Reconversion / La vie en pandémie - Jours 43 et 44

Publié le 27 Avril 2020

Mon camélia - Samedi 25 avril 2020

Se reconvertir, je suis sûre que nous sommes plusieurs à y avoir pensé depuis le début de cette pandémie qui remet tout à plat. Pourquoi on fait ce qu'on fait, pourrait-on le faire autrement, comment le faire autrement, peut-on imaginer faire autre chose, changer de métier quand on se rend compte que ce qu'on fait n'est pas indispensable ni bon pour les gens et/ou la planète. Je parle en général, pas de mon cas particulier.

Si j'étais plus jeune, clairement j'aurais envie de changer mais la société n'aime pas donner du travail aux plus de 50 ans. Ce n'est pas Alain Delambre de la série Déparages qui me dira le contraire. Peut-être que ça aussi ça pourrait changer dans le monde utopique de l'après.

En attendant ce week-end j'ai tenté une reconversion temporaire. Là aussi je parie que nous sommes plusieurs à y avoir pensé !

Après ma frange, voilà qu'un être humain qui n'est pas moi-même a voulu me faire confiance. J'avoue, j'étais entre le stress et le sadisme. C'est tentant de faire n'importe quoi quand on a une tondeuse entre les mains !

Il paraît que j'ai géré mais, s'il faut que je sois honnête (oui il le faut), je ne pense pas pouvoir me reconvertir dans la coiffure. Je n'ai pas non plus voulu servir de modèle et passer moi aussi à la casserole, pas folle la guêpe !

Je ne pourrais pas non plus me reconvertir en professeur des écoles ni de rien du tout d'ailleurs.

Mon camélia - Dimanche 26 avril 2020

Le week-end en confinement c'est notre meilleure vie sans l'école et le télétravail. On apprécie encore plus le week-end c'est bizarre comme sensation. Je suis surexcitée à l'idée des deux prochains week-ends de trois jours qui arrivent...

Samedi, les Beatles ont organisé un événement en streaming sur Youtube. La diffusion unique d'une version "karaoké" de Yellow Submarine, film animé complètement psychédélique. C'était vraiment chouette de pouvoir chanter à tue-tête sur des tubes des Beatles et notamment All you need is love.

 

Les films du week-end. Un divan à Tunis que j'avais raté à sa sortie cinéma. Un film drôle et tendre sur une psychanalyste française d'origine tunisienne, qui vient s'installer et monter son cabinet d'analyse à Tunis. Elle va devoir composer avec les coutumes locales pas toujours évidentes à accepter.

Et on avait envie (j'avais) de revoir Il était une fois. J'adore ce film, un vrai feel good bourré d'humour et de charme. Il n'est même pas sur Disney+, elle sert à quoi franchement cette plateforme ! J'ai dû faire de la spéléo dans les DVD pour le retrouver...

J'ai vu que les déchetteries ont rouvert ainsi que des cueillettes de fruits et légumes, voilà deux objectifs pour la semaine à venir. Les kinés aussi peuvent accueillir à nouveau des patients, ça va être compliqué d'aller à Paris pour reprendre les séances, il va falloir faire autrement...

Rédigé par Carole Nipette

Publié dans #La vie en pandémie, #En Seine et Marne, #Beauté

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Julesetmoa 28/04/2020 16:10

je suis comme toi !!! vive les weekends ! ce sont vraiment devenus mes litemotiv ! ici c'est l'homme qui a joué les coiffeurs avec les garçons

Carole Nipette 28/04/2020 21:01

vivement jeudi soir :D

Laurent 28/04/2020 14:31

Cela fait déjà de nombreuses années que j’ai troqué mon coiffeur contre ma tondeuse. Et s’agissant de reconversion on est nombreux à se poser ou s’être posé la question. Je vois ma moitié qui est dans l’informatique et qui aura toujours du boulot, je vois l’hôtellerie mal en point et je m’inquiète un peu de mon avenir si mon hôtel devait mettre la clé sous la porte, je n’ai pas la queue d’une idée sur ce à quoi ressemblerait ma reconversion. Bref, on devrait en savoir un peu plus dans les semaines à venir. Bisous Carole.

Carole Nipette 28/04/2020 21:01

on aura toujours besoin d'hôtel non ? mais c'est vrai que c'est compliqué d'imaginer sa reconversion, surtout quand on est à plus de la moitié de sa vie active...

sysyinthecity 27/04/2020 20:50

je n'aurais pas été prof non plus, par contre ma fille m'a dit que je lui ai super bien coupé sa frange ????

Carole Nipette 27/04/2020 20:58

c'est déjà pas mal ! la mienne n'est pas très régulière et il va falloir que je recommence bientôt !

Maman Voyage 27/04/2020 16:53

Les cueillettes ? Pas mal ça ! Je ne ferai pas prof non plus :-(

Carole Nipette 27/04/2020 20:58

ils ont tellement de mérite !

Une parisienne à Vincennes 27/04/2020 16:12

Tu l'as vu sur quoi "un divan à Tunis"?

Carole Nipette 27/04/2020 16:17

via apple mais il est sorti en VOD partout...

Girls n Nantes 27/04/2020 09:43

j'ai aussi tenté la reconversion en tant que coiffeuse sur mon mari et une chose est sure c'est que c'est pas gagné :)
pour celle d'instit non plus, finalement vivement le retour au travail :)