La vie en pandémie, un an plus tard...

Publié le 14 Mars 2021

Mon camélia, qui a accompagné mes premiers mois de confinement de 2020... Immuable, il renaît tous les ans à la même période

Mon camélia, qui a accompagné mes premiers mois de confinement de 2020... Immuable, il renaît tous les ans à la même période

Ce n'est pas vraiment un anniversaire qu'on a envie de célébrer ou alors avec une vraie fête mais je n'en vois pas une pointer le nez à l'horizon...

Nos vies ont changé depuis un an, on s'adapte, on change nos habitudes et nos routines quotidiennes, on peste, on s'accroche, on fait attention, on se résigne, on essaie de voir du positif partout où il y en a... L'espoir est tapi dans le noir (dans le vaccin en fait !) mais de mon côté il est tout de même là, j'ai acheté des places pour deux concerts en novembre... Un truc de dingue ! Je n'arrive quand même pas à prévoir des vacances ni en avril, ni cet été...

La peur n'est plus la même, je me souviens de cette chape de plomb oppressante au début quand j'allais faire des courses, ce sentiment que l'air était chargé de virus et que chaque sortie était une question de vie ou de mort.

Peut-être que le fait d'avoir eu le Covid et pas qu'un peu, m'a ôté cette peur je ne sais pas. Pourtant je ne me sens pas à l'abri d'une recontamination mais je me sens libre dans ma tête quand je bouge.  Et il y la tristesse des gens qu'on aime, celle due aux pertes d'être chers que le covid a emporté. La difficulté de survivre pour ces autres touchés financièrement...

Il y a un an j'écrivais mes émotions, mes ressentis, mes expériences dans La Vie en pandémie et quand je me relis, j'ai du mal à croire tout ce qu'on a vécu et surtout tout ce qu'on n'a pas vécu. J'ai du mal à croire qu'on vit masqué depuis un an, qu'on ne voit plus nos amis, qu'on ne fait plus de fêtes, qu'on ne voyage plus vraiment, qu'on ne va plus au cinéma, au spectacle ou au musée (malgré la courte parenthèse estivale) et surtout j'ai du mal à réaliser que ma fille aura quasiment loupé deux années de sa scolarité et loupé tout ce qui fait le sel de ces années là... Tellement d'autres choses à ajouter à cette liste...

J'ai du mal à croire que notre pays (et le monde) va réussir à se relever en évitant au passage de ressasser les erreurs (ça ne fait pas avancer), de s'accuser les uns les autres, de se déchirer (je croise les doigts et plus...)

Plus positif, j'ai du mal à croire que les vaccins ont été trouvés et produits en moins d'un an et pourtant ! c'est quand même une énorme prouesse scientifique, on en sort petit à petit... Il va nous falloir encore de la patience... Je table sur une rentrée scolaire normale en septembre 2021 et j'avoue que si ça n'était pas le cas, je le vivrais très mal...

Dans ma vie quotidienne, le télétravail a tout changé. Je vais au bureau une fois par semaine  ce qui veut dire moins de réveils à 6h30, moins de transports en commun, plus de couchers tardifs, plus de petits plats maison, plus de plaisirs du jardin et de la maison, plus de couchers de soleil mais moins de levers !

Je suis contente d'aller à Paris travailler une fois par semaine et même contente de prendre le train. Le retour en présentiel total sera un peu dur !

J'ai enfin une salle de bains neuve, c'était un road trip dans l'Ouest américain ou ça... Le covid a fait pencher la balance.

En un an, je n'ai quasiment pas acheté de nouvelles fringues. A chaque fois que je rentre dans un magasin et que je vois des choses qui me plaisent, je repose tout vu qu'on ne peut pas essayer. Je crois bien que j'ai tourné avec 4 ou 5 tenues durant des mois ! On a moins usé nos chaussures aussi. Je ne suis pas une folle du shopping mais c'est comme pour l'alcool, quand tu pratiques peu, le fait de ne plus pouvoir le faire, ça donne des envies...

Ma vie sociale est réduite à néant ou presque. C'est peut-être le plus dur finalement à mon âge. Se dire que le temps file, que l'âge avance et qu'on n'a plus le temps de tout faire comme avant... Un an de perdu pour certaines choses de la vie... C'est dur pour tout le monde mais pas pour les mêmes choses en fonction de la période de sa vie...

Je m'occupe plus de moi, je passe plus de temps dans la salle de bains, je fais attention à plus de choses niveau bien-être et santé. J'ai pris le pli et ça durera ensuite je le sais. Je commence à redormir mieux la nuit, un "combat" de chaque jour, ce n'est plus comme avant mais ça revient petit à petit.

Et bien sûr j'ai regardé encore plus de séries ! Cette année particulière, j'ai découvert plein de belles choses sur les réseaux sociaux, les partages musicaux ou humoristiques des unes et des autres, on a vécu de beaux moments virtuels un peu partout c'est vrai mais ça ne me manquera pas...

Et vous, qu'est ce qui vous manque le plus et quel est le plus gros changement dans votre vie quotidienne ?

Rédigé par Carole Nipette

Publié dans #La vie en pandémie, #humeurs

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
K
Je me souviens de cette période au début. Quand on sortait on avait l'impression d'être un film d'aventure. Je me souviens ne pas avoir osé toucher une petite qui était tombée au square au cas où je serais contaminée. On s'est détendu depuis et heureusement même si tout ça est bien long... J'espère de tout coeur que tu auras raison pour la rentrée 2021. Ma petite rentrera en CP en plus, j'aimerais qu'il n'y ait plus le masque...
Répondre
C
J'y crois à cette rentrée 2021, vraiment... pas le choix que d'y croire là tout de suite...
J
La musique avec les copains et les concerts sont ce qui me manquent le plus c'est une certitude ! pour le reste, je m'adapte au maximum pour ne pas perdre le lien. Je trouve qu'il y a des choses positives dans ce COVID, il faudra ne pas l'oublier quand tout reviendra comme avant
Répondre
C
Oui heureusement qu'il y a des choses positives (surtout pour ceux qui comme nous ont la chance d'avoir gardé leur travail et pas perdu des proches...)
S
Je n’ai pas voulu faire d’article anniversaire car je sature de cette période covid. Ce qui me manque le plus c’est de respirer normalement sans ce foutu masque. Et j’aimerai remplir mon agenda d’invitation de copain, d’escapade, de sorties à faire...
Répondre
C
étant la plupart du temps à la maison et seule au bureau, le masque je le supporte pas trop mal car je n'ai pas à le mettre toute la journée... mais sinon ce serait compliqué... je remplis mon agenda de ... rendez-vous santé :D génial !
W
Le plus dur, c'est de ne plus pouvoir aller voir ma mère quand je veux, c'est dur...En revanche, quand tout ça sera fini, ça va me faire drôle de ne plus avoir mon coworker à la maison (aka mon mari) lol
Répondre
C
c'est clair que le télétravail c'est un peu la révolution sociétale due au covid !
G
un an déjà ...
oui je me maquille moins, je prends soin de mon jardin et de ma maison
je passe plus de temps avec mes enfants
la vie sociale me manque
au final tout n'est pas si négatif
Répondre
C
heureusement qu'on a eu du positif sinon au secours !
F
C'est clair que tes journées doivent être moins fatigantes sans tous ces trajets... Pas beaucoup de changements chez moi, pas de télétravail donc pas plus de temps mais j'ai quand même moins de monde sur la route.
Comme toi, je suis bien moins stressée qu'il y a un an quant au virus et on fait des travaux avec l'argent des vacances, d'ailleurs ta salle de bain est très jolie !
Répondre
C
Merci !
le stress est ailleurs maintenant, plus sur la santé mais sur l'économie... et l'avenir des enfants, ados, étudiants...
M
C'est clair qu'on prend goût au rythme du télétravail... Je suis sur site deux jours par semaine et quand il va falloir revenir tout le temps, ça va être compliqué...
Répondre
C
j'aime bien travailler au bureau quand il n'y a pas trop de monde ;)