L'agenda sous perfusion de covid...

Publié le 15 Janvier 2021

Google Maps m'a envoyé mon récapitulatif de l'année 2020. Trois pays visités quand même ce n'est pas si pourri comme bilan. J'ai mis un peu de temps à me rappeler que j'avais passé quelques jours à Strasbourg en février dernier et que j'avais mis les pieds en Allemagne pour aller au parc aquatique de Rulantica. Avec le recul j'ai pensé que c'était un vrai nid à Covid ce parc et c'était au moment où ça a commencé à partir fort en Alsace. On y a échappé à ce moment là et heureusement car quitte à choisir j'ai préféré avoir le Covid avec du recul sur la maladie...

La parenthèse enchantée de l'été avec une semaine dans Les Pouilles et trois jours en Espagne a été le vrai bol d'air de cette année.

Je me suis amusée (purée je m'amuse d'un rien !) à comparer mon agenda de janvier 2020 avec celui de janvier 2021. C'est pas glorieux, voire déprimant. Je bénis les rendez-vous kiné et médicaux qui me font office de socialisation ! Hormis les réunions importantes de boulot (je ne les note pas toutes dans mon agenda perso, c'est pour ne pas prendre autre chose au même moment, on ne sait jamais !) il n'y a que du médical. Tellement heureuse d'avoir pu y ajouter une visio avec le prof principal de ma lycéenne. L'impression d'avoir une vie trop remplie ha ha !

Haut les coeurs, j'ai tellement hâte de rentrer des soirées, des diners, des apéros, des spectacles, des week-ends, des vacances... Je ne suis ni déprimée ni amère mais j'arrive à une sorte de palier dans lequel ma vie n'a plus beaucoup de sens. Ce n'est pas de l'ennui, j'aime lire, regarder des séries encore et encore mais je me sens un peu vaine, le temps passe, je n'ai plus la notion des dates parfois... j'essaie de me concentrer sur moi avant que l'on puisse reprendre une vie faite de contact avec les autres... Pour retrouver un agenda un peu plus rempli !! Il a faim !!

Rédigé par Carole Nipette

Publié dans #La vie en pandémie, #humeurs

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
cette année je suis juste partie une semaine en Haute-Savoie cet été, puis 3 jours à Etretat. c'est tout. en 2020, je n'ai quasiment pas quitté mon quartier et 2021 s'annonce pareil...je devais partir en weekend revoir les châteaux de la Loire, mais c'est tombé en plein confinement. Mais habituellement je ne quitte pas la France, je n'ai pris l'avion qu'une seule fois. ça ne me change donc pas beaucoup de mes habitudes, sauf qu'en général je vais régulièrement dans la maison de campagne familiale, là je n'ai pas pu à cause du covid...
Répondre
C
je ne pars pas souvent, un peu plus depuis quelques années mais des petits week-ends ça me manque... le rêve une maison de campagne familiale..
M
C'est clair que heureusement qu'on a eu l'été pour respirer un peu, sinon notre agenda annuel aurait été bien triste!
Répondre
C
l'été 2020 restera vraiment comme la parenthèse enchantée de l'année...
G
j ai posé une semaine en avril
j aimerai tellement partir un peu même si j'y crois plus en vrai....
Répondre
C
moi aussi j'ai perdu espoir pour février mais je m'accroche à avril !
U
Ne pouvoir rien prévoir me déprime un peu moi
Répondre
C
c'est ça et puis ça devient de plus en plus flou là...