le livre avec le sentiment que ces trois là faisaient partie de ma vie...

Catégorie 53 : Un livre avec avec la mer sur la couverture

KEROSENE d'Adeline Dieudonné

Une station-service le long de l'autoroute, une nuit d'été. Sous la lumière crue des néons, dans les odeurs d'essence et d'asphalte, quelques tables en plastique jaune délavé.
23h12. Ils sont quinze à se croiser, si on compte le cheval et le cadavre planqué à l'arrière d'un gros Hummer noir. Une minute encore, et tout bascule...

J'avais adoré La vraie vie son premier roman. Là je suis plus mitigée. Je l'ai lu très vite parce qu'il se lit vite avec une écriture rythmée et sans fioritures.

Le procédé n'est pas nouveau, on prend une unité de lieu et de temps, on y met des personnages et on raconte leur histoire et ce qui fait qu'ils se retrouvent là au même moment, au même endroit sans se connaître. C'est souvent trash, parfois drôle, triste mais les destins ne sont pas liés. J'ai aimé ma lecture et les tranches de vie mais je suis restée sur ma faim. La fin est décevante, tout ça pour ça, pas d'intérêt à cette histoire de station service et c'est dommage. J'aurais aimé entrer plus dans les histoires de chacun des personnages.

 

INDESIRABLE de Yrsa Sigurðardóttir

Quels sont les sombres secrets du foyer éducatif pour adolescents Krókur ? Que s’est-il réellement passé lorsque deux jeunes garçons y ont trouvé la mort ? Et pourquoi personne ne semble oser en parler ? Óðinn s’apprête à tirer la vérité au clair. Mais la vérité ne supporte pas toujours la lumière du jour... À mesure qu’il creuse l’affaire, Óðinn se met à entendre des voix, comme si les fantômes du passé, réveillés contre leur gré, s’insinuaient dans sa propre vie. La bouche d’ombre susurre à son oreille, et lentement tout bascule. Le doute, frère du malaise, rogne peu à peu les fragiles certitudes de son existence : la mort récente de son ex-femme était-elle vraiment un accident ? Et qu’a vraiment vu sa fille de onze ans ce jour-là ?

J'ai eu du mal à entrer dedans et en plus les caractères sont minuscules, même avec mes lunettes c'était chaud ! Puis au fur et mesure j'ai apprécié cette histoire qui mélange passé et présent, réel et surnaturel. Une ambiance étrange, parfois flippante. Un père qui élève seul sa fille de onze ans et qui se pose plein de questions sur son rôle.

L'histoire du passé dans le foyer éducatif est prenante et Óðinn a à coeur de rendre justice à ces deux ados auxquels on s'attache. Pendant qu'il enquête on suit son parcours avec sa fille qui voit un psy depuis la mort de sa mère. Il est réticent, il n'a pas envie de la bousculer avec des souvenirs traumatisants. Il va commencer à douter de la version accidentelle de la mort de son ex femme d'autant plus que l'enquête du passé s'immisce dans son présent. Petit à petit, on voit se dessiner un scénario terrible mais qu'on n'arrive pas à appréhender tout de suite. La fin m'a scotchée. Ce livre m'a énormément plu et je ne m'attendais pas à cette puissance.  J'ai envie de lire d'autres romans de cette auteure islandaise.

Catégorie 7 : Un livre avec une couverture rouge

LA VAGUE de Todd Strasser

"La Vague est basé sur une expérience qui s'est réellement passée aux Etats-Unis dans les années 70. Pour faire comprendre les mécanismes du nazisme à ses élèves, Ben Ross, professeur d'histoire, crée un mouvement expérimental au slogan fort : " La Force par la Discipline, la Force par la Communauté, la Force par l'Action ". En l'espace de quelques jours, l'atmosphère du paisible lycée californien se transforme en microcosme totalitaire : avec une docilité effrayante, les élèves abandonnent leur libre arbitre pour répondre aux ordres de leur nouveau leader, lui-même totalement pris par son personnage. Quel choc pourra être assez violent pour réveiller leurs consciences ? Au lycée Gordon, il y aura un avant et un après la Vague. La Vague est le récit hallucinant de cette expérience qui rappelle les heures les plus sombres de notre Histoire."

Lecture rapide qu vaut plus pour l'expérience qu'elle raconte que pour le style de l'auteur. Une vraie décortication de ce que la propagande bien faite peut amener à faire. En toile de fond, une critique des mouvements nationalistes et fascistes et la façon dont ils déshumanisent les gens qui se rangent à leurs côtés. Ben Ross part avec de très bonnes intentions et très vite il est dépassé par l'ampleur du mouvement qu'il a créé pour faire une expérience d'enseignement pas comme les autres.

Un roman intéressant qui fait réfléchir et qui nous questionne : qu'aurait-on fait à leur place ? Qu'aurait-on fait à l'époque du nazisme ? Une question que je me suis souvent posée et même si je me dis que j'aurais résisté quoi qu'il en coûte, je n'ai heureusement pas encore été confrontée à ça et pourvu qu'on n'ait jamais à le savoir.

Catégorie 47 : Un livre a qui a été adapté en film ou en série

 

LA DESTRUCTION DE KRESHEV d'Isaac Bashevis Singer

LE SYNDROME E et GATACA de Franck Thilliez

En lisant un magazine, je tombe sur l'info d'une adaptation du roman Le Syndrome E de Franck Thilliez. Et là je me dis que je ne l'ai pas lu et qu'il va falloir y remédier car c'est le livre de la rencontre entre Franck Sharko et Lucie Hennebelle dont j'ai lu plusieurs aventures, je les adore.

Les deux romans font partie du diptyque sur la violence et ses origines, sujet que l'écrivain a bien étudié. Ces deux romans dont le premier se termine d'une manière épouvantable, les tenants et les aboutissants seront présentés dans le second, explorent les origines de la violence et on remonte carrément aux hommes préhistoriques. On apprend beaucoup de choses sur le cinéma, la psychiatrie, la Préhistoire, la génétique et on révise à fond la théorie de l'évolution. Mais c'est surtout les relations entre ces deux policiers écorchés vifs qui tissent la toile de fond des deux histoires qu'on peut lire séparement mais qui se suivent dans le temps.

Rédigé par Carole Nipette

Publié dans #Lectures

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

sysyinthecity 11/06/2021 14:03

je retiens LA VAGUE, il m'intrigue !

SOPHIE BLABLAETCI 11/06/2021 11:41

Wouaw tu en as lu des bouquins, je n'ai pas ouvert un livre depuis noel et je n'arrive meme pas à le finir. le roman Trois me plait bien en totu cas

Girls n Nantes 09/06/2021 11:10

tu as un fait un carton avec la présentation de 3, je pense aussi le lire :)

Morandmors 09/06/2021 10:15

Merci pour les différents présentations, je me note TROIS de Valérie Perrin qui sera parfait sur la plage cet été

wondermomes 09/06/2021 09:23

Merci pour la présentation de ces ouvrages ! Trois et la Destruction de Kershev me font de l'oeil ;-)